Les Nuits Sauvages

MIXTAPE 107. | MUNSINGER – Heeboo

MIXTAPE 107. | MUNSINGER

Mixtapes - Juillet 3, 2019

ACHTUNG. ATTENTION. On sent l’excitation monter en nous, notre corps tout entier qui se crispe et avec ça, l’envie libératrice d’hurler, de tout casser, juste pour se sentir vibrer. Voici la réaction procurée par cette mixtape, signée Munsinger, savoureux mélange de techno et d’EBM très sèche et énervée qu’on a la chance de retrouver ce weekend à La Station !

Les mordus d’histoire seront, certainement, déjà familier avec le nom de Munsinger, premier scandale politico-sexuel canadien. Et oué, histoire bien dark, d’une prostituée et espionne allemande ayant infiltré le cabinet ministériel du Canada dans les années 60 dont Arthur aka Munsinger a tiré son nom de scène. C’est deep et intriguant à la fois, de quoi attirer les curieux, comme nous.

À l’occasion de la teuf Subtyl x La Station, on a donc posé quelques questions à un des résidents du crew Subtyl. Plus jeune, Arthur, forge ses goût musicaux solo, à base de découvertes sur internet, qu’il caractérise de « micro cultures ». Son coeur chavire autant pour de la techno old school, que de la jungle ou de l’idm. C’est seulement plus tard, qu’il se familiarise avec des boîtes à rythmes et devient accro à cette sensation de « toucher des machines », plaisir incomparable à celui de programmer seul derrière son ordi. Dans cette mixtape, il fait monter la sauce à coups de gros beats . Alors on accourt pour assister à son live ce samedi 6 juillet pour Subtyl x La Station !

L’image contient peut-être : 2 personnes, texte

Hello, comment ça va, tu fais quoi en ce moment ?

Hello ! Ecoute, ça va ! J’ai quitté mon taf il y a quelques temps, je bossais dans un magasin de musique à Pigalle. L’avantage, c’est que je pouvais tester tous les synthétiseurs que je voulais, plutôt cool ! Sinon à coté de ça, j’ai récemment rejoins le collectif Subtyl après avoir rencontré Sina. On a vite fait du son ensemble, gros coup de coeur musical ! J’y sortirai mon premier EP en septembre.

Ton nom d’artiste, Munsinger, il vient d’ou?

Alors pour l’histoire Munsinger, à la base, c’est une prostituée et espionne allemande qui a infiltré le cabinet ministériel du Canada dans les années 60. C’est deep hein?

Quand est-ce que tu as commencé la musique ? Et comment ?

J’ai commencé la musique il y a pas mal de temps maintenant, mais j’ai commencé à vraiment faire ce que je fais le jour où j’ai acheté ma première boite à rythmes, il y a quatre ans. Le fait de toucher à des machines, au lieu de passer des heures à programmer devant un écran, pour moi, ça n’avait plus rien à voir.

Tes premières influences musicales sinon, elle viennent d’où ? Et t’écoutais quoi quand t’étais plus jeune ?

Elles sortent un peu de nul part en fait. Personne autour de moi n’écoutait de la techno, surtout quand tu es encore au collège. Donc je me suis fais un peu mon identité tout seul, c’est ca qui est cool avec internet c’est que tu peux finalement rentrer dans n’importe quelle micro culture. Plus besoin de média, plus d’influences locales.

« Je me souviens surtout que c’était un peu bordélique et qu’une partie du plafond était tombé sur mes machines ! »

Aujourd’hui des artistes au Mexique, comme au Japon, peuvent aimer et faire la même musique. Sinon quand j’étais plus jeune j’écoutais autant de la techno old school que de la jungle ou de l’idm. J’ai aussi eu une phase de fanatique de Nirvana, mais bon je crois qu’on est tous passés par là…

Tu viens d’où au fait ? Ça a joué sur ta musique ?

À la base j’habitais en banlieue mais ça va faire dix ans que j’habite à Paris, je pense pas que ça ait d’influences particulières.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est munsinger1-1024x576.jpg.

Tu te souviens de ton premier set ? C’était comment ?

Je me souviens d’un de mes premiers live il y a quelques années au B75 avec ILLNURSE. Je me souviens surtout que c’était un peu bordélique et qu’une partie du plafond était tombé sur mes machines. Au début j’avais programmé mon live à 135bpm, mais pris dans mon élan, puis après avoir bu quelques coups j’ai fini à 142. Au top !

Cette mixtape tu l’as conçue comment ? Elle signifie quoi pour toi là, tout de suite maintenant ?

Dans cette mixtape, je voulais montrer ce que je joue en ce moment, les morceaux que j’aime bien ! Je l’ai faite au calme, dans mon salon, le son à fond pour le plus grand plaisir de mes voisins (ils font des genres de concerto de musique classique, tous les soirs, faut bien que je me venge…) Rien de précis en tête, mais l’envie d’en découdre !

Si tu devais lui donner un titre ?

Surement quelque chose du genre : « ALERTE MAXIMUM »

Un mot sur un des tracks qui y figure, que tu aimes tout particulierement ?

Grosse mention pour le morceau Void Diplomacy de Crystal Geometry sorti sur RND. Records l’année dernière. Une tuerie!

Emmanuelle Rouault

Articles similaires

Plus d'articles

Mixtapes

Mixtape 13. | Gaspar (Fils de Vénus)


Mixtapes

Mixtape 84. GREGO G


Playlist

Comprendre la musique de Marco Dionigi en 10 tracks


It's a free world

Chant De La Machine : « Vivez la musique dans des lieux inédits, cassez tout, arrachez votre liberté »