Les Nuits Sauvages

Léa Signe aurait pu photographier le Festival Visions il y a trente ans – Heeboo

Léa Signe aurait pu photographier le Festival Visions il y a trente ans

En photos et sans les mains ! - Octobre 2, 2018

Léa Signe

Le festival Visions. Et déjà une sixième édition (cinquième édition pour les puristes) qui s’achevait lundi 6 août dernier. Depuis le Fort de Bertheaume en Bretagne, la fête fut encore une fois, folle, riche, sauvage, sans grand sommeil, tendre et pleines de beaux sentiments, de chouettes rencontres cocasses et.ou absurdes.

On vous racontait déjà tout avec les photos de Julie More, en septembre. L’occasion pour nous de revenir d’un oeil un peu jaune et nostalgique, sur l’un des plus doux festivals de l’été, sous le regard de Léa Signe, dont on aime les visions, à la folie. Il y a dans ses photos des rêves, du rêve, de la contemplation, un spleen certain, et de la douceur, de la douceur à la folie. Une vision d’hier, qui aurait pu être avant-hier, il y a trente ans, voire un peu plus. Un vague à l’âme sans fausses larmes. Un Océan tiède et tendre, sans vagues, et sans fausses notes.

 

 

Team Heeboo

Articles similaires

Plus d'articles

Dégif

Magnétique Nord #4 : « J’étais prêt à intercepter les bières dans la gueule »


Dégif

Dégif #80 : « Il a commencé à danser en agitant son machin dans tous les sens »


Dégif

Dégif du weekend #52 : les projecteurs, les brûlures, Stéphane et la liste VIP


Dégif

Dégif du weekend #66 : « C’est hyper dark, limite mauvais goût, j’adore »