Les Nuits Sauvages

Quand Rainer Torrado donne à voir le dessous des nuits sauvages – Heeboo

Quand Rainer Torrado donne à voir le dessous des nuits sauvages

Night Shoot - Février 28, 2019

Rainer Torrado

De haut comme de bas, à l’envers ou à l’endroit, Rainer Torrado a le chic, pour retourner toutes les situations. Le chic pour rendre sexy ce qui n’est peut-être qu’absurde ; puis de rendre absurde mais drôle, le plus sensuel des baisers. Rainer Torrado donne à voir le sens caché des mouvements, ce qui se trame derrière un instant quasiment dévoilé. 

Ce qui fait un bon photographe de nuit, selon nous, c’est sa capacité à transposer son style et son oeil, dans n’importe quel univers ; de s’adapter, comme un caméléon des villes, au décor, aux sourires, et aux corps qui lui tombent devant les yeux. Ce qui fait un photographe qu’on aime chez Heeboo, c’est aussi sa capacité à nous montrer ce que l’on avait pas vu. D’imposer une nouvelle version du moment vécu. Et de surprendre, oh oui, surprendre.

Le 17 janvier dernier, c’est ce que Rainer Torrado a fait, lors de la nuit Spectrum x Raise au NF-34. Clic, clac, avant la grande messe Spectrum de samedi 2 mars à la Station. J-2. Tic. Tac.

Simon

Articles similaires

Plus d'articles

Dégif

Dégif du weekend #70 : « Onanisme enfantin et cornes de rhinocéros aphrodisiaques »


Dégif

Dégif du weekend #44 : la fête et l’oubli du jour d’après


Mariana Matamoros

Culture Club

Paris ne fête plus clair : quelles solutions ?


Dégif

Dégif du weekend #65 « L’alcool montait, la nuit avançait, l’appel du coeur se faisait pressant »