Faire la fête à Paris, et si c’était un peu dépassé ? Pas dépassé par les modes, mais dépassé par l’envie, l’habitude, les repères qu’on a du mal à perdre ? Compliqué de se faire du mal, de repousser ses limites, de prendre de la distance, quand on fait la fête, tous les weekends, à seulement kilomètres de chez soi. Pourquoi ne pas partir prendre l’air, pas forcément pour se mettre au vert, mais pour aller tâter un peu l’excitation qui existe ailleurs la nuit et se rendre fou avant de retrouver sa vie ?

Pour toi, on a passé le périph, on a lu et trié les plats du menu du mois, et on a sélectionné dix teufs qui vont te plaire, ou dix raisons de partir, tout quitter, au moins le temps d’un weekend. De Marseille à Poitiers, en passant par Bruxelles, Lyon, Utrecht, Amsterdam et même Tbilissi, le programme des meilleurs teufs du mois out of Paname est résolument… très corsé. Accroche toi, on t’embarque.

1 – 06/12 – Central Live // Verset Zero (France – Live) Vs Dj Pute-Acier (Café Central – Bruxelles)

À vol d’oiseau (depuis Châtelets – Les Halles bébé) : Deux heures en transport (RER B + Thalys + ligne 4), 18 heures en vélo, 58 heures à pied.

Pourquoi ? L’affiche augure d’un beau cauchemar, comme on les aime, entre EBM, techno et dark wave bien dégoulinante.

Pour qui ? Entre les sélections super pointues de DJ Pute Acier et l’énergie macabre de Verset Zéro, impossible de choisir !

Pour quand ? De 21 h 55 à 3 h 55

Pour combien ? Entrée libre

La petite spécialité du coin : La carte des bières du Café Central sur laquelle tu pourras t’éterniser quelques heures avant de trouver bonheur.

2 – 07/12 – Abribus Vol 2 #hardcoreparty (Le Poste A Galene – Marseille)

À vol d’oiseau (depuis Châtelets les Halles bébé) : Quatre heures en transport (RER A + TGV + ligne 1), 45 heures en vélo, 156 heures à pied.

Pourquoi ? Parce que les soirées Abribus, c’est la nouvelle génération hardcore, qui fait de la musique en tapant sur des ordinateurs, qui n’en a rien à foutre de rien, on adore. Puis par les temps qui courent à Marseille, on a bien besoin de se détendre.

Pour qui ? Clairement, toute l’équipe de WH4F !

Pour quand ? De 21 h à 4 h

Pour combien ? 5 euros à l’entrée

La petite spécialité du coin : Une petite anchoïade au dîner, histoire de bien faire fuir tout le monde et faire de la place sur le dancefloor

3 – 08/12 – Casual Gabberz, Volition Immanent (Confort Moderne – Poitiers)

À vol d’oiseau (depuis Châtelets les Halles bébé) : Trois heures en transports (RER B + TGV), 18 heures en vélo, et 66 heures à pied.

Pourquoi ? Parce que cette soirée promet des performances scéniques de haute voltige. On connaît bien la team Casual Gabberz, leur apparitions sont toujours folles, énervées et ravagent les cerveaux de ceux qui osent se pointer. Volition Immanent, duo live de punk hardcore expérimentale d’Utrecht mené par Parrish Smith et Mark van de Maat, est salué aujourd’hui pour la folie et la fureur de ses lives. Combo gagnant alors. Heureusement qu’on travaille pas le dimanche (oups, bah si).

Pour qui ? On dira Volition Immanent, parce qu’on les a pas encore assez vus.

Pour quand ? De 21 h à 2 h du matin

Pour combien ? 10/13 euros

La petite spécialité du coin : Un bon tourteau fromager à envoyer dans la gueule des rageux !

4 – 08/12 – Whip It! Dave Clarke, The Hacker, Umwelt, Sync 24 (Village Underground – Londres)

À vol d’oiseau (depuis Châtelets les Halles bébé) : Trois heures trente en transports (RER B + Eurostar + Northern line), 23 heures en vélo (dont ferry), 60 heures à pied (dont ferry).

Pourquoi ? Pour le line-up essentiellement et le nombre de participants à l’événement qui annonce un délire à taille humaine. Le tout réuni dans l’un des lieux les plus cools de Shoreditch, son petit truc industriel là, sous la verrière, que demander de mieux ?

Pour qui ? Bon, même si le mec a pas de visage et qu’il joue à Tomorrowland, on ne peut pas ne pas citer le grand Dave Clarke. Mais notre coeur va à Michel… Coeur coeur.

Pour quand ? De 22 h à 6 h

Pour combien ? 25 euros

La petite spécialité du coin : Un petit expresso martini (si si) pour bien commencer la journée en sortant d’after ?

5 – 10/12 – Oval Live presents ionnalee | iamamiwhoami (Oval Space – Londres)

À vol d’oiseau (depuis Châtelets les Halles bébé) : Quatre heures en transports (RER B + Eurostar + Northern line + bus 55), 23 heures en vélo (dont ferry), 60 heures à pied (dont ferry).

Pourquoi ? Parce que tant qu’à y être, on reste à Londres ce weekend. Et comment te dire, que quand la suédoise ionnalee, aka Jonna Lee, créatrice et leader du projet audiovisuel iamamiwhoami, fait un passage en dehors de la Scandinavie, l’événement vaut le détour. C’est grandiose, presque absurde, honnête, d’une pureté et d’une décadence extrême. C’est déconcertant.

Pour qui ? Ô Jonna. On la découvrait en 2011 alors que peu de gens parvenaient encore à mettre un visage sur le projet mystérieux et ultra esthétique dont elle avait percé le web, via une série de vidéos totalement énigmatiques.

Pour quand ? De 19 h 30 à 23 h 30

Pour combien ? 20,49 euros

La petite spécialité du coin : On te conseille le Power Brunch du Dalston Superstore la veille, à partir de 12 h !

6 – 14/12 – BASSIANI / HOROOM: BLAWAN ■ ZITTO ■ KANCHELI ■ PARRISH SMITH ■ HUNTLEYS & PALMERS (Bassiani – Tbilissi)

À vol d’oiseau (depuis Châtelets les Halles bébé) : Environ six bonnes heures si tu prends l’avion, quatre jours si tu prends le train, 707 heures à pied et concernant le vélo google refuse que tu prennes ton vélo.

Pourquoi ? Parce que le club Bassiani de la capitale géorgienne est connu pour être déjà légende aka le nouvel eldorado de la fête. Ça, c’est vraiment pour le ouf qui dort en toi, l’aventurier de la teuf, le vrai de vrai !

Pour qui ? Pour ses résidents pardi : Zitto et Kancheli !

Pour quand ? De 23 h 55 à 9 h

Pour combien ? Entre 6 et 10 euros à la porte

La petite spécialité du coin : Churchkhela !

7 – 15/12 – WAS. – Helena Hauff × JASSS × Lewski (WAS. – Utrecht)

À vol d’oiseau (depuis Châtelets les Halles bébé) : Quatre heures en transport (RER B + Thalys + Intercity + Sprinter), 26 heures en vélo, 92 h à pied.

Pourquoi ? Parce que toi, t’as pas envie de voir la grande Helena Hauff avec tous ces foutus parisiens, toi t’as envie d’un truc différent, un peu décalé, t’as envie de voir Helena Hauff en dehors de Paris, pour voir comment elle est accueillie, considérée, aimée. Puis au pire du pire, tu peux rentrer tôt, la suivre et rejoindre le ((très) beau)  plateau Concrete en after…

Pour qui ? Puisqu’on a déjà cité H. Hauff, on va -et on l’a déjà fait précédemment sur Heeboo d’ailleurs- s’arrêter sur la jeune espagnole JASSS. À l’image d’une course effrénée entre musique psyché/noise, house breakée et techno tribale, JASSS est clairement en avance sur son temps.

Pour quand ? De 23 h à 7 h

Pour combien ? 18,36 euros

La petit spécialité du coin : La spécialité, c’est Utrecht en elle-même, considérée aujourd’hui comme le petit Amsterdam des Pays-Bas ; moins touristique, moins bondé, de cafés cosy en promenades sur les canaux, de quoi se poser un peu, avant ou après la belle nuit.

8 – 15/12 – Night Shift ft. Zarkoff & Parma Ham (Urban Spree – Berlin)

À vol d’oiseau (depuis Châtelets les Halles bébé) : Un peu plus de trois heures en transports (dont une heure quarante de vol), environ neuf heures par le train, 58 heures en vélo et 204 heures à pied, easy.

Pourquoi ? Parce qu’on connaît ici à Paris les fameuses Tech Noire du collectif franco-berlinois Forensics, espace artistique nocturne, safe et queer pour tous les gentils darkos qui s’y reconnaissent. À Berlin, comme une armée de vampires assoiffés de nuit, les mêmes créatures se retrouvent tous les trois mois pour la Night Shift. Brrrrr.

Pour qui ? Zarkoff bien évidemment ! Entre post-punk et techno prophétique, le croate va plonger l’Urban Spree dans des ténèbres, dont même Berlin aura du mal à guérir.

Pour quand ? De 00 h à 6 h

La petit spécialité du coin : On pourrait te dire la currywürst, mais on va te proposer de te laisser tenter par un soupeur du coin. Tu sais pas ce que c’est ? Tu le sauras bien assez tôt.

9 – 22/12 – ▩ LÄRM ▩ BRVTAL ▩ ▩ Manni Dee ▩ (Lärm – Budapest)

À vol d’oiseau (depuis Châtelets les Halles bébé) : Trois heures si tu prends l’avion, 15 heures si tu tentes le train, 288 heures à pied

Pourquoi ? Pour le plaisir de retourner au Lärm, aka l’un des meilleurs clubs de Budapest, et pour tester cette soirée que l’on ne connait pas encore, mais dont la DA et les line-up font frétiller la queue de pas mal de teuffeurs.

Pour qui ? Manni Dee sans hésitation.

Pour quand ? De 23 h à 6 h

Pour combien ? 8 euros

La petit spécialité du coin : Palinka !

10 – 28/12 – The Horrorist – live & Parrish Smith (Garage Noord – Amsterdam)

À vol d’oiseau (depuis Châtelets les Halles bébé) : Quatre heures en transports (RER B + Thalys + M 52), 28 heures en vélo, et une centaine d’heures à pied.

Pourquoi ? Parce qu’Oliver Chesler aka The Horrorist et Parrish Smith réunis dans la même pièce, c’est un rendez-vous pour lequel on est prêts à faire des heures et des heures de covoiturages. À noter : le set de 6 heures, rien que ça, de Parrish Smith.

Pour qui ? Le duo, pour le coup, pas de chouchou, c’est le bingo nocturne qui donne le sourire !

Pour quand ? De 23 h à 6 h

Pour combien ? C’est gratuit avant 23 h et ensuite c’est 5 euros sur place (si on a bien compris)

La petite spécialité du coin : La bière belge à 8 % accompagnée de bitterballen bien grasses.