Les Nuits Sauvages

Dégif #125 : « Il m’a dit que j’aurais fait fondre son cœur s’il était pas gay, que j’étais adorable et que c’était mon amoureux pour la soirée » – Heeboo

Dégif #125 : « Il m’a dit que j’aurais fait fondre son cœur s’il était pas gay, que j’étais adorable et que c’était mon amoureux pour la soirée »

Dégif - Avril 3, 2019

Adrien Gromolet David

Monter sur un caisson et savourer son vertige. Y poser sa bière et la regarder vibrer. Sentir son coeur sous la poitrine au bord de la déchirure. Tomber sur des amours perdus de vue. Perdre ses potes, et les retrouver par hasard. Vaciller d’une bouche à l’autre sans complexes. Tituber sans peur du vide. Se frotter à la poitrine d’un.e inconnu.e. Minauder. Survivre au brouhaha. Fêter. Profiter.

Pour ce dégif nos reporters d’un soir ont ENCORE tout donné :

Alexandra Parrish

Articles similaires

Plus d'articles

Dégif

Dégif #95 : « J’ai poussé la porte du club, une immense vague de hardcore ultraviolente m’a foncé dessus »


Derrière Le Deck

Derrière le deck #19 : « Y’avait un homme nu, en mode Jésus, qui se baladait dans les marécages de la forêt, totalement possédé »


Derrière Le Deck

Derrière le deck #7 : « Sa chemise ressemblait au papier peint du club, dès qu’il se collait aux murs on aurait dit qu’il se camouflait ! »


Dégif

Dégif #81 : “Il me faisait penser aux teuffeurs sous acides qu’on voit sur les vidéos de raves des années 90″