Les Nuits Sauvages

Pourquoi faut-il aller passer tout l’été au Motel Machine ? – Heeboo

Pourquoi faut-il aller passer tout l’été au Motel Machine ?

Juin 21, 2019

Pas de panique, on vous annonce pas l’ouverture du tout dernier Motel dans Paris ! Le Motel Machine c’est le nouveau projet estival de La Machine du Moulin Rouge, qui pour notre plus grand plaisir revêt sa robe d’été la plus osée, avec un programme chargé, chaud comme le bitume du dancefloor qui va te brûler la plante des pieds. Et pour son premier Motel Machine opening vendredi 28 juin, c’est Rinse France qui prendra les platines !

L’arrivée des beaux jours fait naître des envies, des idées et les plus belles bizarreries dans la tête des orgas. Pas d’exception du côté de La Machine, avec Manon, Marc et Michael chargés de la programmation et fondateurs du Motel Machine, « non-lieu » par excellence. Espace de tous les désirs et folies, Le Motel Machine est un lieu pluriel, qui chaque soir adopte un visage différent. On pourra donc venir se prélasser sur le toit, au Bar à Bulles, pour venir siroter un cocktail, danser à n’en plus pouvoir dans la Chaufferie ou encore venir apprécier un film sous les étoiles avec Cinéma sur le Toit. Porte d’entrée sur un autre monde, le Motel Machine lance les festivités le 28 juin avec Rinse France qui nous a concocté un joli plateau composé de Laksa, Flore et Beurette Sentimentale ! Allez, go !

Le projet Motel Machine est né quand et comment ?

Manon : Il est né quand on s’est posé la question de ce qu’on voulait proposer pour notre été à La Machine. On a trouvé que l’image du Motel correspondait bien à La Machine : un endroit où on croise plein de monde de passage, pendant l’été, au bord de la route. Un endroit où chaque soir à une nouvelle ambiance, où on reçoit des collectifs toute la saison. Un endroit où on passe une bonne nuit pour pas très cher ! Et puis ça nous a permis d’avoir le meilleur goodies : notre propre clef de Motel qui donne accès à La Machine tout l’été.

Pourquoi caractériser le Motel Machine de « non-lieu » ?

Manon : Un non-lieu dans le sens où on veut pas se coller d’étiquette, un peu comme le Motel de Twin Peaks qui est la porte d’entrée d’un monde sur un autre, on veut laisser la liberté d’imaginer un lieu que tout le monde s’approprie, un lieu de liberté, de mixité, et de fête bienveillante, et surtout pendant l’été avec le format de mini-club en Chaufferie qui donne accès au Toit toute la nuit ! On passe du basement à un rooftop qui domine la place Blanche, c’est pas commun.

Crédit : Victor Maître

On y fait quoi d’ailleurs, au Motel Machine ?

Manon : La fête, globalement ! On prend aussi l’apéro en fin de journée, et le mercredi on regarde un film sous les étoiles avec Cinéma sur le Toit.

Du coup, chaque weekend vous donnez le Motel Machine aux mains d’un collectif ? D’ailleurs, comment vous les sélectionnez ?

Marc & Michael : On est plutôt sur un rythme d’un weekend sur deux aux mains des collectifs. Ce sont soit des collectifs avec lesquels nous travaillons depuis longtemps, soit des collectifs desquels nous nous sentons proche artistiquement. Dans le cadre de ces soirées, il s’agit plutôt d’une collaboration. Nous réfléchissons ensemble, main dans la main, avec eux afin de proposer une programmation des plus cohérentes. Pour le reste des soirées, nous les programmons nous même selon nos envies estivales.

Le vendredi 28 juin, c’est l’ouverture avec Rinse France. Vous la sentez comment cette première date ?

Marc : Une très grande fête comme nos amis de Rinse savent faire. Avec la première du jeune LAKSA qui a marqué les esprits avec un EP de très grande qualité.

Crédit : Victor Maître

Côté musique, l’été s’annonce chaud ! C’est quoi vos coups de coeur de la saison ?

Marc : King Doudou, auteur d’un très bon disque de reggaeton sorti sur le label Les Disques de Bretagne, sous label de Edition Gravats. Deux de nos labels français préférés.

Michael : J’ai hâte de voir le live de ISSAM qui jouera en chaufferie le 30 août pour nos amis de FISSA. C’est un peu le porte étendard de la trap marocaine, on risque de beaucoup entendre parler de lui dans les prochains mois.

Le Motel Machine, c’est la robe d’été de La Machine du Moulin Rouge. Vous avez déjà pensé à une combi de ski – un Motel Machine de l’hiver ?

Marc & Michael : Une combinaison de ski, pas vraiment mais on prépare justement les dix ans de La Machine qui auront lieu au mois de janvier 2020… Donc on aura pas mal de choses pour l’hiver !

Un track qui représente l’état d’esprit du Motel Machine.

Marc : Saint Etienne – The Sea (PFM mix)

Michael : L’amour à La Machine – Alain Souchon

Manon : Chris Isaac – Blue Hotel

Pour finir, un artiste que vous auriez aimé voir venir durant l’été ?

Marc : DJ Rashad, musique de basement. On a essayé de le booker cinq fois mais on a jamais réussi malheureusement.

Michael : DJ Harvey, une belle moustache, des cheveux longs, une musique chaleureuse et plein de chemises à fleurs.

crédit photo : Victor Maître

Emmanuelle Rouault

Articles similaires

Plus d'articles

Mixtapes

Mixtape 53. | Kosambi – « Domestos »


Mixtapes

Mixtape 43. | Wanduta – « Dance me through the spring »


Interview Nuit

Maxime Iko : « Il ne suffit pas d’appuyer sur ‘synchroniser’ pour être dj ; il faut donner de soi et en chier un peu »


Interview Nuit

ILLNURSE : « La techno à la base avait une dimension politique, est-ce toujours autant le cas aujourd’hui ? »