Les Nuits Sauvages

Dégif #124 : « Je ne connais toujours pas son prénom qu’il a du me répéter 12 fois mais il s’appelle « J’adore » dans mon téléphone » – Heeboo

Dégif #124 : « Je ne connais toujours pas son prénom qu’il a du me répéter 12 fois mais il s’appelle « J’adore » dans mon téléphone »

Dégif - Mars 27, 2019

Rainer Torrado

Sans mauvais jeu de mot, faire la fête c’est tomber, tomber, tomber, parfois même littéralement, pour mieux se relever. C’est oser, sans penser aux conséquences. Se faire violence pour le plaisir à venir. Tout tenter, tant que la chute est affolante et savoureuse. C’est prendre le risque de tout casser. Prendre le vice au pied du nez. Ce weekend, vous avez assumé vos chutes avec grande classe, et pour cela, nous vous remercions.

Pour ce dégif nos reporters d’un soir ont ENCORE tout donné :

Adeline Journet

Articles similaires

Plus d'articles

Night Shoot

Fun et déca-danse de la CHNL 4 sous l’oeil de Rainer Torrado


Dégif

Dégif #120 : « Ils ont débarqué avec pour seuls vêtements des lanières de cuir et chaînes en fer qui dessinaient les formes de leur corps nus »


Le club pour les nazes

Le KitKatClub (Berlin) pour les nazes


© Rainer Torrado

Dégif

Dégif #163 : « Un gars m’a dit ”cadeau” après avoir posé un taz sur le rebord des chiottes… J’avais trop peur du coronavirus du coup je l’ai revendu 15 balles à un pisto »