Les Nuits Sauvages

Dégif #150 : Un mec à 9 h du mat’ est venu nous voir trois fois pour nous faire des câlins en gueulant « j’suis désolé, j’suis trop défoncé » – Heeboo
Rainer Torrado

Dégif #150 : Un mec à 9 h du mat’ est venu nous voir trois fois pour nous faire des câlins en gueulant « j’suis désolé, j’suis trop défoncé »

Dégif - Octobre 23, 2019

Rainer Torrado

La nuit, ça rapproche. Ça fait faire des bêtises. Des câlins, des bisous, on en veut tous les jours ! Des bêtises à gogo. Certaines qu’on regrette, d’autres qui font rire la galerie. Mais l’important, c’est que ça reste, et qu’on avance. Non ?

  1. Glenn était à la Rotonde-Stalingrad
  2. Louise était au Pavillon Baltard
  3. Giulio était au Klub
  4. Rémy était à L’Astrolabe, à Orléans
  5. Lucie aussi
  6. Nathalie était à Dehors Brut
  7. Virgile était à Fée Croquer
  8. Guillaume au Magazine Club à Lille
  9. Ben aussi
  10. Romain était à l’anniversaire de BNK
  11. Julie également
  12. Kim était à la Station-Gare des Mines
  13. Aiden était à L’Officine 2.0
  14. Nicolas aussi
  15. Marine était au Spot Club à Rouen

GLENN

« Comme à la maison »

jeud. 17 oct. – Opening Night #2 w/ Oblomov & Nicol (Rotonde-Stalingrad)

Qui es-tu ?

Glenn – Gland – en soirée je suis le mec qui danse toujours à 6 h 30 du mat’ quand tout le monde est HS

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Cette soirée, c’était comme à la maison

Raconte nous ta vrille de la nuit

Le top de cette soirée ? À écrire en lettre d’or sur fond rose fluo : RIYA WEST qui est venue faire du vogging en talons aiguilles !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

J’ai pas le nom des artistes qui sont passés et je ne sais plus quand c’était mais je vais te répondre quand même et je dirais que le son que j’ai préféré c’est celui qui faisait BAM BAM BAM BAMBAMBAM BAM BAM en même temps il y avait aussi celui qui faisait TOUM TOUM TOUM qui était bien. Je ne sais pas lequel choisir.

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Je suis rentré sur mes jambes, pour une fois

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Le lendemain j’ai remis ça

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Franchement ? Gregor t’as une putain de classe. Pierre aussi.

LOUISE

« Full pogotage »

vend. 18 oct. – Odezenne & Salut c’est cool au Festi’Val de Marne+Sônge (Pavillon Baltard)

Qui es-tu ?

Louise a.k.a Ouloulou, souvent trop bourré

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Full pogotage

Raconte nous ta vrille de la nuit

Le moment où Salut C’est Cool est arrivé, tout le monde est devenu fou, j’ai jamais vu ça, y’avait des pogo dans tout le Pavillon, il suffit de voir les vidéos, des grands malades, j’ai cru mourir dix fois !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Odezenne – Boubouche, parce que je suis une énorme fan et que leur live c’est une tuerie ! Et Salam Aleykoum de SSC que je ne connaissais pas, et que j’écoute en boucle maintenant, parce que tout le monde la chantait en cœur, c’était beau avec une intonation de gens heureux !

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Je suis venue en scoot et suis rentrée en scoot, pas alcoolisée pour une fois pour éviter de mourir. Et je me suis perdue dans le bois de Vincennes sans batterie, j’avoue que j’étais pas ienb…

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Le lendemain à 20 h 20, j’étais avec mon pote Adel, on mixait chez moi avec pleins de binch.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Alors c’était un couple pendant le concert d’Odezenne, qui connaissait les paroles par cœur, ils chantaient, dansaient et riaient ensemble, ça puait l’amour j’ai adoré !

Alors déjà ma soirée était spécifique parce que c’était mon premier concert solo, mais j’ai trop kiffé, t’es libres de faire tes choix et de vivre ta soirée comme elle t’enchante, rencontrer, parler avec qui tu veux, et de faire n’importe quoi.

GIULIO

« Lovely sweaty shaking asses »

vend. 18 oct. – La C.C (Le Klub)

Qui es-tu ?

Giulio – Ju.lee.o (le pizzaYOLO pour les copines) – le dj barbu à casquette qui lipsynque derrière les platines en se croyant à the Voice

L’image contient peut-être : texte

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Lovely sweaty shaking asses

Raconte nous ta vrille de la nuit

Fin de mon dj set à l’étage pop vers 2 h avec le show de nos merveilleuses queens Clémence Trü, Minima Gesté et Catherine Pine O’Noir en version cheerleaders, je suis ensuite descendu écouter Hyper Francois et Amina jouer à l’étage house, j’y ai retrouvÉ mes potes, on souriait, on rigolait on se laissait porter par les basses et je me sentais chez moi, en famille. La C.C family quoi !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Dja dja – Aya Nakamura, tout le monde crie dès que la chanson commence avec son intro et derrière les platines tu te sens un peu comme Daenerys quand elle prononce “dracarys”

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

On range, on nettoie, on invite (gentiment) les derniers amoureux à sortir de la backroom, on se fait la bise et on essaye de ramper vers le Heetch, car dès que l’adrenaline de l’organisation baisse, l’alcool remonte d’un coup… et ça frappe dur ! On aime.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Je mangeais du poulet frit chez Nanashi avec un petit sourire et la tête encore pleine de beaux souvenirs de la nuit de vendredi.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Pendant mon dj set un couple d’amis, un garçon et une fille, sont venus danser devant le dj booth, ils connaissaient les chansons que je passais par coeur et ils les chantaient avec passion en se regardant dans les yeux… J’ai adoré cet échange d’énergie !

Moi dans le dj booth à 4 h 30 après mon 18ème vodka tonic

RÉMY

« Retour du sale à L’Astrolabe ahah »

sam. 19 oct. – Fusion Estivale Invite La Mamie’s (extended set) (L’Astrolabe, Orléans)

Qui es-tu ?

Rémy, j’ai pas trop de surnoms mais on peut m’appeler Rem’s

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Retour du sale à L’Astrolabe ahah

Raconte nous ta vrille de la nuit

Quand on est partis du before pour la soirée vers minuit on était à une soirée chez des potes et ça faisait déjà bien longtemps que l’apéro avait commencé, on était une dizaine mais quand on est arrivé à L’Astrolabe on s’est encore tous perdus direct

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

La Mamie’s sont passés pendant quatre heures de suite du coup on a vu qu’eux ; j’ai pas de souvenir particulier de musique mais le son était super cool, c’est passé beaucoup trop vite.

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Tous s’est bien passé sauf quand un pote a fait tomber la bouteille de Pastis qu’on avait cachée devant la soirée ; du coup on a du aller au bar de L’Astrolabe pour rattraper ça. On a fini en after chez moi mais c’est très flou…

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’étais au Quick avec ma copine, on prenait notre premier repas de la journée.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

C’était marrant de voir ma collègue de taf à la buvette en bénévole mais je sais pas quelle image elle a de moi maintenant.

Quand la musique s’est arrêtée, je me suis dit : « WTF c’est déjà fini qu’allons nous devenir ? »

LUCIE

« Soirée « familiale » »

sam. 19 oct. – Fusion Estivale Invite La Mamie’s (extended set) (L’Astrolabe, Orléans)

Qui es-tu ?

Lucie, Lulu ; je suis toujours lucide.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Soirée « familiale »

Raconte nous ta vrille de la nuit

Vers 2 h quand tous les gens que je connais sont là, c’est a dire une bonne partie ; le moment ou une amie assez discrète d’habitude était relativement deff pour devenir tout le contraire, c’était vraiment drôle.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Bien sûr la Mamies que tout le monde attendaient et qui nous a régalé avec ses sons disco house.

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

En sortant de L’Astrolabe à la fin de la soirée il pleuvait fort et cela m’a fait redescendre de l’alcool que j’avais en moi ; nous sommes rapidement allé chez un ami avant de rentrer dormir.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Le lendemain j’étais de retour sur paris, avec une bonne raclette en discutant avec mon coloc de la soirée.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un ami qui dansait vraiment avec plaisir et motivation, il était emporté grâce à son état, j’adorais le regarder.

Les moments spécifiques de mes soirées sont toujours quand je danse avec mes amis. Je me donne pour la musique et j’aime voir les visages heureux de ceux qui m’entourent

NATHALIE

« ST ETIENNE »

sam. 19 oct. – Dehors Brut x Positive Education: Lena Willikens, Jasss (Dehors Brut)

Qui es-tu ?

Nathali. Je n’utilise plus de surnom, bien que j’ai une certaine tendresse pour mes deux anciens surnoms du XXème siècle dont le fameux Gorela ainsi que Madame Plus ! Mon signe distinctif en soirée est que je suis souvent la doyenne.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

ST ETIENNE, c’était quand même le pitch de la soirée avec la joyeuse bande de copains de Positive Education qui a porté haut les couleurs d’une ville pas forcément réputée pour son charme apparent mais d’une puissance créative assez spectaculaire !

Raconte nous ta vrille de la nuit

C’était une soirée particulièrement harmonieuse et équilibrée et je recherche plus ça à présent que le côté systématiquement vrillé (mais bon, comme Obélix, la potion de la vrille est toujours en moi). Un super mélange entre mes amies sur le dancefloor, mes potes en backstage et des baisers langoureux à intervalles réguliers à mon grand amour pour parfaire le tout !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Le live de A Strange Wedding, un chouette moment suspendu avec des racines trance qui me parlent profondément et aussi pas mal de bons passages de Léna Willikens que je suis depuis ses débuts et que j’aime beaucoup. Elle a joué un track proto des années 80 que j’adore A Certain Ratio, Spirit Danse.

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Un peu frustrée de ne pas avoir écouté le charmant et talentueux Jaques Satre mais le set de Jass c’était moins mon truc donc j’ai eu du mal à attendre 7 h 30. Je suis rentrée en Uber, voiture pourrie sous la pluie !

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’étais en mode mégère à aboyer sur mon amoureux qui a failli foutre le feu à la baraque en s’endormant après l’after et laissant cramer des nems dans le four pendant six heures ! On a eu chaud aux fesses et pas pour les bonnes raisons ! Hahaha

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Une fille bien arrachée complètement fétichiste des paillettes et que j’ai laissée, de guerre lasse, m’en mettre un peu puis elle s’est attaquée à mon mari qui voulait pas se laisser faire ; mais elle lui en a collé une tonne au point que j’ai du le démaquiller en rentrant et que j’en ai retrouvé un peu partout dans la maison le lendemain.

VIRGILE

« VIOLENTE »

sam. 19 oct. – Fée Croquer: Back to origins (secret place)

Qui es-tu ?

Virgile ou virilio, casquette rose toujours vissée sur la tête

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

VIOLENTE

Raconte nous ta vrille de la nuit

Je dirais que ça a commencé vers 3 h 30, la foule commençait à être vraiment bouillante, moi j’étais bouillant depuis mon arrivée dés 1 h du matin. Cette soirée c’était la jungle, la vraie… Entre les basses qui faisaient trembler les murs et nos tympans, les sets impressionnants de chaque artistes, c’était fou (chapeau bas Fée Croquer). Malgré toute cette bonne ambiance, j’étais déçu par l’absence de plusieurs bons amis qui avaient le choix d’aller à la soirée concurrente BNK… QUEL PLAISIR QUAND JE LES AIENT TOUS VU ARRIVer VERS 4-5h en gueulant « BNK YA QUE DE LA LUMIÈRE ET DES LAZERS »

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

J’avais beaucoup entendu parlé de Tymon mais c’est pas son set qui m’a transcendé. C’est celui de Myler, totalement inconnu à mon égard, chacune des tracks jouées mêlaient violence et mélodie. Son set c’était du génie. Bravo à toi, j’espère te revoir jouer sur Paris grand fou barbu.

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Tout se termine toujours bien quand on fait attention à son groupe et qu’on écoute notre corps. En petite limousine payée par la ville de Blanc Menil : le bus.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

En forme, quelques courbatures de la veille mais tout allait bien. Honnêtement je devais être en train de me réveiller et j’avais pas mangé de la veille… À mon frigo d’étudiant qui a pu me restaurer uniquement de pain et de sauce Macdo.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Ca risque de sortir un peu de ce que vous devez avoir l’habitude de lire mais cette personne est un mec. Un mec probablement en manque de beaucoup de chose dont de sexe, qui s’amuse malheureusement à toucher les filles sans leur consentement, a sortir en pleine foule des choses que t’es sensé garder dans ton pantalon. Alors à toi qui a du mal avec le self control, je connais ta tête, fait attention à toi, personne n’a de peine pour les gens comme toi.

Par habitude, je préfère les sucettes au chewing gum afin d’éviter les douleurs aux mâchoires. Comprendra qui pourra. A l’éclat de rire lorsqu’un de mes collègues se propose de m’ouvrir la sucette alors que j’étais persuadé de l’avoir ouverte 30 minutes plus tôt.

GUILLAUME

« Bonne ambiance et une bonne rencontre »

sam. 19 oct. – Enlace invite PWFM : Shifted, Koddi, Octave Parango (Magazine club, Lille)

Qui es-tu ?

Guillaume / L’Original Deluxe / Gueule beaucoup trop fort

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Bonne ambiance et une bonne rencontre

Raconte nous ta vrille de la nuit

4 h 30 : je rencontre des étudiants de l’EDHEC dont un qui me raconte sa mésaventure en sortant d’une soirée au MAG’. Il a perdu 300 balles après s’être pris un coup de couteau dans la cuisse au DAB. Je me suis dit AH OUAIS CHAUD pour agresser les gens ils n’hésitent même plus…

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Octave Parango : c’était le seul des trois qui a réussi à me faire voyager avec son mix !!!

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Un pote que j’ai rencontré dans le fumoir était parti plus tôt mais il est finalement rentré avec moi. J’ai repris ma bonne vieille 405 qui m’emmène partout.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’étais en famille en train d’essayer de revenir à moi.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un mec qui devait connaître la team de l’organisation. Il était en TRANCE limite avec la musique car il était tellement fou qu’il léchait la vitre du garde-corps. Et ce qu’il me faisait encore plus flipper c’est qu’il était assez conscient pour pouvoir enjamber cet obstacle sans faire le tour !!!

BEN

« Plaisir d’offrir joie de recevoir « 

sam. 19 oct. – Enlace invite PWFM : Shifted, Koddi, Octave Parango (Magazine club, Lille)

Qui es-tu ?

Ben.. Light jockey

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Plaisir d’offrir joie de recevoir et on s’enlace record

Raconte nous ta vrille de la nuit

Avant la soirée quand Jo Ek m’a touché les fesses pour Me dire bonjour

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Octave Parango… Tu Vas me manquer copain

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Retour à la maison à 8 h avec les p’tits pains

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Ça restera secret

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Toute l’équipe d’Enlace… Un grand merci pour leur gentillesse.

ROMAIN

« La guerre des étoiles »

sam. 19 oct. – BNK : 3 Years Anniversary (secret place)

Qui es-tu ?

Romain aka /ElerTechno sur soundcloud. Pas de signe particulier. Avant j’avais des lunettes de hippies en soirée mais je me suis résigné à ne plus les prendre.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

La guerre des étoiles

Raconte nous ta vrille de la nuit

Ça faisait une heure qu’on était tous serrés comme des sardines dans la queue, impatients d’entrer. Mon pote a trouvé la bonne idée de me souhaiter un joyeux anniversaire collectif (alors que c’était la semaine d’avant) donc tout le monde s’est mis à chanter dans la queue. C’était gênant, mais drôle.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Lust joué par Raffaele Attanasio. Moment complètement fou à 8 h du mat’ ou t’entends « Luuuust… it fills the space… » à répétition et un gros kick de bass. Tout ça accompagné de fumées et de lasers évidemment

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

On devait partir à 9 h puis 9 h 30 mais 14ANGER nous scotchait tellement qu’on est partis aux alentours de 10 h 30… On pouvait plus marcher donc le choix du Heetch était vite fait.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’étais affalé dans le canapé en train de regarder « How I met your mother » avec une pizza, c’est tout ce que mes jambes pouvaient faire. Je contemplais mon appart qui servait de before, un vrai dépotoir. Ah et aussi, j’étais en train de me rappeler que j’avais une visite médicale de travail le lendemain à 8 h 30.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un mec à 9 h du mat’ devant la scène qui est venu nous voir trois fois pour nous faire un câlin en gueulant « j’suis désolé, j’suis trop défoncé ». Il avait le sourire jusqu’au plafond en tout cas.

Moi statique à 10 h, les jambes en compote, devant 14ANGER les bras croisés au milieu de la piste et un mec qui vient troubler ce moment de répit en me disant « bah faut danser mec ! »

JULIE

« Épatante »

sam. 19 oct. – BNK : 3 Years Anniversary (secret place)

Qui es-tu ?

Julie Michel

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Épatante

Raconte nous ta vrille de la nuit

Beaucoup de monde et gens un peu violent aux alentours d’1h du matin, super moment aux alentours de 7/8h ; niveau son c’était super, et pur moment de joie grâce aux retrouvailles avec tous mes amis de soirées, on s’est croisés devant les toilettes mdr, d’ailleurs super les toilettes, pour une fois, assez propre !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Raffaele Attanasio, c’est quand vraiment le son commençait à être plus violent, j’aime bien quand ça tape.

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Oui franchement tout était super, je suis rentrée en voiture avec mes amis

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’étais sur Amiens dans mon appartement et je pensais à dormir tôt pour mes cours haha

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Une copine à moi, Jade, toujours super bien habillée ; je suis fan de son style vestimentaire, j’adore les soirées techno pour le son mais aussi l’ambiance et le style vestimentaire de tout le monde.

Quand j’entends un set qui tape fort et que je pisto jusqu’à ne plus en pouvoir mdr

KIM

« Ho’oponopono »

sam. 19 oct. – Release Party BBX #1 (La Station-Gare des Mines)

Qui es-tu ?

Kim / Eskimotor. J’alterne à ce genre de soirée qu’avec 2 tenues dont une qui me tient bien trop chaud, mais j’oublie toujours.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

J’ai répété « ho’oponopono » toute la soirée aux gens qui faisaient la gueule. C’est une philosophie de vie pour profiter du moment présent. En fait pas vraiment drôle mais le mot est drôle. Apres on m’a grandement remercié d’avoir remonté le moral des troupes. Même l’exe de mon exe. Pour changer.

Raconte nous ta vrille de la nuit

C’était déjà parti en vrille dans le taxi pour arriver vers 1 h. Je ne sais plus. J’ai eu le courage grâce au ho’oponopono de draguer ce soir là. Et le courage aussi de me prendre plein de bâches, avec le smile.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Le meilleur show c’était Jeanne added. Elle se lâche beaucoup plus qu’à ses débuts. Oui ça fait trois fois que je la vois. Un peu par hasard. En tout cas j’étais en hauteur pour voir quelque chose depuis mes 1m20, j’avais une belle vue sur deux nanas qui s’embrassaient, c’était hot ! J’ai évité de me prendre encore un double bâche sur ce coup là.

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Je suis bien rentrée. Avec mon exe. Grande idée. J’te laisse imaginer la suite…

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Dimanche canapé câlin. Puis expo vers 20 h 20. Trop de motivation pour un dimanche !

Moi qui persévère malgré les décalages des meufs.

AIDEN

« Comme un Punisher : long à monter, mais d’un coup ça explose »

sam. 19 oct. – Coucou ! (L’Officine 2.0)

Qui es-tu ?

Aiden, juste Aiden. On me dit toujours qu’en soirée je fais plein d’allers-retours… Faites ce que vous voulez de cette info !

L’image contient peut-être : texte

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Comme un Punisher : long à monter, mais d’un coup ça explose

Raconte nous ta vrille de la nuit

Vers 2 h quand Dr Drakken a commencé son set, le son est devenu ultra lourd ça m’a grave surpris, j’ai vite couru hors du fumoir.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

J’ai parlé un peu à Cherry B Diamond en bas après son set, une belle découverte ! On a parlé composition, son parcours, j’ai passé un bon moment.

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

J’étais avec un pote italien, on est rentrés à pied vers 4-5 heures dans son AirBnb sous la pluie (c’était pas loin).

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Le lendemain j’étais toujours avec lui, il m’avait invité au resto avant qu’on se quitte. J’étais en PLS mais j’ai passé un super weekend avec !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Mes potes Rodolfo et Yolanda sont venus à la soirée, serving looks as always.

NICOLAS

« CHANMAX »

sam. 19 oct. – Coucou ! (L’Officine 2.0)

Qui es-tu ?

Jader Toya

L’image contient peut-être : texte

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

CHANMAX

Raconte nous ta vrille de la nuit

Techniquement j’ai dû arriver vers 4 h, bien bourré et je sais que l’ambiance était déjà bien chaude à cette heure là. J’ai dansé vite fait, je ferme les yeux, et au moment de les ouvrir la rangée devant est torse nu en train de danser de manière folle ! J’ai pas compris mais ça m’a donné envie de me bouger les hanches

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

J’ai pas fait gaffe à l’horaire ou aux dj-sets. L’artiste aux platines m’a juste allumé en enchainant un rap bien trapue avec une track hardcore du futur, j’étais plié.

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

J’suis rentré en metro safe & sober

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Le lendemain j’me faisais ma soupe pour la semaine

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

À ce jeune homme avec qui j’ai discuté art et perspective au fumoir, trop cool de t’avoir vu

MARINE

« J’ai les genoux qui remontent tous seuls… »

sam. 19 oct. – D.KO Tour: Mad Rey, LB aka LABAT, Larry Houl  (Le Spot club, Rouen)

Qui es-tu ?

Marine, pas de surnom mais toujours celle qui emmène les autres dans mes soirées déjantées, je suis à la fois le petit diable qui va te pousser à faire des bêtises… et la maman qui a l’oeil sur chacun, qui veille à ce que tout le monde aille bien. Toujours en doré ou en paillettes.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

J’ai les genoux qui remontent tous seuls… (de ma pote complètement def)

Raconte nous ta vrille de la nuit

La même pote me rejoint dans le fumoir… ou j’étais en bonne compagnie. Elle comprend, je-ne-sais-comment, que le grand jeune homme adossé près d’elle me plaît… elle lui demande direct si il est gay, quel malaise.. puis me pousse littéralement. Merci Lucie pour la prise de contact très spontanée !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

La triplette D.KO on fire ! Mad Rey + LB AKA LABAT + Larry Houl. Malgré la boite désespérément vide pour une programmation pareille, ils ont mis le feu. Je pense avoir dansé trois heures non non-stop !

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Toujours une heure à trainer devant la boite, pour décider quel plan est le moins pourri pour poursuivre… en jaugeant la capacité de chacun à assumer quelques heures supplémentaires. Pour ma part, 3ème weekend de suite au spot… 6 h je rentrais chez moi, conduite par un ami qui n’avait pas bu.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

PLS dans mon canapé… Netflix et plaid… me demandant pourquoi j’ai proposé a mon patron de bosser le lendemain… Comptant les jours me séparant de la prochaine soirée !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Une nana brune, habillée tout en noir. Frange et gestes désarticulés. Je l’ai vue tout de suite en rentrant… elle était portée par la musique. Et moi par son énergie en la regardant ! Je crois même lui avoir dit dans la soirée.

Adeline Journet

Articles similaires

Plus d'articles
Victor Maître

Derrière Le Deck

Derrière le Deck #24 : « Une nana a réussi à rentrer dans la zone VIP sans bracelet, avec des sushis sous le bras, en prétendant ramener de la nourriture aux artistes »


Victor Maître

Dégif

Dégif #145 : « Un mec qui dansait sur la scène a fini par fièrement sortir sa queue de 4 mètres… »


Derrière Le Deck

Derrière le deck#11 : « On est plusieurs à s’être fait tatouer avec des dindes en liberté qui nous tournaient autour »


Dégif

Dégif spécial POSSESSION : « Voguer d’after en after jusqu’au lundi matin et aller en cours »