Les Nuits Sauvages

Moesha 13 : « Peau, sueur, corps, techno, transcendance, légèreté, dansant » – Heeboo

Moesha 13 : « Peau, sueur, corps, techno, transcendance, légèreté, dansant »

Teuffeurs 6.0 - Juillet 10, 2019

Lea Hopp - Le Sang

À l’approche de la teuf du siècle, Jeudi Ok x Heeboo à Concrete (si jamais t’avais pas capté) on pénètre dans l’univers festif de Moesha 13, grosse vague de chaleur tout droit venue du sud de la France. Entre hardcore, rap, gabber, métal, et kuduro elle va faire trembler la barge. Et on a hâte.

Cette histoire d’amour avec la teuf, elle a commencé au Starter à la soirée « Dancehall Malaaade », à s’accrocher sur les murs au moment du drop, avec sa grande soeur et sa cousine, pour ensuite s’élancer sur le dancefoor, en twerkant sauvagement. Ça a marqué le début d’une longue série de délicieuses folies, des calanques de Marseille jusqu’aux soirées queers les plus démentes de tout Berlin.

En fait, peu importe le lieu du crime, du moment que ça vibre, qu’on voit la sueur perler sur les corps dénudés, les fréquences sonores augmenter et qu’on se laisse porter par le rythme effréné de la fête. Au final, avec Moesha 13, on est toujours assuré de passer une très bonne soirée, que ce soit derrière ou devant les platines, ça s’enjaille sec. Et ce, tous les jours de l’année. On attend donc ses drop avec impatience pour Jeudi Ok x Heeboo à Concrete demain, histoire de traverser la Main Room de long en large, en sautant sur une jambe, en i, swag as fuck. Et de twerker comme jamais.

L’image contient peut-être : texte

Moesha 13, tu réponds quoi, quand on te demande : « Tu fais quoi dans la vie ? »

Moesha 13 : Je m’enjaille

Tu viens d’où ? T’as grandi où ?

Née à Paris – Grandi à Marseille

Comment on fait la fête d’où tu viens ?

Parce qu’on vient de loin, la vie est une fête, alors on célèbre chaque jour comme si c’était le dernier.

Crédit : Lea Hopp – Le Sang

Tu te souviens de ta première soirée en club ? C’était comment ?

Tellement dégaine ! C’était au Starter avec ma grande sœur et ma cousine à la soirée « Dancehall Malaaade ». Pendant le « drop » tout le monde s’accrochait au mur et après le « drop » on s’élançait et sautait sur la piste, twerkait, exprimait notre folie, puis revenait à la vraie vie, détendues.

« La fête, la fête, c’est clair, qu’elle a une place de choix dans ma vie, mais que l’on ne s’y méprenne, j’aime aussi la lecture, la nature et le future. »

Ton plus beau souvenir de soirée c’est quoi ?

Berlin cet été, les queers party sont pas folles, juste démentes. No way, y’a pas de limites là-bas. Peau, sueur, corps, techno, transcendance, légèreté, dansant. Vibrant. No photos.

La fête ça occupe quelle place dans ta vie ?

La fête, la fête, c’est clair, qu’elle a une place de choix dans ma vie, mais que l’on ne s’y méprenne, j’aime aussi la lecture, la nature et le future. Hahaa

D’après toi, ça vient d’où cette envie de faire toujours plus la fête ?

C’est une fête à caractère politique. À propos de libération, d’ouverture. Chaque villes et pays constituent, une partie de la révolution sociale et culturelle qui se passe à travers le monde.

Crédit : Lea Hopp – Le Sang

Toi, c’est quoi qui te pousses à sortir le soir ?

La surprise

T’en penses quoi des after ?

C’est l’heure où tu penses plus

Ton record de nombre d’heures de fête ?

Le 1er juin House of Moda – Marseille – 24 heures (toit terrasse et cabaret aléatoire avec Reno et Crame) + Rave dans les calanques de 72 heures + after dans un squat. Le lendemain je jouais à Berlin et en vrai ça va recommencer demain. C’est pas une fête en particulier c’est plus un mood. Où tu finis wanted ! T’as compris.

Ta boisson préférée en soirée

Eau

T’es plutôt drogue dure ou drogue douce ?

Sucre

Comment t’as décidé de devenir dj ?

Les fréquences sonores

La musique que t’aimes le plus en trois mots.

En moulat ; en esprit ; amour

Jouer à la Jeudi Ok x Heeboo à Concrete ça représente quoi pour toi ? T’as déjà commencé à préparer ton set ?

C’est la consécration, la boucle bouclée, les amis, des gadjiis dont je kiffe leur taf, les derniers moments avant la fermeture de la Concrete, l’inclusion, c’est des bayes. J’arrive chargée !

D’ailleurs, comment t’as découvert Heeboo ?

Internet (4ever)

À ton avis, tu seras quel type de teuffeur dans dix ans ?

Punk à chienne

Emmanuelle Rouault

Articles similaires

Plus d'articles

Interview Nuit

Patrice Scott : « Ceux qui soutiennent la scène underground ont juré de lui rester fidèle »


Les teufs du mois

Les 10 teufs qui vont te faire pleurer ta mère pour Halloween


Les artistes du mois

Les cinq voyages sans retour qui vont changer ta vie en octobre


Collectifs

Pardonnez-nous : « Le sourire des copaings, les éclats de rire, les alarmes incendies »