Les Nuits Sauvages

Derrière le Confinement #3 : « Au lieu de sortir s’éclater la tête, on fait des gâteaux, des gin tonic améliorés, on apprend à twerker, on nettoie, encore et encore, on rêve un peu, on réfléchit à l’après » – Heeboo

Derrière le Confinement #3 : « Au lieu de sortir s’éclater la tête, on fait des gâteaux, des gin tonic améliorés, on apprend à twerker, on nettoie, encore et encore, on rêve un peu, on réfléchit à l’après »

Derrière Le Deck - Mars 31, 2020

Deuxième semaine de confinement qui s’achève. Si vous vous inquiétiez, sachez que vos artistes préférés vont bien. Un peu trop bien même, à les entendre. Je dis pas que je préférerais qu’ils souffrent, mais je commence à en avoir marre du yoga et des gens productifs. L’anecdote des bières renversées sur les platines me manque énormément. Celle des backstages retournées aussi. Et des gens qui se sucent dans les toilettes. Ha le bon temps des fêtes libres. Bisous.

Jean Terechkova

« Je le vis bien ! »

Qui es-tu ?

Je m’appelle Anne-Sophie mais on m’appelle Jean. En soirée je ne bois que de la bière blanche, et je parle fort quand j’en ai trop bu.

Ca fait une semaine qu’on est confinés, tu le vis comment ?

Je le vis bien ! Au début, c’était difficile psychologiquement car on ne sait pas vraiment à quoi s’attendre. Finalement au bout de deux semaines, je ne trouve pas que le temps soit si long.

T’occupes comment ton temps ?

J’apprends des nouveaux morceaux de piano, je fais de la musique ; j’ai une nouvelle track que je ne vais pas tarder à sortir. Je matte Netflix, je me suis aussi abonnée à OCS ce mois-ci. Je lis, je fais du sport, quand je m’ennuie j’observe mon chat dormir, mais j’ai surtout l’impression de passer ma vie à manger !

Un mix de toi que tu aimerais envoyer aux gens pour patienter sagement ?

Of course, mon podcast pour Heeboo sorti en Décembre dernier :

T’as un film, un livre… N’importe quoi à conseiller pendant la quarantaine ?

La série coréenne Kingdom clairement, pour ceux qui aiment les zombies… Elle est disponible sur Netflix. J’ai eu de la chance car la saison 2 est sorti un peu avant le confinement J’ai aussi fini un super bouquin : Boza, qui raconte le parcours d’un très jeune migrant pour arriver en France. Une histoire boulversante. Sinon, j’ai adoré le thriller espagnol La Plateforme de Galder Gaztelu-Urrutia. Un film qui te torture vraiment l’esprit à l’ambiance bien glauque.

Ca t’inspire quoi cette situation ?

C’est tragique et angoissant, je pense à mes proches les plus vulnérables, forcément. Mais je me dis que cette quarantaine permet de se recentrer sur soi-même. C’est aussi là qu’on se rend compte de la chance qu’on a d’être entouré ! On passe notre vie avec nos potes, et on ne se rend même pas compte de la veine qu’on a. Je chérirai ces moments quand je les retrouverai, c’est certain.

T’aurais un message à faire passer en ces temps troubles ?

RESTEZ CHEZ VOUS !

NOIRE

« Restez en bonne santé »

Qui es-tu ?

Donc je m’appelle Jack Gates mais aussi connu par le pseudo NOIRE

Ca fait une semaine qu’on est confinés, tu le vis comment ?

Je le vis plutôt bien, je suis en bonne santé et ma famille aussi donc je ne peux pas me plaindre. J’suis bien surtout inquiet pour tous ceux affectés directement par le virus etc..

T’occupes comment ton temps ?

Franchement, beaucoup de Netflix haha. DisneyPlus a dû sauver beaucoup de gens aussi récemment!

Un mix de toi que tu aimerais envoyer aux gens pour patienter sagement ?

C’est d’il y a un peu plus d’un an mais c’était un temps beaucoup plus libre haha… Akito et moi on a aussi un projet qui sortira cette année.

T’as un film, un livre… N’importe quoi à conseiller pendant la quarantaine ?

A vrai dire, musicalement cette situation m’inspire pas tellement.. Je trouve que c’est dur de se forcer à écrire. Pour moi c’est plus un temps de recherche sur les techniques que j’emploie, plug ins etc…

Ca t’inspire quoi cette situation ?

“Rêver, c’est informer l’avenir.” Une citation de Gérard Neveu, en préambule à la question suivante.

T’aurais un message à faire passer en ces temps troubles ?

Mon message est de manger bien, rester en bonne santé, prendre l’air quand tu peux et de pas se mettre la pression si tu veux boire un verre avant l’heure de l’apéro haha

F/cken Chipotle

« J’suis légèrement claustrophobe »

Qui es-tu ?

Adeline, F/cken, en soirée je parle pas beaucoup aux gens que je connais pas, j’évite les gens que j’aime pas, mais je rigole beaucoup. Seule, ou accompagnée. 

Ca fait une semaine qu’on est confinés, tu le vis comment ?

Je le vis… plutôt, mieux, disons. C’était un peu l’enfer au début. J’suis légèrement claustrophobe, j’ai une peur bleue de l’avion (rien à voir ? crois-tu..), et j’ai des tendances hypocondriaques que je combats depuis toujours (du coup j’oublie mes rendez-vous médicaux, tout le temps, allez comprendre). À trois dans un appartement de 50 mètres carrés à Paris, c’est.. comment dire… Y a pire, mais.. Y a mieux, en attestent les stories de vacances de mes potes qui ont quitté la ville. Moi je tiens, on tient à deux, à trois aussi car on a été rejointes par une amie, on joue aux cartes, on se réinvente des codes, on s’organise des rendez-vous, des habitudes, des nouveaux rituels. C’est pas si mal j’te dirais. Et j’adore Paris vide comme ça, quand je sors faire un footing, j’ai l’impression d’être à Berlin. C’est agréable de pouvoir courir dans la rue sans croiser grand monde. J’ai plus envie de voir tout un tas de têtes de con. Bref, ça me fait des vacances.

T’occupes comment ton temps ?

Au lieu de sortir s’éclater la tête, on cuisine, on fait des gâteaux, des gin tonic améliorés, on frotte les murs, on nettoie, encore et encore, on apprend à twerker, on rêve un peu, on réfléchit à l’après, souvent, longtemps, on en parle, on est pas toujours d’accord, puis d’un coup on se sourit, un peu complices, c’est bon de pas toujours être d’accord. On passe le temps, de la plus pure des manières, en s’ennuyant un peu, en apprenant à twerker, en riant beaucoup, on s’engueulant aussi parfois, puis pour le reste je garde ça pour moi. Bisou.

Un mix de toi que tu aimerais envoyer aux gens pour patienter sagement ?

Oué, un mix un peu vénère (si peu), que j’avais partagé avant le confinement. La plupart des gens autour de moi savent que je joue, en plus de tenir Heeboo, mais bizarrement, les gens se font de drôles d’idées de ce que je joue. Je joue, en fait, principalement de la dark disco, des trucs influencés très années 1980, avec des voix qui chantent en espagnol et qui ont l’air de te dire “j’ai envie de te faire l’amour avec une barre de fer”. Donc de l’EBM aussi, beaucoup. Et rarement à plus de 125 bpm. Pas mal d’orga refusent de me booker parce qu’ils pensent que je, je cite, “tape trop”. Ça me fait pas mal rire. Donc j’ai publié ce mix à 150 BPM, un chouillat vénère, pour leur donner raison, puis pour rigoler aussi. Je vais finir par jouer plus fort, plus vite, ils auront gagné. 

T’as un film, un livre… N’importe quoi à conseiller pendant la quarantaine ?

L’art de procrastiner. Même en confinement, je remets au lendemain. Sic. Sinon, je dirais Otages, c’est un livre de Nina Bouraoui que je viens de finir. C’est beau, sec et chaleureux à la fois. Ça donne envie de serrer contre soi les inconnus dans la rue, et de leur dire que “tout va bien”. Mais bon, pas en ce moment quoi, vous m’avez comprise.

Ca t’inspire quoi cette situation ?

Au début ça m’a angoissé de ouf. Avec le temps on s’habitue, à l’angoisse, lol. Ça m’inspire pas mal de trucs chelous, mais aussi peut-être un peu d’espoir. Voir nos sociétés changer, transitionner vers des choses plus responsables, durables, prendre conscience de la planète sur laquelle on pourrit, c’est pas mal comme situation de crise, ça nous fait ouvrir les yeux, les oreilles, et le coeur un peu mieux j’crois. J’pense pas mal à l’après, à quand on va pouvoir sortir de chez nous, à nos premiers métros, nos premières danses, nos premières virées à la campagne, et finalement j’envie pas tant tous ces gens qui ont quitté le port, ils connaîtront pas forcément l’après comme nous, qui sommes restés, le connaîtrons. J’pense aux changements qui vont s’opérer et j’espère qu’on sera tous acteurs, à plusieurs échelles, de ces changements. Voilà, ce que ça m’inspire, en gros.

T’aurais un message à faire passer en ces temps troubles ?

Il est temps de repenser nos modes de vie, et de se bouger un peu le cul.

KHALK

« Keep Calm »

Qui es-tu ?

Axel – KHALK

Ca fait une semaine qu’on est confinés, tu le vis comment ?

Pour le moment ça va mais ça peut dévier à tout moment. Je vais me mettre au yoga pour supporter les prochaines semaines.

T’occupes comment ton temps ?

Je télétravaille depuis le début donc le temps passe assez vite. Sinon je jam avec mon coloc, je lis et je joue à des jeux violents.

Un mix de toi que tu aimerais envoyer aux gens pour patienter sagement ?

Notre LockDown mix pour l’iBoat depuis notre salon.

T’as un film, un livre… N’importe quoi à conseiller pendant la quarantaine ?

Série : Utopia / Gomorra / The End of the F * ing World. Livre : Le Quai des brumes de Pierre Orlan / La Conjuration des Imbécile de John Kennedy Toole / Animal’z de Enki Bilal (BD). Film : Antiviral de Brandon Cronenberg à regarder si on ne vit pas trop mal le confinement / The Commitments de Alan Parker et 24H Party People de Michael Winterbottom pour se changer les idées.

Ca t’inspire quoi cette situation ?

Vu que je suis confiné dans un petit appartement Parisien, je pense que j’ai plus de légitimité a dire ça que Arnold Schwarzenneger dans le jacuzzi de son immense baraque : Keep Calm and Stay Home.

T’aurais un message à faire passer en ces temps troubles ?

Une grosse pensée à ceux qui sont dans des 11m2 avec vélux.

Evonii

« I actually feel great »

Qui es-tu ?

Laimonas Griciunas aka Evonii originally from Lithuania supposedly based In London and currently stuck happily in Portugal. One of the owners of Point Parties as well as one of the people behind the Keep on Going project in London.

Je m’appelle Laimonas Griciunas, aka Evonii, je suis originaire de Lithuanie, normalement j’habite à Londres mais je suis bloqué avec bonheur au Portugal. Je suis un des fondateurs des soirées Point Parties et un des organisateurs derrière le projet Keep on Going à Londres.

Ca fait une semaine qu’on est confinés, tu le vis comment ?

I actually feel great considering the situation, although obviously a bit worried. We had quite an intense last few years, with many events and gigs, so even if it is not in the best way, I am enjoying having time for myself, to focus on my music and to rest. So yes definitely trying to appreciate it and look after myself as much as I can.

Je me sens bien considéré la situation, même si un peu inquiet. On a eu des années passées un peu intenses, avec beaucoup d’événements, donc même si c’est pas dans la meilleure situation, je suis content d’avoir du temps pour moi, pour me concentrer sur ma musique. Donc j’essaye d’apprécier au maximum et prendre soin de moi.

T’occupes comment ton temps ?

As we all have time now, i am trying to spend mine as productive as possible, as I said before, focusing more on myself, my family, my music and as well working for the future projects for Point and Keep on Going.

Comme on a tous du temps libre, j’essaye d’occuper le mien en étant le plus productif possible. Comme j’ai dit avant, je me concentre sur moi, ma famille, ma musique, et je travaille sur mes projets futurs pour Points et Keep on Going.

Un mix de toi que tu aimerais envoyer aux gens pour patienter sagement ?

I would like to share my ambient mix I made for our good friends from Uruguay, a project called HAM. I believe my podcast Flying carpet dream fits quite well in this times, staying home, positive, looking after yourself and dreaming.

T’as un film, un livre… N’importe quoi à conseiller pendant la quarantaine ?

Of course apart from great live streams online from many amazing artists around the world, at the moment I’m watching tv show called Black Sails on Netflix about pirates haha I love that stuff. As well could recommend The Hunters on Amazon Prime, really loved that tv show and for those interested, the are many virtual tours to great museums and some well known universities are providing free online courses.

Bien sûr, à part les livestreams d’artistes supers, en ce moment je regarde une série qui s’appelle Black Sails, sur Netflix à propos de pirates, haha j’adore ce genre de truc. Je recommanderais aussi The Hunters sur Amazon Prime, j’ai adoré. Pour ceux intéressés, y a pleins de visites virtuelles de musées et d’universités qui donnent des cours en ligne en ce moment.

Ca t’inspire quoi cette situation ?

All this situation made me closer to my family, my loved ones and made me realise and appreciate things that I normally took for granted. This is, it self, quite inspirational. As well inspired me and pushed me to use this time to do and finish things that I didn’t had time or better, the motivation to do.

Toute cette situation m’a rapproché de ma famille, et m’a fait réaliser et apprécier des choses que je considère comme acquises d’habitude. Ça ça m’inspire en soit. Ca m’inspire aussi à finir mes projets pour lesquels j’avais pas le temps ou la motivation avant.

T’aurais un message à faire passer en ces temps troubles ?

Please stay positive and be careful not to get caught in fake news, or into too much negativity from the media, as not only we must stay physically healthy but we must protect as well our mental health. Look after yourself and others! We will dance soon!

Restez positifs et faites attention aux fake news ou à la négativité des médias, faut qu’on reste en bonne santé physique et mentale aussi. Faites attentions à vous ! On dansera bientôt !

Somniac One

« A conversation can go a long way »

Qui es-tu ?

Hi, I’m Somniac One, I make and play hard electronic music in order to make you dance in your living room.

Hey, je suis Somniac One, je joue et je produis de la techno hard pour te faire danser dans ton salon.

Ca fait une semaine qu’on est confinés, tu le vis comment ?

Aside from some upper back, shoulder and neck pain arising from a combination of excessive computering and mousing in the studio and lack of physical exercise, it’s been a relatively smooth ride so far. I approached this period like an unpaid staycation, and have been making the most of it.

The looming dark cloud is of course the uncertainty about availability of paid work in the future. DJ gigs are the main and usually the only source of income for most artists within the electronic music scene. This list includes not only those whose main skill is selecting tracks and dancing on stage in front of a crowd, but also the most skilled and talented music producers (who, ironically, were already getting fewer gigs because they were busy creating music for others to play). Seeing a gig cancellation come in for a party in late June has not yet made me rethink my life’s choices, but one in September might be cause for more serious concern…

J’ai un mal de dos, épaules, et cou à force d’être sur mon ordinateur dans mon studio et de ne faire aucun sport, mais à part ça tout va bien. J’approche cette période comme des vacances à la maison non-payées, et j’essaye d’en tirer le plus possible.

L’inquiétude principale c’est l’incertitude de pas avoir de travail payé dans le futur. Les soirées où l’on joue, c’est la principale et généralement la seule source de revenu de la plupart des artistes technos. Cette liste inclut non seulement les gens qui choisissent des tracks à jouer et dansent devant les platines, mais aussi les meilleurs des producteurs. Voir un de mes cachets se faire annuler en juin me fait pas remettre en cause ma vie, mais en septembre c’est une autre histoire, et ça m’inquiète beaucoup plus.

T’occupes comment ton temps ?

In my case, aside from weekend life, not all that much has changed. I still spend time in the studio making music, I read, cook, play with my cat, take long walks on the (deserted) beach and watch an occasional thing on TV. The only difference is that there is more time for everything!

I decided to use this extra time to catch up on the classics: I picked up Proust’s In Search of Lost Time Volume 1 perhaps for the 7th time, I started listening to an audio book of Austen’s Pride and Prejudice (available for free via your favorite podcast app), and ordered some pre-owned Voltaires and Baudelaires. I also purchased a Netflix subscription and finished watching Tiger King last night. An instant classic.

I go on cooking adventures every day, sometimes multiple times a day and I picked up baking again, too. Within the past week I made sick Sichuan wontons, a variety of Indian and Thai curries, Italian lemon ricotta cake, Surinamese soto soup, Indonesian daging rending, Korean bibimbap… It’s called fattening the curve.

The dark side of this is that the lack of pressure has had a negative effect on my productivity, an experience echoed by many of my producer friends. Who has time to spend 2 hours tweaking a single pad, or worse, a hihat? I do! We do!

Dans mon cas, à part pour le week-end, y a pas grand chose qui a changé. Je passe toujours mon temps en studio, je lis, je cuisine, je joue avec mon chat, je prends des grandes ballades sur la plage (déserte), et je regarde la télévision de temps en temps. La seule chose c’est qu’il y a plus de temps pour tout !

J’ai décidé de prendre ce moment pour lire des classiques : je relis le premier volume d’A la recherche du temps perdu de Proust pour la septième fois, j’écoute un audio d’Orgueil et préjugés d’Austen, et j’ai commandé des livres de Baudelaire et Voltaire. J’ai aussi pris un abonnement Netflix, et j’ai fini de regarder Tiger King hier soir. Un classique !

Je me lance dans de la cuisine tous les jours, plusieurs fois par jour même. J’ai repris la patisserie aussi : cette semaine j’ai fait des Sichuan wontons de dingue, des currys indiens et thaïlandais, un gâteau italien à la ricotta et au citron, une soupe soto Suriname, du boeuf rendang indonésien, un bibimbap coréen… On appelle ça engraisser la courbe.

Le problème dans tout ça c’est le manque de pression a un effet négatif sur ma productivité, et je crois que tous mes amis producteurs ressentent aussi ça. Qui a le temps de passer deux heures à taper sur un pad ou sur une cymbale ? Moi ! Et vous !

Un mix de toi que tu aimerais envoyer aux gens pour patienter sagement ?

PRSPCT, my label and agency has been broadcasting DJ sets daily on their Youtube channel since the start of the quarantine period. I played a set at the PRSPCT headquarters last Wednesday. For more of my DJ mixes, you can also check out my Soundcloud page. I’m actually really itching to play nowadays, so I’ll probably do a few more streams in the coming weeks.

PRSPCT, mon label et mon agence diffusent des sets de dj tous les jours sur leur chaîne Youtube depuis le début de la quarantaine. J’ai joué ce set dans les bureaux de PRSPCT mercredi dernier. Pour voir plus de mes sets, vous pouvez aller sur ma page Soundcloud. Ca me manque beaucoup de jouer, donc je pense que je vais stream des sets dans les semaines qui viennent.

T’as un film, un livre… N’importe quoi à conseiller pendant la quarantaine ?

My favorite literary escape from the recent times is The Savage Detectives by Roberto Bolaño. It’s grand, dark, personal and voyeuristic.

Mon échappatoire préféré de la situation c’est Les Détectives sauvages de Roberto Bolaño. C’est grandiose, noir, personnel et voyeuriste.

T’aurais un message à faire passer en ces temps troubles ?

It’s difficult for me to write something sensible here as I feel very lucky: I have a financial buffer, a stable home and I am more introverted than most. Therefore find it rather easy to cope and even derive pleasure from this situation. To those like me, I say: enjoy! However, I’m aware that some of you might have found yourselves in less than favorable circumstances. While a lot of things may be out of your control at this time, please stay in touch, check up on your loved ones and reach out if you are experiencing difficult times. A conversation can go a long way.

C’est difficile pour moi d’écrire quelque chose de sensible ici, car je me sens vraiment chanceuse. J’ai une situation économique stable, une maison, et je suis plus introvertie que le reste. Du coup je trouve ça assez simple de m’adapter, et même de trouver du plaisir dans cette situation. Pour ceux qui sont comme moi, je dirais : profitez ! Mais je suis aussi au courant qu’il y a pleins de gens dans des circonstances moins bonnes que les miennes. Bien que pleins de choses soient hors de notre contrôle en ce moment, essayez de rester en contact, parlez à ceux que vous aimez et demandez de l’aide si vous êtes dans une mauvaise passe. Une conversation peut aider beaucoup plus qu’on ne le pense.

Axel Zacharie

Articles similaires

Plus d'articles

Dégif

Dégif du weekend #57 : « Apprendre que la hyène a un clito réversible »


Night Shoot

« De la tendresse et la violence » à la Myst, par Victor Maître


Dégif

Dégif #137 : « Elle sortait d’un mariage et voulait embrasser pas mal de monde… »


« Qu’importe le jour que l’on entame, les actions sont fluides » par Raphael Girard