Le festival Visions. Et déjà une sixième édition qui s’achevait le lundi 6 août dernier. De ce qu’on en avait entendu, la fête avait été folle. Riche. Tendre. Vibrante. Pleine d’émotion(s). Depuis le Fort de Beartheaume, dans le Finistère, un public toujours à taille humaine, avait pu profiter de leurs groupes, artistes, djs en tous genres, de la plus belle des manières, à quelques mètres, parfois quelques centimètres seulement, sous une tente ou dans l’herbe, le regard porté sur l’horizon et les yeux perdus dans la mer. Il a fait chaud et mouillé aussi. Il a fait plage et bio. Il a fait bières locales et Chouchen. Il a fait Froe Char, The Black Regent, Godzilla Overkill ou encore Lay Low. Il a fait paillettes, lumières et amour(s) déviant(s) et militant(s).

L’occasion pour nous de demander au public, via les yeux, cette fois-ci, de Julie More, de nous donner son avis. Pas en mots, mais en photos, en clichés, en images gravées, en.. visions quoi.