Pas prise de tête, la guêpe. Sativa Blaze met bien, Sativa excite, Sativa donne envie de s’ouvrir les chakras. C’est à Londres que Sativa devient Sativa, un spliff à la bouche, du haut de ses 16 ans bien tapés et de son impertinence rose fluo. Sativa Blaze est dans le paysage drag parisien, un.e incontournable ; entre provoc et regard clair sur la nuit, blague et envie de briser les carcans.

On retrouve Sativa Blaze demain vendredi 14 septembre, pour la rentrée de la Gang Bambi, à la Java. Au côté de Poulette Zhava-Kiki, KARMA VON LEAR et Nomai Camara, Sativa Blaze va enflammer l’espace, rendre maboule les strass. Garde à vue bien fleurie à J-1.

Jean Ranobrac

Ton prénom ?

Sativa (genre tu sais pas) 

Ton âge vs celui que tu prétends avoir 

16 ans vs 16 ans

Le premier truc que tu dis pour te présenter ?

« T’as du feu ? « 

Mais en vrai tu fais quoi sinon dans la vie ?

Rien, genre vraiment… HELP

Pourquoi ce prénom Sativa ? Et pourquoi Blaze ?

Sativa comme la variété de weed. Elle te rend heureux, créatif et très excité des fesses ! Et Blaze c’est du slang (argot en anglais) pour dire « fumer ». (originalité 2.0)

C’est quoi ton lien à la nuit ?

C’est quoi cette question wesh? 

Ta première soirée en club c’était quoi ? 

Je crois que c’était au Raidd Bar, je devais avoir 14 ans, précoce la punkette, avec des copines du collège, je sais vraiment pas comment on a fait pour passer sous la vigilance du videur… 

Et c’était comment ?

Je me rappelle que les gens étaient très cons et c’est quelque chose qui n’a pas changé là-bas il me semble…

Aujourd’hui, un samedi à 3 h du mat’, on te trouve où généralement ?

Dans le fumoir ou en backstage, un splif à la bouche. Parfois en train de rouler au sol sur le dancefloor.

Tu arrives au bar, c’est quoi le truc que tu commandes direct ?

RHUM GINGER BEER/ALE, BABY!!

Le truc que tu commanderas JAMAIS ?

Un coca

Tu choisis comment tes soirées ? En fonction de quoi ?

Celles qui payent le mieux !

Tu peux nous raconter ta plus belle nuit en club/soirée ?

J’ai vraiment une mémoire de merde donc c’est pas forcément évident… Je dirais que le soir où j’ai mixé à l’after party du concert de Charli XCX était une des meilleures soirées que j’ai pu faire récemment.

« T’as cru que c’était un coup de blush et puis s’en vont, nan nan nan ma chérie ! »

J’étais complètement arraché, j’ai fait n’importe quoi et je me rappelle de 3/4 des choses mais quand même c’était magique !  

C’est à cette époque que tu as commencé ta carrière de drag ? Ça t’est venu quand et comment et pourquoi ?

J’ai l’impression d’être en garde à vue avec toutes ses questions… (c’est le cas bébé, ndlr). J’ai commencé le drag y a deux ans maintenant, j’ai toujours été fasciné par le monde du spectacle sans jamais vraiment y trouver ma place, c’est en partant deux ans à Londres que j’ai véritablement découvert l’univers du drag car c’est quelque chose qui fait vraiment partie de la culture là-bas, contrairement à la France ou les gens sont plus habitués aux transformistes et artistes burlesques… À force de voir des drags littéralement partout j’ai décidé de prendre mon courage à deux mains et de me lancer !

La fête, ça tient quelle place dans ta vie ?

Une place assez importante, la fête peut être perçue comme un moment de libération et d’expression et c’est exactement ce qu’est le drag, même si malgré tout je suis une personne assez casanière qui préfère être sur Netflix et s’enfumer un peu l’esprit plutôt que d’aller supporter les gens sous MD en soirée  (je plaisante) 

Tu as l’impression qu’on fait de plus en plus la fête à Paris ou le contraire ?

J’ai l’impression qu’on a toujours fait la fête, c’est juste les concepts de soirées qui changent, les esprit qui s’ouvrent et forcement les mentalités qui évoluent  vers quelque chose de plutôt acceptable 

Cela vient d’où, d’après toi ?

De personnes comme nous, les drag queens/king/clubkids qui justement font de la nuit et de la fête un lieux d’échange, d’expression et de liberté ! 

Toi, c’est quoi qui te pousse à sortir le soir ? 

Ah mais moi personne me pousse hein, déjà on me touche pas ! 

Ouai, mais pourquoi on reste pas chez soi au lieu d’aller se déchirer la gueule ?

Je pense que mis à part le fait que ça soit mon “métier”, j’aime sortir pour rencontrer de nouvelles personnes (pas toujours), voir mes amies, voir des artistes drags en performances, soutenir le milieu queer en fait.

Tu vas en after ? Pourquoi on va en after ?

Avant j’y allais oui, je faisais beaucoup la fête et j’adorais aller en after mais maintenant je suis juste lassé en fait, la plupart du temps en soirée je suis en drag donc quand la soirée finit, j’ai qu’une hâte, c’est de me défaire de mon outfit et d’aller me reposer.

Ton égérie de toute ta vie, c’est qui ?

Aaliyah (et Poison Ivy aussi)

Ton record de nombre d’heures de fête ?

À mon avis ça à du être dans les 24 h, il y a maintenant trois ans de ça et c’était au festival DGTL a Amsterdam 

Ton plus grand fail en soirée ?

Ma vie est un fail constant 

Tu es de type qui chope ou qui se laisse choper ?

Si mon lipstick est un mat, yes, sinon c’est mort !

Le cul en soirée, on en dit quoi ? On pratique, on regarde ou on leur crache dessus ?

On crache dessus, littéralement, y’a rarement du lubrifiant en soirée

Pourquoi les soirées dites “hétéronormées” n’ont pas souvent de backrooms en France selon toi ?

Parce que sinon la colère de Dieu va s’abattre sur la France 

Tu mets combien de temps pour te préparer avant de sortir ?

4-5h.. et ouais t’as cru que c’était un coup de blush et puis s’en vont, nan nan nan ma chérie !

C’est quoi ton rituel ?

Égorger des poules et les offrir en sacrifice à Baphomet

Tu sors parfois sans Sativa ?

« Is this a serious question ? « 

C’est quoi qui “change” dans ces moments là ?

Heu, j’ai des cheveux en drag et en être humain j’en ai plus beaucoup (tristesse)

Le remède qui soigne ta gdb du lendemain ?

Beaucoup d’eau, beaucoup de weed !

Drogue dure ou drogue douce ?

Weed

Ton track de la fête, c’est quoi ?

Et celui du lendemain de soirée ? 

Quel type de teuffeur.se seras-tu dans 10 ans, d’après toi ?

Ça se dira encore teufeur dans 10 ans même?

Si tu as des gosses, tu les vois sortir comment dans 20 ans ? 

Déjà j’espère qu’on se déplacera tous ENFIN en overboard, j’espère qu’ils auront le triple de liberté d’être qu’iels veulent par rapport à maintenant car c’est vraiment pas encore gagné pour nous… !