Les Nuits Sauvages

Derrière le Deck #22: « J’étais hyper fier de passer cette reprise de Jean-Jacques Goldman par les Worlds Appart » – Heeboo
Victor Maître

Derrière le Deck #22: « J’étais hyper fier de passer cette reprise de Jean-Jacques Goldman par les Worlds Appart »

Derrière Le Deck - Décembre 24, 2019

Victor Maître

Ce week-end, la majorité des artistes ont préféré fêter Noël plutôt que de me répondre. Je ne les comprends pas mais ne leur en veux pas non plus. Tout de même, cinq adorables djs se sont frottés à nos questions, ils vous racontent tout ici ; entre fausse-neige, remix de bons goûts, repas ratés et soirées réussies.

Dj Reno

« Olala »

sam. 21 décembre – All I want for Christmas is Powerpouf (Le Klub)

Qui es-tu ?

Renaud, Reno le Dj, je mixe avec mes lunettes et j’ai toujours un Perrier dans la main

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

« Olalala », c’est mon expression favorite et je pense qu’elle résume bien ce qui se passe à la Powerpouf.

Raconte nous ta vrille de la nuit

En vrille très tôt comme d’hab, disons à 23h50, une fois que les gens étaient prêts à Karaopouffer, et c’est vite parti en sucette. En amour, bah rien comme d’hab, mon crush était sur un autre dossier, j’ai mangé mon croissant tout seul au petit dej. Le bonheur, c’était de voir tous/tes mes petits/tes potes.

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

Tout est absurde dans cette soirée, TMTC, tout me fait rire ! Déjà j’ai mixé en robe de Mère Noël-Sciatique qui hoste le Karaopouf en paquet cadeau, Igor Dewe a presque fini à poil après son live, et j’ai joué un remix d’Ilona Mitrecey.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Hum, on peut pas dire que la recherche musicale de nos sets soit véritablement pensée, avec Jean Rémi on passe nos tubes, ceux qui font danser les clubbeurs, et c’est ce qu’ils attendent de nous. Même si on passe des trucs improbables et ou de très mauvais goût (Ilona Mitrecey). Mais j’étais quand même hyper fier de passer cette reprise de Jean-Jacques Goldman par les Worlds Appart, un peu transouille, ça a même fait danser Die Klar.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Je matais une romcom dans mon lit en pensant à mon crush en pleurant (mais tout n’est pas lié).

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Alors y a une fille qui vient danser sur le sub à côté du djbooth, ça fait deux fois qu’on la remarque, elle danse trop bien, genre elle se croit à la première Techno Parade sur le char FG, elle donne tout, elle est géniale, je veux savoir qui c’est !

Quand tes fans viennent te dire qu’ils adorent ce que tu fais. (emoji clin d’oeil)

Azo

« C’était Noël ! »

ven. 20 décembre – C12 x Benediction XV • Honey Dijon (C12, Bruxelles)

Qui es-tu ?

Azo (quand je ne mixe pas je passe la soirée avec talkie walkie collé à l’oreille)

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

C’était Noël ! 

Raconte nous ta vrille de la nuit

J’étais entrain de mixer et Antoine, un des régisseur du C12 me dit «  Tu me préviens quand tu balance une montée ? » Je lui ai fait un signe et là, il a fait péter les canons à confettis, mais pas seulement : Maxime Blotin, un des performeurs a débarqué sur scène avec un canon à neige entre les jambes et a aspergé le public en transe, les gens étaient les yeux fermé et les bras ouverts en extase. Là je me suis dit, on leur a vraiment envoyé du rêve. 

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

Honey Dijon m’a fait rire, je devais mixer après elle pour le closing et elle était super motivée. Elle me demandait régulièrement avec beaucoup de politesse si ça me dérangeait qu’elle passe encore un disque. On était tellement honorés de l’avoir à la Bénédiction et son set était tellement lourd que je l’aurais laissé mixer toute la nuit si elle avait voulu.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

On termine toujours la soirée par un track de disco qui résume bien ce qu’est la Bénédiction : The Boss de Diana Ross. Juriji der Klee, la mère supérieure de la Bénédiction appelle ça le moment d’amour inconditionnel. Tout les performeurs, Ange et Romain de la Bénédiction et l’équipe du C12 montent sur scène pour une dernière danse, le public nous rejoint, les gens se prennent dans les bras et s’embrassent et on espère que le morceau se terminera jamais.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Je fêtais encore  Noel avec des amis, je buvais des bulles et je me disait que c’était une soirée bien réussie !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Juriji der Klee a un numéro complètement malade avec la performeuse Eve Bonneau. Juriji fait semblant de se trancher les veines en faisant sortir de la sangria qui coule sur Eve représentant une vierge nue en transe. J’ai déjà vu plusieurs fois ce numéro, mais à chaque représentation je suis sans voix, le silence prend place dans la salle et tout le public est complètement scotché. On a beau se connaitre depuis 10 ans avec Juriji, je pense que cette fille avec m’impressionnera toujours.

Acierate

« Je me suis perdu dans la musique »

sam. 22 décembre – Exil présente Len Faki, SHDW & Obscure Shape, Acierate b2b Tham (Le Rex Club Paris)

Qui es-tu ?

My name is Christopher. My friends often call me Chris, my family Chrille. I’m known as a dj under the name Acierate.

Je m’appelle Christopher. Mes amis m’appellent Chris, ma famille Chrille, et mon nom de dj c’est Acierate.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Top notch monitoring.

La qualité du son.

Raconte nous ta vrille de la nuit

Well, there were several or a really long one. From the beginning of my b2b set with my mate Tham everything went smoothly. We had perfect working technique which is quite rare when you dj as a newcomer on parties. Quite fast we good in a groove and I lost myself in the music. Those moments are these when I’m only lucky but nothing else. Of course my emotions highlighted when we finally played a more ravy sound.

Y’en avait plusieurs, ou alors une très longue vrille. Dès le début de mon b2b avec mon pote Tham tout s’est très bien passé. Ca marchait super bien entre nous deux, et c’est très rare quand t’arrives comme petit nouveau à une soirée. On s’est super rapidement mis dans le groove et je me suis perdu dans la musique. C’est vraiment ces moments là où je me sens le plus chanceux. Et j’ai eu encore plus d’émotions quand on a enfin joué des sons un peu plus rave

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

The moment when I played the Len Faki remix of ‘Stranger to Stability’ just 15 min before Len Faki was playing and later I just loaded a new track on the CDJ.

Le moment où je jouais le remix de Stranger to Stability de Len Faki 15 minutes avant qu’il commence à jouer et juste après j’ai remis une de ses tracks sur le CDJ.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

It was “KlangKuenstler – Hexenmeister“. I always wonder why people move from producing deep and tech house to what is called contemporary techno. Is it hype-wise? Is it because there passion changed? I don’t know but wanted to show my respect to this well produced track. Also I love playing tracks with German vocals when no one can understand them.

C’était KlangKuenstler de Hexenmeister. Je me suis toujours demandé pourquoi les gens passent de la production de deep et tech house à ce qu’est appelé techno contemporaine. Est-ce que c’est à cause de la hype ? Ou parce que leur passion a changé ? Je connais pas la réponse mais je voulais montrer ma reconnaissance envers ce track vraiment bien produit. Aussi j’aime bien jouer des tracks avec des vocals allemands sans que personne les comprenne.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Chilling in my bed and waiting for the Vietnamese food to get delivered while watching Netflix.

Dans mon lit à chiller et à attendre ma livraison de vietnamien tout en regardant Netflix.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

That girl wearing sunglasses all the time who couldn’t stop smiling while dancing. I love to see people being happy during my set. I hope next time her boyfriend will smile too.

La fille qu’a porté des lunettes de soleil pendant toute la soirée et qui pouvait pas s’arrêter de sourire en dansant. J’aime vraiment voir les gens être heureux pendant mon set. La prochaine fois j’espère que son copain sourira aussi.

Nicol

« Intimiste »

jeu. 19 décembre – Petit Électrod’Bal de Noël… à l’Ancienne ! (La Ferme du Bonheur)

Qui es-tu ?

Nicolas, Nicol (la Klepto)

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Intimiste

Raconte nous ta vrille de la nuit

Assez tôt dans la soirée, c’est parti en vrille vers 20h. Y avait vraiment un ambiance particulière ce soir là (peut être à cause de la grève) ça transpirait le bonheur.

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

Ils avaient préparé un ragout en cas de petite faim, malheureusement tout avait cramé. ^^

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Je n’ai plus le track en tête, mais c’était lorsque Roger (le padre de la ferme) a pris le micro sur le set de Vito de la Mamie’s, le petit moment cool où tout le monde donne tout avant la fin.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’accueillais une super pote de Lyon chez moi pour quelques jours, encore un peu bourré de la veille.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un groupe de jeunes trop cool qui racontait n’importe quoi, ils m’ont fait ma soirée, ça n’avait ni queue ni tête mais qu’est ce que c’était drôle! ^^

Ma tête le lendemain

Ece Özel

« Magnifique ! »

sam. 21 décembre – Magnétique Nord 6 (La Station – Gare des Mines)

Qui es-tu ?

Hi, this is Ece Özel from Istanbul!

Salut, c’est Ece Özel d’Istanbul !

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Magnifique !

Raconte nous ta vrille de la nuit

It was one of the best parties that I’ve played this year!

C’était simplement une des meilleures soirées à laquelle j’ai joué cette année !

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

Not really..

Pas vraiment…

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Unfortunately I didn’t have the chance to catch all the artists, yet Fantastic Twins was really good. Also I am a huge fan of Reymonde & A.N.I

Malheureusement je n’ai eu la chance de voir tous les artistes, mais j’ai adoré Fantastic Twins, et je suis une grande fan de Raymonde & A.N.I

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

I was at an amazing dinner at my friends house in Paris..

J’étais à un diner super chez des amis à Paris…

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

All the dancers in front of me!

Tous les danseurs devant moi !

Je sais pas vraiment pourquoi mais ça



Axel Zacharie

Articles similaires

Plus d'articles
Rainer Torrado

Dégif #144 : « Elle a voulu m’empêcher de prendre du poppers en me mettant un doigt dans l’œil, parce que ce n’était pas une “musique à poppers” »


Victor Maître

Derrière Le Deck

Derrière le Deck #29 : « Ma pote n’arrêtait pas de me dire : mais on est à poil, je suis à poil mais c’est génial, mais c’est génial, j’adore j’adore ! »


Derrière Le Deck

Derrière le deck#11 : « On est plusieurs à s’être fait tatouer avec des dindes en liberté qui nous tournaient autour »


Dégif

Dégif #88 : « Je peux plus m’arrêter de danser, c’est le sheitan cette musique «