Pour cette deuxième Montée, après les chaleurs provoquées la semaine dernière par EKLPX, on a choisi de faire rimer nos cœurs, en harmonie, et en grosses basses, avec une rencontre non parisienne : Irenee S. Fondateur du collectif techno made in Metz, Sutter Event, et dj, on le découvre vendredi au Glazart, au côté de pointures telles que Scalameriya, pour la grande première de son collectif sur la capitale.

Parce qu’il s’en passent des choses en dehors de ton microcosme parisien où tout est servi sur un plateau à poudre. Ailleurs, clubbeurs et autres teuffeurs, font les choses autrement, ailleurs ont fait aussi, et pas moins bien. C’est le cas du collectif Sutter Event, qui anime les nuits messines (de Metz, pour les non-initiés) depuis déjà quelques années, et de la meilleur des manières : pour l’amour de la techno. En attendant la fête de vendredi, rencontre, mini mais utile, avec son fondateur, Irenee S.

irenee s photo

Comment t’en es venu à la musique ?

La musique m’a bercée depuis mon plus jeune âge à travers ma mère qui était prof de danse. Depuis ma naissance je baigne dans les rythmes, la musique et donc la danse aussi. J’ai commencé à mixer il y a 6-7 ans lorsque j’ai eu mon premier petit contrôleur et que je publiais mes premiers mix sur soundcloud pour avoir des avis de mes potes. En voyant que ca prenait bien j’ai commencé à avoir une première date en club à Metz. Et depuis j’ai tout fait pour mixer ailleurs et m’exporter. Le plus drôle c’est que par manque de moyen, j’ai du apprendre à mixer sur CDJ, mais directement en club et donc c’était beaucoup de stress au début (rire) ! Mais maintenant quel plaisir d’être à l’aise sur ces machines !

Ton nom de scène, il vient d’où ?

Mon nom de scène , c’est tout simplement mon prénom Irenee et la première lettre de mon nom S. IRENEE c’est le masculin de Irène (mais qui finit par ‘’ée’’ ….) C’est un vieux prénom français ! Et ouais j’ai même une fête dans le calendrier (rires)

C’est quoi ton parcours de vie en dehors de la musique ?

Mon parcours de vie a été très indépendant, mes études étaient : ‘ »étudiant entrepreneur’’. J’ai monté une startup avec une marque de vêtement “Twentytoo Paris”. Mais j’ai aussi et surtout développé l’association Sutter event et donc organisé les Metz Electronique Festival. Le reste du temps je voyage !

Si tu mixais/produisais pas, tu aurais une autre passion dont tu aimerais faire ta vie ?

Ce serait de voyager le plus possible afin de voir ce qui se passe dans le monde et ainsi garder et développer une belle ouverture d’esprit !

Comment c’est né du coup Sutter Event ?

Sutter Event est né de deux manières.

– La première est que j’avais organisé le Père-cent à metz en 2014 (c’est pour fêter les 100 jours avant le bac). Pour ça la coutume est que les étudiants se rassemblent déguisés en ville (ça ramène naturellement du monde) ! Et j’ai donc profité de l’occasion pour y organiser un char défilant en centre ville de Metz à 9 h du matin un mercredi avec 3500 étudiants dansants sur de la musique électro jouée par les meilleurs djs de la ville ! Une forme de techno-parade messine ! C’était juste énorme, on a fait l’ouverture du journal avec TF1 par JPP ! Enfin un vrai délire. Et je voulais organiser une seconde édition l’année d’après encore plus grosse. Mais la ville a refusé donc j’ai créé le festival Metz Electronique et j’ai fait mes propres événements.

– La seconde est que lorsque j’ai commencé à mixer en club je me suis dit “Je veux me produire autre part” mais où ? avec qui ?” Du coup j’ai été mon propre producteur en organisant avec mon collectif le festival MEF. Et les lieux choisis étaient tous atypiques (Eglise qui fait encore des milliers de vues en étant re-postée par pleins de pages techno mais aussi on a fait des – forts / Warehouse – plein air dans des remparts médiévaux !

Ensuite on a fait en club aussi avec beaucoup d’artistes mondialement connus.
Amelie Lens – Paula Temple – Randomer – Roman Poncet – Traumeur – Dense & Pika – Federico Gardenghi – Dario Rossi – Cleric – Dax J – Keith Carnal pour ne siter qu’eux ! (mais on a fait du plus pointue aussi !)

Elle ressemble à quoi la vie nocturne / électronique à Metz ?

La vie nocturne à Metz est mitigée … Des clubs assez important en taille se partagent la scène hip-hop rap. Et très très peu (genre 2 ou 3) sont dans la musique électronique. La nuit à Metz ce n’est pas quelque chose de très dynamique le weekend ! C’est plutôt de temps en temps un bel event ou une envie collective de sortir fera qu’on passera une bonne soirée. Des anciens club ce rénovent, d’autres ouvrent, donc ça bouge un peu (mais Nancy bouge bien plus) !

Tu viens de sortir un EP, tu peux nous en dire plus ? Tu es signé ? Auto-produit ?

Cet EP est plutôt expérimental, j’ai tenté à la fois de me trouver et de chercher la différence. Ce qui n’est pas du touuut évident. Mais je bosse non stop pour améliorer ce que je fais. Donc il y a ce que je publie et ce que je garde en réserve lorsque je joue …. ?
Actuellement je ne suis pas signé car j’ai passé beaucoup de temps en tant que DJ et pas en tant que producteur. A présent je suis carrément à fond et sur motivé. Donc j’ai des labels en vues, j’ai pas mal de contact et de soutient avec les artistes que j’ai invité et avec qui je sais que je peux avoir leur avis/soutient voir signer dans leur label si ça leur parle ! !

Des artistes au côté desquels tu joues samedi, il y en a un qui sort du lot, selon toi ?

Pour samedi je suis ravi de pouvoir partager la scène avec ses mecs là. Ils ont tous leur style et leur histoire et c’est ça que j’apprécie chez des artistes c’est leur background et leur envie de se démarquer ! J’ai une petite pensée particulière pour 9Times9 aka 999999999 car il font un vrai travail en Live qui rend juste incroyablement bien et qui techniquement est très bon ! Jouer de l’Acid comme il font et tout en gardant un rythme et une basse de qualité, je trouve ça très respectable !

Après bien entendu Scalameriya est juste un monstre quand il s’agit de faire trembler les caissons. Et pour finir Ospiel est en pleine monté, il fait un live qui ne fait que s’améliorer. Alors clairement, la soirée s’annonce très très très …. LOURDE ?

Rendez-vous vendredi à partir de 23 h 55 au Glazart pour … Scalameriya / 999999999 Live / Öspiel Live / Irenee S.

glazart-acid