Prêt.e à te prendre des grosses fessées bien placées et bien balancées ? La Fessée Musicale n’attendait que toi pour continuer de martyriser les postérieurs de soirées de sons groovy, disco et ensoleillés.  La Fessée Musicale c’est tout d’abord un blog avec des playlists qui font fondre les neiges. Et depuis deux ans et demi, La Fessée Musicale c’est aussi un collectif de djs et autres kiffeurs de la teuf qui sortent le martinet musical quand vient la nuit.

Vendredi 23 février tu retrouves la joyeuse bande de pygophiles (amoureux des fesses, ndlr) chez toi. Enfin presque, puisque leur prochaine teuf se déroule dans ton salon, celui du Pavillon des Canaux. Enfin dans ta cuisine. Enfin dans ta baignoire. Enfin c’est à voir. En bref, tu vas remonter les pentes du groove grâce à Tire-Fesses #1 avec StinsonLplz, Mad Pablo et toute la team de La Fessée Musicale. Sois au rendez-vous. Et surtout, sois prêt à te faire rougir les fesses de la plus douces des manières… Rencontre avec Tontij, Ben et Fanch.

fesseemusicale

Qui êtes vous la Fessée Musicale ?

Tontij : Antoine – 26 ans – Barman – DJ – j’ai intégré La Fessée Musicale en août 2016

Fanch : François – 26 ans – Musicien/Compositeur/Co-fondateur de LFM* – mois en août 2015 (début)

Ben : Benoit – 25 ans – DJ et producteur de films érotiques à mes heures perdues – Août 2015 (début)

La Fessée Musicale c’est né quand et comment ?

Tontij : D’après ce que j’ai compris lorsqu’ils m’ont parlé de La Fessée pour la première fois Ben et Fanch avait envie de s’investir dans la musique d’une autre façon que d’en jouer (via des groupes ou en hobbie), puis Ben est revenu à Paris après 4 ans au Québec, Fanch a trouvé un taf à Paris et paf, ça fait des chocapic ! La première fois que j’en ai entendu parler, c’était avant d’aller voir Mac Demarco à La Cigale en septembre 2015, j’étais un peu vert qu’ils m’en aient pas parlé avant, mais je faisais partie d’un autre blog (Soundigger) à ce moment-là.

Fanch : La Fessée Musicale est née pendant l’été 2015 quand Ben était à Montréal et moi tout juste arrivé à Paris. Ça faisait un moment que je voulais écrire sur la musique au delà d’en faire. J’ai juste envoyé un message à Ben de but en blanc : « ça te dit de monter un blog de musique avec moi ? », ce à quoi il a du répondre quelque chose du genre « Je suis chaud! ». On a commencé à distance et en septembre on ouvrait le blog.

Ben : Fanch a tout dit ! C’est venu de notre volonté commune de partager notre passion de la musique. On a été influencé assez différemment musicalement ce qui rend le blog assez divers et éclectique.

Pourquoi ce nom là d’ailleurs ?

Tontij : Ben a toujours été fan d’érotisme, et Fanch a toujours kiffé se prendre des claques aux fesses ; je crois que “La Fessée Musicale” faisait un bon mix entre les deux personnages, un actif et l’autre passif ahahahah

Fanch : Hummm, on cherchait juste un titre drôle, accrocheur et original. Et en se rappelant un concert qu’on avait vu avec Ben (Neil Young je crois), on s’était déjà dit qu’on avait pris une grosse fessée, on a gardé cette idée.

Ben : Un délire que j’avais avec un ami à Montréal. Dès qu’on écoutait un gros son, on se regardait et on disait tout le temps “Oh la fessée!” Big up à lui d’ailleurs il se reconnaîtra.

Quand il est 4 h du matin et qu’on vous demande ce qu’est La Fessée Musicale, vous répondez quoi ?

Tontij : Un collectif de DJs qui te faire rougir les fesses en 33 et 45 tours.

Fanch : C’est quand tu as les oreilles qui pleurent de plaisir. Accessoirement c’est aussi une bande de potes qui partagent de la musique via un blog et des soirées.

Ben : Si je vois que la personne a kiffé sa soirée je lui réponds “tu vois le dj ce soir, bah c’est ça une fessée”.

Fanch : « Tout se passait bien jusqu’à ce que la voisine descende et commence à mettre cher (littéralement) à tout le monde.. »

Et quand il est 8 h du mat’ ?

Tontij : Je dors à 8h du mat’

Fanch : ??

Ben : On commence concrètement à foutre des fessées à tout le monde (point de non retour de la soirée)

Ben (1)

BEN

Vous pouvez me raconter votre première soirée organisée avec la Fessée Musicale ?

Tontij : C’était pour le premier anniversaire, c’était dans un bar très cool à Laumière, le TDTF (Too Drunk To Fuck), on était bien à l’arrache, c’était ma première apparition en tant que DJ et je me chiais dessus grave, j’avais décidé de rien préparer et j’en ai un peu souffert, mais c’était tellement le bordel que c’est passé crème…

Fanch : On avait pour l’occasion organisé la première expo des photos du collectif 1001 fesses ! Tout se passait bien jusqu’à ce que la voisine descende et commence à mettre cher (littéralement) à tout le monde..

Ben : Ce qui est assez drôle c’est que j’avais spotté le blog des 1001 Fesses quand j’étais à Montréal et on voulait dès la première soirée mélanger la musique avec une expérience visuelle sympa. On les a donc contactés, on pris à nos frais les tirages et on a pu exposer de magnifiques clichés.

Votre meilleure soirée Fessée Musicale jusqu’à présent, c’était laquelle et pourquoi ?

Tontij : L’anniversaire des deux ans à la brasserie Gallia était vraiment trop cool, mais ma soirée préférée c’est celle de vendredi dernier au Terrain Vague car j’ai pu mixer un peu plus de trois heures d’affilée, j’ai bien déroulé mon set en prenant beaucoup de plaisir dans un endroit chaleureux et un public réceptif, malgré le timing (20 h-23 h).

Fanch : Pareil, sans aucun doute les deux ans à Gallia. On a vidé tous leurs fûts de 16 h à 00 h, le temps était au rendez-vous, on a eu que des bons retours. Pour nous c’était la soirée sans faux pas, tout s’est enchaîné super vite surtout que j’étais malade comme pas possible. Mais je sais pas on était tellement dans le jus, ça reste un putain de souvenir pour tous ceux qui organisaient cette sauterie avec nous !

Ben : Pareil pour moi. D’abord l’endroit était au top ainsi que le staff. On a eu la chance d’avoir un gros soleil énorme toute la journée. C’est aussi une soirée où l’on a réussi à mêler des groupes en live avec des DJ set pendant toute une journée avec également des ateliers (tatoo, vinyle shop, beat making … ). Une vraie réussite !

Organiser des teufs pour vous, ça représente quoi ? Pourquoi ne pas se contenter d’un blog ?

Tontij : En fait, du blog est né le collectif et donc les soirées. Par exemple, perso, je n’écris pas sur le blog, c’est la partie événementielle qui m’attire le plus. De plus, les deux sont complémentaires, ce sont des vases communicants. Le blog fait connaître (notamment) le collectif et donc les soirées, et en soirée on parle du blog.

Fanch : C’est super simple, quand tu écris sur le blog, tu partages la musique que tu aimes et que tu veux faire découvrir, mais ça reste a sens unique puisqu’en face tu n’as pas la réaction des gens. C’est un peu comme si tu faisais un cadeau à un pote, tu le laisses devant sa porte et tu te barres. Ce qui est vraiment cool quand on organise des soirées, au delà qu’on puisse voir (et boire) la réaction des gens en direct, c’est que tu rencontres aussi bien les gens qui te suivent depuis le début, des gens qui avaient vaguement entendu parler de toi, des gens qui n’en n’ont rien à foutre mais qui aiment ta soirée, des gens que tu vas convaincre, des gens quoi. Et puis le blog c’est le fil rouge (ou rose) de LFM, les soirées ça reste des moments ponctuels et souvent assez intenses. L’équilibre est pile poil entre les deux.

Ben : Je pense que c’était important pour nous à un certain point de montrer notre univers musical en présentiel lors d’une soirée dans un bar ou dans une salle de concerts. Ça nous permettait également de rencontrer notre communauté directement. Et puis juste le fait de transmettre du love et du groove pendant une soirée, ça n’a pas de prix.

C’est quoi le truc le plus jouissif dans le fait d’organiser une soirée ?

Tontij : Rentrer gratuitement et éviter la queue ? Non, pour moi ça reste le fait de pouvoir passer derrière les platines et de faire kiffer les gens sur le dancefloor.

Fanch : Voir les gens s’amuser et surtout, le kiffe ultime : voir les gens rire et danser.

fanch 2

FANCH

Ben : Rencontrer les artistes qu’on kiffe et avoir un moment privilégié avec eux. Tu commences par écrire un article sur eux, puis un jour tu les contactes pour une soirée. Ça leur fait plaisir, ça nous fait plaisir et on peut aller plus loin dans la relation donc c’est cool.
Et oui passer des gros skeuds disco ca fait bien plaisir aussi 😉

Et le pire truc ?

Tontij : Devoir apporter ses platines en vtc. Le mec qui vient te voir (alors que t’es en train de mixer sur vinyles) avec son portable et te demandes si tu as un câble jack pour mettre un son ahah. Garde la pêche gros !

Fanch : Voir des gens se battre ou voir les gens ne pas aimer du tout la musique.

Ben : Quelq’un qui vomit sur tes skeuds ?

Votre pire fail avec la Fessée Musicale ?

Tontij : Oublier l’alimentation du mixer, et s’en rendre compte une demi-heure avant le début de l’event.

Fanch : Des fails ? Non désolé je ne vois pas.

Ben : Rapporter un vinyle rayé et ne pas s’en être rendu compte avant de jouer haha

Le public de la Fessée Musicale il ressemble à quoi ?

Tontij : On a du mal à les identifier car même s’ils ont les fesses rouges, ils se trimballent pas souvent le cul à l’air ahah…

Fanch : Il est rouge, bleu, jaune, pourpre, parabolique, et vice et versa. C’est toi, et moi, et tous ceux qui le veulent…

Ben : Amoureux de groove, d’érotisme et plus si affinités …

Qu’est ce qu’on attend d’un public d’ailleurs quand on fait une soirée ?

Tontij : Qu’il soit présent, c’est déjà un bon début ahahah

Fanch : ???

Ben : Qu’il nous réserve de belles surprises.

Le DJ que vous rêveriez d’inviter mais ça va être chaud ?

Tontij : Duuur… Frankie Knuckles (RIP) ? Nina Kraviz ?

Fanch : Si on faisait jouer des mecs super connus on perdrait un peu ce qui fait notre adn : la découverte. On espère surtout que les DJs qu’ont fait jouer deviendront tellement connus que ça deviendra chaud de les avoir ! On a fait jouer des gars vraiment doués comme les Groove Boys Project, ça fait plaisir de voir des mecs allier le live et le côté DJ!

Tontij : « Avant en tant de crise, la valeur refuge était l’or, maintenant c’est la teuf… »

Ben : Clairement Folamour ! Après je suis d’accord avec Fanch, on essaie surtout d’inviter des DJs qui sont sur la montante comme les Groove Boys et faire le maximum pour les mettre en avant lors d’une soirée.

On y boit quoi à vos soirées ?

Tontij : Euh… des verres

Fanch : Des litres !

Ben : Des coups … de fesses

Sans transition, votre track préféré à écouter pour l’apéro c’est quoi ?

Tontij : Jocelyn Brown – Somebody Else’s Guy (juste avant de partir en boîte pour galvaniser les troupes)

Fanch : Ça dépend de l’ambiance que tu cherches, mais un petit Come Back Home de Al Kent n’a jamais tué personne, au contraire.

Ben : Clairement Gwen McRae – Keep the fire burning

Pourquoi on fait des apéros d’ailleurs ?

Tontij : Bonne question. Parce qu’on a peur de pas être assez bourré avec les verres à 10 balles du barman des clubs.

tontij

TONTIJ

Fanch : Car l’alcool est souvent trop cher quand on sort (même si on essaie d’organiser des soirées où ton porte monnaie fait pas la gueule). Autre raison évidente, car arriver aux soirées tôt ou à l’heure, ça craint.

Ben : Pour oublier comment on s’appelle

Pourquoi on fait (beaucoup) la fête ?

Tontij : C’est tellement le bordel en dehors qu’il faut bien se réfugier dans des valeurs sûres ; avant en tant de crise, la valeur refuge était l’or, maintenant c’est la teuf..

Fanch : Pour se retrouver et faire sauter les barrières du quotidien souvent trop morose. Enfin c’est ce que je me dis souvent le lendemain matin.

Ben : Pour oublier notre semaine de merde

Le truc le plus WTF qui vous soit arrivé en soirée ?

Tontij : S’endormir debout sur la piste et rêver d’être totalement autre part, puis se réveiller et halluciner ?

Fanch : Se retrouver avec un cuir rouge trop petit, ne t’appartenant pas, seul, dans un bar glauque avec des drag-queens qui tapent un karaoké, le tout un soir de St Patrick.

Ben : Vouloir faire du slam et échouer …

Le truc le plus WTF qui soit arrivé à une soirée Fessée Musicale ?

Tontij : Ahahah, ce mec qui se prend un seau d’eau sur la gueule de la voisine vénère du 1er (alors qu’il vient juste d’arriver et d’acheter sa bière) et la riposte qui a suivi : jet de pinte dans l’appart, je garderai en tête le bruit des éclats de verres dans l’appartement ahahah

Fanch : Antoine a bien résumé le délire. Je rajouterai juste que cette fameuse voisine est descendue dans le bar mettre un coup de boule à une amie.. :S

Ben : I just approve this message

Un ou des collectifs / soirées dont vous vous sentez proches avec la Fessée Musicale ?

Tontij : J’aime beaucoup PWFM, ils font une chouette percée sur la scène électronique parisienne et française et, plus récemment, les membres du Sarcus Festival.

Fanch : Je pense qu’il y a pas mal de gens autour de qui on gravite avec des valeurs et des idées similaires sur ce qu’est une bonne soirée ou un bon concert. Je pense que tout collectif qui met la musique et l’expérience des gens au centre n’est pas très loin de nous. Je pense à Sonarium notamment qui propose des écoutes d’albums dans des lieux uniques, avec une sono de fou, accompagnées d’une rencontre avec les artistes à chaque fois ! Tout est toujours question de rencontre.

Ben : On ne peut se sentir plus proche du collectif La Claque. On a rencontré il y a peu de temps Joe Lewandowski qui en fait partie et je pense qu’une soirée La Claque X La Fessée devrait arriver bientôt dans les bacs

D’autres projets parallèles ?

Tontij : Surprise, mais tu devrais en prendre plein la fesse ?

Fanch : En dehors de LFM, ouais! En dedans de LFM aussi! Il va s’en passer des choses cette année ? !

Ben : Encore plus de love, des soirées de plus en plus énormes et un 3ème anniversaire qui s’annonce memorable !