Des langues, et des corps. Des envies de limite, des besoins de pousser à l’extrême. Des sauts dans le vide, et des chutes mémorables. Des apparitions absurdes, surgissements occultes dans l’absolu. De la nuit, qui couvre avec candeur et féerie, ta vie, comme tu la mènes, comme tu la choisis, découverte et parfois décharnée, avide de sensation et souvent déchaînée. Chaque weekend, tu brises les chaînes, tu fracasses d’un poing sec et toujours décidé, les codes du quotidien. D’aventure en aventure, tu écris l’histoire, à ta manière à toi, avec tes mots et tes envolées, entre drama, finesse de la langue et nouvelles façons de voir le monde.

Chaque weekend, vous êtes des dizaines à livrer de brefs mais drôles et riches aperçus imagés – appelés bêtement « dégif« – de vos nuits passées. Pour revivre la magie, vous souvenir simplement de ce qui n’a pas encore été bien avalé, puis pour digérer la force et l’intensité de ce qu’on ne contrôle quasiment jamais. La perte de contrôle, la magnifique et nécessaire perte de contrôle, le lâcher prise qui nourrit, fomente, entretient la flamme. La belle et créative flamme.

La nuit, tu prends l’apparence qui te plaît, pour renaître ou revenir à l’essentiel, te déconnecter du concret pour comprendre mieux ce que tu es. Pas si compliqué, mais souvent diabolisé. Qu’importe, reste le diable qui te chante. Nous on t’aime plus qu’il n’en faut. « Point trop n’en faut » qu’ils disent. « Trop » c’est beau, alors chante !

Pour célébrer les premiers jours de l’année 2019 qui nous attend, quoi de mieux que de revenir sur ces punchlines et histoires incroyables qui ont fait la fureur et le tremblement de ces 12 derniers mois de sauvages festivités ?

Iels s’appellent Camille, Eden, Yacine, Lucie, Makine, Selena, Maeva, Adrien, Anthony ou encore Lisa, Arnaud, Anouk, Lhoan et Sofiya, puis d’autres, et leurs mots nous sont restés, plantés dans le coeur, à vif, à saigner de bonheur, la poitrine béante.  Au cours de la cinquantaine de dégifs publiés en 2018, ils sont 152 à nous avoir fait hurler, de surprise comme de rire, d’étonnement comme de tendresse. Entremêlées au visions fascinantes d’artistes comme Rainer Torrado, Otto Zinsou, Gabriel Boyer, Jean Ranobrac ou encore Valentin Fabre, Romain Guédé et d’autres, leurs histoires sont comme des mots d’amour, des déclarations sans pudeur, sans concession, et sans tabou.

Heeboo, c’est tout un monde du palpable et de la sensation, mais c’est surtout… vous. Alors on vous laisse lire, rire, frémir, et choisir les quelques histoires qui vous vont le mieux.

Anaïs Duvert

CAMILLE

sam. 13 jan. / Shadow Odissey (Special Warehouse)

Camcoum aka Kamoss aka Camomille aka Camille, 21 ans et je bosse dans l’événementiel culturel en faisant pas mal de ptits trucs à côté.

—> « En bas, énorme set acidcore surprise d’un pote, mon acolyte et moi avons la K qui monte et on est repartis pour danser et sauter partout pendant 2 heures. C’est à cette heure là qu’on est tellement fatigués qu’on s’en bat les couilles de tout, et finalement pourquoi on se casserait ? C’est le créneau parfait, où le peu d’énergie qu’il reste excite et rend méga heureux. »

Vote pour Camille
Vote

ARIELLE

sam. 16 déc. / Subtyl (Secret Place)

Je suis la fameuse fille à la doudoune argent, 18 ans et demi, ambassadrice de l’amour.

—> « Un mec trop def qui a confondu son ecsta rose avec des paillettes et qui a voulu me maquiller ! Une jolie blonde qui m’a pécho après une blague drôle. J’ai trouvé mon âme soeur ambassadrice de l’amour. »

Vote pour Arielle
Vote

LOÏC

vend. 12 jan. / Sarcus Festival (Le Trac)

Alors pas de surnom, juste Loïc, 23 ans, entrepreneur.

—> « En fin de soirée, j’étais dehors avec mes écouteurs en train de commander mon Heetch et de m’ambiancer tranquillement, et une voiture deg, genre Fiat Punto, passe devant et ralentit. À ce moment j’ai vu 2 pélos se ruer dessus et rentrer dedans. Deux minutes après ils sortent, il s’avérait que c’était pas un Heetch ou quoi que ce soit, mais juste un monsieur qui passait par là et qui a probablement cru qu’il allait se faire carjacker en plein Paris gratos. »

Vote pour Loïc
Vote

Jean Ranobrac

MAEVA

vend. 19 jan. / LIEF Night (XIXème)

Un jour, j’ai menti sur mon identité en soirée et je l’ai regretté. Alors autant dire la vérité aujourd’hui : je suis étudiante, j’ai 20 ans, je m’appelle Maeva mais Miev pour les intimes et Miev de la night pour les intimes encore plus intimes.

—> « Ce ne sont pas les autres qui nous jugent, comme on a tendance à le penser, le plus sévère est en fait le jugement que l’on porte sur notre propre personne. Je ne sais pas pourquoi mais cette phrase qu’un mec m’a sortie lors d’un débat alcoolisé m’est restée en tête. Puis, il a tenté de se rappeler d’un poème qu’il avait écrit mais, l’alcool ayant déjà cristallisé ses pensées, il a préféré finir son verre comme pour éponger son oubli ».

Vote pour Maeva
Vote

CLÉMENCE

sam. 20 jan. / Kindergarten (Petit Bain)

Je m’appelle Clémence Trü (prononcé -u… comme les menstrues) mais beaucoup m’appellent « la Trou ». Allez savoir pourquoi ! J’ai bientôt 28 ans (donc plus vraiment de toute première fraicheur) et je suis canon à paillettes dans les soirées Discoquette ! 

—> « Quand avec mes copines Victoria Lachose et Gloria GayPierre, nous avons longé les quais inondés dans nos habits de lumière et avec tout notre barda pour aller du Batofar, où on animait une tombola Discoquette, au Petit Bain, qu’on a failli mourir noyées au moins trois fois et que finalement on a été accueillies par la foule en délire à l’entrée de la Kindergarten… Je me sentais tellement Indiana Jane ! »

Vote pour Clémence
Vote

LUCIE

jeud. 18 jan. / Bottom (Gibus Club)

Mes potes me surnomment Lucifer (cliché à mort), j’ai 20 ans et je bosse dans la communication

—> « À un moment un pote me dit qu’une de ses amies n’arrête pas de se faire embêter par le même mec qui de toute évidence avait confondu le gibus avec une boite de zouk. Ni une ni deux moi je me pointe devant le dit mec, et commence à l’embrouiller (je l’ai probablement menacé de mort, ivresse oblige) en disant que la fille était mon amie et qu’il fallait qu’il parte. Et là c’est la catastrophe les deux éclatent de rire et m’expliquent que le relou bah c’est le mec juste à côté et que lui c’est son pote qui s’est justement rapproché d’elle pour la protéger. J’avais un peu honte d’avoir agressé ce type sans raisons, mais ils m’ont dit qu’il trouvait ça génial que je sois intervenue sans réfléchir pour protéger la nana. Du coup on a rigolé de la situation, et quand le véritable relou est revenu à la charge j’ai grogné et il est parti. Tout est bien qui finissait bien ! »

Vote pour Lucie
Vote

Valentin Fabre

CHARLOTTE

sam. 27 jan. / Razance (Secret Place)

Charlotte (cha), 21 ans, grande rousse à grandes lunettes. Certains diront que je fais un master en communication mais je passe surtout ma journée à rien foutre…

—> « J’ai passé la soirée avec un mec que j’avais rencontré à la Concrète y’a quelques mois et l’une de mes meilleures potes de fac. Ils ont fini par se pécho pendant la soirée, mais je savais très bien que mon pote avait un faible pour moi. On était tous en train de se faire des câlins sur les canap’ (très confortable d’ailleurs) puis on a fini par se faire des bisous tous les trois, c’était beau, c’était plein d’amour ahah »

Vote pour Charlotte
Vote

GUILLAUME

dimanche 28 jan. / After (La Station)

Malac, je dis que j’ai 20 ans pour pouvoir pécho des gamines, j’suis rédac dans une agence de pub.

J’étais en train de danser comme un souillon. Je tourne la tête et ma veste avait disparu. Avec le peu de lucidité qu’il me restait, je pète un câble, je demande à tout le monde, je cherche partout. Je panique, y’avait toute ma vie dedans. Je sors je vais voir le vigile, je bégaye, il me regarde comme si j’étais la merde qui avait bouché les chiottes toute la soirée. Je vais voir en bas, et là je vois la meuf la plus éclatée du monde en train de se rouler par terre. Mais genre rien sur son corps n’était à sa place : ses bras étaient tordus, sa bouche aussi, les yeux asymétriques, les jambes en épingle à nourrice. Et la meuf avait ma veste sur elle. Je vais la voir je lui enlève ma veste direct et je déverse toute ma colère sur sa gueule. Je comprends rien à ce qu’elle dit, genre « j’avais froid », ça me vénère encore plus. Du coup les gens se retournent et comprennent pas, ils voient juste que je suis en train d’engueuler une meuf par terre. Ils me disent eh mec calme toi elle a rien fait, je leur dit qu’elle a pris ma veste, ils me croient pas, ça me saoule, j’arrive pas à formuler mes phrases, ils me disent « dégage » et genre je me fais pousser. Et là, avec toute ma virilité, j’ai rien fait de plus. Je m’en battais les couilles j’avais retrouvé ma veste.

Vote pour Guillaume
Vote

VICTOIRE

vendredi 26 jan. / Carbone 17 Birthday Party

Victoire, Vic comme dans La Boom (une grande fierté). Un pied dans le présent comme assistante attaché de presse, un pied dans le future comme chroniqueuse dans un magazine de ciné afro américain, quand j’aurai signé le contrat avec mon sang.

—> « L’anecdote étrange c’est l’apéro post-soirée qui s’est terminé dans une soirée pas loin du lieu, où on était obligés de chuchoter parce que le voisin menaçait de nous tirer dessus. Une soirée proposée par un type sympa que j’avais croisé à plusieurs soirées de ce genre, et j’avais décidé de lui coller au cul pour passer une bonne soirée. J’ai failli avoir une crise d’angoisse en descendant les escaliers pour aller au sous-sol (là ou y’avait la musique), genre claustrophobie.  C’était très sympa, y’avait des looks cools. Une goutte des égouts (vu qu’on était en sous-sol) est tombée dans le verre du mec que j’ai scotché, un robinet d’égout au plafond fuyait un tout petit peu. Bref bière + eau usée, au final ça l’a pas démotivé ! »

Vote pour Victoire
Vote

Jeremia Boulanger

ROMAIN

vend. 2 fév. / Primaire (Cabaret Sauvage)

Romain, 25-30 ans, cireur de dancefloor bénévole.

—> « Les souvenirs sont flous, j’étais pas moins déboité que mes fratés. Des meufs vraiment canons, des fessiers indécents, un regard croisé dont j’me souviens encore 2 jours après… La tentation est grande mais dilemme de trentenaire, que faire quand tu te retrouves à une soirée où les meufs ont dix ans de moins que toi ? Vu mon état j’ai préféré faire dans la sobriété, fermer les yeux, danser, rentrer chez moi et lire Spinoza. Ou pas. »

Vote pour Romain
Vote

CLÉMENT

vend. 2 fév. / Coucou ! (Le Gambetta)

Clément mais « sur les réseaux » c’est Accoudoir. J’ai 24 ans et j’étudie l’archi d’intérieur et le design. À côté je fais de la scénographie pour des soirées cool de Polychrome ou du set design avec des copains.

—> « Je me souviendrai pour toujours de mon copain Sam qui s’est jeté sur une Mini Cooper (stationnée) en se prenant pour un ninja ! J’ai eu peur mais j’ai tellement ri ! »

Vote pour Clément
Vote

Alan Marty-Paquet

SELENA

vendredi 9 fév. / Nachtschmetter (Ivry)

Soé, 24 ans, visual artist freelance.

—> « Comme dit précédemment, le lieu était bien trempé, bien au sous sol dans une cave et bien FROID. Cette soirée avait des ambiances de teuf, nous dansions tous en combo manteau + écharpe. (Je rappelle à titre informatif que ce weekend la neige était encore présente, et la température incroyablement négative) Mais il y avait un gars devant moi qui avait l’air de passer une trèèès bonne soirée en t-shirt, il avait l’air serein. C’est alors qu’il enlève son haut, le jette, et part en courant encore plus au devant de la scène. Je ne l’ai jamais revu et j’espère qu’à l’heure qu’il est il profite bien de son rhume. »

Vote pour Selena
Vote

ADRIEN

sam. 10 fév. / Zoll : Moussons d’amour (Bar Gallia)

Je m’appelle Adri, et on m’appelle le vendeur de tapis.

« J’suis reparti avec la femme de ma vie… une roots aux cheveux roux avec un piercing sur le téton gauche ! Elle m’a quand même raconté que, la veille, elle avait fini la soirée avec deux autres femmes et qu’une d’entres elles était maîtresse d’école. Et apparemment y’a eu une histoire de règle en bois, celle peinte en jaune pleine de craie blanche… »

Vote pour Adrien
Vote

MAXIME

sam. 10 fév. / Pisica (Le Bourget)

Maxime aka « fake cramzer », j’assume mes 27 ans, responsable AXA du service de MiddleOffice GP.

—> « Niveau anecdote le vigile de l’entrée m’a vraiment fait rire quand il checkait individuellement les CNI des teufeurs et qu’à mon tour il se tape une barre en lisant « 1990 ! Qu’est-ce que tu fais là papi ?! » »

Vote pour Maxime
Vote

Silvere Koulouris

VICTOR

sam. 17 fév. / Imported Disco Machine (La Java)

Je m’appelle Victor Hérault, j’ai 24 ans et je suis réalisateur de court-métrages et de pubs vidéo.

—> « Faut-il encore que je parle d’elle… ? Arrêtez de me torturer l’esprit. Ne voyez-vous pas que je suis tiraillé par elle ? Elle avait un look de princesse dans un placard, la reine des manteaux était sérieuse et sans parole. Elle n’était pas là pour la musique ou pour les corps pleins de sueurs. Elle était là pour que je la vois et que je me crache sur le menton. Elle était là pour me montrer que la vie n’est pas sérieuse, que le fantasme sera toujours plus fort que le vécu et que tout ça, sortir, boire, danser, travailler, vivre n’a de sens que pour le mouvement. Quand tout freine, le coeur bat moins fort et on suffoque. »

Vote pour Victor
Vote

ANTHONY

sam. 17 fév. / Le Bal Con (Badaboum)

Anthony, 21 ans, styliste photo pour faire simple.

—> « Une danse plutôt torride avec un mec sous speed tout transpirant plutôt sexy qui fut accompagnée d’une main dans le pantalon rapidement enlevée pour ne pas choquer les jeunes filles perdues à côté de moi. »

Vote pour Anthony
Vote

MEL

sam. 17 fév. / Discoquette (L’Officine 2.0)

Moi c’est Mel j’ai 28 ans et en soirée je dis que je fais rien !

Un mec m’a expliqué pendant 10 minutes qu’il était hétéro tout en ayant la main dans mon caleçon.

Vote pour Mel
Vote

VALENTIN

vend. 16 fév. / Tragedy (Le 142)

Valoche le ravioli de la nuit, 24ans. Avaleur de sabre.

—> « L’anecdote absurde croustillante, ce serait quand j’ai amené mon frère hétéro dans les backstages, qu’il matait tous les culs des superbes drags, et que je voulais absolument une photo de moi en train d’en lécher un pour envoyer à nos parents. Heureusement pour nous il était trop bourré pour envoyé son MMS. »

Vote pour Valentin
Vote

Wendy Keriven

CÉCILE

sam. 3 mars / 824 heures x Zoll Projekt : La Bamboche des Faubourgs Chinois (824 heures)

Cécile, mais certains m’appellent Cécilio. J’ai 26 ans, et je suis graphiste / illustratrice.

—> « Je suis sortie à la lumière du jour le dimanche avec un copain pour acheter quelque chose à grignoter. Il portait un k-way vert fluo, puis j’ai trouvé un énorme pistolet en plastique jaune fluo dans la rue, c’était mon gros gun à moi digne d’un des meilleurs films de science-fiction. Alors j’ai trouvé qu’on formait un beau duo avec notre reste de paillettes sur le visage et je le portais fièrement sur l’épaule. Et en écrivant ce paragraphe, je me rappelle de Tristan qui m’a fait monter sur ses épaules pour que je puisse aller faire tourner la boule disco qui était au plafond, au-dessus du dancefloor. Tout le monde s’est enjaillé (il en faut peu), et ça a été un petit moment de joie donc j’aimerais m’en rappeler, et si Tristan lit ces quelques lignes : « merci ». »

Vote pour Cécile
Vote

BIJOU

sam. 3 mars / Trou Aux Biches (La Java)

Mon vrai prénom c’est Jean mais tout le monde m’appelle Bijou depuis un bon paquet d’années. Je suis journaliste / red chef pour divers programmes à la télé et je n’ai plus 30 ans depuis 10 ans. 

—> « Alors franchement, au tout début de son set, Rebeka Warrior a passé un super track techno hyper connu dont j’ai pourtant du mal à me rappeler le nom et qui fait « tut tut tut tagadak boum boum ti dam… » vous voyez pas ce que c’est ? Quand je l’ai entendu, je me suis automatiquement dit que son mix allait être super, ce qui fut le cas, avec parfois quelques décharges assez violentes mais assez jubilatoires de violence et de gabber, si bien qu’à un moment je me suis demandé pourquoi ils continuaient à faire des travaux à la Java même pendant la nuit. C’était un peu « symphonie pour marteau piqueur » mais j’ai beaucoup aimé. Si ma mémoire est bonne elle a aussi joué quelques morceaux de Sexy Sushi qui ont transformé le dancefloor en karaoké géant, c’était assez cool. « 

Vote pour Bijou
Vote

Jean Ranobrac

LISA

vend. 9 mars/ Kindergarten #04 – VJ Edition (Petit Bain)

Lisa, 52 ans de corps, 6 ans d’esprit. Ambianceuse de Bar Mitsvah et autres goûters d’anniversaire.

—> « Un homme de petite maturité a fait remarquer à une femme qu’on voyait son soutien-gorge, elle lui a répondu en lui montrant sa culotte. Je pense que c’est la meilleure réaction à avoir dans ce genre de situation. »

Vote pour Lisa
Vote

ARNAUD

sam. 10 mars/ Encore La Mamie’s!  (La Machine du Moulin Rouge)

Arnaud, presque 42 ans. Ce n’est pas mon métier mais je passe beaucoup de temps à photographier dans les nuits à Paris depuis 8 ans. 

—> « Les souvenirs que je garde sont les photos que je fais, principalement des artistes qui jouent. Je saisis leur implication durant ce moment. Ils dégagent une énergie qu’ils transmettent au public, que j’essaie de temps à autre de capturer quand je me mêle à la foule. Je n’ai alors jamais d’interaction, l’air détaché mais très attentif, je ne veux pas perturber les gens dans leur expérience de l’instant, ce qui équivaudrait à casser la vibe. »

Vote pour Arnaud
Vote

Otto Zinsou

ARMAND

vend. 16 mars/ Tragedy (142)

Je m’appelle Armand (Dolan, parce que j’aime trop Xavier Dolan… On a tous nos faiblesse). J’ai 18 ans… oui je sais je suis jeune. Historien (mais pas avec des pantalons dégueulasses en velours fade de prof d’Histoire) et bossant (presque) à Pompidou.

—> « Non on va pas parler du mec qui a vomi par terre sur la piste de danse… le pauvre… Sans doute le fait qu’un mec avec qui j’avais baisé et qui m’avait dit ne pas être sur Paris le soir de Tragedy se soit retrouvé à deux mètres de moi complètement high. »

Vote pour Armand
Vote

AMAURY

vend. 16 mars/ Tragedy (142 rue Montmartre)

Je suis un mec mais mes amis m’appellent Drama Gouine (c’est un jeu de mots foireux avec mon nom qui les fait beaucoup rire). J’ai 27 ans, je mens pas encore sur mon âge mais ça ne saurait tarder.

—> « À un moment on était en train de discuter à la cool dans le backstage, et à côté de nous il y avait ce mec qui visiblement n’avait pas mis que de l’eau dans sa bouteille. Il s’est mis à poil tranquillement (il a quand même gardé son t-shirt en tulle pour le swag) et il a commencé à danser en agitant son machin dans tous les sens, histoire que tout le monde le voie bien (il a failli renverser ma bière avec). Une copine à lui hyper gênée lui balançait des fringues pour qu’il se rhabille mais il en avait juste rien à foutre. Comme tout le monde autour d’ailleurs. »

Vote pour Amaury
Vote

ANTOINE

sam. 17 mars/ Ramdam x Zoll : Jungle Tonic (à la folie paris)

Antoine, et en ce moment après avoir galéré plusieurs mois pour trouver un nom de scène, mes potes me surnomment Tom Bini d’après mon nom de famille (tombini). J’ai 26 bientôt 27 ans, et je suis programmateur et directeur artistique au Bar Gallia à Pantin.

« L’after battait son plein, et j’entends quelqu’un crier « protooooo dans la love room ». Je délaisse les platines quelques minutes pour descendre au -1 de la maison où se trouvent ma chambre et celle d’un de mes colocs qui a aussi une salle de bains dans la sienne ainsi qu’une petite salle aménagée en chill avec des tissus de partout et des matelas au sol : la love room. On devait être une dizaine, dont tous les colocs, allongés à se faire des câlins, et à s’enfiler des ballons de protoxyde d’azote délaissant alors les 80 personnes souiller notre humble demeure. »

Vote pour Antoine
Vote

AUBRY

sam. 17 mars/ Baston #5 – Clôture festival « VUES d’EN FACE » (L’Ampérage / Grenoble)

Aubrywan, 18 ans, passeur de disques sur le retour, sommité nocturne, disque preneur.

« J’en ai pas une, j’en ai 1000 alors c’est compliqué de choisir, sachant que j’ai passé le plus clair de mon temps sur scène, mais Liza Monet qui prenait le téléphone des gens pour faire des selfies sur scène en chantant tout en les rendant ensuite aux mauvaises personnes, c’était assez drôle, c’était un peu la bourse aux téléphones dans la fosse après le live. »

Vote pour Aubry
Vote

Denis Svartz

ANOUK

jeud. 22 mars/ VICE Présente #3 (142 rue Montmartre)

Anouk(i), j’ai 24 ans et je bosse en chargée de communication à Montreuil.

—> « Les gars qui se comparent les queues dans les chiottes, on vous entend ! Ha oui aussi, cassedédi à la meuf qui a croisé une vielle connaissance et qui a vécu un grand moment de solitude car elles ne savaient pas du tout quoi se dire. Ça nous arrive à tous. »

Vote pour Anouk
Vote

LOUISE

sam. 24 mars/ Gymnasium (Gif-sur-Yvette)

Loulou, 20 ans mais j’en parait 17 apparemment et il faudrait d’abord que j’assume mes études avant de prétendre d’avoir un métier.

—> « J’ai du faire un footing de 20 minutes (je me suis vraiment donnée) en rentrant de teuf, pas dormi, pas trop redescendu, à 14h, devant les keufs (qui m’ont quand même laissé une petite chance) afin de pouvoir garder mon permis de conduire que j’avais obtenu un mois auparavant puisque j’étais positive au test d’alcoolémie. Résultat : toujours positive ! Bye bye l’indépendance et la liberté ! Rebonjour le code et les heures de conduite »

Vote pour Louise
Vote

ALEX

sam. 24 mars/ Wet For Me – hors les murs #4 (Le Transbordeur)

Alex, 36 ans réels, 15 ans donnés en société après une bière et des réactions d’ado en fleur qui abuse du coussin péteur.
« Le Kebab passe, l’oignon et les odeurs de frites restent.
Sur les coups de 4h du mat’, manger gras devient une urgence absolue, et quand tu te rends compte que t’as oublié ta brosse à dents, tu sais qu’il faut que tu prolonges l’ivresse avec un bon salade-tomates-oignons du côté de la place des Terreaux et une haleine unique qui contribuera à rendre le peau contre peau du dimanche inoubliable. Mention spéciale à la sauce blanche qui contenait probablement de l’ail. »
Vote pour Alex
Vote

FANNY

sam. 24 mars/ Wet For Me – hors les murs #4 (Le Transbordeur)
Minou ; 25 ou 30 ans, tout le monde s’en fout; pâtissière et sinon performeuse-astronome-couturière-éleveuse de chats.
—> « À part l’aspect révoltant de se faire virer des chiottes des mecs en tant que nanas, j’ai eu le droit à la magie Tinder. Je l’ai esquivé toute la soirée jusqu’à ce qu’elle vienne me parler en plein amour du son, pour me demander si j’étais « seule » pour la soirée. Ce à quoi j’ai répondu, non. Elle faisait en vrai 1m50 et c’était une enfant en pleine découverte de la puberté. J’ai eu le droit au sauvetage bras dessus/bras dessous d’une de mes amies par la suite. »
Vote pour Fanny
Vote

MANON

sam. 24 mars/ KARNASoUK ★ SOUKMACHINES (Le Kilowatt)
Mon surnom vient de mon super trio de copines. On s’appelle Mimi, Kiki et Gigi. Moi, c’est Mimi soleil. J’ai des bouts de cheveux orange plus pétillants que les rayons d’été parisiens, et une panoplie de paillettes plus fournie que le sac de Mary Poppins. J’ai 23 ans et je suis stagiaire en radio. J’ai aussi un webzine musical. Ma vie se résume à de l’écriture, des copains, des fêtes et beaucoup de découverts bancaires.
—> « Comme je n’ai pas beaucoup de souvenirs, celui que j’aimerais garder c’est quand nous sommes allés aux bains chauds. Nous avons doublé tout le monde –oui je sais, ce n’est pas bien-, en enlevant tous nos vêtements –degré de pudeur 0-, et nous nous sommes jetés dedans. Les gens qui venaient se baigner avec nous étaient gênés, parce qu’on s’embrassait beaucoup –degré de pudeur toujours 0-. J’ai même tenté de lancer une grande partie d’abécédaire avec des compères dévêtus, sans succès. En sortant on ne s’est même pas séché, et on a perdu une socquette. Feu socquette. »
Vote pour Manon
Vote

Tristan Popescu

LHOAN

sam. 31 mars/ Spectrum x RGS (La Station-Gare des Mines)

Lhoan alias prrrrhhh (c’est un cri d’animal ) pour ceux qui me reconnaitront , j’ai 26 ans , je fais des gribouillis indélébiles sur les gens et apparement ils aiment ça ; non sérieusement je suis tatoueur (insta: nuit.tropicale) à Paris chez Désolée Papa à Saint-Germain des Près.

—> « Haha au risque de paraitre stupide, à un moment donné je me suis engagé dans une discussion assez sérieuse avec «quelqu’un», mais en même temps je regardais le set de Léa ❤, jusqu’a ce que je me rende compte que la personne avec qui je parlais était partie depuis longtemps et qu’au final j’étais en monoloque avec le pilier central du club. Je me suis senti écouté malgré tout donc ça va !! »

Vote pour Lhoan
Vote

CHARLOTTE

sam. 31 mars/ Le bal de la toilette # Blossom (Cabaret Sauvage)

Charlotte, 23 ans, vidéaste/monteuse

—> « La nana qui a profité que je m’éloigne deux secondes de mes potes pour m’aborder de la manière suivante : « Salut, je voulais te dire que je te trouve vraiment trop bonne depuis tout à l’heure, du coup voilà si jamais ça te dit… T’es vraiment trop bonne putain ! » … Gros moment de gêne, d’ailleurs si jamais elle lit ce dégif’ il serait peut-être temps de revoir sa technique d’approche (sourire). »

Vote pour Charlotte
Vote

Jeremia Boulenger

STÉPHANE

mer. 4 avril / SUUNS + Chloé (Elysées Montmartre)

Je m’appelle Stéphane, à Paris on m’appelle aussi le gitan, sinon dans le sud Willy… J’ai 36 ans mais je ne les fais pas et je suis serveur en brasserie (plus par hobby parce qu’en fait je suis ingénieur).

—> « Dès que Chloé s’est mise à jouer, on s’est mis à danser en mode grosse night, alors qu’il faut imaginer que c’était un concert… Avec ma pote on avait des montées de MD alors qu’on en avait pas pris. Je crois que Chloé est bien la seule à pouvoir te faire jouir sans te toucher… On nous regardait un peu comme des bêtes louches mais c’était tellement bon. »

Vote pour Stéphane
Vote

FABIEN

vend. 6 avril/ Ponito Santo #3 (La Java)

Je suis Fabisounours, un peu moins de 30 ans dans les lieux publics, un peu plus en vrai, organisateur des #JeudiBarré au Street Art à Bastille.

—> « L’hétéro qui va au stand de prévention où tu gagnes un cadeau si tu arrives à mettre une capote sur un gode sans les mains… Mais tellement hétéro qu’il veut surtout pas que sa meuf pense qu’il puisse y arriver. »

Vote pour Fabien
Vote

SOFIYA

sam. 7 avril / Sous Tes Reins (La Station – Gare des Mines)

18 ans, Soso ou Sosodomite pour les intimes (rien à voir avec la sodomie merci). Lycéenne, brailleuse à ses temps perdus.

« Le moment où je me suis retrouvée avec Agathe dans une pièce avec la possibilité de détruire toute la soirée mais l’AMOUR pour la station et la MORALE a été plus forte que le taux d’alcool dans notre sang. »

Vote pour Sofiya
Vote

CLARA

sam. 7 avril / Le Pas-Sage (Warehouse)

 Clawa, 18ans, improvisioniste bretonne.

—> « Comme à chaque soirée, ma mémoire de jeune bourrée ne garde souvent qu’un souvenir, le même: en tête à tête avec le caisson, je deviens vibromasseur une vraie machine de guerre, mes amies sont autour de moi, rien ne nous arrête, on défonce tout, coup sur coup, on nique des mères. »

Vote pour Clara
Vote

Rainer Torrado

ARTHUR

mard. 11 avril/ Bagarre à Paris (La Cigale)

Je m’appelle Arthur, j’ai 19 ans, je suis étudiant, mais également danseur en vue de mes performances en soirée.

—> « Il y avait une réelle synergie, une énergie commune. Nous étions tous et toutes dans l’euphorie du moment. Ça respirait la danse et l’amour. Il y avait quelque chose de très sexuel qui s’échappait de tous ces corps transpirants. Toute la fosse était en transe, tout le monde dansait, c’était comme un espace de liberté dingue, un défouloir. C’était très agité et excitant. J’ai senti les corps en mouvement s’agripper à ma peau. C’est anecdotique, mais en arrivant au concert, je ne pensais pas avoir à compter les bleus et griffures sur ma peau une fois rentré chez moi. C’était sauvage, j’ai adoré. »

Vote pour Arthur
Vote

CAMILLE

vend. 13 avril/ Prosumer, Elise, Guillermo Jamas (Garage)

Camille, surnom récent : Pellu – 23 ans pour de vrai – Comédienne pour de vrai.

—> « En début de soirée, mon mec est venu me glisser dans l’oreille : « Salut, tu vas bien ? Je suis content de te revoir ici, ça fait longtemps» J’ai vite compris où il voulait en venir et je suis rentrée dans son jeu. Il a passé la soirée à me représenter ses amis (que je connais depuis un petit bout de temps) et à m’offrir des verres. Un homme séduisant aux petits soins toute la nuit ! Décidément, les robes sans collants ça fait vraiment toute la différence ? On a passé une soirée sur le fil comme au premier jour, le top ! »

Vote pour Camille
Vote

FLORE

vend. 13 avril/ Tragedy (142 rue Montmartre)

Flore, aka « Mama », j’ai 33 ans sur les papiers mais vu que mes early twenties n’ont pas duré assez longtemps à mon goût je dirais 25 ans. En fonction de si j’ai plus ou moins envie de câliner la personne qui me pose la question, je suis psy / couturière / nageuse.

—> « Un seul souvenir, vachement émouvant : au fumoir, je croise une toute jeune femme, toute mignonne, je sais pas comment on en arrive à parler « vie amoureuse et poitrine ». Elle me parle de ses seins qu’elle trouve trop petits, d’une mauvaise expérience avec un garçon qui l’a vachement faite complexer sur la taille de sa poitrine… petit moment de soutien et de girl power à 4 h du mat… Girl ! C’est lui le bâtard dans l’histoire ! Que la honte change de camp merde ! »

Vote pour Flore
Vote

TOM

sam. 14 avril/ Peacock Block Party (L’Aérosol)

Tom, 28 ans, je crois que c’est l’âge de ma vie car c’est la première fois que je suis content et conscient d’avoir mon âge

—> « J’enlève deux points à cause de la queue aux toilettes des mecs au pic de la soirée. Dix minutes d’attente pour un homme c’est inhabituel. Quand je prends la décision d’aller aux toilettes, je sais que je vais faire pipi en arrivant aux toilettes sauf là où je suis arrivé sur cette longue queue à devoir tempérer mon envie ce qui a été assez difficile à vivre – je n’aurais pas pu être une femme, je suis trop faible pour cela. »

Vote pour Tom
Vote

JÉRÔME

sam. 14 avril/ Peacock Block Party (L’Aérosol)

Jérôme, Jé ou Disco Chameau, 25 ans, ingénieur en efficacité énergétique pour une boite de développement durable.

—> « On savait qu’il y allait avoir du monde, du coup on avait prévu d’y aller tôt genre 15 h. Au final, déjà beaucoup trop de queue. C’est pas cool j’avoue, mais par flemme d’attendre, on a escaladé avec un pote. Dix minutes plus tard, deux mecs essaient de faire pareil, sauf que les vigiles les ont vus. On a eu de la chance. »

Vote pour Jérôme
Vote

ÉLOÏSE

samedi 14 avril/ La toilette xxxy # core à corps (LE DEPOT)

Eloïse, apparement 19 piges mais proche de la psychomotricité d’un foetus.. En 1ère année à l’ensad, dans l’espoir de rentabiliser un jour mes gribouillages.

« L’ivresse de l’un de mes potes m’a particulièrement marquée. Torché, il a multiplié les tentatives de rapprochement avec la moitié des mecs de la soirée, avec des succès ponctuels. Mais en revoyant certaines photos il a eu quelques regrets. Disons que toutes les « prises » n’étaient pas « bonnes ». »

Vote pour Éloïse
Vote

Fanny Viguier

CLÉMENT

vend. 20 avril/ Sécurité1 (Secret warehouse)

Clément, Fanzi tu connais, 28 ans, je suis acheteur et pas mal de choses inintéressantes à côté.

—> « J’étais vraiment bourré dans la soirée et j’arrivais pas à rester 5 minutes au même endroit du coup j’ai pas passé trop de temps avec ma meuf. Je reçois 5/6 messages de mon pote Val sur Facebook genre « tu me manques » « on n’a pas passé de temps ensemble ce soir » avec plein de cœurs, tout ça de façon sérieuse, pas ce genre de troll. Et là pendant 30 min dans ma tête je me suis dit putain peut-être qu’il me kiffe merde ça craint… En fait c’était juste ma meuf qui était posée dehors avec et m’écrivait avec son tel. L’alcool n’aide pas toujours. J’ai pu souffler ! »

Vote pour Clément
Vote

KAHENA

vend. 20 avril / Forensics x [a+w] (La Station – Gare des Mines)

La Kahena, 1328 ans de bons et loyaux services, reconvertie en Drag Queen depuis que j’ai quitté le trône de Numidie en 703.

—> « Un mec qui se disait sataniste et qui voulait absolument que je vienne faire un rituel et des sacrifices chez lui en fin de soirée. Soyons honnête, pendant un instant je me suis demandé si le sacrifice c’était pas moi ! »

Vote pour Kahena
Vote

HOLLY

sam. 21 avril / Bender (17 quai de l’Oise)

Olive, 22 ans, traceur de lignes noires sur feuilles blanches.

« Avec des amis nous étions dans une pièce tous allongés sur un grand lit, on s’amusait comme des enfants à une soirée pyjama puis d’autres gens sont arrivés et peu à peu c’est devenu une soirée pyjama pour adultes. Je me suis dis que c’était l’heure d’aller danser un peu ! »

Vote pour Holly
Vote

Alan Marty Paquet

JEANNE

sam. 28 avril/ Creepy Sisters : Polychrome ◐ Manifesto XXI (Trabendo)

Jeanne, j’ai demandé à un ami plus vieux quel âge il me donnait, il m’a répondu qu’on avait tous le même âge, ouaiis…!! Je traîne autant avec des gens plus jeunes que plus âgés que moi. Je fais parti du gang récemment créé « En Transit » c’est un mélange de gens assez particulier. C’était des personnes qui devaient se rencontrer qui se sont enfin rencontrées.

—> « J’ai rencontré une petite meuf toute mignonne, on rigolait bien (elle me traitait de pute en souriant, c’était bien décalé haha). Elle pourrait faire parti de notre groupe « En Transit » elle venait d’arriver à Paris et elle prétendait connaître toutes les soirées parisiennes, et c’était pas ce genre de meuf ultra sapée que tu croises dans toutes les soirées, elle portait un k-way jaune et pour danser elle l’a noué à la taille. Beaucoup trop en transit. Plus tard dans la soirée son pote a essayé de nous rapprocher, j’étais pas prête haha, elle m’a même proposée de passer avec elle aux toilettes quand on s’est retrouvées dans la queue, je crois que je comprends pas tout le temps ce genre de signe, je lui ai répondu « ça va t’inquiète » … mince… »

Vote pour Jeanne
Vote

CAMILLE

sam. 28 avril/ Shem4le Trouble w/ Rebeka Warrior & friends (L’Officine 2.0)

Camille, 30 ans, rédactrice d’horoscopes.

« Quand j’ai tenté d’organiser un atelier d’écriture avec Claire vers 4h du mat. On a vite réalisé que les gens ne viennent pas en soirée pour écrire. Pourtant on avait vraiment envie de voir quel type de textes peuvent naître dans ce contexte. On aurait mieux fait de se contenter de reprendre un verre. Mais on n’abandonne pas, on réfléchit à un dispositif plus adapté pour la prochaine fois. »

Vote pour Camille
Vote

POUTRE

sam. 28 avril/ House of Moda OGM (La Java)

Je suis La Poutre, j’ai 24 ans, je suis drag queen et boudeuse professionnelle.

« Catégorie « looks forts » !
@Diana Frask, la plus belle plante de la soirée, avec son mythique tournesol collé sur le crâne !
@Angora Von Lear était toute apprêtée, prête à se faire pique-niquer
@Vulgaria From Barbès avait ramené le petit déjeuner sur son front
Et moi j’étais hors thème, comme d’habitude ! »

Vote pour Poutre
Vote

JEAN

sam. 28 avril/ Fabrika Records Fest (La Machine du Moulin Rouge)

Jean de la Malle, 21 ans, élève en prépa littéraire et moine pas pieux à mes heures perdues.

—> « À la fin du set de Lebanon Hanover je craignais que la soirée se termine sans rappel. Par un excès de confiance je grimpe sur scène vêtu de mon t-shirt jaune « not to be » et vais demander à Larissa ce qu’est la tristesse. Celle-ci me regarde d’un air surpris et rit. William arrive par derrière et me jette un regard condescendant, d’une mâle violence. Je redescends et ils reviennent jouer Totally tot.. Je voulais à tout prix entendre Sadness is rebellion mais la danse et les regards énervés de William que je m’imaginais êtres pour moi m’ont satisfait. »

Vote pour Jean
Vote

VICTORIA

lund. 30 avril/ Tragedy (Ouh La La Nuit)

Vicky, 21 ans, ingé son

—> « Grand moment de surprise quand un gars me demande sérieusement mais très gentiment, si j’étais un homme ou une femme. Alors je lui ai gentiment répondu que j’étais une femme en montrant mes seins et je suis partie. Mais j’étais quand même perplexe en partant ! »

Vote pour Victoria
Vote

Tristan Popescu

LIU

lund. 7 mai / HOUSE of MODA – Erotica III – privé (Ouh LaLa Nuit)

La r’tourneuse, 22 ans, comédienne.

—> « J’ai failli parler à la statue à l’entrée à plusieurs reprises, mais toute la soirée n’a été qu’un très bon souvenir, j’ai ri, j’ai dansé, j’ai aimé et j’ai regardé tous ces gens dénudés se déhancher. »

Vote pour Liu
Vote

CORENTIN

mer. 9 mai / Kapsule (La Machine Du Moulin Rouge)

Corentin, Coco, 25 ans, chef de projet digital et gastronomique.

« Un mec carrément ivre qui m’a dit « Comment faire pour te draguer toi ? » puis s’est mis à me parler en anglais. J’ai dis à ma pote « Roooh le lourdot ». Il a entendu… »

Vote pour Corentin
Vote

CLAIRE SALOME

du 10 au 13 mai / Le Beau Festival 2018

Claire Salomé (ce n’est pas un prénom composé, c’est juste mon prénom en entier), 26 ans, je suis officiellement salariée en marketing digital dans un média, mais j’ai beaucoup d’autres activités à côté.

—> « Quelques membres du groupe d’Ulrika Spacek sont venus chez moi en after de la soirée. J’ai présenté ma tortue à l’un d’entre eux qui a immédiatement voulu la prendre dans les mains. Ma tortue est restée super calme, c’était tellement adorable et en même temps très improbable comme image. Personne n’a porté ma tortue avec autant d’enthousiasme et de sympathie. »

Vote pour Claire Salomé
Vote

NICO

vend. 11 mai / Coucou ! w/Air Max ’97 Bob Sleigh Nana Benamer (Le Klub)

Nico, 26 ans, pilote de course.

—> « Bien arraché vers la fin de soirée, j’ai commencé à parler avec une serveuse au bar qui non seulement ne m’a pas tej comme le relou que j’étais sûrement, mais en plus s’est montrée super sympa ! On s’est retrouvés à parler metal progressif et stoner pendant que Lëster nous balançait de la bonne trance derrière, la magie du Klub quoi ! Elle m’a filé le nom d’un groupe sur un bout de papier et même son fb, j’étais refait. Puis sur le chemin du retour je lui ai envoyé le texto de bourré qui pardonne pas… Je te dis pas la honte quand j’ai allumé mon tel le lendemain… »

Vote pour Nico
Vote

JEREMIA

vend. 11 mai / Tragedy (142)

Jeremia, 31 ans, DJette

—> « Dactylo avec sa cagoule noire comme mise en abime de la techno (WTF ?) Au dos de la cagoule, l’inscription « Not on my guestlist » (la phrase qu’elle doit répéter le plus souvent dans sa vie) »

Vote pour Jeremia
Vote

ISMAEL

sam. 12 mai / VRYCHE BASEMENT IV

Ismael, 31 ans. Le collectif Vryche House m’avait demandé de venir avec mon saxo faire des impros sur la scène house de cette teuf. Je joue du saxophone devant des foules pour gagner ma vie.

—> « Un beau couple qui me demande au bar si je veux pas venir avec eux jouer du saxo dans leur chambre, et plus si affinités. Pas du tout malsains ou quoi, juste une offre sincère apparemment, que j’ai dû décliner. La fille m’a fait un bisou. Ils étaient vraiment adorables ! »

Vote pour Ismael
Vote

KENJI

dim. 13 mai / After party « Climax » (Cannes)

Kenji, KNJ, knjnow sur Insta, 32 ans ou 29 ans sur Grindr, styliste en galère mais qui s’accroche avec sa marque INT3RN3.

—> « À 4 h du matin, mes amis étant full roomoccupés ou pas joignables ou endormis, j’essaye de trouver un endroit où crasher sur Grindr avec comme statut « DON’T LET ME SLEEP IN MY CAR ». 45 minutes plus tard, j’étais dans ma Clio, au parking du Palais des Festivals, en train de mettre mon siège en position allongée pour fermer les yeux. »

Vote pour Kenji
Vote

Magali Bragard

QUENTIN

du 19 au 20 mai / Marvellous Island Festival 2018 (Île de loisirs de Vaires/Torcy)

Quentin, 22 ans, ingénieur du son !

—> « Rachel. Une inconnue qui a surgi de nulle part devant la hippie stage, à 2 h, les mâchoires serrées. Elle se regarde dans le reflet de mes lunettes et s’exclame “Oh ça va j’ai connu pire”. Puis on a sympathisé, elle nous explique qu’elle a vécu tantôt au Portugal, tantôt en Russie. Elle est trilingue et répond à nos questions en trois langues différentes, dont le Russe. Elle nous raconte ses soirées à Moscou dans les hangars, et nous explique combien c’était trash et cool. On l’a perdue sous le chapiteau une heure plus tard. »

Vote pour Quentin
Vote

LYSA

vend. 18 mai / Shem4le Trouble w/ JD Samson, NO BRA (La Java)

Moi c’est Lysa, j’ai 20 ans même si tous les vendeurs d’alcool et de tabac me prennent pour un petit garçon de 12 ans… 

—> « J’observais pas mal les gens pendant la soirée et j’ai été pas mal marquée par un duo de mecs gays qui allaient de mec cis et trans en autre, en pratiquant une technique de séduction ou danse que j’appellerais « le sandwich » : un se met derrière la « cible », l’autre devant et ainsi celle-ci est comme piégée mais bien sûr (enfin on espère) consentante ! J’ai trouvé ça plutôt marrant comme technique, et elle avait l’air de bien marcher ! »

Vote pour Lysa
Vote

ENZO

sam. 19 mai / Possession (Ivry sur Seine)

Enzo, 20 ans, étudiant.

—> « Anecdote absurde : l’instant où j’ai dragué un gars en couple ouvert en me faisant aider par sa copine qui me donnait des conseils et m’encourageait. Finalement ma copine m’a rejoint et nous nous sommes tous embrassés en cœur, le feeling est bien passé et nous sommes restés toute la fin de la soirée ensemble. Une belle rencontre. »

Vote pour Enzo
Vote

INÈS

dim. 20 mai / Hole Inclusive (Communion)

Inès, 23 ans. Je suis étudiante en histoire (please make it stop), je bosse un peu à la radio et je suis chroniqueuse pour un beau podcast sur la nuit qui s’appelle La Cabine !

C’était une soirée un peu cathartique. Je suis arrivée en en ayant gros sur la patate et puis j’ai dansé, seule au début. Et c’est un peu à ce moment que j’ai compris le pouvoir du dancefloor qui épuise mais qui remplit aussi mon corps d’un truc un peu magique. J’étais (presque) toute légère une fois la soirée terminée.

Vote pour Inès
Vote

Rainer Torrado

MAKINE

vend. 18 mai / Dure Vie présente La Chinerie Festival w/ Terrence Parker 90’s (La Machine du Moulin Rouge)

Kin Tonton – 38 ans – Dessinateur de hentaï

J’ai vu une meuf qui criait « C’est quand on montre les foufounes ?? C’est quand on montre les seins ?? » avec tellement de conviction que t’avais vraiment envie de te mettre tout nu et sautiller comme un farfelet des bois. Elle était trop des barres, on l’appelle nono les papouilles dans le milieu je crois !

Vote pour Makine
Vote

FRANÇOIS

vend. 25 mai / PARKINGSTONE XV (Trabendo)

François, 23 ans et étudiant

—> « Je pense que ça va être le moment où je me suis rendu compte que y’avait vraiment un mec avec la bite à l’air. C’est ma pote qui l’a remarqué en premier, il était sur la scène en train de danser et il portait uniquement et seulement une chemise transparente. Il m’a fallu quelques minutes pour le remarquer car quand je suis bien bourré j’ai tendance à pas savoir voir de loin. Ça m’a fait trop rire et j’espère qu’il a réussi à retrouver son pantalon pour le retour. »

Vote pour François
Vote

HUGO

sam. 26 mai / HOUSE of MODA – Bad Hair Day (La Java)

Marmoset, 4 ans, appareil à fondue à mi-temps.

—> « Une pote à moi que je ne citerais pas a surgi de nulle part et est montée sur la table pendant que je parlais avec des potes en club. Elle a baissé son haut pour montrer ses seins et m’a dit un truc du genre « Hé t’as vu mes seins ? ». Je crois que j’ai continué la conversation avec mes potes avec un de ses seins dans la main pendant qu’elle continuait à danser toute seule – pendant genre 5 minutes. Je sais même pas si c’est si absurde que ça, chaque semaine quelqu’un parle de boobs à l’air dans Heeboo. »

Vote pour Hugo
Vote

Otto Zinsou

CLAIRE

jeud. 31 mai / Jeudi OK : Opening (Wanderlust)

J’ai pas vraiment de surnom, mais on va dire que j’ai mon alter-ego Starbucks, je commande toujours sous le nom de Charly, je trouve que ça fait cool. Je mens jamais sur mon âge en société, que sur Tinder, ça il faut le savoir. Pour ce qui est du métier, j’essaye de pas mentir non plus mais je préfère souvent dire que « je suis en com » plutôt qu’en BTS.

—> « J’ai passé 15 minutes main dans la main avec une inconnue, cherchant une autre inconnue sur toute la terrasse. Le seul indice c’est qu’elle portait un kimono et que je devais l’embrouiller parce qu’elle avait manqué de respect à encore une autre inconnue. Des inconnues à tire-larigot, je sais. Mon côté très protecteur ressort souvent beaucoup trop après quelques bières. Heureusement pour moi, je ne l’ai jamais trouvée. »

Vote pour Claire
Vote

AUDREY

sam. 2 juin / SpaceQEQ 003 (La Rotonde Stalingrad)

Audrey, bitour junior, 25 ans, comédienne.

—> « Ma rencontre avec l’homme de ma vie. Mais je suis pas sûre qu’il puisse me contacter. Il n’avait plus de batterie, je lui ai noté mon numéro au stylo bic sur la main (j’ai pas pris son numéro). Mais toujours pas de sms. J’en profite donc pour lancer un appel à témoin : Homme brun (je sais pas ton prénom), un petit début de barbe vite fait, 25 ans, tu habites à côté du métro Jacques Bonsergent en coloc, on s’est baladé à côté du Canal de l’Ourcq, si tu m’as rien envoyé parce que tu n’as pas réussi à me relire, rdv à la Rotonde samedi prochain sinon bon, pas grave. »

Vote pour Audrey
Vote

MAUREEN

sam. 2 juin / Le bal de La toilette # Dimethyl (Cabaret Sauvage)

Mauca, vingt-trois ans, je me trouve quelque part entre graphiste éco-espoiresponsable, artiste effervescente, photographojetable et tatoueuse du dimanche.

—> « Un jeune homme qui me croise en sortant prendre l’air et qui clame en me regardant : «Ah bah, elle au moins ses paillettes sont jolies, on n’a pas l’impression qu’elle s’est étalée de la merde sur le visage !». En y regardant de plus près, il exagérait un peu mais c’est sûr qu’avec des paillettes marrons, il n’était pas aidé ! »

Vote pour Maureen
Vote

Fanny Chalier

CLÉMENT

vend. 8 juin / Coucou! (Le Klub)

Clément, 28 ans, Product Manager. La p’tite clementosh pour les collègues, dj Maroll pour les plus anciens et Clem pour le reste !

—> « La danse de ma pote (toujours la même). Dans la vie je pense qu’elle se moque complètement des musiques électroniques, elle s’en fout de la musique club. Par contre elle nous suit ! Quand on l’emmène écouter des trucs un peu sales, c’est la teufeuse par excellence : elle part se mettre en face du dj booth où à proximité d’une enceinte, souvent sans prévenir, seule. Elle ne parle plus à personne, ferme à moitié les yeux et saute en rythme le sourire (béa) aux lèvres. Elle kiffe ! »

Vote pour Clément
Vote

YANN

sam. 9 juin / Possession (Secret Place)

J’ai 22 ans, je suis conseiller en immobilier.

—> « J’étais dehors avec un pote, on se faisait une petite pause pour fumer un pet, je sors mon téléphone pour checker la timetable et je vois sur le groupe Facebook Techno flex et détente qu’un mec a trouvé un soutien gorge par terre dans la salle et là je tourne ma tête et je vois quoi, une culotte dans la terre à côté du coin chill… »

Vote pour Yann
Vote

Rainer Torrado

ALEXANDRE

vend. 15 juin / Unclean Osmose : UO1 (secret place)

Moi c’est Alexandre, 21 ans, passionné de musique électronique, anciennement étudiant en histoire et actuellement en vacances. Je suis venu en crew avec ma copine, deux amis de ma licence et une très bonne connaissance.

—> « Yes, au début de la soirée j’accompagne ma copine dans la queue des toilettes, on parle avec les gens autour, bref assez sympa. Puis je tourne la tête vers une équipe de sécu en train de gérer un pauvre gars qui roulait un joint et lorsque je reviens vers ma copine, je la vois en train de rouler une grosse pelle à une femme, choqué mais sexy ! »

Vote pour Yann
Vote

MARVIN

jeud. 14 juin / Tragedy (142 rue Montmartre)

Marvin, 18 ans (une petite viande fraîche sur le marché), coiffeur/coloriste et militant à Act Up-Paris !

—> « Quand j’étais totalement ivre et que j’ai avoué à un super bon ami que c’est grâce à lui que je suis encore en vie. C’est déprimant, mais c’est un souvenir que j’ai de cette soirée ! »

Vote pour Marvin
Vote

ALIZÉE

sam. 16 juin / Closing ACID B1TCH (Nouveau Casino)

Alizée surnom BB2 30 ans, dealeuse de bonheur.

—> « C’est Laura, en mode diablesse SM. Cheveux tondus blancs, crâne surprise (paillettes à gogo sous ses veuch), body, cul à l’air, harnais sur tout son corps et lunettes jaunes. Elle se déhanchait avec son grand corps telle une liane. Trop belle. Ce qui me fait rire en y repensant, c’est que le lendemain elle s’est trimballée en after dans un centre commercial dans cette tenue… »

Vote pour Alizée
Vote

Christophe Apatie

VICTOR

vend. 29 juin / Proxyclub 3 (Le Chinois)

Mon nom est Victor, j’ai 28 ans et je travaille comme sound designer.

—> « Deux mecs s’apprêtent à sortir du coin fumeur. Celui de derrière attrape le chignon de l’autre, ce dernier se retourne, et sans un mot lui jette l’intégralité de sa pinte à la figure. Il vise mal, et je prends tout dans le dos. En fait ça tombe bien j’avais chaud. »

Vote pour Victor
Vote

SARAH

du 29 juin au 1er juillet / Lamano Festival (Le Plan)

Bichette, aka Sarah. Environ 24 ans et toutes ses dents, éternelle enfant qui a choisi de ne pas trop grandir ; en devenant animatrice !

—> « J’ai environ 52 anecdotes et 36 rencontres ! Parlons bien et parlons chips. J’ai accidentellement envoyé un paquet de chips droit dans la figure d’une parfaite inconnue vers 5 h et demi du matin, et il a explosé. Résultat, grosse bataille de chips au milieu du camping au levé du soleil, conclue sur un énorme pétard en profitant du spectacle et de la fin du son (une cocasse rapide pour la route, il y’a des meufs qui se sont allègrement envoyées en l’air dans les toilettes de la salle de concert, porte grande ouverte yolo !) »

Vote pour Sarah
Vote

ALAN

sam. 30 / Marches des Fiertés (Paris)

Alan Fleu, surnomé, « c’est l’eeeeennnnffffeeerrrrrr » et parfois Alanus (pour les intimes), j’ai l’âge où je suis ni vieux ni jeune, l’âge plutôt pas mal. Je prétends être ingénieur dans une grande entreprise parisienne de transport en commun dont les véhicules sont peints en vert et sont toujours à l’heure.

—> « Je pulvérisais de l’eau avec un brumisateur manuel pour rafraichir les gens (ce qui avait un joli succès) avec de l’eau du robinet du siège du parti communiste. Peut-être que cette eau a rendu communiste certains passants ! »

Vote pour Alan
Vote

TONY

sam. 30 juin / Cocotte Club (Wanderlust)

Je m’appelle Tony, 35 ans architecte intérieur, clubber passionné.

—> « Un mec est venu me voir et m’a dit : « j’adore tes baskets, je voudrais faire une séance de trampling avec toi, que tu me marches dessus… Viens chez moi », m’a-t-il dit. « Je vais réfléchir », que j’ai répondu ! »

Vote pour Tony
Vote

ANTHONY

sam. 30 juin / PériPate Pride (xx)

Anthony mais on me surnomme Antoche, c’est mon double maléfique de soirée. J’ai 28 ans et je travaille en agence d’événementiel pour le cinéma.

—> « A un moment dans la soirée je vois un mec à genoux au sol au milieu de la piste, la tête entre les jambes. Je vais le voir en pensant qu’il est pas au top et pile à ce moment-là il lève la tête d’entre ses jambes et me dit tout à fait normalement : « Je fais une Sun Salutation ! » Très très drôle ! »

Vote pour Anthony
Vote

Otto Zinsou

NINON

jeu. 5 juillet/Sneaky Sneaky x Jeudi OK (Wanderlust)

Surnom tout mignon pour petit démon : « Mamour » 24 ans, on est pas à quelques mois près, n’est ce pas ? Je me prétends toujours pâtissière alors que j’ai arrêté il y a quelques mois, mais ça claque bien donc bon. C’est presque pas mentir.

—> « J’étais tellement fière de mon tatouage que je me suis baladée les seins à l’air dans la Wanderlust pour le montrer à tout le monde (mes amis, mes targets et des nouveaux amis de la Jeudi OK) »

Vote pour Ninon
Vote

CÉDRIC

sam. 7 juillet / Kindergarten XXL (Petit Bain)

Cédric, 23 ans, profession : faire chier les gens en les prenant en

—> « J’ai aperçu quelqu’un habillé d’une robe faite de collages, c’était que des petits chats, il y en avait peut-être 200 ou 300, cette personne a toute mon admiration ! »

Vote pour Cédric
Vote

SARAH

sam. 7 juillet / Possession (secret place)

Sarah, 18 ans, haute comme trois pommes, blonde au yeux bleus, une tête d’ange, l’innocence incarnée en gros et futur architecte d’intérieur !

—> « Le fameux checking point devant le miroir où l’on regarde si on a pas l’air de revenir d’entre les morts, MAIS qu’on n’est plus potable, dégoulinant de sueur et… je passe les détails. Bref CE moment où il a été temps pour moi de sortir les lunettes en forme de coeur roses ! Ca n’a rien changé à ma crassitude mais du moins j’étais un peu plus mignonne on va dire ! »

Vote pour Sarah
Vote

RUBEN

sam. 7 juillet / Trou aux Biches (La Java)

Je m’appelle Ruben et j’ai la chance de pas avoir de surnom tout pourri !! Sauf un « chaton » ou « chat » de temps en temps par sms (mais tout le monde fait ça maintenant)

—> « Je dirais 16 et « mémorable ». Cette soirée était très particulière car je me suis marié dans l’après-midi puis nous avons commencé par vider le champagne du Rosa Bonheur. Ensuite ce fut un passage à la K (dérivé de la Madame Klaude) toujours sous une pluie de champagne !!! Et pour finir Trou aux biches à la Java. Il était tard donc une bonne partie des gens étaient plus là mais les survivants étaient bien présents !! C’était vraiment une bonne soirée de mariage ! »

Vote pour Ruben
Vote

PIERRE

du 6 au 8 juillet / ASTROPOLIS #24 (Brest)

Jean Pierre, 21 ans, Développeur informatique dans une startup de bobo

—> « On a réussi à passer la navette avec des bouteilles ; le truc c’est qu’on a du les boires avant de passer le site. On s’est donc arrêtés dans la file avant les videurs et on s’est au final transformés en pré videur ; on a passé une bonne demi heure à faire semblant de contrôler les gens ! Le problème c’est qu’à un moment les vrais videurs nous ont vus et pile au moment où ils se retournent un type dénommé Jean Nicolas, qui était avec nous car il avait perdu ses potes, se baisse et fait une fausse fouille. Forcément les videurs ont pas trop trop apprécié ! C’était la file d’attente la plus drôle que j’ai jamais faite. »

Vote pour Pierre
Vote

Thomas Smith

LUC

sam. 14 juillet / Subtyl x Edyfis x Mermaid Express (secret place)

Lulu, 26 ans, éleveur de renards en Allemagne.

—> « Je crois que j’ai envie de dire mon pote. Celui que je traîne dans les soirées alors qu’à la base c’est un mec du rock et qui aime pas trop la techno. À un moment, quand je suis retourné danser, vers le début de la soirée, je le vois danser comme un fou avec pleins de gens qu’il ne connaissait pas, le pantalon remonté jusqu’en haut des cuisses, torse nu et heureux comme un gamin. On était morts de rire. Et pourtant il n’avait rien pris. Ça m’a fait trop plaisir. C’est l’effet Subtyl je crois ! »

Vote pour Luc
Vote

JULIEN

sam. 14 juillet / Gender F*#2 – Liza Monet Live (LE DEPOT)

Julien, Juju pour les intimes, étudiant en traduction audiovisuelle, qui sait, plus tard peut-être que ce sera moi qui ferai les sous-titres des séries que tu regardes.

—> « La salle du bas (la plus grande salle avec un bar et un grand dancefloor) était pour d’obscures raisons interdite aux filles et l’entrée en était gardée par une grande drag queen difficile à amadouer. Face à cette injustice on a essayé de s’infiltrer pendant qu’elle ne regardait pas ce qui fut évidemment un échec puisque ma pote s’est faite courser sur la piste par la dite Drag queen et remonter par le bras. C’était assez drôle mais aussi assez triste, puisqu’apparemment, à la Gender F*, le gender fucked est encore le féminin. »

Vote pour Julien
Vote

KATARINA

sam. 14 juillet / Flash Cocotte X Tragedy (secret place)

Katarina, 30 ans, taxi driver

« Cette soirée est une suite d’anecdotes ! Entre le chilien qui me lâchait pas ; la bande de jeunes qui arrachaient les pubs du métro et que j’ai suivis pendant une heure pour rentrer dans la soirée parce qu’ils avaient des préventes, pour finalement capter qu’ils avaient 18 ans et leur payer des taxis ; le moment où tu arrives sur place, où tu vois deux files, et que tu rentres avant tous ceux qui font la queue depuis 20 minutes avec leur prévente ; le mec du vestiaire qui a filé plus d’eau que de cintres tout au long de la soirée ; les filles qui te voient seins nus, se déshabillent à leur tour et lâchent tout sur la piste ; le DJ qui tape une phase improbable où tout le monde se regarde dubitatif et amusé ; le chauffeur qui voit son bus se remplir d’une armée de teuffurs à 7 h du mat et invente un « incident » pour tracer direct au terminus, La Villette ; et enfin la baignade dans le canal, dont un gros jump devant l‘équipe sécurité du parc morte de rire. »

Vote pour Katarina
Vote

MARCO

sam. 14 juillet / Rudel Bums X Garden | Shifted (Motel Campo, Genève)

Dans le milieu, on m’appelle « Perrier-Menthe », j’ai 26 ans, et à côté de mon stage, je prétends passer des disques.

—> « La meuf ivre qui est venue commander son gin tonic au dj de la KissRoom. « Le genre de personnes qu’on rêve tous d’avoir à ses soirées ! » »

Vote pour Marco
Vote

Luc Bertrand

CARLA

jeud. 19  juillet / Pimp My Queer #2 (La Java)

Carlotta, sale gosse de 8 ans, designer de qualité.

—> Les cascades de la queen Joseph ? Sa capacité de mouillage de culottes est intense! « Mais il s’est cassé quelque chose là non ? » « Non la gravité n’a aucune emprise sur son body pailletté avec soin »

Vote pour Carla
Vote

MARIAMA

vend. 20 juillet / BNK : X (secret place)

Mariama, 26 ans, assistante commerciale.

—> « Une fille qui ne voulait pas nous laisser aller aux toilettes car son téléphone était tombé dans le trou (je parle des toilettes préfabriquées, cuve, caca genre adios le téléphone). J’avais mal au coeur pour elle, les gens devenaient impatients… et elle qui disait : « Mais vous allez pas faire pipi sur mon téléphone… » et là une nana lui répond : « Mais meuf ton téléphone est déjà dans la merde, abandonne, du coup elle est partie ». »

Vote pour Mariama
Vote

ALICE

vend. 20 juillet / C.C Party X Powerpouf (Le Klub)

Mon nom est Alice Psycho, j’ai 26 ans, j’élève des Chihuahuas je suis Dragqueen et célèbre résidente de Saint-Anne.

—> « Sativa Blaze a arraché sa jupe en latex pour la lancer parmi la foule, Kiki (mon extraordinaire chihuahua) a tellement bu de Vodka Redbull que j’ai pu remplir un verre en l’essorant, Jean Remi (DJ résident) a si bien vogué qu’il a fini par passer la serpillère avec sa perruque fifi brindacier. Et on a tous gaiement sucé mister freeze ! »

Vote pour Alice
Vote

CLAIRE

vend. 20  juillet / Garage MU Festival 2018 (La Station-Gare des Mines)

Claire, ou Clairon, les potes, les amants, famille utilisent les deux en fonction de mon amabilité du jour ou s’ils ont un truc à me demander. J’ai 22 ans, très bientôt 23. Je suis étudiante et j’aime bien dire que je suis bibliothécaire, ce qui est un peu vrai, que je travaille en bibli pour me faire un peu d’argent mais carrément faux parce que je suis plutôt les petites mains qui rangent les bouquins derrière les usagers. En plus on me dit souvent que j’ai une dégaine de bibliothécaire. Ca doit être les lunettes.

« Evidemment c’est le moment drogue qui a été très croustillant. Mon collègue m’avait chargée d’aller chercher du pastis mais sur le chemin, je retrouve une partie de mes potes (qu’on avait évidemment perdus) qui eux, avaient rencontré une bande de joyeux lurons. Alors je suis contente, je me pose avec eux. C’était l’instant k*tamine. Très gentiment, l’un des nouveaux me propose de prendre une trace, avec un peu d’appréhension (sachant que la seule fois où j’en avais pris, j’ai fait queues-leu-leu autour d’une table basse dans un petit salon) mais finalement avec beaucoup d’enthousiasme j’ai accepté. Comme j’avais raté la première, ils m’ont tracé une énorme ligne. Comme par hasard, voilà le collègue qui débarque, on a partagé ça ensemble, et, pour la première fois, on a été chéper tous les deux. Il m’avait demandé du pastis, je lui ai trouvé de la ké. »

Vote pour Claire
Vote

NATHAN

vend. 20 juillet / Les Liens Sacrés (La Rotonde-Stalingrad)

Nathan, 20 ans, prophète intergalactique en reprise d’étude.

—> « Un gars en costard visiblement peu enjoué, a passé la soirée devant le DJ Booth à faire des request pouraves aux Djs, genre « non mais là tu vois il faut plus de percus tu comprends ? » ou « houlaaaa mais vous vous rendez compte que c’est beaucoup trop hardcore là ? » alors que les gens étaient fous et qu’il était seul, planté là à regarder autour de lui. »

Vote pour Nathan
Vote

FÉLIX

sam. 21 juillet / ANGST #3 : C.A.M (Consulat)

Moi c’est Félix (Féfé pour les plus intimes), j’ai 20ans, je suis étudiant à Paris 8 en arts plastiques.

—> « À un moment j’ai vu une fille que j’avais déjà croisée en after, elle avait le crâne rasé avec des lunettes à la Morpheus dans Matrix, un masque qui cachait sa bouche, seins nus, et un petit harnais si je me rappelle bien. J’ai été fasciné par ce look (d’ailleurs c’est la seule personne potable qui était potable dans mon instagram-story). »

Vote pour Félix
Vote

Nine Thoreau

TIMUR

jeud. 26 juillet / Barbi(e)turix all stars x Jeudi Ok (Wanderlust)

Timur, 21 ans et 15 jours pile aujourd’hui, apprenti capitaliste rêveur, coeur d’artichaut sauvage.

—> « Je discutais avec quelqu’un que j’aime beaucoup, face à la Seine. Il faisait presque nuit, la chaleur était supportable et l’alcool coulait doucement de mon coeur à mon cerveau. Les lumières rouges et bleues étaient allumées, c’était l’instant Dolan, et de tout ce que je pouvais désirer, espérer, songer à cet instant, je me souviens d’avoir pensé très obsessivement : “je me demande à quelle température est la Seine tiens”. »

Vote pour Timur
Vote

TITOUAN

du 27 au 29 juillet / Nuits au château de Kergrist #2 (Château de Kergrist)

Titouan 22 ans (mais 5 ans en réalité car bissextilé), tout juste licencié en droit pour faire sérieux, et Dj et producteur pour me la péter.

—> « Un gars au camping dont je tairai le nom, clairement satellisé du côté de Jupiter, qui pour la première fois de sa vie, avait décidé de prendre une tente pour un festival mais qui était clairement incapable de la retrouver. Je l’ai recroisé plusieurs fois dans le weekend, et toujours sans nouvelle de son campement. La légende raconte qu’il cherche toujours. »

Vote pour Titouan
Vote

SOPHIA

vend. 27 juillet / Chosen Family présente: Drvg Cvltvre・Nene H・Descente・Myako &more (La Station-Gare des Mines)

Sophia / Duchesse / 31 ans / performeuse

—> « Me suis trompée de target, j’ai couché avec la mauvaise personne, ça s’est joué à un changement de salle vers 5 h du mat »

Vote pour Sophia
Vote

MATTEO

sam. 28 juillet / Thunder #1 (LaPlage de Glazart)

Matteo Wateau, entre 20 et 24 ans on s’adapte à la situation, actuellement en 2ème année de licence de gestion à la faculté de La Sorbonne en quête d’un Master de management (en clair, je suis passé à dix sur un malentendu).

—> « J’ai participé à une bataille d’eau dans les toilettes intérieures, de mon point de vue c’était super amusant et rafraichissant mais je n’oublierais pas avant longtemps le visage de ce mec qui en entrant, a du voir cinq gars torses nu dégoulinant et poussant des petits hurlements… dans une petite pièce mal éclairée. On a tous pu ressentir la gêne et le dilemme qu’il devait résoudre, entrer et boire ou sortir et mourir de soif. Il est resté à peine dix secondes mais j’ai bien ri dix minutes. »

Vote pour Matteo
Vote

Gabriel Boyer

MATHILDE

vend. 3 août / Spectrum (La Station-Gare des Mines)

Mathilde (zheroceros pour le pseudo de l’internet), j’ai 20 ans, et suis styliste.

—> « Ce serait l’étincelle dans les yeux de ma petite soeur quand on a croisé Eddy de Pretto ! Elle était à Paris pour me voir, et est une grande grande fan d’Eddy. Comme je savais qu’il sortait à la Station, je lui avais dit en rigolant de garder les yeux ouverts pour lui ! À aucun moment je pensais qu’elle le repérerait à l’instant où la fumette me donnait le plus de confiance en moi (trop!). Ça a donné moi essayant de jouer les amis avec Eddy, juste le temps qu’on lui dise toutes les deux qu’on adorait ce qu’il faisait, il a été super mignon ! Ma soeur toute tremblotante qui me dit « J’aurais payé 100€ pour cette soirée ! », c’est vraiment le souvenir à garder. »

Vote pour Mathilde
Vote

THOMAS

du 3 au 5 août / Visions#6.66 (Fort de Bertheaume)

Bas les masques, voici Fantomas ! Sous ce masque nul ne connaîtra jamais ma véritable identité, ni mon âge d’ailleurs. Je suis éternel et très bientôt je deviendrai le maître du monde. Hahahaha hahaha hahaha

—> « Drôle, beau, absurde, zinzin, marquant….tout ça à la fois ? Mon plus beau souvenir c’est toi… Nan je rigole ! C’est de mettre le feu dans le respect et la bienveillance en belle compagnie sous le dôme du tonnerre. Danser comme un fou furieux, se faire dévêtir devant un public en délire et surtout ébahit de voir deux nanas (inconnues aux bataillons) danser Top less avec Fantomas en maître de cérémonie … c’était zinzin ! Et tout ça dans la bienveillance la plus totale et un respect mutuel ! (On précise d’autant que la prévention sur les actes d’agressions sexuelles étaient au top !) Alors ici, il n’y avait rien de dégradant ! »

Vote pour Thomas
Vote

MAX-ANTOINE

jeud. 9 août / Qui Embrouille Qui Festival #2 (La Station-Gare des Mines)

Max-Antoine, Tropical Horses, 30 ans, Hatem Ben Arfa des pédales de loop, je jouais mes plus grands tubes sur la scène de La Station le Jeudi soir.

—> « Une fille qui dansait comme si elle venait faire son cours de gym suédoise à la Station avec un petit coté Ingrid Bergman sous amphétamines »

Vote pour Max-Antoine
Vote

YAC

vend. 17 août / Astral #006 invite CDLM – Rencontre orbitale (Vitry)

Prénom : Yacine. Surnom : Yac. Prononcer ‘Yas’, et non ‘Yak’ comme certains, qui, d’après Wkpd, est « une grande espèce de ruminant domestique à longue toison de l’Himalaya », utilisée notamment comme monture, pour récolter du fromage, skier et jouer au polo (?). Ce qui n’a finalement aucun sens, sauf éventuellement en after.

—> « Dans les chiottes, j’ai croisé un type, j’me suis dit: « Waw, il a pris cher lui, haha! ». Hé non c*nn*rd, c’était le miroir. »

Vote pour Yac
Vote

NINA

sam. 1er sept. / Matiere #003 (secret place)

Nina. Avec mes mèches blondes, on m’appelle Malica comme la meuf dans X-Mens, sinon « bb » ou « babe », c’est doux j’adore.

—> « Alors, après 10-15 min à suivre mes potes dans le noir, on entend des vibrations sympas. Là, on descend une pente, et j’aperçois une sorte de tunnel repris par la nature avec des lazers verts qui s’en échappent. Y’avait un mélange de gens hypes et punk. Le son c’était de la piraterie. J’avais l’impression d’être arrivée dans une autre galaxie. Le matin, on est parti à 9 h, un peu décalqués j’avoue. La petite balade dans la forêt a vraiment fait un bien fou. Comme on avait plus de bat, on s’est perdus. On a escaladé un mur et un mec nous a couru après parce qu’on était sur une propriété privée. Arrivés à la gare, on s’est allongés comme des shlags sur un quai en plein soleil. J’ai chanté « né quelque part » en mode berceuse à Zemeat. Dédicace à lui d’ailleurs. »

Vote pour Nina
Vote

Gaelle Ma Tata

IZADORA

du 5 au 9 sept. / Comme Nous Brûlons #2 (La Station-Gare des Mines)

Izadora Xavier, 31 ans, maîtresse et doctorante en djendeur.

—> « Aja avec son costume de monstre fluo, ma pote Laura avec ses leggings bleu électriques, Lüce avec son bide, Anaïs qui soutenait l’avortement en Argentine par hasard, Claire avec ses cheveux verts, la nouvelle coupe de Camille, je ne sais toutes les meufs, gouines, queers et non-binaires du festival, vous êtes magnifiques je vous aime bisous et FUCK LES CONNARDS »

Vote pour Izadora
Vote

JULIE

vend. 7 sept. / La vie est une longue teuf tranquille (8 rue Raymond Queneau)

Julie, Fisstuline, 33 ans, membre fondateur du collectif Nipples.

—> « Après avoir embarqué les djs et la moitié des gens sur place à la fin pour faire un gros after chez nous (j’habite avec Lise, membre des Nipples également), à 12h12 de mémoire des gens dansaient debout sur notre billard pendant que je tournais un film de boules dans ma baignoire avec un ami (on l’avait rempli de boules en plastique, vous avez vraiment l’esprit mal tourné putain!) »

Vote pour Julie
Vote

VINCIE

vend. 7 sept. / Les Tigresses (4 ELEMENTS)

Marlène aka OBLOMOV, Dj/Nounou, mère juive avec son chien.

—> « J’étais aux toilettes et j’attendais ma pote bourrée qui me parlait depuis la cabine et qui avait un moment de love drunk. Elle me fait une grande décla d’amitié tout en argumentation intro, thèse , synthèse, conclusion alors qu’une autre fille inconnue est à côté de moi à nous écouter. La fille en question me met la main sur l’épaule en me disant « c’est vraiment beau ce qui est en train de se passer ». Vu que je ne bois pas j’étais lucide et cette situation m’a fait rire. »

Vote pour Vincie
Vote

ALEJANDRO

sam. 8 sept. / Tentaclub (Grand Marché La Rotonde – Stalingrad)

Alejandro, j’ai 28 ans et je bosse en finance pour une grosse marque française de streetwear (à vous de deviner) en semaine. Sinon ça turn up le weekend.

—> « Mes potes complÈtement déchainés qui ont lancé sans cesse des pogos durant le set d’Evil Grimace(c’est le sang). Autour de nous, les gens n’étaient pas prêts mais y a quoi ! C’était la violence, on était en sueur, on donnait tout, on avait mal partout mais on était là. Il y avait une nana blonde à carré qui s’est vautrée 4/5 fois, la pauvre ☹ mais quand on la ramassait elle se jetait à nouveau sur tout le monde c’était de la folie ! »

Vote pour Alejandro
Vote

Alan Marty-Paquet

LOUISE

sam. 15 sept. / FÊTE DE L’HUMA

Louise, mais en vrai les gens m’appellent Loulou en référence à Loulou le Pou dans Drôles de Petites Bêtes. J’ai plus d’un quart de siècle et je pratique le militantisme anticapitaliste à plein temps.

—> « Mais je dirais ma pote Leila et son sourire qui lui mangeait méchamment le visage, elle était belle comme un personnage de dessin animé. »

Vote pour Louise
Vote

KIRILL

sam. 15 sept. / Marvin & Guy – Konkørd (Badaboum)

Kirill Stanley 22 ans, ingé

—> « Mon très bon pote Tom m’a marqué, par le rétablissement spontané et spectaculaire qu’il a opéré !! De « déglingué » à ne plus pouvoir marcher à 3 h, à d’un coup enchaîner les bons moves sur le dancefloor et parler (sans bégayer) à sa copine 15 minutes plus tard… Et croyez-moi, vu l’état, une fin de soirée à embrasser les chiottes était plus probable ! »

Vote pour Kirill
Vote

PAUL

sam. 15-dim. 16 sept. / Samedimanche (CONCRETE)

Paul, l’ange gardien (de nuit), je dois avoir 24 ans, ou 234, je ne compte plus vraiment.

—> « Jacob, un (le) photographe au coeur d’or, à la fois simple et si complexe, passionné, sincère, vrai « sans rapport sous-jacent »… je l’avais déjà croisé, mais sans jamais lui parler ! Une rencontre d’une heure qui restera gravée à vie. Dimanche, 11 h 20, woodfloor, je suis avec ma blonde et des amis quand nous décidons qu’il est l’heure de rentrer prendre une douche, déjeuner avant de revenir de plus belle dans cette superbe samedimanche. 11 h 22, on remonte tant bien que mal l’escalier qui nous mène au Quai de la Rapée. En haut des escaliers, Jacob nous prend en photo, avec son style si particulier, une main devant le caillou, créant ses ombres autour de nous. Nous « le couple si mignon » … il nous propose de l’accompagner à… P*******… Dans la vie, il faut savoir faire des choix, vivre ou dormir, manger ou vomir, danser ou baiser… (ah non, ce choix n’est pas forcé partout) ».

Vote pour Paul
Vote

Rainer Torrado

JULIETTE

du 19 au 23 sept. / OFFF. (Paris)

Juliette, ju, en soirée il paraît que je parle à tout le monde tout le temps !

—> « Le gars qui est arrivé pour réciter un poème, si tu me lis « Merci », ce qui s’annonçait comme un moment de gênance abyssale potentielle a été un moment de grâce, même si tu m’as fait un peu badder en commençant ton premier texte par mon prénom en me regardant droit dans le regard. »

Vote pour Juliette
Vote

ARTHUR

vend. 21 sept. / Exil : Remco Beekwilder invites Kobosil (La Machine du Moulin Rouge)

Arthur – porte souvent un bonnet de père Noël et a toujours du poppers sur soi

—> « Haaaaa Jeanne la copine de mon meilleur pote (qui était d’ailleurs absent 😡). Car quand elle est heureuse et qu’elle danse, on dirait une randonneuse sous champi qui s’en va pour une bonne balade en montagne… Elle se balance d’un pied à l’autre tout en accrochant les bandoulières de son sac. Cette danse n’a pas de prix, elle est magique et communicative ! »

Vote pour Arthur
Vote

AUDREY

vend. 21 sept. / L’Archipel (La Station-Gare des Mines)

Audrey Jésus. Signe distinctif en soirée : adepte de danses contemporaines expérimentales. Du jamais vu.

—> « La plus belle chose que j’ai vue ce soir là c’est un garçon en pleine parade nuptiale. Il rebondissait dans les airs avec des gestes désarticulés pour épater une zouz. Je pense qu’il s’est flingués les ligaments croisés MAIS il a pécho. No pain no gain no rotule. »

Vote pour Audrey
Vote

JEANNE

vend. 21 sept. / Flash Cocotte X Fusion Mes Couilles (secret place)

Alors prénom : Jeanne haha. Un surnom ? Pas forcément de surnom, enfin ça dépend des personnes avec qui je suis.

—> « Je me suis ramassée dans la descente qui menait à la salle, j’ai longuement hésité à faire la morte… »

Vote pour Jeanne
Vote

ALEXIA

du 21 au 23 sept. / Dream Nation Festival 2018 (Paris)

Alexia, rarement sans une bière à la main

—> « Mes parents étaient là pour l’occasion. À un moment on fumait une clope dehors, et là un mec est venu leur demander (à eux, pas à moi), le plus naturellement du monde, s’ils ne vendaient pas du speed, « par hasard ». On a franchement bien rigolé, les gens n’ont plus de limites ! »

Vote pour Alexia
Vote

Rainer Torrado

HUGO

jeud. 27 sept. / Signal Space_2018 [PEW IN] – DAY 1 (L’Aérosol)

Hugo, mes potes m’appellent Nanar ou Rascar, souvent du poppers et une bouteille de vin à la main, à L’Aérosol, comme ils donnent pas de bouteille, c’est un pichet.

—> « Je fumais une clope avec un vigile, lorsque BFM est passé à côté de nous, je pensais qu’ils faisaient un reportage en mode De La Villardière « les jeunes, la techno, la drogue… », mais en fait, pas du tout, ils présentaient juste la Paris Electronic Week. J’ai rigolé en les voyant « oh mais il y a BFM à L’Aérosol, c’est nimp », ils ont dû refaire la prise à cause de ma discrétion légendaire… »

Vote pour Hugo
Vote

VALENTIN

vend. 28 sept. / Signal Space_2018 [PEW IN] – DAY 2 (L’Aérosol)

Je m’appelle Valentin, mon surnom donné par mes potes c’est tout simplement mon nom de famille : Rosiere, et en soirée j’ai toujours une Bassface de batard, tu peux pas me louper ahah !

—> « Mon père était présent à la soirée, et il kiffait tellement qu’il ne voulait plus partir, donc forcément à 3 h du mat les mecs tazés qui viennent demander au daron s’il lui reste pas un tata sous la main c’était archi drôle ahahah »

Vote pour Valentin
Vote

CHLOÉ/EDEN

sam. 29 sept. / Barbi(e)turix X L’Aérosol, la dernière ! (L’Aérosol)

Chloé / Eden, au choix. La petite plume à l’oreille gauche, la tignasse blonde hirsute, le regard dur (le sourire est un peu en option chez moi, mais le cœur y est hein).

—> « Il y a deux personnes qui m’ont pas mal marqué au milieu de cette belle nuit, c’était un couple de garçons, ils étaient beaux, grands, à la barbe bien taillée, un look streetwear faussement négligé, ils se déhanchaient avec cette classe naturelle, ils étaient vraiment plus mignons que des chatons… Bon après c’est devenu moins chou quand ils ont commencé à s’embrouiller en mode crise de jalousie parce que l’un d’eux branchait un troisième type… Le malaise… »

Vote pour Chloé/Eden
Vote

HELMUT

dim. 30 sept. / GmbH x Herrensauna PFW Party (La Java)

Helmut Anderssen. Signe particulier : le degré de sluttiness et de sale qui augmente beaucoup trop rapidement au fur et à mesure de la soirée.

—> « Je crois que c’était vers 2 h. Je suis venu avec des amis australiens dont un que j’avais pécho depuis vendredi et avec qui ça se passait plutôt bien. J’ai rencontré un pote là-bas qui était accompagné d’un ami que j’ai trouvé très très rapidement totalement à mon goût. Je ne voulais rien faire puisque l’Australien était là mais mon pote a joué les entremetteuses et ni une ni deux me voilà avec la langue du nouveau bellâtre dans ma bouche. Je profite de ces quelques minutes et me rends compte quand même que les trois Australiens sont à cinq mètres et que quand même c’est pas cool parce qu’ils m’ont rincé toute la soirée. »

Vote pour Helmut
Vote

Victor Maître

SALLY

jeud. 4 oct. / JJ & Conspiration  (La Java)

Oriane aka Orion (ou Sally, pour les copains virtuels). En soirée, tu as toutes les chances de me trouver près du bar, à expérimenter des mélanges audacieux à base de bière et de shots de Jagermeister, ou devant le DJ, en train de danser avec les bras.

—> « Le jeune homme qui avait visiblement choisi LV2 allemand au collège, et a passé la soirée à me parler dans la langue de Goethe ou à me dire combien il aimait Berlin, à chaque fois qu’il me croisait (quand bien même j’essayais de lui expliquer que mon blond platine était artificiel, et n’avait rien à voir avec de quelconques origines germaniques). »

Vote pour Sally
Vote

MATHIS

vend. 5 oct. / Quartiers Rouges .03 (La Machine du Moulin Rouge)

Mathis, en général jsuis le mec trop grand devant toi (je fais 1m90) qui t’empêche de voir quelque chose de la scène, jsuis le technophile de merde qui passe son temps à diguer les disques que j’entend en soirée.

—> « Quand après avoir vécu le moment traditionnel où tu perds ta team pendant un temps et que tu rencontres des gens, je retrouve un de mes potes endormi sur un canap avec un mec qui lui met du poppers sous le nez pour essayer de le réveiller, ce qui l’a relancé totalement étonnamment. Ce même mec m’a ensuite pris pour un videur à cause du bomber que je portais, avant de me demander si j’avais des bonbons magiques dans la minute qui suit, pour le moins étrange le garçon, mais drôle. »

Vote pour Mathis
Vote

ROMAIN

vend. 5 oct. / Dernier Mic Mac à la Halle Papin ! (Halle Papin)

Romain / aka Rom aka le chapelier fou / tjs un chapeau et des paillettes

—> « Le mec avec qui j’ai débattu durant deux minutes, à l’urinoir, de la transhumance des cigognes et des bébés. Il avait un œil qui disait merde à l’autre mais il était bien. Un bon pote de gros pipi. Je valide. »

Vote pour Romain
Vote

THOMAS

sam. 6 oct. / Nuit Blanche • Bon Esprit (Grand Marché-Stalingrad La Rotonde)

Thomas, « random cool guy » qui travaille dans la zik. J’ai participé au projet « Jubilé » qui a pris le contrôle du mini-club de la Rotonde lors de la soirée.

—> « Quand l’alarme à incendie s’est déclenchée et que le pote qui mixait a essayé de caler son son sur le rythme de l’alarme. Du grand art. »

Vote pour Thomas
Vote

ANNA

sam. 6 oct. / CockTail d’Amore <3 Discos Capablanca (Griessmuehle – Berlin)

Anna, pas de surnom, et a le contact facile.

—> « Le gars qui a donné une bifle à ma cuisse… il en distribuait gracieusement à tout le monde en dansant… PARTAGE c’est ça en fait le mot qui décrirait le mieux la soirée ! »
Vote pour Anna
Vote

PIERRE

dim. 7 oct. / Samedimanche(CONCRETE)

Hola, moi c’est Pierre, on me reconnait facilement à ma banane motif banane (INCEPTIONNNNN) qui fait bien marrer les gens. Et non, je ne vends pas de Taz
—> « Ce gars totalement perché qui gesticulait comme si il était désossé et qui calait sa tête à deux centimètres du DJ. Creepy mais bon délire, il a bien fait marrer tout le monde, et qu’est-ce que c’est bon de voir les gens rire !
Vote pour Pierre
Vote

Cha Gonzales

GUILLAUME

vend. 12 oct. / PEDRO NIGHT #1  (La Machine du Moulin Rouge)

Guillaume / Rwafi / Kway Orange

—> « Une meuf qui a balancé une patate (qu’elle avait fait entrer je sais pas comment) dans la foule depuis une petite estrade, et encore plus drôle : la tête du mec qui s’est mangé la patate sans comprendre pourquoi ni comment ! »

Vote pour Guillaume
Vote

LOÏS

vend. 12 oct. / Plein Air 2018 — Dernier week-end  (La Station-Gare des Mines)

Loïs / Lolo / Renverseur de bière pro

—> « Ce garçon avec une bouteille de vin vide à la main qui, pendant une heure et demie, m’a fait part de son soutien pour la communauté LGBT, en m’assurant dix fois qu’il était hétéro mais que ça lui tenait à cœur d’en parler. Ce moment où une fille nous interrompt pour dire « j’en ai marre des mecs tinder ; tu suces et ils disparaissent », et se volatilise tout aussi vite. »

Vote pour Loïs
Vote

MELISSA

sam. 13 oct. / AFTER ANGST #4 : More Fluids  (79 Rue Cartier-Bresson)

Je m’appelle Melissa, j’ai tout un paquet de surnoms inavouables et je fais partie de ces deux trois personnes en soirée qui fouettent leurs voisins avec leurs tresses.

—> « Ben il y avait surtout une personne déguisée en VMC. Le mec/meuf/autre s’est dit “tiens, des tuyaux, je vais me déguiser en système d’aération ça va être cool’’. En arrivant à l’after il a gueulé “faites du bruit pour la VMC” et je pensais pas un jour entendre cette phrase quelque part. C’est devenu un hymne depuis. »

Vote pour Melissa
Vote

Otto Zinsou

ALEXANDRE

vend. 19 oct. / •| North Underground Techno #2 (Magazine – Lille)

Je m’appelle Alexandre, mes amis me surnomment Pétro car c’est le diminutif de mon nom de famille. Je n’ai pas de signe particulier en soirée, hormis quand il fait vraiment trop chaud dans le club, et vendredi soir c’était particulièrement le cas, je fais un nœud avec mon t-shirt, du coup j’ai le ventre à l’air. Ce n’est pas très viril mais je m’en fiche !

—> « Un mec est entré dans le fumoir en levant les bras, j’ai pu apercevoir alors son caleçon, et il avait le même que moi ! Du coup je lui ai montré le mien, on s’est checké et on a parlé pendant deux minutes de ce caleçon. »

Vote pour Alexandre
Vote

MATTHIEU

vend. 19 oct. / •| North Underground Techno #2 (Magazine – Lille)

Matthieu – Lors des soirées, j’ai toujours un sweet et une casquette en rapport avec le monde de la techno !

—> « La personne qui m’a le plus marqué, c’est une meuf qui a mis au moins 30 minutes à se faire une clope et qui n’a jamais réussi en fin de compte ! »

Vote pour Matthieu
Vote

PIERRE

vend. 19 oct. / Kinder Garden (La Java)

Pierre / Tieno, Résident du collectif RMMT-Roommates

—> « Je pense que c’était durant le démontage, on fait un check aux toilettes et une porte est fermée à clé de l’intérieur, on commence à avoir peur que quelqu’un se soit endormi dans les toilettes… Après plusieurs minutes on escalade et personne dedans… Vous pensez que le mec s’est dit quoi avant de sortir par le toit des chiottes ? »

Vote pour Pierre
Vote

MARGOT

sam. 20 oct. / Fée Croquer x L’Entrepôt (L’Entrepôt – Bordeaux)

Alors je m’appelle Margot, apparement tout le monde m’appelle « margz », chose que j’ai remarquée le week-end dernier. J’ai pas vraiment de signe distinctif, je me fonds dans la masse noire, avec une touche de paillette pour un peu de lumière.

—> « J’ai croisé un type (encore aux toilettes), avec une paire de sneakers magnifique en édition limitée, sorties quelques jours avant. En grande passionnée de baskets je me suis permis d’aller lui souhaiter bonne chance pour les nettoyer (gros pincement au cœur). Toujours venir avec une bonne vieille paire de basket pour arpenter les warehouses. »

Vote pour Margot
Vote

Rainer Torrado

ANÖUK

vend. 26 oct. / Fusion Mes couilles (13) (Le Consulat)

—> « Le moment le plus cocasse, c’est quand j’ai passé 20 minutes assise dans une bouée gonflable à parler avec un rasta qui m’a dit que j’avais certainement des dreadlocks invisible tant mon cœur est pur (lol). »

Vote pour Anöuk
Vote

LENA

vend. 26 oct. / Heeboo : Noces de Cuir (La Station-Gare des Mines)

Lena El-Bez, j’ai toujours l’air super perdue en soirée.

—> « Je pense que tout est parti en vrille assez tôt, à partir du moment où je me suis faite tatouer sur une table vers minuit. Mais le vrai début a été quand mon amie que j’ai emmenée pour la première fois en soirée techno a découvert le son et l’univers de la salle. Vers 1 h on est comme rentrées en trance de joie toute les deux, partageant le même état d’esprit. Peut être que the Horrorist y est pour quelque chose.. »

Vote pour Lena
Vote

MARIE

sam. 27 oct. / CrazyJack 7 ans (secret place)

Je m’appelle Marie, mes copains m’appelleNT Rima et j’ai 90% du temps un grand smile quand je danse. 
—> « J’attendais pour acheter à manger, et en me retournant, j’ai renversé la bière d’une nana. Je lui ai dit de me suivre au bar pour que je lui en repaye une et le gars du food-truck me dit « non, tiens un ticket conso » (y’a vraiment des tickets conso dans des warehouse de micro ???). Du coup elle me dit « mange ton sandwich bouge pas je vais chercher une bière et après on discute ». Je me pose dehors, on discute un peu, elle est de Saint-Malo, son surnom c’est Bubu (Marine). Je commence à avoir hyper froid dehors, du coup elle me passe son bombers avec le drapeau breton dessus. Mon pote Lucas débarque, me dit « putain t’es là j’avais peur que tu te sentes pas bien », et me dit de venir danser, que j’ai raté 30 minutes de son et que c’est déjà trop. Du coup je rejoins mes potes (dont deux bretons qui étaient venus à Paname pour le week-end) qui me voient débarquer avec le logo breton sur un blouson qui n’est pas à moi. Bref. Bubu c’est la pépite de la soirée, elle danse partout, hurle que la Bretagne c’est la vie, s’entend très bien avec mes potes, elle a une tignasse à faire chavirer Lion Babe et nous aime comme si on était déjà ses frères et sœurs. Et ça, c’est la magie de ces soirées !! On a fini à 10 h du matin à manger des chouquettes avec elle. Et attendre dans une rame de métro qui ne partait jamais, avec un gars qui avait marché avec nous, mais ne connaissait personne du groupe. Bubu l’a surnommé « Nouvel Ami », et on se souviendra toujours de ce fou rire. Je crois qu’il s’appelait Arthur. Mais j’en suis vraiment pas sûre. »
Vote pour Marie
Vote

Otto Zinsou

LUCIE

mer. 31 oct. / Une Nuit En Enfer II (Petit Bain)

Lucie Montana ou Catherine Rincée
—> « Un pote dont je tairais le nom par souci de protection de sa street cred. Il s’était déguisé en Hulk à grand renfort de maquillage vert, tu vois le topo … après quelques gins to et quelques pas de danse, les gouttes de transpi commencent à perler sur sa petite peau… et il ressemblait plus à un croco pik sous acid tout chelou. Mais marrant. Cette personne est de toute façon marrante. Je l’appellerais Igor par souci de confidentialité. »
Vote pour Lucie
Vote

MAURICE

mer. 31 oct. / Une Nuit En Enfer II (Petit Bain)

Maurice, mec qui boit jamais

—> « Juste avant de me casser, je me dis que je me laverais bien les mains, ça me détend après une soirée bien crado. J’arrive aux lavabos et à côté il y a cette fille presque inerte qui se laisse couler de l’eau froide sur sa main. Je la questionne du regard et elle me répond qu’elle s’est brulée. Je regarde, je vois deux minuscules boursouflures. Je la sens inquiète alors je souris et lui dis qu’elle devrait survivre. Elle me répond « t’es pas médecin ». Qu’est-ce que tu veux répondre à ça ?
Un truc qui m’a fait bien rire sinon. Mon pote, arraché, me regarde pendant que je fume ma 52ème clope et me dit qu’il croit voir un masque de léopard sur mon visage. Le plus sérieusement du monde je lui dis « mais c’est le cas », et là il sort immédiatement de sa torpeur, il redescend de 1000 étages au moins et me regarde avec les yeux écarquillés en me lançant un magnifique « HUM ? ». C’est con, mais sur le moment j’ai failli m’étrangler de rire. Il en faut pas beaucoup à cette heure là, hein. »
Vote pour Maurice
Vote

BUCHE

mer. 31 oct. / Murène Vol1 – Châtiment Corporel (secret place)

Buche – L’Animal de Compagnie – je crie souvent et je danse beaucoup.
—> « Ben alors de toute évidence le moment où ils ont du faire monter un mec looké plus sobre que sobre sur la scène pour que toutes les arrachées comprennent que c’était pas une blague et que Oui Madame la Police, et de non droit, était venue nous déloger alors qu’elle n’en avait pas le droit et que milles queer, queens, nanas exploséess se sont retrouvées à sortir au milieu d’une queue formé par des mecs trop vener en armure armes etc alors que calm down Manu ca va quoi I mean tranquille, c’était une image assez forte en vrai on aurait dit un film ! »
Vote pour Buche
Vote

MARION

mer. 31 oct. / Obs.Cur Disorder :10 years Of Obs.Cur (La Gaîté Lyrique)

Marion, dit La Roi. La fille qui ramène souvent des tutus et perruques en soirée mais qui oublie aussi souvent de les sortir.
—> « Quand un mec un peu tanguant s’amène et s’assoit pile-poil sur mon verre de bière plein posé sur un petit rebord alors qu’il y avait de la place PARTOUT ailleurs. Le mec se retrouve avec son pantalon trempé, qui pue la binouze et ne comprend pas pourquoi j’essaie de le lever. »
Vote pour Marion
Vote

LÉA

vend. 2 nov. / Dernière Minute – La Mangro°ve à la halle (La Halle Papin)

Léa aka Lélé la limace, je ne me déplace jamais sans ma coquille de fourrure
—> « Je mangeais tranquille mon sandwich à la raclette… c’était l’heure du changement de shift au stand bouffe et là, BOOM, je suis tombée sur LUI. L’Homme raclette. Quand il a crié « Open Raclette », j’ai su que c’était l’homme de ma vie. »
Vote pour Léa
Vote

SOLÈNE 

vend. 2 nov. / Club cabaret X Metaphore Collectif présentent Baston (Cabaret Aléatoire – Marseille)

Saloperiedu13, Gorel, Jaja, Solonius. On m’entend souvent chanter en duo dans les toilettes ou les vestiaires. Sinon c’est moi, la personne accroupie au milieu de la foule, qui se prend pour une poule.
—> “Vers 4 h, devant le Cabaret, là où tout le monde prend l’air, fume une clope, discute, gerbe, un chat a débarqué. Plusieurs personnes ont essayé de l’attraper, c’était comme une attraction, mais le petit rouquin avait l’esprit et le corps plus vifs que certains. Je suis pas fan de chats, mais sa présence me semblait tellement spéciale que j’ai eu envie de le prendre dans mes bras. Il s’est laissé faire, et on a réussi à taper une knacki au food truck de l’entrée. Une fois rassasié, il m’a griffée et s’est barré. Sur le coup je me demandais si toute cette action était réelle, et en tout cas ça m’a réchauffée.”
Vote pour Solène
Vote

JEAN-PHILIPPE

sam. 10 nov. / Gouter De Nuit ≜ 1Year. Abakadabra Party (secret place)

Bonjour, je m’appelle Jean-Philippe. Mes potes m’appellent JeanFi ou Jipé. J’ai pas de préférence. Mon signe particulier en soirée, heu, ben, j’ai tendance à danser avec les bras = du coup, j’ai besoin d’un peu d’espace. Et j’ai du mal à quitter le dancefloor, aussi.

—> C’est ce gars un peu germanique, un peu teuton, mastoc et crâne rasé, torse nu et jupe longue avec des franges partout. Il est apparu soudain en fin de soirée sur la piste. Et il s’est mis à danser avec nous, avec une grâce dans ses mouvements, et sa jupe qui volait partout autour de ses jambes. On a fait un cercle autour de lui avec mes potes et on lui lançait nos bras en guise d’offrande, comme dans un geste de partage et de communion. Et moi, j’avais le sourire aux lèvres, et je forçais mes muscles endoloris à danser, danser encore. Je ne voulais pas m’arrêter. J’étais tellement, tellement bien.
Vote pour Jean-Philippe
Vote

GWENDAL

sam. 10 nov. / Tale Of Us – all night long (Kompass – Gand)

Je m’appelle Gwendal, mes potes m’appellent aussi Karib car j’imite bien le québécois. J’ai la particularité de « m’endormir » devant le son ahahah
—> « Vers 5h20-30 environ quand après avoir perdu mon cousin pendant un bon moment, on s’est enfin retrouvés et on a voulu aller aux toilettes, sauf que n’ayant plus trop les idées claires on est allés se soulager à un endroit pas du tout approprié, on s’est donc tout de suite fait repérer et ça n’a évidemment pas plu à certains, on a été prié de prendre la porte, et ce malgré de nombreuses tentatives de négociations avec les videurs. On a alors attendu devant le club que nos amis sortent, et quoi de mieux pour attendre que de fumer un peu ? Malheureusement, ayant les idées toujours autant peu clairvoyantes j’avais oublié que j’avais dissimulé « de quoi fumer » dans mon caleçon… Le rapprochement est évident j’avais donc perdu notre cons’ à l’intérieur du club, plus rien n’allait à cet heure là. »
Vote pour Gwendal
Vote

MANELLE

sam. 10 nov. / Brakage 2.0 – le turfu ☾ (Gambetta club)
Manelle – Manou – pull bleu électrique, cheveux très longs et bouclés
—> « J’ai passé une bonne heure avant la fermeture avec ce gars qui s’appelle Salim. On s’est embrassés, mais j’ai fini par me dire qu’il était plus raisonnable d’en rester là pour la soirée. Le club fermait, donc j’ai rejoint mes potes, on est sortis et on a découvert qu’on portait tous des baskets blanches qui étaient désormais recouvertes de gadoue (merci le patio pour fumeurs !). On a marché un moment, on s’est arrêtés dans une boulangerie où on a partagé un croissant généreusement offert par le chef de la boulangerie. Enfin, je décide de commander mon Heetch, le chauffeur s’appelait Salim, j’ai donc fini par rentrer avec un Salim après tout ! »
Vote pour Manelle
Vote

Rainer Torrado

LÉA

Léa + Leon + pochetronne

—> « Un pote que j’adore, il n’a absolument aucun rythme dans la peau mais dès qu’il fonce sur le dancelfoor il donne TOUT, comme si c’était son dernier club ! Je trouve que ça fait du bien d’avoir ces personnalités là en club, des gens qui dansent comme bon leur semble et qui s’en foutent du regard des autres. Ça se ressent au fur et à mesure de la soirée, les gens se lâchent plus, on devrait arrêter de se prendre la tête ! »

Vote pour Léa
Vote

YANIS

dim. 2 déc. / Jaded with Schwefelgelb (Corsica Studios – Londres)

Yanis. Pas de surnom en stock, ou c’est très évolutif. En soirée, ma main droite gigote frénétiquement.
—> Pour tenir le coup entre les deux gigs, j’ai amené une grosse tablette de chocolat pâtissier. Bien sûr, le chocolat a fondu. Et je me rappelle encore tenir la pâte marron dans l’allu et en proposer autour de moi. Les gens trempaient leur doigt dedans, c’était vraiment chouette !
Vote pour Yanis
Vote

Rainer Torrado

TEXTO DALLAS

vend. 7 déc. / Abribus Vol 2 #hardcoreparty (Le Poste A Galene)

Texto Dallas – archive la montée de la WH4F depuis son commencement à l’aide d’une caméra DV
—> « En soirée dite « hardcore », voir une fille toute proprette sortir sa tubeuse, sa boite à cigarettes vide et son paquet de tabac pour se faire sa clope oklm a autant d’impact que de voir quelqu’un taper une trace au gouter d’sa nièce. »
Vote pour Texto Dallas
Vote

LUCIE

vend. 7 déc. / Fée Croquer X L’Entrepôt II (Bordeaux)

Lucie, aka Lucifer (si je mens, je vais en after)
—> « On a été attaqués par un papier toilette à un moment, je crois d’ailleurs connaitre le mec qui l’a lancé (son nom de scène est Illnurse), c’est bien ça faisait des banderoles et des confettis. »
Vote pour Lucie
Vote

ELISE

Elise, 1m85, licorne à la crinière bleu/violette pailletée
—> “La nana qui branle un mec ultra pas discrètement dans le fumoir. Tout le monde les regardait, plus personne ne parlait et moi qui me trouve très drôle de hurler  »HAN YEAH HAN YEAH GIVE IT TO ME ». La nana a décalé sa tête, m’a regardée, mais ca ne les as pas vraiment arrêtés. Mention spéciale aussi au mec assis sur la même table qu’eux qui n’a pas réagit non plus en mode détendu.”
Vote pour Élise
Vote

Rainer Torrado

CORENTIN

vend. 14 déc. / Quartiers Rouges .06 : Fusion mes couilles L’anniversaire (La Machine du Moulin Rouge)
Corentin, ou bien Coco pour les (également très) intimes. Signe particulier en soirée : toujours en marcel de campagne !
—> « Le vigile très bien élevé à l’entrée, qui m’a fait comprendre que mes chaussettes hautes et mon short bleu ne faisaient pas assez hétéro pour entrer dignement à l’intérieur et qu’il était préférable de m’en retourner chez moi mettre un pantalon afin de pouvoir profiter de la Machine infernale, agrémenté d’une remarque pédéphobe discrète. Soir de mes 26 ans oblige, j’ai calmement obtempéré (après un génial stratagème avorté de manteau long cachant les jambes nues) et le génie était content que mes jambes soient couvertes au retour. La soirée a donc très mal commencé, mais s’est finie admirablement grâce à mes potes qui m’ont enseveli d’amour… »
Vote pour Corentin
Vote

ARNAUD

vend. 14 déc. / Tragedy (5 Passage Ruelle, 75018 Paris)

Moi c’est Arnaud, mais tous mes potes m’appellent Nono … 40 ans et quelques en théorie, mais 16 ans à tout casser sur le dancefloor … et sinon deux fois sur trois on me prend pour Loïc Prigent (LP au Péripate, LP à la Station, LP à Possession, LP en squat, LP partout …)

—> « Golden shower ! La canalisation au plafond qui explose sur ma pote au moment où elle sort des chiottes de chantier… était-ce du pipi ???? »

Vote pour Arnaud
Vote

DIANE

vend. 14 déc. / BLOOM #20 w/ Answer Code Request & Hector Oaks (Folies Pigalle)

Diane / Diane Olga. Signe particulier en soirée : beaucoup de gens dans ma tête, tous sur la liste sarcasme, kamoulox et vodka get

—> « C’est parti en vrille quand une meuf paumée et complètement déchirée qui dépassait à peine du bar m’a embrouillée en mode caillera et m’a jeté son verre à la gueule (enfin à hauteur de ma taille du coup mais surtout sur mon manteau en cuir). J’ai fait un signe au vigile et il l’a dégagée alors qu’elle pensait se fondre dans la foule hahahaha #jouissance »

Vote pour Diane
Vote

EUGÉNIE

dim. 16 déc. / Samedimanche: Derrick May, Helena Hauff, I Hate Models (Concrete)

Eugénie, Eugé. Toujours inondée de paillettes un peu extravagantes.

—> « Le mec méga perché qui nous a dit « En 2018 un iPhone, c’est une boucle d’oreille ». Big up mec tu as fait rire le groupe de 10 avec qui on discutait. »

Vote pour Eugénie
Vote