Les Nuits Sauvages

Dégif #149 : « Je dansais comme un forcené, et je les ai vus, enfin, en train de s’embrasser. C’était la goutte qui a fait déborder le vase d’amour » – Heeboo
Victor Maître

Dégif #149 : « Je dansais comme un forcené, et je les ai vus, enfin, en train de s’embrasser. C’était la goutte qui a fait déborder le vase d’amour »

Dégif - Octobre 16, 2019

Victor Maître

Qui n’a jamais rencontré l’amour la nuit. L’amour d’une nuit, celui d’une vie, ou celui qui revient, réapparais, ou nous apparait d’un trait, sans crier gare. Qui n’a jamais perçu au bout du couloir un nez, une nuque, une bouche à embrasser. Le temps d’une nuit, ou celui d’une petite vie. Au choix.

  1. Jacquie s’est faite attaquer par un chien
  2. Guillaume s’est fait comparer à un lampadaire par un mec recalé à l’entrée
  3. Clémence a vidé toute la bouteille de vodka
  4. Damien est sorti un jeudi pour aller écouter une DJ résidante du Trésor et du Berghain
  5. Zoé a eu l’impression d’être un sapin de Noël
  6. Alexis s’est fait prendre en photo dans un état pas top top top
  7. Valentin a fait trois fois le tour du club avant de trouver les backstages
  8. Joséphine a trouvé la soirée mémorable même en étant full drunk
  9. Aurélien a bien rigolé devant les gens qui se sont tapé un foot-baudruche devant le dj
  10. Mathias a passé la soirée avec un couple de potes qui a passé sa soirée à se chercher

JACQUIE

« Un peu dommage »

jeud. 10 oct. – Concert : Coucou Chloe • Fiesta En El Vacio • Regina Demina (Badaboum)

Qui es-tu ?

Jacquie, Jack, Michel, mon amie. Je suis souvent ivre quand les autres ne le sont pas encore.

Image may contain: 1 person, text

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Un peu dommage

Raconte nous ta vrille de la nuit

C’était plein plein d’amour cette soirée, j’étais avec plein d’ami.e.s que j’aime, on va rarement voir des concerts ensemble du coup c’était chouette de changer un peu. On était biens chaud.e.s et tout. Et en sortant un chien m’a presque attaquée, j’pense il a trouvé que j’étais trop ivre.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Fiesta en el Vacio, énorme découverte j’ai adoré. Et sinon ca finissait avec un terrible playback de Coucou Chloé qui était mega ivre et qui faisait même pas semblant de chanter, c’était hyper gênant et décevant, girl t’es pas Madonna, fais un effort quoi. Tout le monde s’en était rendu compte, ça cassait un peu l’ambiance, dommage car c’est une super artiste et sa musique est super chouette de base.

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

On a fini dans un kebab pas loin, j’étais hyper triste (et je le suis toujours) car j’ai commandé un sandwich kebab au lieu de kafta et ca m’a grave frustrée…

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Je me faisais une petite soirée solo devant Plan Coeur

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Moi comme d’hab hihi non tout le monde en vrai nous sommes toustes specia.ux.les. à notre manière.

GUILLAUME

« Profite ! »

jeud. 10 oct. – NOIR.E : Opening • SPFDJ • KIDDO (Badaboum)

Qui es-tu ?

Guillaume ou Guigui pour les intimes, pour celle.eux qui me suivent en after ce serait le mec en slip, sinon j’ai pas de signe particulier, on dit juste que je fais tout le temps la gueule sauf quand je suis def où je souris comme un imbécile heureux.

Image may contain: text

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Profite !

Raconte nous ta vrille de la nuit

Quand je suis arrivé, un groupe s’est fait refoulé car un peu trop straight, la physio, leur a dit que c’était pour un public « éclairé », et quand je suis rentré il a marmonné « qu’est ce qu’il a de plus éclairé que moi l’autre lampadaire là » ça m’a fait rire et puis je suis rentré.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Alors je dirais tout, mais le set de SPFDJ m’a tellement fait vibrer, le rythme était splendide et le sound system était si bon, vraiment, j’en voulais encore !

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Ça s’est terminé beaucoup trop tôt pour moi parce que je bossais le lendemain et que j’avais un peu la crève ; je voulais pas pousser, du coup je suis parti vers 3 h 30, avec tous mes regrets de laisser mes potes et cette soirée dans laquelle je me sentais vachement bien.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’étais au lieu pour préparer la Transgenik et je me disais « bordel je vais devoir tenir toute la nuit et je remets ça encore demain comment je fais pour être encore en vie. » Mais bon c’est pas grave toujours vivant toujours debout.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Y’avait un mec, il était seul juste devant le DJ et je l’ai vu danser pendant des heures sans s’arrêter. Il avait l’air d’être porté par la musique, imprégné par le lieu et l’ambiance de la soirée et bordel, qu’il était beau !

CLÉMENCE

« GALVANISANTE »

jeud. 10 oct. – NOIR.E : Opening • SPFDJ • KIDDO (Badaboum)

Qui es-tu ?

Moi c’est Clémence, aka KIDDO, je porte une casquette quand je mixe pour pas avoir les cheveux collés sur le front

Image may contain: text

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

GALVANISANTE

Raconte nous ta vrille de la nuit

+/- 1h20 alors que j’étais ivre et que j’ai fait une transition au casque hyper propre mais que j’avais oublié d’envoyer le son dans les enceintes. En général si tu me vois me marrer c’est que j’ai fait de la merde !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

SPFDJ et sa track avec les vocals de Gwen Stefani, c’était fun et hyper péchu – bon en même temps la meuf porte bien son nom

Tout s’est bien terminé ?

J’ai passé une soirée d’enfer, y’avait une ambiance de malade les gens étaient super réceptifs, mixer c’est cool mais quand le public te renvoie l’énergie que tu y mets, là ça devient quasi-mystique et c’est ça que je recherche à chaque fois, le grand frisson quoi !

T’es rentré.e comment ?

TAXI

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’étais encore en train de ramasser mes dents pour les recoller dans mon sourire !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

La personne qui m’a marquée au milieu de la foule c’est mon binôme de mix, Hortense, parce qu’elle est d’un soutien sans faille et que sentir son regard fier et bienveillant sur moi ça me fait me dire que la soirée est décidément réussie !

DAMIEN

« Noir.e: la lumière baisse et la musique te déshabille »

jeud. 10 oct. – NOIR.E : Opening • SPFDJ • KIDDO (Badaboum)

Qui es-tu ?

Damien aka DMN

Image may contain: text

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Noir.e: la lumière baisse et la musique te déshabille… sons industriels et sexy à la fois

Raconte nous ta vrille de la nuit

Vers 2 H le Badaboum était plein à craquer ! (Un jeudi soir!) Un mix d’étudiants, queer et de curieux. Bon esprit.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

SPDFDJ est arrivée aux platines à 2 h 30 et le rythme ne baissera pas durant plus de deux heures. Une claque !

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Quand je suis sorti, j’ai marché de bastille à Hotel De ville en écoutant des set plus calme pour atterrir en douceur… et je me disais : Whaou! Elles sont combien dans sa tête pour arriver a mixer sur quatre ou cinq platines! (SPDFDJ)

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Je rigolais encore de moi même : sortir tout seul un jeudi soir pour aller écouter une DJ résidante du Trésor et du Berghain… la crise de la quarantaine va être fun !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

La personne la plus impressionnante était la physio : une grande poupée tatouée, avec beaucoup de délicatesse…. et à la fin tu la fois danser comme si elle était possédée ! Tout était surprenant de toute façon !

Mais je sais que le ferai encore !

ZOÉ

« Ententes lumineuses »

du 11 au 13 oct. – Entente Nocturne Festival 2019 (Le Kilowatt)

Qui es-tu ?

Zoe. Surnom : zozo / zo / zoop. Signe : toujours une pharmacie en poche et écrit les trucs drôles que les gens disent dans mon bêtisier.

L’image contient peut-être : texte

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Ententes lumineuses

Raconte nous ta vrille de la nuit

Quand un pote m’a offert une guirlande et que je me suis habillée de mille feux — j’avais l’impression d’être un sapin de Noël et ça faisait marrer les gens. Au moins je n’ai plus perdu mes potes !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Turfu — le passage de turfu. C’est l’un de mes groupes préférés depuis la Coucoul en 2017, deux concerts depuis, trop heureuse de les voir à nouveau.

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

On a tenté d’aller a Dehors Brut mais plus d’entrées après 6 h — donc je suis rentrée avec des potes et on est allés dormir

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’étais à un anniversaire avec des copains qui sortaient à la Myst. Moi je suis allée me coucher et ils m’ont réveillée en rentrant à 10 h pour l’after. Un mec ce soir là m’a sorti une phrase magique : « parfois les gens, sans te toucher, t’as l’impression ils sont tactiles »

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Mon pote qui était habillé en guirlandes et qui m’en a offerte une.

ALEXIS

« Chiffon carpette ! « 

vend. 11 oct. – Émulation Seine invite Feel Free Records (Le Klub)

Qui es-tu ?

Alexis (Alex, rien d’original haha) un mec d’1m95, organisateur de soirées à mes heures perdues et tout jeune diplômé. Mes signes distinctifs sont sans doute mes cheveux gris et mon 1m95. Je suis celui qu’on retrouve toujours en soirée.

L’image contient peut-être : plein air et texte

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Chiffon carpette !

Raconte nous ta vrille de la nuit

Il devait être 4 h je pense, j’étais pas forcément au top du coup j’ai posé mes fesses sur la banquette pendant un petit moment. Je tiens à remercier les copains pour les photos qui ont été prises haha.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Seinart bien sûr, pour un closing vraiment fort, puissant et sans fioritures.

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Nous avons pris le métro direction chez des amis pour un after compliqué jusqu’à 15 h haha.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’étais au lit toujours pas couché avec deux amis que je logeais ce week-end là, une bière à la main en PlS, à savoir comment j’allais pouvoir sortir au Rex pour aller voir Raresh.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un ami danseur, toujours là aux soirées Émulation Seine qui se distingue par son look baggy, débardeur, casquette retournée mais surtout pour ses pas de danse dont lui seul a le secret.

VALENTIN

« A bender family « 

vend. 11 oct. – Bender (secret place)

Qui es-tu ?

Valentin

L’image contient peut-être : texte

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

A bender family

Raconte nous ta vrille de la nuit

Notre cher ami JJ nous file les bracelets et on a fait trois fois le tour du club pour trouver le back stage ; l’habitude à la plage.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Toscan Haas toujours au top et Somewhen que j’avais jamais vu, très bon set !

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Easy easy, on est reparti vers 5 h, petit slow down de la fête ces derniers temps.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Chez moi en pleine préparation pour la MYST.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Brü vêtue d’une jolie robe clinquante à la Kylie Minogue au milieu d’un crew plutôt orientée black Berlin dress code.

C’est où le backstage ?

JOSÉPHINE

« Mémorable même en étant full drunk »

vend. 11 oct. – Matière : Impulsive (Folies Pigalle)

Qui es-tu ?

Joséphine aka Josieflex, reconnaissable grâce à un tatouage alien aussi fonscar que moi sur le bras !

L’image contient peut-être : texte

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Pour décrire cette soirée je diraiS « Mémorable même en étant full drunk » donc ils envoyaient du lourd quand même.

Raconte nous ta vrille de la nuit

L’artiste U.R.Traxx m’a rendu folle gaga d’amour pour elle ; en plus le TRUC plutôt cocasse c’est que je pensais que c’était un mec à la base (désolée) mais en fait non c’est une trop belle nana, j’étais pas prête !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Bah du coup mon artiste fav de cette soirée à été U.R.Traxx, bien qu’à la base je venais surtout pour Gëinst qui est un artiste que je surkiff et Incident Prism, toujours fidèle à lui même, vraiment cette soirée était folle en lourdeur sonore.

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Tout s’est super bien terminé pour moi, en plus j’arrivais à avoir des consos gratos alors cette soirée était parfaite puis on est rentré en Heetch avec mes amis bien qu’on soit foncièrement pauvres, notre flemme de marcher était bien plus profonde que nos découverts bancaires !

AURÉLIEN

« Explosion de paillette, ça brille, ça danse, ça sent l’amour à plein nez »

sam. 12 oct. – Discoquette : les 2 ans ! (L’Officine 2.0)

Qui es-tu ?

Aurélien aka Aureb, tu me retrouves partout, ma tête dépasse au dessus de celle de tout le monde.

L’image contient peut-être : 2 personnes, texte

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Explosion de paillette, ça brille, ça danse, ça sent l’amour à plein nez

Raconte nous ta vrille de la nuit

La soirée a vrille à 3 h pétante dès le début du dragshow avec MEL, Babouchka et Victoria Lachose, explosion d’amour et d’humour pour un show toujours aussi surprenant

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

La grosse guest de la soirée, c’était Betty et elle a vraiment assuré, je pense que tout le monde s’en souvient. Niveau track je pense que je dirais le remix de Call On Me d’Eric Prydz entendu dans la salle du bas

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Oula la fin bah je m’en souviens pas trop, je crois me souvenir avoir pris un bus pour rentrer mais c’était peut-être un métro ahah

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Grosse PLS sur le canapé devant la télé, je me disais que j’avais de la chance d’être au chômage ahah

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Ce qui m’a le plus marqué c’est un groupe de 3-4 personnes plantés devant le DJ, qui se sont mis à se faire des passes avec un ballon de baudruche pendant quasiment 20 minutes en oubliant totalement de danser.

MATHIAS

« Electrico-bourrin à paillettes »

sam. 12 oct. – MYST x Leyla Records – Latex Antique (secret place)

Qui es-tu ?

MathiasTorse-nu, cheich et banane, c’est mon look de l’hiver en club.

Image may contain: one or more people and text

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Electrico-bourrin à paillettes

Raconte nous ta vrille de la nuit

Un couple de potes a passé sa soirée à se chercher. J’étais avec l’un à chercher l’autre, puis je retrouvais l’autre qui cherchait le premier. Au bout d’une heure ou deux, je dansais comme un forcené, et je les ai vus en train, enfin, de s’embrasser. C’était la goutte qui a fait déborder le vase d’amour.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

J’étais venu entre autres pour I Hate Models et il ne m’a clairement pas déçu. Du coup on a écouté ses prods en after et j’ai découvert Eternal Loneliness et Walpurgis Night qui envoient bien !

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Ça s’est terminé comme devait se terminer une soirée aussi folle : un after à la Station, et un after d’after en terrasse à profiter d’un soleil de dingue pour cette saison.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Chez Lolo, à l’after-terrasse donc, et je me disais que j’ai de la chance d’avoir un boss qui réponde à mes textos un dimanche après-midi pour me filer mon lundi. Et je disais au revoir, aussi, parce qu’il faut quand même s’arrêter à un moment.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Chlotilde, une copine de copain. J’ai très peu parlé avec elle mais quand je l’ai vue avec sa jupe et sa brassière en skaï rouge et noir à danser envoûtée par la musique, je me suis que le monde manquait de beautés comme ça, et que j’avais envie de plus la connaître.

Je suis là depuis dix minutes, posé, à dire bonjour et j’apprend que Céline Technorama fait l’opening et qu’elle finit dans 20 minutes ! J’ai abandonné tout le monde et foncé dans la salle

Adeline Journet

Articles similaires

Plus d'articles
© Rainer Torrado

Night Shoot

[Reportage] Rainer Torrado shootait à toute allure la première édition de Transgenik


© Victor Maître

Dégif

Dégif #160 : « En plein milieu d’une discussion très profonde j’ai lancé un “tu crois qu’on a le droit de s’asseoir ici, même si on suce personne ?” »


Dégif

Dégif #137 : « Elle sortait d’un mariage et voulait embrasser pas mal de monde… »


© Victor Maître

Dégif

Le corona sans teuf : « On peut être sûrs d’une chose : il y aura un deuxième nouvel an cette année »