Les Nuits Sauvages

Dégif #159 : « Je ne dénonce personne mais j’ai entendu des ‘allez-là’ peu scrupuleux » – Heeboo
@ Rainer Torrado

Dégif #159 : « Je ne dénonce personne mais j’ai entendu des ‘allez-là’ peu scrupuleux »

Dégif - Février 12, 2020

@ Rainer Torrado

« ALLEZ-LÀ ». Ouh c’est vilain, tous ces danseurs qui huent le dj. « ALLEZ-LÀ ». Ouh c’est vilain, les cris de frustration. Ça tape pas assez, ça coince dans le mix, ça grince sous les pieds ? « ALLEZ-LÀ ». Ta gueule nous revient pas ? « ALLEZ-LÀ ». La hantise de celui ou celle qui gouverne les platines. Ces deux petits mots pour lesquels on pourrait encastrer tout un dancefloor. « ALLEZ-LÀ ». Mais ça va pas la tête ?!

  1. Antoine a fini dans la boîte à gants
  2. Pedro parle de fractales
  3. Antoine 2 a aimé le mec en t-shirt alors qu’il faisait 3°C
  4. Lionel a ENCORE emmené ses potes dans LA bonne soirée
  5. Ene a pu danser avec sa petite amie et se plonger dans son âme
  6. Juliette a arrêté l’alcool
  7. Simon a échangé avec la danseuse norvégienne
  8. Gaëtan a aperçu un mec avec une coiffe d’indien
  9. Jérémy a dansé tout nu
  10. Paul s’est fait harceler par une meuf, très gênant
  11. Amaury a vécu un bonheur exquis
  12. Yohanna a pu danser à un mètre de Lil Louis
  13. Alexis aussi a dansé tout nu
  14. Magali s’est faite envahir d’une belle montée
  15. Antoine 3 s’est embrouillé avec la sécu
  16. Fabien a remué la tête
  17. Luna a été sauvée par la pizza

ANTOINE

« Fofolle, tout simplement. « 

sam. 8 janv. – Dehors Brut Indoor: Tiga, Kosme, Ixpé (Dehors Brut)

Qui es-tu ?

Hello la team Heeboo, moi c’est Antoine, mes potes m’appellent également Farid (c’est mon deuxième prénom). Mon signe particulier en soirée ? Le fait de toujours vouloir un shot supplémentaire ça marche ?

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Fofolle, tout simplement.

Raconte nous ta vrille de la nuit

La transition entre Tiga et Kosme, tout le monde était au top, grand sourire aux lèvres, j’ai jamais vu d’aussi beaux pas de danses. Bref c’était un beau moment et ça donnait juste envie de pousser au maximum.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Kosme, j’attendais plus Tiga mais au final c’est Kosme qui a balancé des vrais uppercuts.

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Fin du match à 7 h 15, je suis rentré en Uber Pool (désolé Heetch).

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’étais dans la boite à gants en train de remettre ma vie en question, mais bon ça en valait la peine.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

À Dehors Brut y a une seule personne qui compte, c’est ma meilleure pote et votre future serveuse préférée : Lucie ! Elle te met de bonne humeur, elle te fait kiffer et elle sert grave vite. Meilleure serveuse d’IDF, je vous le dis.

Des étoiles, des planètes et des trous noirs.

PEDRO

« Tends l’oreille »

vend. 7 janv. – Trance ta race : Genius (Bal Poussière)

Qui es-tu ?

Pedro, bâtisseur et producteur.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

« Tends l’oreille » (indication officielle et essentielle pour trouver le lieu)

Raconte nous ta vrille de la nuit

L’affiche, le titre, le descriptif et les indications de ces teufs sont déjà la plus grosse vrille de Paris. Le D.A est un génie. Sinon vers 3 h quand tu entends « hey hey Capitaine » ou « Danny Boon » en paroles au milieu des chariottes du diable à 143 bpm. Là je me suis dit qu’il y avait un loup dans le potage.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Lutin des Bois – Tribal fairies (car c’est là que tout a commencé)

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Avec la Douille et monsieur Calaro à dos de chameau (il me semble).

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Dans le train de nuit pour Venise en train d’écouter Petit Bambou pour éliminer toutes les crotinousses dans le sang.

Pourquoi on fait autant la fête ?

Je dirais que si nous faisons la fête c’est une histoire de fractales, de physique quantique et d’intestins liés à la 10ème planète du système solaire – j’ai lu quelque chose qui ressemble à cela dans un livre

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

L’armateur qui portait un gilet pare balles et faisait des bruits de baleine dans les poubelles. Et le matelot, toujours derrière moi, qui faisait le métronome.

Ma réponse lorsque mon poto me propose un goûter de nuit à Trance ta race

ANTOINE

« Good Vibes Only »

vend. 7 janv. – Bender meets Dave Clarke – Dehors Brut Indoor (Dehors Brut)

Qui es-tu ?

Nahas Antoine. Je me mets toujours là où la musique sonne le mieux (déformation professionnelle j’imagine).

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Good Vibes Only ; tout le monde était sympa et semblait vraiment s’éclater.

Raconte nous ta vrille de la nuit

En faisant une petite pause vers 3 h, à l’extérieur, un gars et une fille se roulaient des pelles juste à côté de moi, tellement intensément qu’ils se sont littéralement écroulé sur moi…. Du coup on a sympathisé ! Juste après ça on a commencé à avoir notre montée, vers 3 h 30, parfaitement synchro avec le set de Dave Clark pour lequel on était venu ! C’était le feu !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Sans hésité, le set de Dave Clark. Avec mes amis on est de grands fans, c’est pour lui qu’on est venu à la soirée.

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Oui tout le monde s’était bien amusé. On est rentré en métro avec des gens super sympas rencontrés sur place.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Toujours en after, je venais de recevoir une liste pour y retourner le soir même.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un gars qui s’est pris d’affection pour notre groupe d’ami, qui nous répétait en boucle les mêmes questions, toujours en t-shirt à 6 h du mat alors qu’il devait faire 3°C. Il nous a bien fait rire.

LIONEL

« Atypique »

sam. 8 janv. – Club InFiné: Apollo Noir, Arandel, Toh Imago (Point Éphémère)

Qui es-tu ?

Lionel, yoyo parfois, en soirée mes amis peuvent me trouver un peu snob (je viens pour la musique et je sais ce que je vais écouter) mais ils sont bien contents que je déniche LA bonne soirée.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Je dirai atypique, déjà le lieu qui n’est pas très clubbing à la base, le label Infine qui fait beaucoup moins de soirées, et c’est dommage. Les plus aussi : l’engagement pour les réfugiés et le jeu pour gagner des vinyles, t-shirt, concert de Rone…

Raconte nous ta vrille de la nuit

Mon copain qui avait promis d’être sage (il était sorti la veille aussi). Évidemment, le démon l’a pris, et à 3 h, après le set d’Arandel, il a enchaîné une autre soirée.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Tout le set d’Apollo Noir était très bon, et Arandel a vraiment bien démarré avec ce track…

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Pas si tard pour moi, la soirée finissait à 3 h, retour en velib le long du canal, j’aime bien en rentrant de soirée.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Alors le lendemain j’étais quand même un peu crevé, mais j’avais un théâtre… Je dormais un peu.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

J’ai surtout remarqué l’ambiance, bien mélangée, et super respectueuse.

ENE

« Voyage spirituel et guérisseur »

sam. 8 janv. – C12 x Voltage • Barac / Fumiya Tanaka / Siwei / Atis (C12, Bruxelles)

Qui es-tu ?

Ene Marian Aramis.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Voyage spirituel et guérisseur fait de sons et de rythmes

Spiritual healing journey full of sounds and beats.

Raconte nous ta vrille de la nuit

Le meilleur moment de la nuit, c’est quand j’ai dansé avec ma petite copine, elle a retiré ses lunettes et j’ai pu me plonger dans son âme, à travers ses yeux magnifiques, on était en symbiose avec la musique. Elle est venue spécialement de Roumanie ce jour là pour qu’on puisse danser ensemble sur le set chamaniste de Barac. Le truc drôle c’est quand je l’ai envoyé poser un sticker Meoko dans les toilettes pour femmes, je l’ai rejointe pour qu’on prenne une photo ensemble.

The best moment was when I was dancing with my girlfriend, she took her glasses off and I could gaze deep into her warm soul trough her beautiful eyes while we were synced with the music. She came from Romania in that day just so we could dance together on the shamanistic sounds of Barac. One funny moment was when I sent my gf to put a Meoko sticker on the mirror in ladies bathroom and I joined there to take a pic together .

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Certains des morceaux joués par Barac m’ont rappelé la meilleure nuit de Noël que j’ai eue de ma vie, l’année dernière lors de la soirée « A Christmas moment with Barac ». J’ai réalisé une vidéo de 30 minutes sur cet event, tu peux la trouver sur YouTube. Un autre artiste qui m’a marqué… Adema ! Je remercie ce jeune dj talentueux d’organiser des événements de ce genre, même si je n’ai pu voir que 20 minutes de son set à cause de la queue dehors qui a duré une heure.

There are some tracks that Barac played which reminded me of the best Christmas party I had which was last year at the event named “A Christmas moment with Barac” . I made a 30 minutes video with that event, you can search it on youtube. Other artist that marked my night was Adema . I thank this young talented Dj for making events like this happen. I enjoyed just 20 minutes of his set because of the more than one hour queue line ,waiting outside to get in.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Je conduisais sur le chemin du retour vers les Pays-Bas, où je vis.

I was driving back to The Netherlands where I live.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Ma petite amie.

JULIETTE

« Originale »

vend. 7 janv. – Liquid Luck 2 : Tribute to the hidden world (Quai de Bourbon)

Qui es-tu ?

Juliette, surnom “juju”, signe particulier : ne boit plus d’alcool en soirée mais sait toujours s’amuser grâce au “ginger power”.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Originale – car le lieu est inhabituel mais très sympa, décors de château-fort en pierre avec des cachettes partout.

Raconte nous ta vrille de la nuit

J’ai engloutie un super plateau de fromage à 23 h (ce que je ne fais jamais) et c’était trop bon !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

J’ai vraiment bien aimé Sudden Effect, bonne selecta, bonne vibes

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Je suis rentrée en vélo (électrique) le kiff, la vie <3

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’étais au top car pas de gueule de bois, je bossais sur mes cours de yoga (je suis devenue prof récemment).

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Le dj Musinger, super look comme d’habitude avec ses cheveux blonds et son bombers orange.

Moi devant Sudden Effect

SIMON

« H.O.T N FUN »

sam. 8 janv. – Mona les 12 ans (La Bellevilloise)

Qui es-tu ?

Simon Villains. Toujours funky.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

H.O.T N FUN

Raconte nous ta vrille de la nuit

02 h 15 : un sexy boy qui me dit que je suis beau et qui s’en va.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Le set de DJ Amir : trop de groove !

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Je suis rentré à pied tout tranquille avec ma pote qui galérait pour trouver un Uber à un prix correct.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’étais au resto avec les danseurs de la veille et je pensais à combien le weekend était beau !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Ida la Vida, danseuse Norvégienne avec qui j’ai échangé presque toute la soirée. Divine.

GAËTAN

« Légale/free party »

vend. 7 janv. – Trance ta race : Genius (Bal Poussière)

Qui es-tu ?

Je m’appelle Gaëtan alias BlackGaet. J’ai des chaussures rouges (Supra) et un cache coup blanc en laine.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Alors, je dirai que j’ai trouvé la soirée fun, originale. Pour moi, c’est entre une légale et une free party. Plutôt originale sous un pont en milieu urbain et de street art.

Raconte nous ta vrille de la nuit

Je dirais que ça démarre souvent bien aux alentours de 2/3 h du matin. Discuté et fait connaissance avec pas mal de monde.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Otezuka et Alien Spirit

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Je dormais car malade et fatigué

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un mec avec une coiffe d’indien et des lunettes qui clignotent et une fille dont j’ai perdu le nom avec des élargisseurs et des piercings sur les joues. Elle danse trop bien !

À la Trance Ta Race y’a vraiment tous style de personnes avec qui on peut discuter alors que dans la rue, pas forcément…

JEREMY

« Libération totale »

vend. 7 janv. – Beautiful Skin – Clubbing Naturiste (Le Klub)

Qui es-tu ?

Jeremy, l’ami de tout le monde.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Libération totale

Raconte nous ta vrille de la nuit

Le fait de danser tout nu est un sentiment extraordinaire, à recommander fortement. J’y ai retrouvé plein d’amis et je m’en suis fait quelques nouveaux. Homme, femme, hétéro, homo, de tous les âges, couleurs, formes, et tailles, et sans aucun jugement. Que des sourires, de la bonne musique, du cœur, et du bodypainting !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Mon DJ préféré de la soirée c’était Loki Starfish – c’est le meilleur !

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Oui, nickel. Je suis rentré à pied, accompagné d’un ami pour la plupart du trajet.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’étais en train d’assister à « La nuit des morts vivants » en ciné-concert. J’aurais préféré refaire la soirée Beautiful Skin, haha

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Je ne cache pas le fait qu’il y avait plein de beaux corps à regarder. Parfois un peu de gonflage ici et là-bas mais ça a passé au bout d’un moment. Sinon, plein de câlins entre amis et la possibilité de circuler entre deux pistes de danse pour ne jamais s’ennuyer.

Le sentiment juste après avoir passé par le vestiaire

PAUL

« L’alcool c’est pas de l’eau « 

sam. 8 janv. – Lolita (Maxim’s de Paris)

Qui es-tu ?

Paul a.k.a. Linda après quelques verres, chef de projet marketing pour un magazine. Je ne supporte pas d’être bousculé par le passage en soirée donc tu me trouveras soit sur le podium soit contre un mur.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

L’alcool c’est pas de l’eau

Raconte nous ta vrille de la nuit

Vers 2 h 30, une meuf d’une vingtaine d’années complètement ivre s’est collée à moi. Au début elle faisait que danser contre moi mais au fur et à mesure elle m’enlaçait et empoignait chaque partie de mon corps (je ne fais pas de dessin). Probablement le rêve de beaucoup d’hétéros mais étant gay c’était juste awkward. Je montrais tout mon désintérêt mais elle revenait à la charge, je pense qu’elle avait juste envie de pécho et qu’elle s’est faite embarquer dans une soirée lgbt+ sans le savoir. J’essayais de garder mon sérieux mais j’étais mort de rire intérieurement. Au final je suis parti fumer pour la semer et je l’ai jamais revue.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Quand ils ont passé le nouveau son des Pussycat Dolls sorti la veille, j’attendais ce moment et j’étais pas déçu.

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Je suis rentré en Uber avec un chauffeur qui me parlait de son divorce avec sa femme, un peu glauque mais j’espère que mes conseils alcoolisés lui ont servi (probablement pas).

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Je me préparais pour aller en soirée chez une pote ! Apparemment il faut soigner le mal par le mal…

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

La drag Queen Azura qui a fait un super show et qui était on fleek !

Probablement ma tête quand la meuf bourrée essayait de me pécho sale

AMAURY

« Ascendant »

sam. 8 janv. – Dehors Brut Indoor: Tiga, Kosme, Ixpé (Dehors Brut)

Qui es-tu ?

Amaury ou Amau. Toujours le sourire en sachant pourquoi.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Ascendant.

Raconte nous ta vrille de la nuit

1 h 30 : quand Ixpé a joué Passion de Gat Decor.
Bonheur exquis ! Bravo Xav !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Je venais spécialement voir Ixpé donc ça ne peut être que lui ! Même si Tiga était super.

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

J’ai quitté à 2 h 30, j’ai vu ce que j’avais à voir.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Au restaurant, avec mes amis costa-ricains et vénézuéliens qui me rendaient visite pour le weekend et ma copine chez Romita (restaurant italien).

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Alexandre qui adore danser autant que moi ! Avec qui nous formons un super duo de danse !! Sinon au niveau look bien-sûr c’était Ixpé avec sa magnifique veste Là-haut ! Ça en dit beaucoup ! Continue à fond mon gars !!

YOHANNA

« Incroyable »

dim. 9 janv. – S. society : Lil Louis / Maya Beez (Le Sucre, Lyon)

Qui es-tu ?

Yohana, Yoh, Poppers Queen

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

En un mot : Incroyable

Raconte nous ta vrille de la nuit

Dix minites avant la fin du set, on monte tous sur la scène, la sécurité a essayé de nous empêcher mais on était trop et le DJ leur a dit de nous laisser tranquille. On a pu danser à un mètre de Lil Louis et j’ai même pu lui faire un check à la fin !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Tout le set de Lil Louis était magnifique ! Il était vraiment à fond et a tout donné.

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Même si j’avais l’impression qu’il était 6 h du matin, c’était dimanche soir, la soirée a fini à 23h, ce qui mériterai quand même un petit after mais le réveil à 7 h pour le boulot du lendemain rend raisonnable. Je suis rentrée en métro, Uber c’est Over ! J’ai quand même réussi à oublier de descendre à mon arrêt et de prendre le métro inverse pour y retourner.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Sur mon canapé devant Netflix

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Ce n’est pas une personne, mais un food truck qui a refait ma soirée : Le sandwich raclette traditionnel pour éponger c’est vraiment magique !

Ma tête de bourrée quand j’ai enfin eu mon sandwich raclette du food truck après 20 minutes d’attente pour enfin éponger les litres d’alcools que j’avais bus…

ALEXIS

« Une vraie expérience… du naturisme du vrai ! « 

vend. 7 janv. – Beautiful Skin – Clubbing Naturiste (Le Klub)

Qui es-tu ?

Alexis, souvent avec un t-shirt a message (#masc4mascara), sauf quand je suis tout nu…

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Une vraie expérience… du naturisme du vrai !

Raconte nous ta vrille de la nuit

Les premières cinq minutes a poil, quand tu fais la queue pour donner ton vestiaire et que tu te demandes dans quoi tu t’es lancé. Après c’est que du bonheur !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

La musique nous a portés toute la soirée !

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

On est restés quasi jusqu’au bout puis il a fallu se rhabiller, et rentrer en Vélib’.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Avec un ami, dans un petit Italien avant d’aller voir 1917 au ciné

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Cruelle de Vaudémont, l’assistant du photographe qui s’assurait que rien ne dépassait derrière les fleurs et les feuilles de vignes.

MAGALI

« My god! »

sam. 8 janv. – CHLOE on t’aime À La Folie – All Night Long (à la folie)

Qui es-tu ?

Magali, Mag, à cheval sur le dancefloor, le doigt en l’air et au bar à siroter des Ricard.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

My god!

Raconte nous ta vrille de la nuit

Aucune idée de l’heure à laquelle tout est parti en vrille mais probablement dés les premières minutes lorsqu’une montée d’acide m’a envahie en entendant le son !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Hmmm je ne me souviens pas du nom… Je mène l’enquête et te redis ça après !

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Tout s’est terminé à merveille. Je suis rentrée avec mes amies en taxi… J’avoue que ce moment est plus que flou. Le seul souvenir de mon retour c’est une poignée de bonbecs que j’ai récupérés et que j’ai négligemment jetés sur ma table basse en rentrant.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Je terminais une plâtrée de tagliatelles à la bolognaise avant de me jeter dans mon lit bercée par le vent.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Moi et mes cops… Probablement les seules meufs parmi 250 mecs… Au top.

ANTOINE

« Sous-marin »

vend. 7 janv. – Increase the Groove ✦ DJ Fett Burger, Leo Pol (live) & More (xx)

Qui es-tu ?

Antoine « El Chorizo » -> en pull jusqu’à transpiration

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Sous-marin

Raconte nous ta vrille de la nuit

A peine après avoir pris le contrôle, Leo Pol nous a lâché un gros missile. Je ne dénonce personne mais j’ai entendu des « allez-là » peu scrupuleux.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Leo Pol encore, c’était deep old school avec des percussions bien sales. On a voyagé en dansant c’était parfait.

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

La sécu est devenue de plus en plus agressive avec tout le monde, c’est dommage. Du coup ça s’est fini pour moi en embrouille avec l’un d’eux. Il était temps de partir de toute façon.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Je faisais une sieste tactique dont j’avais bien besoin.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un pote est venu alors qu’il avait une attelle d’épaule. Il n’est pas resté longtemps mais c’était courageux de sa part.

Un coup d’épaule et ton verre qui se renverse. Ça m’arrive à chaque fois.

FABIEN

« Bonne coupure »

sam. 8 janv. – Galactic Odyssey (Vitry Sur Seine)

Qui es-tu ?

Fabien ; t-shirt Iron Maiden.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Bonne coupure pour mon unique jour de repos

Raconte nous ta vrille de la nuit

Au troisième verre de punch j’ai retrouvé les copains avec qui j’étais au Modem cet été et que je vois souvent qu’en festival c’était bien cool

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Alors j’ai pas vraiment prêté attention au line-up mais j’ai adoré aller remuer la tête sur la scènes dub.

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Ça s’est bien terminé j’ai dormi chez une ami à Choisy après une petite marche.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Je dormais pour reprendre le travail à 3 h le lundi : cool hein ?

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

La personne qui m’a marqué c’est l’un de mes meilleurs potes qui s’est pointé comme une fleur alors que ça faisait longtemps qu’on avait pas fait de soirée ensemble.

LUNA

 » Rencontres « 

vend. 7 janv. – Bender meets Dave Clarke – Dehors Brut Indoor (Dehors Brut)

Qui es-tu ?

Je m’appelle Luna mais certains m’appellent Lunlun ou encore Lunux

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Rencontres

Raconte nous ta vrille de la nuit

4 h ! Après le set de Kuss avec ma pote on était un peu crevé d’avoir dansé ; on apprend qu’il y a un stand de pizza et là on devient folles, on y va direct, on s’est tapé un gros délire là bas, on a rencontré pleins de gens. La pizza était magique et ça nous a remotivées comme jamais pour repartir dans la soirée ! On est finalement restées jusqu’à 7 h 30 et plus de souvenirs de ce petit coup de barre !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Le set de Kuss parce que c’est pas un artiste qu’on voit souvent du coup pleins de nouvelles tracks trop cool et ça passait bien sur le système son !

Tout s’est bien terminé ? T’es rentré.e comment ?

Au top on est rentrées en Heetch pour un after

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’avais bien récupéré j’étais en train de dîner avec des potes chez Big Fernand avant de repartir en soirée au Nexus !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

J’ai croisé un mec bien éclaté mais qui dansait le pisto tellement bien… C’était excellent à regarder, j’ai beugué sur lui pendant trois minutes c’était impressionnant haha

Ma pote Anna et moi quand on a vu les pizzas arriver alors qu’on attendait depuis 20 minutes

Adeline Journet

Articles similaires

Plus d'articles

Dégif

Dégif #121 : « Je sortais du boulot, je me suis dit que j’étais fatiguée, j’ai bu un verre et… je suis rentrée à 6 h… »


© Victor Maître

Dégif

Dégif #160 : « En plein milieu d’une discussion très profonde j’ai lancé un “tu crois qu’on a le droit de s’asseoir ici, même si on suce personne ?” »


© Victor Maître

Night Shoot

Victor Maître flashe douleurs et amours techno, derrière les grillages de BNK


Culture Club

://about blank (Berlin) pour les nazes