Les Nuits Sauvages

Le Sisyphos (Berlin) pour les nazes – Heeboo

Le Sisyphos (Berlin) pour les nazes

Culture Club - Septembre 24, 2018

Pas toujours facile de mettre les pieds dans un club de légende. A Berlin on vous parlait d’un petit club sympa nommé Berghain, puis d’un Kit Kat libertin à découvrir la peau prête à se tendre ; on vous parlait aussi d’une Jaded d’after qui éclatait les têtes londonienne de bon matin ; puis d’un fameux Tresor, mythique/vieux mythe. Pour cette cinquième édition, on a décidé de quitter les centres berlinois pour s’intéresser, via un périple estival signé Éva, à sa périphérie et plonger dans l’antre du maintenant célèbre SISYPHOS. Si si !

Ce qu’on en savait, c’est que le Sisyphos était réputé pour ses programmations hybrides, son ambiance chaude et mélangée de squat féerique dont les soirées pouvaient s’étaler du vendredi au dimanche sans break. Pour quoi d’autres ? Peut-être ses autocollants sur les téléphones (INTERDIT les photos, oui oui) posés par les videurs et son espace extérieur inimitable où danse, détente et flirt pouvaient se donner le « la » pendant des heures, et des heures, et des heures. Jusqu’ici, rien de surprenant pour un Berlin novateur. Mais pour nous petits français habitués aux clubs suants et débordants, le Sisyphos est un peu comme un trésor caché (sans jeu de mot, ndlr) que l’on ne partage pas à tout prix.

Comme si Otto10 et Champ Libre avaient fusionné en un espace matériel et gigantesque, entre bienveillance et férocité de la fête, salut et libération des corps, house et techno, Sisyphos, c’est un peu le club où l’on atterrit presque au hasard, et en suivant les locaux. C’est du feu, de l’hétéroclite, du bonheur, et du privé s’il-vous-plaît ! Le rêve de tout fêtard, nan ? La parole à EVA,  dont c’était la toute première fois, toute toute première fois ! Go !

Club : Sisyphos

Ville : Berlin

Adresse : Hauptstraße 15

Nom de la soirée : 

: 15 euros

€ drinksentre 5 et 8 euros 

Signe particulier : Les oies géantes sur le portail 

Pourquoi cet endroit / cette soirée là ?

J’ai suivi le mouv avec mes copains qui connaissaient Berlin (première fois à Berlin pour moi) et donc ce club !

Ce que tu en savais, en avais entendu ?

Absolument rien à la base, mais mon pote qui y avait déjà été m’avait parlé de la musique qui y était très cool, et c’est le cas.

Première impression ?

J’avais l’impression d’être en mini festival. Le lieu est vraiment cool. Pas de photos, c’est interdit, je garde les souvenirs dans ma tête.

Le truc cool ?

Le lieu !! C’était vraiment cool, il y avait en tout quatre scènes :
– deux à l’intérieur, très techno avec des jeux de lumières vraiment ouf et vraiment dans le noir !
– une dans une “maisonnette” un peu plus house mais qui tape bien, avec une baie vitrée multicolore qui donnait sur une terrasse plus haut
– une à l’extérieur un peu plus chill où il y avait des canapés, des trucs pour se poser un peu partout, dans le sable ; le truc que j’ai trouvé dingue, c’est la petite mare avec le petit ponton, pleins de plantes et des arbres un peu partout, pour faire une pause c’est juste parfait (et surtout quand le soleil se lève)
Puis des bars un peu partout, pas trop d’attente, des stands de nourriture aussi !
En bonus mais fermé : un coin SPA massage, je pense que j’aurais pu être tentée sinon haha

Le gros bad de la nuit ?

Pas de gros bad. On est rentrés vers 5 h du matin à l’intérieur. Le jour s’est levé doucement, c’est sympa.

Note musicale de la nuit ?

J’ai grave adoré la plus grande salle techno, ça tapait bien, la qualité du son était nickel (comme dans toute les salles d’ailleurs) et dans la maison house dehors le son était vraiment bon aussi.

Le truc à y éviter ?

R A S

Le truc à améliorer ?

On a fait une heure de queue avant de rentrer, c’était un peu long mais on est arrivés tard aussi. Mais finalement, ça vaut grave le coup !!

On a bu quoi ?

On a bu du gin to’ et du vodka/maté et de l’eau. Les prix sont vraiment raisonnables. Tout est en bouteille en verre y compris l’eau c’est le seul truc un peu relou.

Spotted ?

Les cracheurs de feu dans la grande salle techno !

Degrés de sauvagerie / déviance ?

Les gens étaient gentils et respectueux, bien que nous étions tous dans les nuages. On était tous là pour kiffer !

Pourcentage de bonheur ?

1000% (plein de love avec mes copains d’amour)

Dernière impression en partant ?

Snif snif (c’était trop bien)

On y retournera ? 

OH OUI , c’est parfait pour l’été

Pour les retrouver c’est sur Facebook : Sisyphos

Team Heeboo

Articles similaires

Plus d'articles

Night Shoot

Rainer Torrado engendre les corps dans la lumière du club


New Kids On The Block

Kindergarten, « un terrain de jeu pour les gens majeurs »


Mixtape 35. | THOJ – Alors on danse


Night Shoot

Rainer Torrado met le feu aux poudres de la PARKINGSTONE