Les Nuits Sauvages

La Toilette ouvrait son Temple de la danse et des corps à Victor Maître – Heeboo
Victor Maître

La Toilette ouvrait son Temple de la danse et des corps à Victor Maître

Night Shoot - Janvier 27, 2020

Victor Maître

Il est de ces ouvertures de sanctuaires libertaires dont on ne saurait cesser de se délecter. C’était le cas de Temple, l’été dernier, dont les portes bien gardés par les gourous de La Toilette, s’étaient ouvertes, le temps d’une nuit, à l’appareil de Victor Maître.

Il faisait chaud, il faisait doux, la techno résonnait fort, et les mains se parcouraient. Corps mélangés, coeurs ouverts à la moelle, poitrines tendues et nuques frémissantes, pour le plus grand plaisir de l’un des regards les plus passionnants de notre époque, celui de Victor Maître. C’était un 31 août comme un autre (ou pas), et l’été à Paris prenait fin pour certains, et un tout autre goût de fraîcheur pour ceux qui rentraient, près à dévorer l’année qui s’annonçait (ou pas). Temple π a été la libération de fin, ou du début, en attestent ces clichés incroyables. C’est beau, ça donne envie d’embrasser son prochain, et c’est tout ce qu’on attend d’une belle nuit de fête.

Adeline Journet

Articles similaires

Plus d'articles
© Sofiya Loriashvili

Derrière Le Deck

Derrière le Deck #31 : « L’attitude de ma copine Cristiano était réjouissante : elle twerkait à la perfection et tapait les gens avec son sac à main »


HYPOCEAN

Culture Club

Lettre ouverte à tous les journalistes sur le traitement déplorable des free party dans les journaux français


Dégif

Dégif du weekend #45 : et s’exposer à la lumière de ce(ux) qu’on aime


Night Shoot

Rainer Torrado met la scène drag sens dessus dessous