Les 5 teufs à ne (surtout) pas rater en février – En janvier, t’as oublié de suivre les copains qui la faisaient « calme », alors du coup, t’es mort, t’en peux plus, les batteries sont mortes, finito, en février tu te couches et tu manges des plateaux de fromage et tu bois du vin rouge en terrasse comme les « adultes ». Ou-é ou-é, dans le milieu, ta cuite est culte ; comme si t’étais capable d’arrêter de gigoter… Il faut t’attacher pour t’empêcher de sortir le vendredi soir. Tout l’monde le sait, dés le jeudi, dans ton corps, c’est la folie. On sait tout, on t’a grillé, petit.e dégénéré.e

Ce mois-ci, notre œil s’est arrêté avec délectation sur les line-up intelligent qui ont bourgeonné par-ci par-là sur la capitale. On s’en fait trois d’un coup ce weekend. On entame la fête jeudi 8 février avec Coucou Manifeste011, aka le vernissage très attendu d’une boutique de mode 100 % vegan dont l’aspect festif sera assuré par les mignons de la Coucou ! On enchaîne le lendemain avec la première fête du collectif metzois Sutter Event avec une grosse techno rave qui va faire trembler le Glazart. Dimanche 11 février, ce sera au tour des filles de Barbi(e)turix d’investir pour la deuxième fois le mythique et magnifique Balajo, avec un Teki Latex et une Fishbach en têtes d’affiche, respect. Le samedi 16 février, ce sera à Rinse France de fêter ses quatre ans, avec un gros line-up à La Machine. Enfin, on a choisi une Panoplie de l’amour pour bien se mettre en plis avant le mois de mars, samedi 24 février, avec de l’EBM, du la synthpop, de la frapcore, en bref, un pot pourri super qualit’. Merci !

 manifeste011

1 – jeudi 8 février – Coucou Manifeste011 – Inauguration Officielle (Le Klub)

Pourquoi ? Parce que l’ouverture de Manifeste011 aka, une boutique de mode vegan responsable, à Paris, temple du « on veut » mais « on fait pas », c’est un événement que l’on ne rateRA pas. On adore leur description : « Eco-sexes / Anti-saison / Bio-futur / Trans-couture / Macro-web / Meta-genre / Data-nature ».

En vrai ? Pour le line-up pardi ! C’est une soirée qui, depuis son jeudi, va envoyer du très lourd. Qui sait, le Klub va peut-être s’écrouler. C’est le moment d’y aller !

Tu es… Robert. Tu comprends d’ailleurs pas comment tes parents ont pu te donner ce prénom en 1994, mais soit. Etudiant en anthropologie, tu te dis parfois que ça a sans doute un lien. Ce que tu adores ? C’est sortir en pleine semaine, mais surtout, pas n’importe où ! Les galeries d’art et autres vernissages sont ton GQ. Du coup, l’ouverture d’une telle boutique te donne clairement envie de fêter et d’être en vie. Jusqu’à 4 h du mat’ ? Super cap ! Même si t’as Monsieur Rinalto qui a prévu de te parler des premières femmes d’Amazonie à 11 h le vendredi matin. T’y seras. Ou-é ou-é. Parce que t’as 24 ans et que t’es un warrior qui ne dort que 5 heures par nuit.

L’artiste qu’on y attend : On va pas choisir, parce que ce serait super injuste. Puis la fête est tellement puissante, chaque artiste y amène tellement d’âme, que cette fois-ci on s’y est refusé. On conseille Lëster pour la douceur et la mélancolie de nuit, Maud Geffray pour la précision et le grand froid,  Trunkline pour l’énergie et le bordel maîtrisé, Rebeka Warrior pour la colère et le bordel délicieusement non maîtrisé et enfin, les deux émissaires de Casual Gabberz, Aprile b2b Paul Seul pour le zbeul qui mettra sans doute l’alarme incendie hors d’état de nuire.

Heure de pointe : 21 h 30

Potentiel de chope : Pour un jeudi, c’est du beau, 87 %

% sauvagerie/déviance : 88 %

Les bails : de 19 h à 04 h / 5 balles

Event Facebook

glazart-acid

2 – vendredi 9 février – Scalameriya / 999999999 Live / Öspiel Live / Irenee S. (Glazart)

Pourquoi ? Parce que chaque mois, au Glazart, il y a une grosse teuf qui interpelle nos envies de tout détruire. En février c’est l’arrivée des metzois de Sutter Event qui nous ont donné envie de nous pointer Porte de la Villette.

En vrai ? La beauté de ce flyer. On aime les beaux flyers. C’est rare les beaux flyers. On ne pouvait pas passer à côté d’un beau flyer. Un beau flyer, c’est important. Plus important que ce que l’on croit. Merci pour la poésie. Merci pour ce beau flyer.

Tu es… Irène. A prononcer « Iréné » sinon t’es vénère. Enfin t’es le genre de meuf toujours un peu vénère, qui se révèle quand vient la nuit. A base d’insultes et de punchlines que t’envoies, l’air de rien mais le poing levé, à la gueule de tes potes, mais avec le sourire, tu t’es fait, ces dernières années, une réputation de clubbeuse « énervééééééée ». Toujours un peu bourrée, mais pas assez pour ne pas pouvoir danser, tu carbures au vodka/red-bull et t’es quand même grand maître, parce que tu paies souvent tes tournées aux potos. T’aimes le gros son, les grosses basses qui bourrinent, t’as découvert l’EBM grâce à Phase Fatale, mais depuis t’es remontée à Front 242 et t’es conquise. « C’était mieux avant putain, nan ? » Putain. Ou-é, same story, t’es vénère quoi.

L’artiste qu’on y attend : Même s’il n’y a rien à jeter dans le programme, on va émettre une préférence et une envie phénoménale de voir Scalameriya à l’oeuvre. Ce super-héros serbe hyper mastoc aime les sons francs et la techno qui grince contre la tôle. Nous aussi.

Heure de pointe : 01 h 47

Potentiel de chope : 85 %

% sauvagerie/déviance : 81 %

Les bails : de 23 h 55 à 07 h / 13 – 15 euros

Et si tu es un.e vrai.e warrior, tu passeras aussi à...  l’anniversaire de la Tech Noire (le Klub), en première partie de soirée

Event Facebook

balajo-barbieturix

3 – dimanche 11 février – Barbi(e)turix X Balajo #2 (Balajo)

Pourquoi ? Parce que le Balajo est juste un lieu mythique des nuits parisiennes mais que nous/vous, jeunes générations, n’en avez sans doute jamais eu connaissance. Ouvert une première fois en 1935 puis en 1936, ce « bar dansant » aura fait danser la java au tout Paris pendant… plus de 80 ans. T’y crois pas ? Normal. Alors viens t’encanailler du côté de rue de Lappe ! Une belle fête qui débute en aprem et se termine quand la culpabilité naissante du lundi matin t’apparaît dans le creux des reins…

En vrai ? Parce que Teki Latex en invité d’honneur d’une soirée pour filles organisée par des filles avec un thème Italo-Disco en chapeau et un dress-code Miami Vice de tous les feux, c’est le dimanche de ta vie qu’il ne faut pas rater en février

Tu es… Solène, tu bosses pour la com d’une marque dont on taira le nom, la trentaine passée, encore célibataire, tu as fortement hésité entre un burger/Netflix et une soirée entre copines (chez maman, avec maman, la cheminée de maman, et le chat de maman), mais la rage qui  t’habite l’estomac 56 secondes dans le mois t’a convaincue : ce soir, c’est le grand soir. Tu vas chopper, tout renverser, pulvériser le dancefloor, tu vas caresser le crâne de Teki Latex (ose…), sortir le chemisier à épaulettes, ton jean ultra moulant piqué en 2010 et porté pas ta grande sœur Marie-Inès en 1987 (parce que c’était la mode), dégoter la plus belle des ceintures rose pâle (t’sais, celle avec le ceinturon en forme de cœur) en frippe, puis évidemment, tenter la mise en plis, au doigt, à l’ancienne.

L’artiste qu’on y attend : Allez, Fishbach ! Parce qu’on ne l’y attendait pas / plus et qu’elle est un des phénomènes (sinon LE) de la scène française de ces deux dernières années. On l’aime si fort, qu’elle en a souvent les oreilles qui bourdonnent. Y crois-tu ? Mortel, non ?

Heure de pointe : On te conseille une arrivée de tous les feux vers 19 h GRAND max

Potentiel de chope : Tout dépend de si « t’as tout donné » ou si « t’as pas tout donné » sur le look

% sauvagerie/déviance : 76 %

Les bails : de 17 h à 02 h / 8 – 10 euros

Event Facebook

rinse france 4 ans

4 – samedi 16 février – Rinse France a 4 ans (La Machine du Moulin Rouge)

Pourquoi ? T’as regardé le line-up ? Oui ? Alors ne pose la question à PERSONNE malheureux. Si t’as pas encore vu, vas y, mate le truc, c’est du lourd.

En vrai ? Parce que Rinse France est aujourd’hui une référence, parce que le petit frère français a réussi à arriver à la belle cheville de son grand-frère britannique, parce qu’aujourd’hui, ces radios alternatives made in l’Internet sont essentielles, tant pour la distribution musicale de ce qui ne sort pas des grosses maisons de disques, que pour ceux qui font le club, ces orgas / artistes qui font la fête et qui donnent du grain à moudre à la scène alternative parisienne.

Tu es… Hervé, t’as grandi dans le coin d’Aubervilliers, tu penches vers la trentaine et tu fréquentes toutes les soirées Rinse, tu connais quasiment tous les djs qui jouent sur la radio, t’en découvres souvent, puis tu les suis, et tu te pointes là où il joue ; seul ou accompagné ; t’as un amour de la musique infini et une soif de découverte impossible à combler ; tu écoutes du gros son sous ton casque à 300 boules, devant ton écran, neuf heures par jour, branché sur Photoshop (bah, oué, t’es graphiste et tu portes des sneakers Campers), ou depuis ton skate ; tu aimes ce qui sort de l’ordinaire tout en réadaptant les influences d’hier. T’es un mec du présent, une pensée du turfu, dans un corps des années 1990.

L’artiste qu’on y attend : Mentions spéciales pour Oxyd et Tommy Kid

Heure de pointe : 02 h 14

Potentiel de chope : 82 %

% sauvagerie/déviance : 74 %

Les bails : de 23 h 55 à 07 h / 12 – 15 euros

Event Facebook

panoplie

5 – samedi 24 février – Panoplie (L’International)

Pourquoi ? Parce que c’est une des progs les plus variées de ce début d’année. On aime ce format concerts / dj set, on apprécie beaucoup quand tout part en vrille, surtout du côté d’Oberkampf/Ménilmontant, on kiff l’idée de passer du post-punk à l’EBM, de la techno à la pop synthétique, de la synthpop à la frapcore. C’est intelligent, original, risqué oui, mais on ADORE les paris risqués. Et souvent, les paris risqués attirent la reconnaissance des meilleurs clubbeurs. Respect. Respect. Respect.

En vrai ? Pour la description de l’event : « ◊ Cheap Clubbing ◊ Intimist Place ◊ Sauvagerie Electronique ◊ » Coeur sur vos fronts <3

Tu es… Mathis ou Nissa, tu quittes jamais ta casquette Nike blanche et tes Air Max. T’as 22 ans seulement mais tu arpentes joyeusement toutes les soirées techno-hangar du moment ; merci mon dieu, t’as jamais fait partie de la bande des pistos (mais tu sais très bien que dans une autre vie, ou à six mois près, t’étais pas loin) ; ce samedi là, tu t’es dit que t’allais ramener ta zouz en club et lui offrir des concerts très cools ; tu t’es raté.e sur la Saint Valentin, dix jours plus tôt, parce que tu fêtes pas ces foutues conneries inventés par les ‘ricains, mais elle, elle l’a pas vécu comme ça -sic. Alors tu te rattrapes, parce qu’il le faut bien, parce que selon toi, t’as « 364 autres jours pour lui prouver ton amour ». Mais le bon plan du bail c’est que ça finit en grosse teuf avec Size Pier et Von Bikrav, du coup tu vas quand même pouvoir pogotter avec les potos, tout en reconquérant son p’tit coeur amoureux. Check !

L’artiste qu’on y attend : Von Bikräv sans hésitation, pour le dawa qui habite ton corps quand il passe derrière les platines.

Heure de pointe : 21 h 15 pour l’apéro, et surtout, jeter un oeil à l’expo Zones Croisées de FUTUR 2010

Potentiel de chope : 45 % pendant les concerts, 91 % pendant les dj sets

% sauvagerie/déviance : 74 %

Les bails : 5 euros CASH bébé !

Event Facebook