Dix ans. Déjà dix ans que la Wet For Me anime les nuits de milliers de filles et garçons en désir de libération. D’une Flèche d’Or déshinibée à une Machine du Moulin Rouge enflammée en passant par un Nouveau Casino retourné, la Wet For Me, lancée en 2008 par les filles de Barbi(e)turix, fait partie des meilleures soirées de ce début des années 2000. Pourquoi ? Parce que passer d’un rendez-vous d’habitué.es à un événement européen aux line-up respectés des plus grands, n’est pas mince affaire. Et dans ce flux incessant de créations de soirées, la Wet For Me reste un véritable gage de qualité. On adore non ?

Pour cette grande fête des dix ans de samedi 21 avril dernier à la Machine, nous avons voulu laisser la parole au public, mais aussi aux orgas et aux artistes. Pour rendre compte d’une réalité, la Wet For Me, pour beaucoup, c’est une bulle de plaisir, de liberté et de reconnaissance, mais aussi l’accomplissement bi-mensuel d’une lutte de tous les jours, qui devient paillettes, cotillons et tétons à l’air.

  • Isabelle a oublié d’éteindre les flammes de Louise de Ville
  • F/cken ne peut rien dévoiler de la soirée
  • Axel a transpiré de partout
  • Linda a surpris des bouches collées les uns aux autres
  • Blandine est restée queblo devant Jeanne Added
  • Sarah a pu mater des filles seins nus
  • Poppy a eu le coeur rempli d’émotion(s) pour l’anniversaire sur scène
  • Sara a vécu un moment hors du temps
  • Charlotte a fini ivre de joie (mais pas que)

isaISABELLE

« Trop d’émotions, pendant que la cire chaude coulait sur ses cuisses… »

Décline ton identité

Isabelle Adone, Isa, Iz, 45 ans le lundi matin, 86 le dimanche soir, 27 en général. Enseignant-chercheur(e), couturière verbale et bûcheronne de la life.

C’était ta première Wet For me ? Pourquoi on va à la Wet ?

Non, la première c’était il y a quelques temps pour aller voir mon idole Paula Temple. Ensuite j’ai intégré l’équipe BBX pour écrire dans le webzine, faire de la radio avec mon coco chéri Solène Mousse et autres activités (gonfler des ballons, faire la marchande, accrocher des trucs, décrocher des trucs). Je vais à toutes les Wet depuis novembre 2015, ou presque, pour faire le débiloss avec les copines en backstage, danser sur du son que j’aime, la programmation est toujours merveilleuse, toucher le cul de NARI FSHR si je peux, voir des meufs kiffer, rigoler, être bien-bien, ça me fait chaud au coeur.  J’adore écouter les meufs raconter leurs histoires pour les captations de Radio Jouir, une émission sur le cul lesbien. J’espère en faire plein avec ma colega, c’est délicat de créer un espace et un moment privilégié pour parler de l’intime, mais on a déjà eu de fabuleuses histoires, et c’est pas fini !

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Un mot pour la décrire de la plus juste des manières ?

On l’a attendue, elle était au-delà du barème. CHAUDE.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

On était comme des sardines dans un recoin, en attendant de rentrer sur scène pour le moment anniv-ballons, il faisait 55 degrés, on était hyper joyeu-x-es, et puis après BOYS WANNA BE HER  sur scène, parfait. Compression/exultation. INTENSE.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Sur scène, ce moment où Louise de Ville qui a les bougies d’anniversaire sur le corps, me regarde avec insistance, on avait dit qu’il fallait à un moment souffler les flammes, tout le monde a oublié, j’ai mis quelques secondes  avant de comprendre le message, trop d’émotions, pendant que la cire chaude coulait sur ses cuisses… #pardonLouise.

L’artiste qui t’a marqué.e ?

Le regard astral de Jeanne Added j’avoue m’a troublée. J’aime absolument tou.te.s les artistes qui sont venu.e.s.

Bon mais parlons sérieux, plutôt grosse chope ou t’as fini en sueur et ivre mort.e sur le dancefloor ?

Je suis nulle en chopage. Je suis jamais ivre-morte.

La personne qui t’a marqué(e), par son look / sa danse / son ivresse

Cassie Raptor the new Loïe Fuller, magique.
fire colors

fickenF/CKEN

« JE PEUX RIEN DIRE… »

Décline ton identité

F/cken Chipotle aka Chicken Bottle pour les copines qui se foutent de ma gueule (et de mon nom de dj) aka la personne qui s’occupait du 4h/5h en bas à la Chaufferie !

C’était ta première Wet For me ? Pourquoi on va à la Wet ?

Ouh la non, déjà quelques années que je fais partie du collectif. Pourquoi on va à une Wet ? Pour l’envie de danser sans compter, sans faire attention aux regards des autres, l’espoir de choper, pour beaucoup, aussi, je pense, et de faire LA rencontre qui va changer ta vie.

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Un mot pour la décrire de la plus juste des manières ?

Je donne un 17/20 à cette soirée où j’ai eu du mal à respirer à cause du monde, mais où la bonne humeur des gens, l’énergie incroyable qui se dégageait de chaque prestation, dj set, live, performance, danse, m’a tiré des sourires toute la nuit. Puis c’était mon premier dj set à la Wet. C’était un truc que j’attendais pas mal. J’étais totalement euphorique, mais on constatera que c’était une euphorie discrète, vu la tête que j’avais l’air de tirer. Un mot ? ACCOMPLISSEMENT.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Le moment où j’ai pu lancer ce morceau : Brian Burger – Warhammer (The Horrorist Remix). J’ai toujours peur de jouer des trucs trop « durs » à des soirées de filles (kikoo les clichés), mais je l’aime tellement, il est incroyable. Non mais ou-é, en vrai, le meilleur moment de la soirée c’est quand j’ai eu fini de jouer, que j’ai réalisé que je m’étais pas plantée, que les gens étaient contents ; cet espèce de sentiment de satisfaction… jouissif !

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

JE PEUX RIEN DIRE

L’artiste qui t’a marqué.e ?

Un passage du set de Louisahhh m’a vraiment chamboulée, c’était plein de peps, de force, c’était carré, c’était très fort. Jeanne Added a su arrêter le temps, en bas à La Chaufferie, c’était tout plein d’émotion. Un live voix à 1 h du matin c’est TRÈS OSÉ, mais le public a pris (il suffit d’un rien parfois) et c’était magique

Bon mais parlons sérieux, plutôt grosse chope ou t’as fini en sueur et ivre mort.e sur le dancefloor ?

JE PEUX RIEN DIRE (#boring 3000)

La personne qui t’a marqué(e), par son look / sa danse / son ivresse

Comment ne pas parler de Cassie, qui était très en forme ce soir là, et qui s’est pris pour un oiseau le temps de quelques tracks sur le set de Maud Geffray. En vrai c’était très beau ! Puis sinon, les tatouages improvisés de Leslie Barbara Butch m’ont mis du baume au coeur. On devrait tous prendre exemple sur elle. Lâchez-vous bordel. Puis évidemment les retrouvailles avec Gail. Et sa robe de princesse. Ha la la, ça en a réveillé  !

giphy (3)

axelAXEL

« Les réactions un peu honteuses des nanas lorsqu’elles voyaient ma barbe étaient assez drôle »

Décline ton identité

Brugnol, 20 ans

C’était ta première Wet For me ? Pourquoi on va à la Wet ?

Première Wet for me, on va à la Wet parce qu’on est accompagnateur d’une amie lesbienne et surtout pour la prog longue comme un bras

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Un mot pour la décrire de la plus juste des manières ?

Excellente, j’y mettrais un 18. Niagara, ça transpirait de partout (je te laisse la possibilité de censurer la phrase explicative si tu trouves le mot assez explicite haha).

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Ce moment de fou rire lorsqu’une amie nous a déclaré qu’elle était le sosie de Justin Bieber et qu’elle s’est lancée dans une interprétation lesbienne de Baby pour draguer une autre amie, sous les yeux ébahis du couple d’à côté.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Faut dire que l’homme était peu représenté samedi soir à la wet. J’étais en combi noir bien moulante avec un laaaaaarge décolté, j’ai du coup croisé deux trois regards un peu animaux se poser sur mon corps, puis doucement remonter jusqu’à mon visage, les réactions un peu honteuses des nanas lorsqu’elles voyaient ma barbe était assez drôle.
L’artiste qui t’a marqué.e ?
L’artiste qui m’a vraiment marqué a été Maud Geffray, juste après la séquence émotion qu’a été Jeanne Added. Elle m’a bien fait gigoté c’était vraiment top.

Bon mais parlons sérieux, plutôt grosse chope ou t’as fini en sueur et ivre mort.e sur le dancefloor ?

En sueur et ivre mort, je suis toujours beaucoup plus absorbé par la musique que les gens qui m’entourent !

La personne qui t’a marqué(e), par son look / sa danse / son ivresse

Un ami était habillé d’un simple jean et d’un t-shirt blanc, par contre il s’était bien pimpé les yeux à base de rose et de paillettes. Le tout marchait hyper bien.

20859813_10155591282998965_9156058539137957888_n

Juste après le live de Jeanne Added, on sort fumer une clope, une pote nous répète sans arrêt qu’elle meure de soif, je finis vite ma clope et on se dirige vers les toilettes pour une pause fraîcheur. Je les retrouve en sortant des toilettes, ma pote livide commence à tomber dans les pommes, une fois, se relève et rebellote la voilà par terre. On l’amène sur un banc où elle ne comprend pas ce qui lui est arrivé, cependant ça l’avait revigoré et elle était prête pour toute la nuit. Bon elle est quand même restée chez elle et est allée voir un médecin le lendemain, simple malaise vagale à cause du stress heureusement.

lindaLINDA

« On va à la Wet pour danser les seins à l’air sur un super line up… »

Décline ton identité

Linda, 31, photographe

C’était ta première Wet For me ? Pourquoi on va à la Wet ?

Alors, BIEN SÛR QUE NON QUE C’EST PAS MA PREMIÈRE WET ! On va à la Wet pour danser les seins à l’air sur un super line up, dans une ambiance qu’on fait tout pour garder la plus safe possible.

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Un mot pour la décrire de la plus juste des manières ?

La soirée était bien à 200/20 : cette Wet était éreintante et magnifique !

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

L’euphorie ambiante, surtout celle de la team BBX au moment du lâcher de ballons et cotillons qui célébraient une décade de plus pour la soirée (et pour Rag !). C’était vraiment chouette de faire partie de tout ça, et tout ce que ça représente.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Je peux pas trop balancer, mais disons que j’ai eu de la croustillance dès mon arrivée… La surprise de voir certaines bouches collées à d’autres..

L’artiste qui t’a marqué.e ?

Le set de Louisaaah, toujours ultra efficace quand t’as ta journée de boulot dans la gueule. Mais tous les sets et les lives étaient au top !!

Bon mais parlons sérieux, plutôt grosse chope ou t’as fini en sueur et ivre mort.e sur le dancefloor ?

J’étais trop occupée à regarder ma magnifique meuf tout en étant complètement charasse pour choper qui que ce soit.

La personne qui t’a marqué(e), par son look / sa danse / son ivresse

Probablement moi-même, quand j’ai enfin croisé ma gueule dans un miroir ? Je suis traumatisée hahaha

C’est à peu près la réaction que j’ai eu toute la nuit!

C’est à peu près la réaction que j’ai eu toute la nuit !

blandineBLANDINE

« Elle a sauté de la scène dans notre bain de sueur… »

Décline ton identité

Salut, Blandin.e (avec un e amovible). 20 ans et demi, apprenti capitaliste en voie de professionnalisation à Nantes.

C’était ta première Wet For me ? Pourquoi on va à la Wet ?

Putain non, c’était pas la première Met ! haha les mouille et moi ça devient un abonnement. Je crois que j’y vais chaque fois pour les trois mêmes raisons : le line up, les copaines, et puis parce que askip passé 25 ans on encaisse moins bien, alors je me teste comme on teste sa séro, tous les trois mois. Ouais t’inquiète, pour l’instant tout baigne.

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Un mot pour la décrire de la plus juste des manières ?

Si je devais noter ma soirée, ça donnerait du…. 16/20. C’était excellent mais j’avais beaucoup d’attentes, ç’aurait été fou de satisfaire à toutes.. ! Un mot pour la décrire ? la sobriété. J’ai dû boire trois litres de caféine mais pas une goutte d’alcool.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Un souvenir prégnant ? ahalala.. Ben écoute j’ai rencontré une fille samedi, un blonde décolorée avec des airs de guerrière ou d’impératrice… J’ai pas trop compris pourquoi elle montait sur scène à un moment, j’ai mis un moment à reconnecter. Je suis resté scotché par sa présence, son détachement devant la foule de ses groupies. À un moment elle a sauté de la scène dans notre bain de sueur, à moins qu’elle n’y soit tombée, qu’en sais-je ? Elle dansait et les filles autour formaient un cercle, et moi j’ai oublié de m’écarter parceque je n’en revenais pas de cette vibrance autour d’elle. Du coup je me suis retrouvé à danser avec elle en essuyant les pulsions de jalousie des groupies attardées derrière moi. Tout ça en plein choc musical, QUELLE VOIX !

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Cocasse, ridicule et je l’espère, touchante : toute la soirée, depuis mon arrivée à 22h30 jusqu’à mon départ à 5h45, je n’ai pas cessé de chercher une fille, une seule en particulier. J’avais l’impression d’avoir un spot luminescent sur le crâne « cherche forever young blonde tatouée au cœur d’artichaut ». J’étais sûr qu’elle serait là bordel mais penses-tu ! elle était bien à Paris, elle avait sa place pour la wet et tout et… une fille à aimer ailleurs qu’à Pigalle ce soir-là. Anyway j’ai passé la soirée à faire chier Clem avec les yeux en 360 sans arrêt. A chercher une absente délicieusement obsédante.

L’artiste qui t’a marqué.e ?

On fumait dehors avec Malou, et la fameuse Jeanne passait un coup de fil à côté de nous. Une fois raccroché nos regards se sont recroisés alors je lui ai lancé « oh Jeanne tu viens fumer avec nous ou quoi ? ». Et voilà comment on s’est retrouvé.e.s à décaler des vogues chinoises à Jeanne Added en parlant chaussettes, crise des 37 ans et prochain album pour septembre. Jolie rencontre.

Bon mais parlons sérieux, plutôt grosse chope ou t’as fini en sueur et ivre mort.e sur le dancefloor ?

Le truc c’est qu’à cause de la tatouée au cœur d’artichaut ben… j’étais moyen réceptif aux eyes contacts désespérés des filles quoi. Ah si une brune dont je me souviens. Mais R.A.R, Rien A Raconter.

sarahdevicomteSARAH

« Fini le temps où je faisais tomber mon téléphone dans les toilettes des backstages car j’avais trop bu… »

Décline ton identité

Sarah de Vicomte

C’était ta première Wet For me ? Pourquoi on va à la Wet ?

J’vais à la Wet pour me faire un bain de bigouines, pour m’amuser sans me faire emmerder, parce que c’est Barbi(e)turix qui organise et que je m’y sens comme chez moi !

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Un mot pour la décrire de la plus juste des manières ?

Je dirais 15 car fatigue et mal au crâne et que les basses de la Chaufferie me donnent envie de vomir à chaque fois (bon je ressens en général trop les basses donc ça me donne le tournis).

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Bah deux souvenirs : les meufs seins nus sur la scène, c’est toujours mon moment préféré, un sentiment de liberté puis quand Peaches est passé, que nous étions sur scène, qu’on a envoyé ballons et cotillons dans la foule, dix ans déjà, que ça passe vite et que c’était un bel anniversaire. Je suis trop heureuse qu’une soirée lesbienne tiennent aussi longtemps. Ça m’a émue.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Fini le temps où je faisais des trucs sous les escaliers et où je faisais tomber mon téléphone dans les toilettes des backstages car j’avais trop bu (c’est à dire trois verres lol). Non là j’ai bu un litre et demi d’eau, j’ai croisé des ex que j’avais pas envie de croiser, et j’ai parlé lessive dans la foule.

L’artiste qui t’a marqué.e ?

Sara Zinger, c’était vraiment cool. Bien aimé le rythme justement, pas trop minimal.

Bon mais parlons sérieux, plutôt grosse chope ou t’as fini en sueur et ivre mort.e sur le dancefloor ?

Je suis rentrée tranquille avec ma meuf à trois heures et on a pris un taxi car Uber et Heetch c’était huit minutes d’attente…

La personne qui t’a marqué(e), par son look / sa danse / son ivresse

Cassie, comme souvent. Elle est mon idole stylistique. <3

22535922_1472700922766450_6594836856108482560_n

« Pour le plaisir et aussi parce que croiser ses ex en soirée, ça me fait le même effet blasée. »

poppyPOPPY

« Pour leur ivresse, j’aimerais remercier, par ordre d’apparition… »

Décline ton identité

Poppy, 28 ans, membre éminent et bancal de la haute société du BBX Crew.

C’était ta première Wet For me ? Pourquoi on va à la Wet ?

Oulalalala non, ce n’était pas ma première Wet mais plutôt ma presque trentième (OMG). On y va pour écouter/voir/se défouler sur de superbes artistes qui n’hésitent pas également à se lâcher, mettre à jours ses ragots (sans mauvais jeu de mots), « faire péter son débardeur » et être complètement libre.

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Un mot pour la décrire de la plus juste des manières ?

20/20. Évidemment. Effervescence émotionnelle !

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

J’aurais bien évoqué Louise De Ville et sa copine dans une piscine trop petite qui ont inondé la scène et ont laissé la bouche béate au public transporté mais le « Joyeux Anniversaire » entonné par ce même public lors de l’apparition du crew complètement désordonné (pour changer) sur le central a rempli mon petit coeur d’émotion ! Et de paillettes. Et de ballons.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Quand F/cken Chipotle me lâche son casque pour aller faire pipi alors qu’elle doit commencer à jouer ?! Ou quand Lubna s’improvise maîtresse d’école pour tenter de nous expliquer ce que l’on devait faire sur scène (cf.plus haut) juste derrière le rideau, là où il fait 53° et qu’on a pas compris et que la seule question a été : « On peut faire un selfie » ? 
L’artiste qui t’a marqué.e ?
Sinon, les sets de Léonie Pernet, Louisahhh, F/cken Chipotle, Catherin et Calling Marian. Et Rag, EVIDEMMENT, de 6h à 7h quand t’as plus de jambes.
Bon mais parlons sérieux, plutôt grosse chope ou t’as fini en sueur et ivre mort.e sur le dancefloor ?
Les deux (#Burgerquizz) !

La personne qui t’a marqué(e), par son look / sa danse / son ivresse

Cassie, de loin ! Pour son look, hein, pas son ivresse. Avec ses cheveux plaqués, son maquillage à la Bowie et SA FUCKIN CAPE D’OISEAU !! C’est oui.  Sinon, pour leur ivresse, j’aimerais remercier, par ordre d’apparition… MP Moi.
KeiraKnightley-Wet

Quand je suis sortie de la Machine à 7h, en plein jour

saraSARA

« Faudrait inventer une application qui met ton téléphone en mode avion au bout du 4e verre… »

Décline ton identité

Sara Zinger, on m’en donne 25, c’est le principal et je prétends faire danser les gens en boite de nuit, plutôt pas mal comme taf !

C’était ta première Wet For me ? Pourquoi on va à la Wet ?

Non pas la première, et la 2ème aux platines il me semble. Perso j y vais pour mixer ou pour voir les copines jouer, y’a toujours un super line up, certainement pas pour brancher en tous cas.

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Un mot pour la décrire de la plus juste des manières ?

19 ! j ai perdu un point bêtement , en un mot c’était une soirée « riche »

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Le lâché de ballon et de confettis, bouteille de champagne à la main sur la scène pour l’anniversaire, avec Peaches en fond sonore, juste parfait, je me souviens me retourner vers ma pote les yeux brillants en regardant la foule et lui dire : regarde on dirait un moment hors du temps.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Fishbach et moi en battle tecktonik dans les backstages 

L’artiste qui t’a marqué.e ?

Avec Calling Marian on s’était jamais rencontrées ni sur un line up ni autre part, on avait juste échangé quelques mots sur les réseaux et c’est important pour moi de créer des liens avec ma génération de dj, on joue plus ou moins dans la même cour, ça rapproche direct, je l’ai rejointe derrière ses platines pour la fin de son set et on est parties se poser dans les loges avec VIKKEN également, on a fait une jolie photo a trois. Un de mes passages préférés de la soirée.

Bon mais parlons sérieux, plutôt grosse chope ou t’as fini en sueur et ivre mort.e sur le dancefloor ?

Plutôt la lose total tu vois ce moment ou à 6 h du matin tu envoies le message qu’il faut pas (alcool aidant), tu le penses vraiment le « tu me manques », mais putain ça faisait des jours que tu te retenais, tu voulais surtout pas craquer un samedi soir en pleine Wet, t’en a 2000 autour mais c’est la seule qui est pas là. Faudrait vraiment inventer une application qui met ton téléphone en mode avion au bout du 4ème verre.

La personne qui t’a marqué(e), par son look / sa danse / son ivresse

Rien de tout ça mais si il doit ressortir une personne de la soirée c’est Rag. Gros coeur sur Rag et respect x1000 de ce qu’elle a réussi à construire. C’est une grande dame.

giphy

À la fin de mon set j’ai envoyé un morceau inédit de mon album en préparation « Go back  » Et je suis sorti des platines pour le chanter en live au micro

charlotteCHARLOTTE

« J’ai fini ivre de joie (mais pas que) et en sueur sur le dancefloor »

Décline ton identité

Hola ! Toujours Charlotte, toujours 23 ans et toujours dans l’audiovisuel !

C’était ta première Wet For me ? Pourquoi on va à la Wet ?

Oulah non ce n’était pas ma première Wet, loin de là ! Hum très bonne question… On va à la Wet parce que le son est bon, les nanas sont muy bonitas et parce que merde 10 ans ça se fête ! Sans oublier le côté militant parce que bon… On a quand même la chance d’avoir un collectif présent, engagé, qui fait en sorte de faire perdurer les soirées meufs et ça c’est important. Merci Barbie(e)turix !!!

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Un mot pour la décrire de la plus juste des manières ?

Je dirais 17/20. C’était HUMIDE comme toujours !

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

LE Moment. Celui où on a fêté dignement les 10 ans de la Wet sous une pluie de champagne, de ballons … Avec toutes ces personnes qui s’investissent et font en sorte d’égayer nos samedis soirs tous les deux mois depuis 10 ans pour certaines !

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Un moment à la fois drôle (pour moi) et malaisant (pour ma pote) quand une nana un peu trop alcoolisée a commencé à la coller, danser dans son dos et à passer ses mains autour d’elle alors qu’on discutait ! Ça a duré 10 minutes, ma pote impassible qui me raconte qu’elle l’a rencontrée un peu avant et qu’elle est comme ça depuis le début, moi morte de rire évidemment. 

L’artiste qui t’a marqué.e ?

Louisahhh !!! À la vie a l’amor ! C’était la deuxième fois que je la voyais à la Wet et elle m’a encore mise dans tous mes états… Pourquoi ? Parce que Louisahhh.

Bon mais parlons sérieux, plutôt grosse chope ou t’as fini en sueur et ivre mort.e sur le dancefloor ?

J’ai fini ivre de joie (mais pas que) et en sueur sur le dancefloor. Et non je n’ai rien de très croustillant à raconter désolée… Une prochaine fois peut-être !

La personne qui t’a marqué(e), par son look / sa danse / son ivresse

T’as vu le nombre de nanas qu’il y avait ?! Bon d’accord il y a bien une petite brune avec un joli piercing qui a attiré mon attention, mais malheureusement je n’ai pas su saisir ma chance et d’après une source proche elle a quitté la France le lendemain… Dommage !

Louise De Ville qui se penche vers moi échange sa salive et m'asperge d'eau à la fin de sa performance "piscine" ... J'avais toujours aussi chaud mais c'était sympa

Louise De Ville qui se penche vers moi échange sa salive et m’asperge d’eau à la fin de sa performance « piscine » … J’avais toujours aussi chaud mais c’était sympa

crédit photo : Gaelle Ma Tata pour la Wet For Me