On pourrait s’y plonger, dans l’océan magique Canterel, comme on se plonge dans un bon bouquin, dont on devine la fin, mais dont on savoure la narration, le chemin, les rites de passage qui font d’une belle histoire un diamant qui colle à la peau. Martial Canterel aka Sean McBride, et moitié du duo Xeno & Oaklander, anime nos imaginaires synth wave depuis plus de dix ans. Frénétique, constamment comme à bout de souffle et tremblante, la mélopée Canterel donne à rêver, à pénétrer des horizons à la fois flamboyants et effrayants, découvre couche par couche, le parfum de la mélancolie.

Martial Canterel joue vendredi 25 janvier à Petit Bain lors d’un concert très spécial au côté de Poison Point. L’occasion pour nous de déchiffrer plus en profondeur, l’essence d’une musique aussi limpide que complexe. Et parce qu’on peut parfois plus en dire en musique qu’avec de simples mots, Sean McBride nous livre ici la playlist de sa vie. Dix chansons qui révèlent tout, pour couvrir l’intégral et l’éternité.

L’image contient peut-être : 1 personne, lunettes_soleil, texte, plein air et gros plan

1 / La plus belle chanson du monde ? Diego Ortiz – Recercada No.1

Most beautiful song in the world

« L’équilibre parfait de la forme et du jeu d’expression. La première fois que j’ai entendu ce morceau c’était dans la voiture d’un ami alors qu’on traversait l’Espagne et ce qui m’a surtout marqué a été cette diaphonie entre les musiques traditionnelles Maures et Catholiques, toutes deux mises de côtés et héréditaires. »

« The perfect balance of form and expressive play. I first heard this in my friend’s car while driving through central Spain and cannot help hearing the crosstalk between Moorish and Catholic musical traditions, both shunned and inherited. »

2 / La chanson sur laquelle tu danseras toute ta vie ? Boytronic – You

The one you could dance to forever

« Irrésistible et parfaite synth-pop. Que dire de plus… »

Consummate infectious synthpop. What’s more to say…

3 / La chanson qui donne du sens au quotidien ? Bill Pritchard – Angelique

The one that gives meaning to everyday life

« Amour, défaite, soleil, clair de lune… l’essence de tout. »

—> Love, loss, sunshine, moonshine …pure longing.

4 / La chanson pour trouver le sommeil ? Nino Rota – Cimitero

The one to find sleep

« J’aimerais que cette séquence nostalgie dure toujours »

—> I want this wistful little sequence to last forever.

5 / La chanson qui rend unique chaque matin ? Harold Budd – Madrigals of the Rose Angel

The one that makes every morning a special moment

« Une véritable floraison musicale »

—> A musical blossom.

6 / La chanson pour tomber amoureux(se) ? Art Fact – Pain & Rage

The one to fall in love to

« Désir juvénile perdu mais possiblement retrouvé à l’intérieur d’une seule chanson. »

—> Youthful desire lost but possibly found within the melancholy walls of this simple song.

7 / La chanson qui exprime au mieux qui tu es ? Toru Takemitsu – Waltz (Face of Another)

The one that expresses who you are

8 / La chanson pour quand ça va plus du tout ? Twilight Ritual – Fading Me

The one to rely on when you’re down

« La tristesse de la chose met à terre ma propre tristesse »
—> The sadness of the thing renders my own sadness null.

9 / La chanson que t’aimerais entendre à l’heure de ton dernier souffle ? Mihaly Vig – Lassú Tánc

The one you’d like to hear before your last breath

« Un dernier souffle durable et contemplatif »
—> A reflective and enduring final breath.

10 / La chanson via laquelle tu aimerais que l’on se souvienne de toi ? Martial Canterel – The Empty Sand

The one you’d like people to remember you by

« For I´ve lost so much to the sea
and in its depth the current confuses me
For I´ve lost so much to the sea
and in its depth lie you and me”