Les Nuits Sauvages

Dégif #100 : « Quand on la ramassait elle se jetait à nouveau sur tout le monde c’était de la folie » – Heeboo

Dégif #100 : « Quand on la ramassait elle se jetait à nouveau sur tout le monde c’était de la folie »

Dégif - Septembre 12, 2018

100 % de bonheur. De pur plaisir. De poison brut. 100% de frissons. De bonds, de frictions auditives, de grincements cognitifs. 100 % de nuit maligne. Violente, sensuelle et décharnée. 100 % de coups de poings dans la mâchoire des sens. De poudre dans les yeux. D’orifices comblés. De peaux frôlées. De béatitudes ravies. 100 % de raison de mettre un pied dehors, un pas devant l’autre, un coup de hanche avant l’autre. 100% fête, et ne jamais s’en remettre.

On signe notre 100e dégif, et on voulait vous remercier, pour les mots, les blagues, les punchlines, les coups de coeur, les coups de sang, les rages et les colères étalées, les joies et les amours dévoilés.

En septembre, pour ce premier dégif de la rentrée, la grande 100e donc, nos reporters d’un soir ont écumé le meilleur des nuits sauvages d’ici et d’ailleurs :

Adeline Journet

Articles similaires

Plus d'articles

Before

Pourquoi c’est si cool de découvrir des artistes avec la nouvelle chaine New’s Cool ?


Collectifs

Coucou ! (7 mai) / Draum:Raum:


Before

Pourquoi faut-il venir faire la fête avec et pour les réfugiés à Beats Across Borders #8 ?


Mixtapes

Mixtape 17. |Monsieur Nobody