La fête, la fête, la fête, celle qu’on aime libérée, celle qui autorise tous les plaisirs, tous les amours, tous les besoins, toutes les envies du moment. La fête comme on l’aime, elle n’a ni tabou, elle est sans concession, elle anime les plus viles débats internes. C’est délicieux. C’est un peu déviant. C’est ce qui nous trotte dans l’estomac toute la semaine. Ce goût pour l’aventure qui rend la nuit plus excitante.

Ce week-end, nos reporters d’un soir ont écumé le meilleur des nuits sauvages de la capitale :

  • Chloé a eu un cadeau tombé du ciel
  • Sacha cherche toujours un numéro
  • Mécano a voulu montrer une ordonnance à la physio
  • Léa a passé une soirée en « ale »
  • Adeline a fait la fête avec toute sa boite
  • Chloé a fait le bus
  • Pierre a trouvé les hétéros pas trop hétéros
  • Jeanne pense à s’acheter un sac de couchage spécial after
  • Guillaume a collé du caca de nez au bar
  • Camille a tenté d’organiser un atelier d’écriture
  • Poutre a fini les pieds en sang
  • Florent a tenu un stand de pop-corn avec Klaus
  • Jean a volontairement éclaté son Nokia dans le métro
  • Arthur a éclaté un bédo et a gagné un pote grâce à ça
  • Farah a fait un show avec un PQ sur le derrière
  • Alex s’est fait détruire les narines
  • Alexandre a été victime d’un pogo
  • Olaf a eu mal aux oreilles
  • Victoria a réalisé qu’il y avait un miroir

 chloeCHLOÉ

« Dément »

vend. 27 avril/ La Hafla invite Le Caire / Acid Arab / Islam Chipsy / Rozzma (Nuits Fauves)

Décline ton identité

Je suis Glowé, à cause des pots d’highlighter sur ma face. Je n’ai pas d’âge précis en soirée, à chacun de se faire son opinion ; je suis en arts appliqués.
hafla

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

Soirée à 18/20, le son était dément, mais ça reste les Nuits Fauves, l’alcool est très cher et les gens sont carrément dans un délire un peu superficiel…

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ? 

L’enculé qui a pété ma boucle d’oreille dans mon oreille et la connasse bourrée qui m’a renversé l’intégralité de son verre dessus en embrassant son mec (je suis une grosse rageuse)…

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Un parfait inconnu m’a offert un taz, il a ensuite disparu. On a toujours pas compris (mec tu fais quoi avec ton argent?)

Le track mémorable de la soirée ?

Stil d’Acid Arab, je me suis mise à hurler “c’est ma chanson” comme une truie.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un bon pote qui a passé la soirée avec ses écouteurs, c’était excellent.

19148218_1697620250543159_3693052892463235072_n

Mon état à sept heures du mat’ avec le mal de pieds qui va avec

sashaSASHA

« Menstru-action »

vend. 27 avril/ Tech Noire (Le Klub)

Décline ton identité

Sasha a.k.a Gioza, 24 ans, infirmier le jour et puppy la nuit ?
tech noire

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

Je dirais 18/20, et le mot le plus juste de cette soirée serait pècheresse (ou menstru-action comme vous voulez !)

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ? 

Quand Shei Tan a arraché son crop top pendant sa performance pour nous laisser apercevoir sa poitrine imposante

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Quand j’ai décidé de prendre le contrôle de la musique au before, et que tout le monde s’est rendu compte que j’avais Nolwen Leroy dans mes coups de coeur. Bah quoi ? C’est sympa non ?

Le track mémorable de la soirée ?

Sunglasses at night pendant la perf de Ghost, c’est une musique que j’adore. (D’ailleurs petite minute culture, le remix par Amanda Lepore est juste génial)

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Toi le barbu avec ton débardeur en latex… Si tu vois ce degif, donnes moi ton numéro s’il te plaît !

30832022_606152389752324_4648622187417174016_n

Comme je vous l’ai dit… Pécheresse

 mecanoMECANO

« Danse »

vend. 27 avril/ Tech Noire (Le Klub)

Décline ton identité

Mecano Lacrymo, 37 ans, musicien non insonorisé.

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

16/20, uniquement parce qu’il est difficile d’échanger avec tous ses proches et qu’il faut en accompagner dans des taxis avant la fin de la nuit. Danse, danse, danse.
tech noire

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ? 

Un paquet de souvenirs, le concours de mouvements EBM en petit comité restera gravé par son intensité et son inventivité.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Lorsque j’ai proposé à la physio une ordonnance de ma dermato justifiant le fait de ne pas pouvoir me maquiller le visage pour obtenir une entrée gratuite.

Le track mémorable de la soirée ?

Antypatriota du trop méconnu Jemek Jemovit, et en apéro d’avant soirée l’incontournable Vincent Max avec Loš Je Dan.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un ami de passage absolument pas looké mais qui a dansé cinq heures non stop une sorte de trance très 90’s, et Jerrie FK avec son total look très classieux, son joli salut façon reine d’Angleterre et son chien de compagnie au regard torve.

giphy (9)

Les 10 dernières minutes de danse, quand ça sent un peu la fin

LéaLÉA

« Joviale »

vend. 27 avril/ Cracki Party (L’Aérosol)

Décline ton identité

Léa, 24 ans, on ne m’appelle pas Lélé heureusement. J’ai un passé de monteuse mais je me réoriente dans la com’ culturelle et coordination d’événements en bossant dans une asso artistique à Montreuil. 
cracki party

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

18/20 : j’ai enlevé un point pour la personne qui a pris ma veste et un point pour l’arrêt de la musique à 6 h (le set d’Eliott Litrowski était trop court !). Mais un 20/20 à l’équipe de Cracki : programmation ultra quali et éclectique, fidèle à l’image du label. Des dj sets chauds bouillants et des live électriques ultra maitrisés. Le tout dans une ambiance joviale, amicale, conviviale et bestiale. Ça fait beaucoup de mots, en tout cas c’est un mot qui finis en “ale “.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ? 

La grosse surprise d’Epsilove, une découverte que je ne suis pas prête d’oublier. La révélation de la soirée ! C’était hyper envoûtant, sensuel, fort et féminin. Une musique ancrée dans la terre. C’est passé trop vite, une heure c’était pas assez.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

J’ai fait la bise au DJ.  “W A – H O U “

Le track mémorable de la soirée ?

Deux sons que j’adore : les deux Morenas qu’Eliott a passé : la tribalité de Cuando Brilla la luna et la légèreté de Hazme soñar – j’étais toute contente, merci merci !! 

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Une brunette aux cheveux courts avec un sourire rayonnant et une énergie débordante, qui aimait bien toucher mes fesses. Elle me faisait penser à Betty Blue du film 37,2 Le Matin

C’était ma danse sur le live d’Epsilove.

C’était ma danse sur le live d’Epsilove.

 AdelineADELINE

   « Groovy »

vend. 27 avril/ • Crow ◘ 13ª etapa •
(Lab Madrid)

Décline ton identité

Adeline, aka Adeuline pour les débiles qui pensent vraiment qu’il y a un “u” à mon prénom. Je prétends avoir 18 ans à l’entrée des cinémas pour adultes, mais je prends très mal qu’on me demande ma pièce d’identité.
29790725_424359981309428_1700042443084013483_n
T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?
Je donne un joli 16/20 à cette très coole soirée. Je ne m’attendais pas à m’amuser et danser autant, j’avais quelques aprioris sur Derrick May et finalement son set était géant. Un mot ? GROOVY.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ? 

Ce moment où au bar, en attendant mon pote qui prend un verre, je décide de prendre une photo de la foule, de la salle, des light, c’était beau, et où je réalise qu’environ 30 de mes collègues sont là, développeurs, graphistes, boss, market, opérations, wellbeing, à danser tous ensemble, plus ou moins nets, mais bien présents et contents d’être ensemble. C’est pas partout qu’on voit un tel truc, et ça fait trois ans que je kiffe ces nuits bien particulières.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

La confrontation au paysage féminin espagnol. Plus de 12 ans que je ne m’y étais réellement confrontée et rien n’a changé. Les filles sont quasiment à poil, de type VRAIMENT, et ça a l’air naturel. Alors oui, au premier abord, on se choque facilement, en mode “cette personne pourrait-elle ranger les seins ÉNORMES qui s’échappent de son corsage ?”, ou “cette fille a t-elle conscience d’avoir laissé sa jupe en before ?”, puis finalement on réalise que c’est la tradition, que les espagnoles, en boite de nuit, sont comme ça, et on se dit qu’elles pourraient pas faire un pas sans se faire emmerder, en France, dans un club de ce genre avec tous ces mâles super testotéronés qui jouent des coudes sur le dancefloor. Au Lab Espectaculos, il est étrange et agréablement surprenant de voir qu’elles se font draguer tranquillement mais que ça reste très bon enfant. Chapeau les gars ! Je voyais des espagnols comme de vieux lourdos, et en fait je me dis que les français sont pires.

Le track mémorable de la soirée ?

Il me semble que le Derrick, en bon inspecteur des travaux finis, a passé The Bells de Jeff Mills, bon j’étais peut-être dead hein, mais je me souviens être montée aux toilettes à cet instant précis et m’être dit “P***** de B***** de M****” c’est malin…

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Je citerais Bastien, faya comme jamais, dans un autre monde, qui tentait de m’assommer avec sa casquette toutes les cinq minutes, au rythme de ses ondulations à la limite du démembrement. C’était si drôle. Il voulait aller faire la fête dans une forêt. On lui a tous dit qu’on irait pas dans la forêt avec lui. C’était vraiment absurde et délicieusement drôle.

image_preview

Hommage à mon collègue Mathis qui a clairement mis le feu au dancefloor, il était CLAIREMENT impossible à arrêter !

 ChloéCHLOÉ

  « Supporter »

vend. 27 avril / Abribus#01 (Marseille)

Décline ton identité

30741192_426603404476456_4048476804960219230_n (1)
T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?
J’ai passé une très bonne soirée, j’avais envie de danser et de sauter partout, c’était la soirée pour (17/20). C’était sans prétention et très friendly.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ? 

Avoir croisé une grande partie de mes potes et des gens que j’aime bien et d’avoir dansé avec tout le monde.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

On a eu le droit au petit remix nightcore de Belsunce breakdown de Bouga.

Le track mémorable de la soirée ?

La track qui m’a marqué le petit dj Paul Estak rainbow in the sky bien représentatif de la soirée.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

La personne qui m’a marqué c’est Sasha le « chauffeur de salle » qui accompagnait les mix des dj avec ses phrases bien placées au micro et sa performance qui donne une autre dimension au dj set et qui te donne envie de regarder la scène plutôt que de fermer les yeux en dansant.

BRk1PnY

pierrePIERRE

« Danse »

sam. 28 avril/ Creepy Sisters : Polychrome ◐ Manifesto XXI (Trabendo)

Décline ton identité

Magnolia, 19ans, étudiant en art ou paresseux
creepy sisters

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

Je préfère ne pas tout noter, s’il devait y avoir un mot ça serait : safe

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ? 

Je pense que c’est assez rare pour le préciser mais le staff était vraiment adorable et les hétéros pas trop straight puis on avait de la place pour danser comme des queens…

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Mon coloc tenait le stand de prévention, un type du Kiosque lui a fait des avances, il attend toujours son numéro (l’appel est lancé) ahah

Le track mémorable de la soirée ?

Moderna, Theus Mago – Papa en Roy

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Sebastien H et Dominyka, elles sont fabuleuses, de la poudre super canon dansante pleine de diamant. Elles ont vraiment une énergie folle et super belle quand elles dansent ensemble

Quand j'ai vu un *ami* que je n'avais pas vu depuis super longtemps, du coup je lui ai littéralement sauté dessus

Quand j’ai vu un *ami* que je n’avais pas vu depuis super longtemps, du coup je lui ai littéralement sauté dessus

JeanneJEANNE

« Stop »

sam. 28 avril/ Creepy Sisters : Polychrome ◐ Manifesto XXI (Trabendo)

Décline ton identité

Jeanne, j’ai demandé à un ami plus vieux quel âge il me donnait, il m’a répondu qu’on avait tous le même âge, ouaiis…!! Je traîne autant avec des gens plus jeunes que plus âgés que moi. Je fais parti du gang récemment créé « En Transit » c’est un mélange de gens assez particulier. C’était des personnes qui devaient se rencontrer qui se sont enfin rencontrées.
creepy sisters

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

18/20. J’ai beaucoup trop dansé, on a failli créé un pogo avec un pote, puis quand Sentimental Rave a tout stoppé d’un seul coup, il était tôt alors avec deux autres membres de « En Transit », on a traîné dans le Parc de la Villette, avec une vieille enceinte JBL qui marchait quand même bien. On s’est dit qu’il fallait vraiment investir pour les prochaines fois dans des sacs de couchage, les ultratechniques qui sont tout fins, pour qu’on puisse les transporter n’importe ou et dormir où on veut.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ? 

Y en a eu pas mal dans cette soirée, mais j’ai bien aimé ce moment où j’ai enlevé mon pull noir en laine parce que je commençais à avoir chaud, et que j’ai fait apparaitre ce magnifique t-shirt Tie and die que j’avais pas mis depuis des années et qui n’allait pas du tout dans le décor haha, mais à partir de ce moment là je pouvais accueillir Sentimental Rave comme il se doit et danser librement.
T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?
J’ai rencontré une petite meuf toute mignonne, on rigolait bien (elle me traitait de pute en souriant, c’était bien décalé haha). Elle pourrait faire parti de notre groupe « En Transit » elle venait d’arriver à Paris et elle prétendait connaître toutes les soirées parisiennes, et c’était pas ce genre de meuf ultra sapée que tu croises dans toutes les soirées, elle portait un k-way jaune et pour danser elle l’a noué à la taille. Beaucoup trop en transit.
Plus tard dans la soirée son pote a essayé de nous rapprocher, j’étais pas prête haha, elle m’a même proposée de passer avec elle aux toilettes quand on s’est retrouvées dans la queue, je crois que je comprends pas tout le temps ce genre de signe, je lui ai répondu « ça va t’inquiète » … mince…
Le track mémorable de la soirée ?
J’ai rien shazamé, mais j’était toute émue de revoir Sentimental Rave, à chaque fois je la ratais, elle nous a tellement malmené, ça s’arrêtait jamais, nos corps étaient en trans. Un pote avait repéré un remix d’un tracks de DJ Assault « Techno Freak »
La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Bah mon pote il est fou sérieux, c’est avec lui que je peux faire des pogos pour n’importe quelle occasion haha, après on a croisé le personnage tout en latex, apparement personne sait si c’est une meuf ou un mec, j’ai envie que ça soit une meuf..

19370909_243461072831613_4082418929413128192_n

 guillaumeGUILLAUME

« Tensions »

sam. 28 avril/ Shem4le Trouble w/ Rebeka Warrior & friends (L’Officine 2.0)

Décline ton identité

Irène, 22, vendeur et djette en devenir.
shemale trouble

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

 5/20, Tensions

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ? 

Quand j’ai quitté le sous sol hystérique, pour récupérer mon vestiaire et partir après m’être embrouillé avec mon mec et sa sœur simultanément. Désolé à tous, et surtout à celle à qui j’ai fait voler le verre. Merci à mon public et ses encouragements “wouoooow ooooooh”.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Crotte de nez collée contre le bar du bas.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Moi même, pour tout ça.

20859747_358624137906094_4071378883482484736_n (1)

 camilleCAMILLE

« Frictions »

sam. 28 avril/ Shem4le Trouble w/ Rebeka Warrior & friends (L’Officine 2.0)

Décline ton identité

Camille, 30 ans, rédactrice d’horoscopes.

shemale trouble

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

16/20. Frictions.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ? 

Comment j’étais ravie de découvrir qu’on avait droit à un fumoir en visitant ce nouveau lieu, et comment je me plaignais au bout d’une heure de ne pas avoir l’occasion de sortir pour prendre l’air. J’étouffais tellement qu’à la fin je suis rentrée à pieds, une heure de marche sous la pluie, c’était parfait pour reprendre mon souffle.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Quand j’ai tenté d’organiser un atelier d’écriture avec Claire vers 4h du mat. On a vite réalisé que les gens ne viennent pas en soirée pour écrire. Pourtant on avait vraiment envie de voir quel type de textes peuvent naître dans ce contexte. On aurait mieux fait de se contenter de reprendre un verre. Mais on n’abandonne pas, on réfléchit à un dispositif plus adapté pour la prochaine fois.

Le track mémorable de la soirée ?

J’ai adoré la longue minute de silence due à des problèmes techniques. La musique et l’ambiance résonnaient tellement dans ma tête que je m’en suis à peine rendue compte, et j’ai continué à danser. Puis j’ai réalisé que tout le monde était immobile mais ça va, j’ai l’habitude de me sentir en décalage.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Ce couple hétéro de touristes japonais qui découvrait la soirée. Quand la musique s’est éteinte, ils m’ont demandé, l’air vraiment révolté, si la soirée était déjà terminée.

20952794_689959001195422_381314429263806464_n

À chaque fois que quelqu’un tente de me draguer, j’ai un problème de réceptivité.

poutrePOUTRE

« Cuissardes »

sam. 28 avril/ House of Moda OGM (La Java)

Décline ton identité

Je suis La Poutre, j’ai 24 ans, je suis drag queen et boudeuse professionnelle.
house of moda

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

18 ! J’aurais mis 20 si j’avais pas eu les pieds en sang à cause de mes nouvelles cuissardes argentées.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ? 

Quand on est arrivées à la Java comme des déesses avec mes copines, devant les caméras. Je sais plus si je marchais droit mais dans ma tête ça avait l’air vraiment beau.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Je crois que le plus croustillant c’est le pop corn qu’avaient préparé @Klaus WieKind et @Amber Tonic. Il y en avait partout ! J’en ai même retrouvé dans ma perruque.

Le track mémorable de la soirée ?

Oui… mais non de Mylène Farmer. Je me suis déchaînée dessus. Particulièrement adaptée compte du nombre de choses que je regrette de cette nuit là !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Catégorie « looks forts » !
@Diana Frask, la plus belle plante de la soirée, avec son mythique tournesol collé sur le crâne !
@Angora Von Lear était toute apprêtée, prête à se faire pique-niquer
@Vulgaria From Barbès avait ramené le petit déjeuner sur son front
Et moi j’étais hors thème, comme d’habitude !

Les 10 kilos de pop corn que j'ai dû avaler en tout

Les 10 kilos de pop corn que j’ai dû avaler en tout

florentFLORENT

« Dingue »

sam. 28 avril/ House of Moda (La Java)

Décline ton identité

Florent Humbert-Toni alias Amber Tonic, 26 ans, styliste le jour & clubkid la nuit !

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

19/20, tout simplement par ce que j’adore la Moda, c’est une de mes soirées préférées ! J’aime l’ambiance chaleureuse, on a l’impression de faire la fete a la maison entre potes, et surtout j’aime l’effervescence créative complètement dingue qu’il y a a chaque fois, donc dingue !
house of moda

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ? 

Je suis arrivé tôt pour préparer un peu la salle, donc le moment ou j’ai vu tous mes potes arriver en groupe, tous maquillés over-lookés et magnifiques, comme une apparition !

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Je tenais un stand de pop corn avec Klaus et à un moment donné une fille passe et renverse quelques gobelets sur la table, alors je me baisse pour refaire d’autres gobelets mais avec mon déguisement ça a tiré sur la nappe et awwwww j’ai renversé presque la moitié des gobelets qu’il y avait sur la table sans m’en rendre compte… ! hahaha c’était moins drôle sur le moment

Le track mémorable de la soirée ?

J’ai passé la soirée plutôt à parler et rire avec tout le monde, du coup je n’ai pas de morceau qui me vienne a l’esprit !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

C’est difficile d’en choisir une ! J’ai adoré le look de Klaus en scientifique avec sa couronne de seringues et son makeup de dingue à chaque fois, Mel avait fait un costume en épi de maïs très beau et j’ai beaucoup aimé aussi celui de ma drag-sister Diana Frask avec son petit tournesol sur la tête !

A la toute fin de soirée avant de partir quand j'ai vu qu'on avait vraiment mis du pop corn partout !

A la toute fin de soirée avant de partir quand j’ai vu qu’on avait vraiment mis du pop corn partout !

 jeanJEAN

« Proust »

sam. 28 avril/ Fabrika Records Fest (La Machine du Moulin Rouge)

Décline ton identité

Jean de la Malle, 21 ans, élève en prépa littéraire et moine pas pieux à mes heures perdues.
lebanon hanover

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

J’ai embarqué au concert une jeune « khâgneuse » de dix neuf ans rencontrée sur Tinder dans le but de la tourner vers le Mal. Arrivés à la station Blanche nous attendons quelqu’un que je nomme « Echo ». Noémie, qui venait de passer le concours de l’ENS, n’a pas l’habitude de boire et fait des allers-retours aux toilettes du petit café restaurant à la terrasse duquel nous-nous étions attablés. Le patron, soucieux de préserver sa clientèle, veut nous virer sous prétexte que mon amie est « vraiment très fatiguée ». Lors du troisième retour de Noémie et après avoir trouvé un marque page biblique dans son sac, je lui propose de partir sans payer. Elle accepte et nous courons à toute vitesse descendant la rue blanche pour nous réfugier à la première à droite. « Echo » m’assure qu’il arrive bientôt et nous prenons le temps de trouver une rue paisible où cacher notre vodka jus de tomate. Quelques minutes plus tard nous sommes devant une Clio blanche ; je dis à Noémie de monter à l’arrière tandis que je m’installe à l’avant. Echo s’excuse pour le retard ; il devait recharger son portable et il y avait des bouchons. Je lui donne sept billets de dix, parle selon les convenances, et nous ressortons aussitôt. Je nous dirige alors vers le Quick à côté du Moulin Rouge et nous montons les escaliers jusqu’aux toilettes des femmes sans code ni verrou. Je demande à Noémie de me passer le livre qu’elle a dans son sac et de garder la porte. Sur la station en plastique pour changer les bébés je pose le livre, sort une bonne quantité de poudre blanche du petit ballon que m’avait donné Echo et commence à la répartir en lignes. Une femme entre pour utiliser les toilettes et je me retourne vers Noémie faisant de mon mieux pour cacher la station et le livre tout en feignant de parler de Proust. Lorsque la femme ressort je demande à Noémie si elle a peur. Elle me dit que non. Je lui dit que c’est maintenant ou jamais, moi-même commençant à craindre la venue d’un vigile. Elle hésite puis décline, et j’aspire finalement l’intégralité de ce que j’avais sorti. Nous arrivons pour la fin de She past away et je passe un bon concert auquel j’attribuerais la note de 14/20.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ? 

À la fin du set de Lebanon Hanover je craignais que la soirée se termine sans rappel. Par un excès de confiance je grimpe sur scène vêtu de mon t-shirt jaune « not to be » et vais demander à Larissa ce qu’est la tristesse. Celle-ci me regarde d’un air surpris et rit. William arrive par derrière et me jette un regard condescendant, d’une mâle violence. Je redescends et ils reviennent jouer Totally tot.. Je voulais à tout prix entendre Sadness is rebellion mais la danse et les regards énervés de William que je m’imaginais êtres pour moi m’ont satisfait.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Une certaine « Khady de Merteuil » rencontrée au bar. Dans le métro après le concert je n’ai pas réussi à convaincre Noémie de continuer la soirée chez moi ; après qu’elle soit partie j’étais assez blasé et je me suis mis à réciter un passage du Tropique du Cancer de Henry Miller à voix haute en m’adressant particulièrement aux gens qui étaient sur leurs téléphones portables. À Nation j’épuise mon très petit répertoire de connaissances collectionnées ici et là avec lesquelles j’aurais pu continuer la soirée et de retour à Montreuil je décide d’éclater mon Nokia gris dans les escaliers du métro, frustré mais heureux et en paix à l’idée de ma nouvelle solitude. Khady m’écrit sur Facebook et me rejoint chez moi vers quatre heures du matin alors que je commençais à désespérer du fait qu’il ne restait rien de ma soirée à part une érection et un bon demi gramme de remède. Nous avons fait l’amour pendant cinq heures puis nous-nous sommes écroulés sur No Surprises de Radiobead. Khady si tu lis ça je t’aime mais tu sais que tu veux qu’on insulte ta beauté.

giphy (1)

ArthurARTHUR

« Porcherie »

sam. 28 avril/ Primaire invite : Charles Fenckler & Jacob B  (Le Cabaret Sauvage)

Décline ton identité

Salut, je m’appelle Arthur (aka l’Enfant Perdu), j’ai 25 ans. Je vais bientôt reprendre des études en événementiel.
Je fais partis du collectif « Le Cartel De Jean » et je suis également RP pour Primaire.
31163450_199386767522076_3711650873949028352_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?
19/20 car la soirée s’est finie à 6h (je sais que les orgas n’y sont pour rien) et que j’étais prêt à en découdre durant de longues heures.
C’était la première fois que j’allais au Cabaret Sauvage et je n’étais clairement pas prêt ! Que du gros son qui tartine (#BonneMaman) comme on voudrait plus souvent.
Le mot pour décrire au mieux cette soirée : Porcherie         

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ? 

C’est quand je suis allé déposer mon sac au backstage, que je me suis retrouvé dans une sorte d’appart et que j’ai vu un frigo rempli de bières !!! Pour moi, être en backstage c’était juste être derrière avec le dj du coup j’ai été agréablement surpris et j’ai tout de suite su que j’allais passer une pure soirée.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Avec mon pote on s’est posé au backstage pour rouler un pet et, au moment où il l’a allumé, un gars s’est retourné en disant « c’est quoi cette odeur de ouf ? ». Du coup on a fumé ensemble et on est devenus potes.

Le track mémorable de la soirée ?

C’est le moment où les 2 résidents de Primaire, Eskha et Nemoi, ont balancé « Planeta » de Artbat. J’avais découvert ce son lors d’une rave que l’on a organisé avec les gars du Cartel et qui m’avait rendu fou !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Depuis que je suis allé au Dour Festival l’année dernière, j’y ai vu tellement de trucs improbables que plus rien ne m’étonne.
Par contre, quand j’ai vu les vidéos que mon pote m’a envoyé, j’ai remarqué à quel point l’alcool (et Caroline) m’ont envoyé dans le décor !

20952327_10101555136506505_37288575351390208_n

Moi et mon pote quand on était derrière Charles Fenckler et qu’il a envoyé son fameux « Stellar Acid ». C’est pas compliqué, on est devenu fou.

FarahFARAH

« Fabuleux »

sam. 28 avril/ Adult x Nouveau Casino #3
(Nouveau Casino)

Décline ton identité

Fafou, 25 ans, reine de la nuit.
31253083_10155781451024055_292816327482015744_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

Une soirée géniale à 18/20, en un mot : FABULEUX.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ? 

Je garderai le souvenir de ma folle danse sur la scène, un moment magique !

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

L’anecdote serait que durant toute ma prestation sur la scène, je n’avais pas remarqué que j’avais du papier toilette accroché à mon pantalon (oui oui du PQ), heureusement les vidéos souvenirs de mes amis m’ont ouvert les yeux !

Le track mémorable de la soirée ?

Le choix est difficile, mais je dirais le dj set d’Emmanuel Caurel à la BLT #87, mon préféré de tous les temps ! 

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Je dirais le performer sur la scène qui était juste incroyable tant par son look que par son attitude, il a fait monter la température avec ses chaînes ! 
20505299_10214067529787959_3868655507988283392_n

Ce gif parce qu’avant de me faire voler ma carte j’en ai profité pour dépenser un peu trop, résultat des courses je vais devoir jeûner pendant un mois (ça tombe bien c’est le ramadan bientôt).

 AlexALEX

 « Guerre »

sam. 28 avril/ Zimmer w/ Ancient Methods

Décline ton identité

Alex, 23 ans selon la loi mais je dois encore montrer ma carte quand j’achète de l’alcool (on peut pas lutter contre les gènes). Sur mon contrat il y a marqué développeur mais les gens disent que je suis pas un vrai, allez savoir pourquoi.
30652617_1723132987733435_2577370407875117056_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

18/20. Vraiment une superbe soirée. Les deux points en moins sont pour le retour sous le déluge à 6h et que j’avais pas assez de personnes dans ma team pour partager mon euphorie. Un mot ? Une pote l’a trouvé: on se croirait à la guerre.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ? 

J’avais pas regardé la timetable et je savais pas à quelle heure commençait Ancient Methods ; j’étais fatigué de la veille et je savais pas si j’allais tenir encore longtemps. Je suis allé aux toilettes vers 2h30 et j’ai entendu la musique complètement changer de style. Je suis sorti et là j’ai vu un club qui a doublé sa population, des gens devenir complètement fous et les 3 bars entièrement déserts. A ce moment j’ai su que ma soirée commençait et toute ma fatigue s’est envolée.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Dans la queue des toilettes, après 10 minutes de point mort. Les deux premières personnes de la file sont sortis en courant. Puis les deux suivantes. J’ai pas compris jusqu’à ce que l’odeur arrive à mes narines.

Le track mémorable de la soirée ?

Pas de track en particulier, le set entier était monstrueux.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Ah ça je suis obligé de citer le show qu’on a eu sur la scène dans les coups de 4h. Soit on n’aime, soit on n’aime pas mais on est obligé de dire que c’est marquant. Perso j’adore ce style d’ambiance. Désolé je peux pas en dire plus (mais je pense que vous avez une idée du truc).

giphy

Pour ce fameux début de set.

alexandre

  ALEXANDRE

  « Epique »

sam. 28 avril/ Concrete Samedimanche: Mariel ITO (aka Maceo PLEX), Scuba (Concrete)

Décline ton identité

Alexandre, 32 ans, chargé de communication qui passe son temps sur Facebook et Twitter.
Capture d’écran 2018-05-02 à 16.41.40

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

Un bon 18 sur 20. Un mot pour la décrire ? Épique.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ? 

Quand je me suis retrouvé à danser juste devant la cabine DJ de la Concrete et où Maceo Plex mixait. Il vient faire un check à toute la première rangée dont moi. Ça fait clairement groupie mais c’était le genre de petit moment unique où tout le reste n’a plus d’importance.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Maceo a balancé vers la fin du set dans le public son dernier CD « Fabric 98 ». J’étais trop occupé à danser et planer, et tout le monde s’est rué sur les CDs. Forcément, j’ai pris un petit coup dans la nuque, mes lunettes sont tombées et un des verres s’est délogé, du coup je voyais plus rien. Franchement, les gars, c’est pas cool.

Le track mémorable de la soirée ?

Maceo Plex mixait sous son premier alias, Mariel Ito, c’était donc un poil plus techno que d’habitude. Mais Maceo a fait du Maceo, et a balancé des tracks dont il a l’habitude de balancer : son edit/remix (toujours unreleased) de Talla 2xlc – ”Is There Anybody Out There”, Poni Hoax – Hypercommunication (Alter Ego Remix) ou bien ”5th Dimensionnal Groove” par Maceo himself.
Mais mon gros kiff, c’était son edit/remix de Crash Course in Science – ”Flying turns” qui a fait taper du pied toute la barge.
Je suis resté un peu pour le set de Scuba juste après, et c’était bien sale aussi.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un mec avait une fourrure en guise d’écharpe. Ca devait être anciennement un lapin, donc il y avait encore les pattes de la pauvre bête qui pendaient. LE CHOC. #NotVegan

Je devais assez déchainé donc j’ai dû passer par tous les pas de danse possibles et imaginables.

Je devais être assez déchainé donc j’ai dû passer par tous les pas de danse possibles et imaginables.

 olafOLAF

« Délirante »

dim. 29 avril/ Sunset society x BPM : J-Zbel,Judaah,Les Fils de Jacob,Searaime (Le Sucre)

Décline ton identité

Olaf (mon deuxième prénom et mon blaze de DJ), organisateur de soirée avec Illegal Imposture et Positive Education, DJ, musicien et tatoueur. Je gagne pas ma vie mais je la vis à fond au moins.
sunset society

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

18/20, Délirante. J’enlève deux points parce que le son était vraiment trop fort à tel point que beaucoup de gens portaient des boules quies (moi j’avais mes bouchons spéciaux) et parce qu’un pote s’est fait tirer son portable par un fdp de pickpocket.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ? 

Je garderai ce moment fou où Judaah, trop bourré, à lancé un vinyle avec sa pochette dans le public, les gens ce sont battus pour l’avoir, le vinyle a glissé et une meuf a mis volontairement le pied dessus pour ensuite, tenez vous bien, le poser sur sa tête et danser avec pendant dix minutes. Mémorable moment qui résumait bien l’ambiance de taré qui régnait dans le club.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Croustillante, quand tu apprend par Charles (moitié des Fils de Jacob) que le programmateur du Sucre a dit que ce n’était absolument pas le même public que d’habitude, pour cause, les gens venaient vraiment pour la musique et pas pour le rooftop comme trop souvent.

Le track mémorable de la soirée ?

Tout le live de J-Zbel mais surtout la fin ou ça partait en happy hardcore rétro futuriste avec des strobes dans tous les sens et un public devenu complètement hystérique ! Surtout qu’en plus on ma glissé dans l’oreille que quelque chose de physique devrait sortir de ce live !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un mec trop bourré à l’os qui essayait de faire du breakdance pendant le live de Searaime mais qui donnait plus l’impression qu’il convulsait. Il ne s’est même pas arrêté quand il n’y plus eu de musique.

30639-dqot65

victoriaVICTORIA

« Époustouflante »

lund. 30 avril/ Tragedy (Ouh La La Nuit)

Décline ton identité

Vicky, 21 ans, ingé sontragedy 30 avril

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

Hm je dirais un bon 18/20, parce que le lieu était super, que la musique était super, et que les gens étaient super ! C’était une soirée assez époustouflante, dans une ambiance cosy et sexy !

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ? 

Alors pour être honnête j’étais assez ivre du début à la fin, je suis arrivée, j’ai dansé, j’ai fini seins nus assez rapidement, puis j’ai dansé, tout s’est passé très rapidement, donc si je pouvais garder un souvenir de cette soirée, c’est le moment où j’ai réalisé qu’il y avait un grand miroir et que non, ce n’était pas la continuité du club. Le truc c’est que j’ai mis plusieurs heures avant de m’en rendre compte.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Grand moment de surprise quand un gars me demande sérieusement mais très gentiment, si j’étais un homme ou une femme. Alors je lui ai gentiment répondu que j’étais une femme en montrant mes seins et je suis partie. Mais j’étais quand même perplexe en partant !

Le track mémorable de la soirée ?

Alors pendant la soirée, en soit, j’ai pas vraiment eu de coup de coeur musical, car globalement toute la musique était bien. Après je me souviens d’un titre assez surprenant qui est passé à un moment, qui mettait totalement dans une autre ambiance. Par contre, on a écouté les tracks de Contrefaçon pendant l’apéro et c’était du pur bonheur.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Plusieurs personnes m’ont marquée, par leur élégance, par leur look sexy et osé. Puis ça fait toujours plaisir de croiser des Drag Queen qui sont quand même ultra canons et qui s’assument totalement, c’est ça que j’apprécie particulièrement dans ces soirées.

Un moment spécifique de 5 h sur le dancefloor.

Un moment spécifique de 5 h sur le dancefloor.