Les Nuits Sauvages

Dégif #121 : « Je sortais du boulot, je me suis dit que j’étais fatiguée, j’ai bu un verre et… je suis rentrée à 6 h… » – Heeboo

Dégif #121 : « Je sortais du boulot, je me suis dit que j’étais fatiguée, j’ai bu un verre et… je suis rentrée à 6 h… »

Dégif - Mars 6, 2019

Victor Maître

La fête, c’est parfois si intense, qu’on s’y sent bercé, caressé, aimé. À tel point qu’on en échange volontiers les bras de Morphée pour un canapé. Un recoin de soirée. Une joue contre laquelle se poser, allez, juste deux minutes. Merci. La fête, c’est parfois si fort, qu’on en frôle presque la mort. Et c’est jouissif. On s’en souvient toute sa vie. Ou. On se souvient de rien. Et c’est bien aussi. De faire le vide, refaire le plein. Dans le club, les forces s’annulent. Et c’est bien, aussi, dans la foule, de n’faire plus qu’un.

Pour ce dégif nos reporters d’un soir ont ENCORE tout donné :

Adeline Journet

Articles similaires

Plus d'articles

Dégif

Dégif du weekend #14


Dégif

Dégif #116 : « Je suis la meuf en soirée, qui se demande régulièrement si elle n’a pas oublié un enfant dans le four »


Dégif

Dégif #90 : « Le mec sorti de nulle part, qui m’a léché la joue sans aucune raison »


Rainer Torrado

Derrière Le Deck

Derrière le Deck #26 : « On a pu découvrir le plaisir d’uriner dans une baignoire sans séparation, alignés avec dix autres types tous là à se regarder du coin de l’oeil, un peu gênés »