Calling Marian fait partie de ces artistes qui crèvent les écrans. Pas le mur du son, car celui-ci est à laisser aux aventuriers suicidaires. Calling Marian secoue les carcans, pour s’en faire des manteaux. Des manteaux sports et sombres, des couvertures de délicatesse dans un poing tapé sur la table. Ferme et assuré, implacable et puissant, le poing de Calling Marian, derrière des platines, et tout un monde pour danser dans l’obscurité d’un dark side sexy et sur-assumé.

On la découvrait depuis son Lyon natal, il y a environ quatre ans, via des remix ultra groovy, dont celui de Lolita (oui oui, d’Alizée, ndlr), qui faisaient sonner la hanche. Bim d’un coup, des envies de danser à s’en décrocher la mâchoire. On la connaissait mieux ensuite via des apparitions remarquées dans des soirées telles que La Chatte, Wet For Me, puis vint la Kindergarten. Trois EPs aujourd’hui à son actif, dont un dernier, Pisces, qui signe un début d’âge adulte solide et efficace, l’année 2019 s’annonce comme son année. Les vivants sauront comment !

Samedi 26 janvier, Calling Marian joue pour ses deux amours : Barbi(e)turix et Kindergarten, à l’occasion de la toute première Wet For Me de l’année, à la Machine du Moulin Rouge. L’occasion pour nous de demander une mixtape exclusive spéciale Nude ! C’est breaké, mélodique, puissant, et acidulé à souhait. Hmmmmmm…. !

Tracklist

Divided – Monolithe Noir
Green Karma – Cabaret Nocturne Bobqet – Entropia
Need Electric – Daniel Avery Aggravate – Sascha Funke
ほ Smooth Driver – ILIVOR
Projet #03 – Apollo Noir
Rosée – La Fraicheur
Hors Sentiment – Renart
Plastic People – Sina
Kazuya – Sturmtruppen 1917 Simshvide – Newa
Hymnacid – 1/W

crédit photo : Marie Rouge