Les Nuits Sauvages

Dégif #137 : « Elle sortait d’un mariage et voulait embrasser pas mal de monde… » – Heeboo

Dégif #137 : « Elle sortait d’un mariage et voulait embrasser pas mal de monde… »

Dégif - Juin 25, 2019

Comment mieux parler de la fête que de la vivre ? Mais la vivre VRAIMENT ? À 100 %. Sans encombres, sans mauvaises chutes, sans mauvaises vibes. À 100 %, à sécher la piste, tout donner, sueurs et eaux, coeur et corps. Qui de mieux pour en parler que ceux qui la voient comme une véritable libération ?

Pour ce dernier Dégif, nos reporters d’un soir, nous livrent les plus belles pépites du weekend devant ET derrière le Dj Booth !

 

 

LAURA

« Insane »

jeud. 20 juin – Jeudi Banco: Fabrizio Rat(live) • Keith Carnal • Darzack • Blicz (NF-34)

Qui es-tu ?

On m’appelle Laura parce que bah c’est mon nom, aussi surnommée Pops (parce que popers hehe mais ce temps est révolu). Comme beaucoup je sors jamais sans mes lunettes « vitesse » et les chaines sur mes buffalos.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Insane, sérieux c’était une bonne soirée pour commencer le rush du week end.

Raconte nous ta vrille de la nuit

C’est ambitieux de me demander l’heure exacte, de jeudi 19h à Lundi 11h j’ai perdu la notion du temps, mais je dirais l’arrivée de Darzack et son énergie hyper communicative. À ce moment la tout le monde s’est laissé aller et on s’est tous transformés en pistos !

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

Bah c’est clairement ma pote en train de danser avec ses béquilles qui faisait phaser car elle avait attaché des lumière qui s’allumaient à chaque mouvement qu’elle faisait ! Je sais pas si c’est clair mais c’est passé crèèèèmmeeee!!

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Bah clairement Darzack en fait, j’ai pas compris pourquoi il sortait ses baguettes de batteries là, j’avais jamais vu ca ! D’ailleurs je dois avoir 20 min de vidéos de lui sur mon tel ahah !

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

A 20 h 20 le lendemain je dormais pour encore 40 min avant de me préparer et de prendre mon Heetch pour possession ! NF c’était en quelque sorte mon before, même si j’ai eu un after NF qu’on devrait donc considérer comme befter Possess quoi !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Ah ouai ca je m’en rappelle fort, je sortais des toilettes et là je vois une meuf beaucoup trop belle avec des traits asiatiques et des yeux clairs avec un style assez sombre, je lui ai dit qu’elle était super jolie et en fait elle me parlait super proche et elle avait un petit tic, c’était de sortir sa langue comme un serpent à chaque debut de phrase avec des yeux un peu venimeux enfin perso maintenant que j’y repense elle faisait un peu fliper mais elle était enivrante !

 

 

CORENTIN

« Un boucan comme on les aime »

vend. 21 juin – Le Maquis – Fête de la Musique (Boulevard de la Chapelle)

Qui es-tu ?

Corentin – Le long – Twerkeur professionnel

Image may contain: 4 people

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Un boucan comme on les aime

Raconte nous ta vrille de la nuit

Minuit 13 quand Djabi a commencé son set et a fait vriller le public

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

Ma mère en pleine forme qui s’est mise à danser avec d’autres mères de famille très en forme !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Djabi pour son set qui tabasse et qui a mis tout le monde d’accord

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

À 20 h 20 j’étais à Bobigny dans une autre fête plus calme et je me disais que ce soir allait être dingue (La Créole avec Bamao Yende)

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

À cette soirée là malheureusement personne mais c’était cool ahah

 

 

BILAL

« Good vibes »

ven. 21 juin – E-KLOZiN’ : Fête de la Musique 2019 @Canal Saint Martin (95 quai de Valmy, 10e)

Qui es-tu ?

Bilal, 27 ans, jamais sans mon bob

L’image contient peut-être : 3 personnes, foule et plein air

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Good vibes

Raconte nous ta vrille de la nuit

Dès 19 h on a vu passer des ballons d’hélium distribués par Adopte Un Mec, et on s’est mis en tête de faire voler une 8.6 comme on l’avait déjà fait deux ans auparavant.

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

C’est de faire convaincre avec mon pote les gens de nous donner leurs ballons en leur faisant croire que c’était une action pour Green Peace pour sauver les pandas. Les gens y ont cru putain !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Je shazam pas et je connais pas les noms des DJ, j’étais là pour eklozin en général

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’étais au mariage de mon cousin à danser sur du raï.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

C’était deux personnes archi cooles qui se sont foutues de notre gueule parce qu’ on a fail sur notre deuxième tentative de faire décoller notre bière. Et franchement j’aurai rigolé autant qu’eux, je leur en veux pas.

 

 

LOUIS

« Cathartique »

vend. 21 juin – Club Trax : Fête de la Musique (La Rotonde-Stalingrad)

Qui es-tu ?

Louis ! Pas besoin de préciser que tout le monde m’appelle Loulou hein. Vous pouvez me retrouver en soirée avec mes potes en train de parler très fort ou au milieu de la piste en train de danser comme si j’étais tout seul dans ma chambre lol

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes debout, foule et plein air

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Cathartique je pense ! Vraiment j’avais bien besoin de ça

Raconte nous ta vrille de la nuit

Oulah, très tôt sachant que j’étais en before avant. Je me souviens avoir fait des roulés-boulés dans un parc après c’est pas très clair. Il s’est passé d’autres trucs aussi mais c’est nsfw sorry

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

J’étais avec un pote en train de danser et j’ai fait un geste grave brusque et sa bière a volé au milieu des gens qui dansaient. Y’en avait partout. J’ai du lui repayer…

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Y’avait de la musique grave nice mais honnêtement j’savais même pas quels artistes passaient pendant la soirée…

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Avec une pote je crois, on prenait un verre dans Paris. Elle m’a renversé ma bière dessus. Le karma comme on dit. Je pensais à quelqu’un je crois.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Je crois que c’est un truc qu’a fait ma pote qui m’a grave marqué. Dans la queue avant de rentrer, je croise une meuf pour qui je bosse. On discute un peu (j’étais déchiré) et là ma pote surgit de nulle part en lui disant qu’au taff je regardais Tellement Vrai au lieu de bosser. J’étais en larmes. Du coup on s’est dit bonjour de loin aujourd’hui. Sinon y’a un mec qui était fringué en Robin des Bois qui m’a prêté son chapeau avec une plume. Il était grave gentil. J’espère qu’il va bien !

Ce GIF décrit vraiment comment j’ai dansé de minuit à 5 h

 

 

JADE

« Dépouillée »

vend. 21 juin – Club Trax : Fête de la Musique (La Rotonde-Stalingrad)

Qui es-tu ?

Jade/jadou. Signe particulier en soirée : je fais la chandelle au milieu de la piste (position acrobatique haha)

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes debout, foule et plein air

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Dépouillée (c’est pas le meilleur mot, mais dans la queue on m’a volée…)

Raconte nous ta vrille de la nuit

1 h : c’était très cool on dansait tous à fond ! Encore des déclarations d’amour à destination des potes haha

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

Y’avait un mec avec un vieux tatouage Johnny sur l’épaule hahaha

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Malouane, je connaissais de nom et c’était cool à écouter !

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Le lendemain je m’ennuyais…

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Ma pote, beaucoup trop ivre, qui danse toujours comme un poulpe haha

<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/share_button.php?href=https%3A%2F%2Fheeboo.fr%2Fdegif-137-elle-sortait-dun-mariage-et-voulait-embrasser-pas-mal-de-monde%2F%235&layout=button_count&size=small&width=83&height=20&appId" width="83" height="20" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allow="encrypted-media"></iframe>

 

 

ASMAA

« Promis je rentre tôt ce soir ! Foutaises ! « 

vend. 21 juin – Fête de la musique out door / indoor party (à la folie)

Qui es-tu ?

Prénom : Asmaa, signe particulier : j’appelle tous le monde Habibi

Aucune description de photo disponible.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Une de plus ! Et promis je rentre tôt ce soir ! Foutaises !

Raconte nous ta vrille de la nuit

3 h, à la fin de la soirée où évidemment, un peu éméchés, tout mon petit groupe chantaient des chansons de la révolution algérienne (et il n’y avait pas que des algériens).

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

Dieu bénisse le partage de localisation, rassembler 15 personnes en un seul point au parc de la Villette est périlleux, mais c’est tellement drôle de jouer à cache-cache avec ses potes trentenaires alors que tu vois leurs petites tête sur ton gps !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Tony Regazzoni, parce que sa musique me met vraiment de bonne humeur, c’est esthétique je dirais !

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’étais en plein apéro, ma garden Hafla (party en arabe) pour le lancement du collectif AsnZar, un collectif associatif d’artistes que nous avons fondé avec des amis !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un pote à mes potes, revenait toutes les dix minutes nous dire bonsoir et demander nos noms, il était soul et ne se souvenait pas qu’il l’avait fait et s’était présenté au moins cinq fois.


 

 

MATHIEU

« Du sable plein les chaussettes »

vend. 21 juin – PWFM Summerclub n°1 à LaPlage – Fête de la Musique (LaPlage de Glazart)

Qui es-tu ?

Mathieu, toujours une SnapBack en soirée

Image may contain: one or more people and outdoor

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Je sais que l’ambiance était folle et que j’avais du sable plein les chaussettes

Raconte nous ta vrille de la nuit

Le lever de soleil avec le set de Clara cuvé en closing était exceptionnel ! Parfait début d’été !

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

J’ai envie de dire merci à la personne qui a laissé son pack de Grim dans la queue au début, c’était bien sympa ahah !

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Je profitais du soleil avec du rosé en me préparant pour Mathame au Faust !


 

 

AXEL

« lol »

vend. 21 juin – Queer Station #7 (La Station-Gare des Mines)

Qui es-tu ?

Axel, signe particulier : crinière bleue

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

lol

Raconte nous ta vrille de la nuit

Quand ma pote s’est enfin pointée après ses trois soirées d’avant et que j’ai compris qu’on aurait pas besoin de passer au bar.

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

Croiser des gens que j’avais pas vu depuis trois ans, alors que j’étais dans un sale état…

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Le moment où je suis monté voir sur la scène principale ce qu’il se passait parce que ça avait l’air correct, et que au moment où j’suis entré ça a enchaîné sur Stromae…

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Je pensais à l’amour

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Y’avait un gars et une meuf en costume et robe de mariés, j’ai pas trop compris si c’était réel ou un happening de quotidien


 

 

MÉLANIE

« Putain ça tabasse »

ven. 21 juin – Possession (secret place)

Qui es-tu ?

Salut Heeboo ! Alors moi c’est Melanie, mes potes m’appellent Mel ou Melanight (ouais surnom pourri je sais mais bon que veux-tu, on ne choisit pas ses amis hein). Ma particularité en soirée ? Une fois le closing terminé, je suis la première à dire « bon il est où l’after ? » et je lâche mes potes pour nous chercher THE after pour bien terminer.

Image may contain: night and text

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Putain ça tabasse ! On a du le dire au moins 10 fois ! Quand je repense à ce set incroyable de Randomer. Il a retourné la warehouse, c’était dingue !!

Raconte nous ta vrille de la nuit

Comme chaque Possession, c’est le moment que je préfère, aux alentours de 6 h… Quand les vrais restent, les after Possession, l’ambiance où tout le monde se lâche, se libère, plus de limites. Tu oublies la vie réelle, tu te déconnectes, tout le monde s’aime, tu danses avec des inconnus, tu te poses dehors fumer une clope avec des gens que tu connais depuis dix minutes, tu retournes retrouver tes potes. Tu regardes autour de toi et tu as vraiment tout le monde à fond dans le son, plus rien ne compte à part le set de Randomer.

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

Ma copine Louise qui faisait des cœurs à Randomer haha ! J’en rigole encore en pensant à la scène haha. Je crois qu’elle aime bien Randomer !! Ou le moment où je me suis pris la porte des toilettes en draguant un mec. Oops !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Sans hésiter : RANDOMER !!
C’était incroyable. 4H30 de set et pas une minute d’ennui. Et il a une prestance et un charisme incroyable !! Il t’envoie des sons qui retournent vraiment la warehouse tout en restant calme, avec son petit sourire en coin. Je craque ! Et ce closing de malade qu’il a fait, ça faisait longtemps que je n’avais pas dansé comme ça.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Oula … JOKER !! Ce que je peux te dire c’est qu’on est lundi et que je pense déjà au prochain WE par contre

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Je n’ai pas une personne qui m’a marquée particulièrement. C’est un tout, un mood général. Tout le monde était beau !

 

 

MARIE

« Rails (… de train évidemment) « 

vend. 21 juin – FFR • Dimension 304 (secret place)

Qui es-tu ?

Marie, étudiante en droit, mais surtout teufeuse à mes heures perdues (et elles sont nombreuses …)

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Rails (… De train évidemment)

Raconte nous ta vrille de la nuit

Vers 2 h : petite sieste improvisée sur les rails (cf au dessus) entre les deux scènes. Dormir c’est important les amis, et avec de la techno dans les oreilles c’est encore mieux !

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

Avant même d’arriver au spot, les 2 kms de marche sur les rails d’un train désaffecté, dans le noir complet, avec pour seules lumières des petits bougies sur le sol, moi qui m’appelle Marie je pensais pas être un jour conviée à une soirée satanique

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Notre cher et tendre BXTR qui malgré des problèmes de matos et quelques coupures de son, nous a régalé, son talent n’a aucune limite

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Netflix + plat de pâtes + plaid + eau (beaucoup d’eau)

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un mec qui a perdu sa bouteille d’eau, bouteille que je me suis empressée de rendre (c’était une denrée rare), je crois que j’ai rarement vu autant de joie dans les yeux de quelqu’un !

 

 

AGATHE

« Le feu »

sam. 22 juin – Furieuse Premiere (50 rue Saint Sabin, 11e)

Qui es-tu ?

Je m’appelle Agathe, mon surnom c’est Aggy. J’habite à Londres et ma caractéristique en soirée c’est que je suis toujours la dernière à aller me coucher.

Image may contain: text

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Le feu

Raconte nous ta vrille de la nuit

À partir de 1 h tout le monde a commencé à se lâcher et à kiffer. Seiko la performeuse feu a fait son 1er show et c’était époustouflant.

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

Que de l’improbable, beaucoup d’artistes à la soirée qui s’empruntait leurs cordes de Shibari pour aller faire des perf un peu partout dans les caves. Des show magnifiques, avec une disqueuse, du latex, des flammes, des étincelles.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

La line up de la soirée était parfaite, j’ai découvert des DJ plein de talent, Burnside, MINH et Illnurse, c’était vraiment génial.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Je repensais aux rencontres magnifiques que j’ai pu faire lors de cette soirée tout en chillant devant Ru Paul’s drag race haha !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Tout le monde était stylé, la fille qui encordait était magnifique, c’était tellement apaisant et beau de la voir à l’oeuvre.

 

 

NOÉMIE

« SOLAIRE »

sam. 22 juin – Pisica OPEN AIR : Barac, Sublee, Nozwan & more (Oasis de Noisy)

Qui es-tu ?

Je m’appelle Noémie mais je préfère Noé et je me sépare rarement de mon bob rose en soirée.

L’image contient peut-être : texte

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Mmh pour décrire cette Pisica je dirais « SOLAIRE « 

Raconte nous ta vrille de la nuit

Je suis arrivée avec mon binôme mon inséparable et c’est toujours border line ensemble. Dès qu’il y a de la musique et que l’on peut danser c’est un mélange d’amour et de bonheur. C’est un peu nous dans la vie de tous les jours.

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

Quand un inconnu m’a porté pour me faire faire une « cabriole » dans les airs et que j’ai éclaté le nez d’une danseuse sans faire exprès…

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Le meilleur set bien évidement Barac. L’artiste micro roumaine tant attendu. Après le set de Marwan Saab était très cool je trouve qu’il a reboosté les troupes avec des sons plus « Ibiza » mais on avait aussi besoin de ça avec ce superbe soleil !

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’étais au parc des Buttes Chaumont toujours avec le même binôme à boire des bières artisanales et on se remémorait nos meilleurs pas de danse

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Il y avait un type en jogging Lycra bleu torse nu avec des petites lunettes de soleil hyper goodies et lui de 8 h 30 à 21 h 30 (mon heure de départ) il n’a jamais arrêté de danser, toujours seul, dans sa bulle (on se comprend ahaha) mais il avait l’air tellement heureux et flex à la fois et j’adore ça, voir les gens heureux et danser tous ensemble !

 

 

ANTHONY

« Underground »

sam. 22 juin – Pisica OPEN AIR : Barac, Sublee, Nozwan & more (Oasis de Noisy)

Qui es-tu ?

Anthony Domalain plus connu sous le prénom de Dom/Domi ou en DD

L’image contient peut-être : texte

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Mon petit mot pour décrire l’événement des Pisifrere , je dirais underground

Raconte nous ta vrille de la nuit

Le moment ou j’ai vrillé c’est quand je suis à rentré, je me serais cru a Berlin dans le quartier Ipste en bord de canal !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Le set qui m’a plus choqué c’est le méchant BARAC

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’étais tranquillement dans ma chambre à regarder l’équipe de France jouer contre le Brésil

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

La personne qui était en string qui a forcément dû faire parler plusieurs personnes mais pour moi il y avait aucun problème avec ça !

 

 

ROMAIN

« Les potes avant la choppe »

sam. 22 juin – Les Miraculés de la Fête de la Musique (Le Klub)

Qui es-tu ?

Romain, surnom Rhumaing et signe en soirée : je fais la danse du cou !

Image may contain: text

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Expression qui décrit la soirée : « Les potes avant la choppe » (la plupart des invités étaient des amis des différents dj présents c’était surtout pour profiter du son et encourager nos amis respectifs qu’on était là)

Raconte nous ta vrille de la nuit

L’heure à laquelle c’est parti, je dirais 2 h 30 où il y a beaucoup de jeunes qui sont arrivés et qui étaient bien éméchés et un grand groupe qui était là pour encourager leur ami qui sont rentrés dans la salle où j’étais et tout le monde s’est mis à s’amuser à sa manière. C’était hétéroclite mais très beau à voir !

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

Un mec qui s’est endormi en plein milieu de la piste alors que le son était extrêmement fort et tout le monde était agité autour de lui…

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Pour moi ce qui m’a marqué c’est l’osmose du collectif Supercherie toute la soirée et les différents B2B finaux bien gérés

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’étais au bar, fatigué mais encore en train de picoler avec des amis, la soirée était déjà derrière moi, je pensais plutôt aux soirées à venir !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Des gens qui devaient avoir 18-20 ans complètement arrachés qui devaient en être à leurs premières perches, c’était mignon à voir, limite nostalgique.

 

 

NATE

« Black excellence »

sam. 22 juin – La Creole x The Voodoo Club (Le Chinois)

Qui es-tu ?

Je m’appelle Etan, mais tu peux m’appeler BEEK$ c’est mon nom de rappeur. En soirée je me fais remarquer avec mes dance moves.

Image may contain: 2 people, text

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Black excellence

Raconte nous ta vrille de la nuit

Vers 1 h j’étais en euphorie totale, à ce moment là on a fait plein de super rencontres. Une magnifique métisse aux cheveux curly nous a offert un mojito avec mon pote. Un gars au bar lui avait filé un billet de 50 balles donc elle n’a pas hésité. Vraiment adorable !

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

C’était en début de soirée, vers 00 h 30. Je dansais avec une meuf très grande, genre d’1m80 et quelques, sachant que je mesure 1m75. Bref y avait grave le feeling, on se pecho et là elle me demande mon prénom avec une voix plus grave et virile que la mienne… Je me suis rendu compte que c’était un trans haha j’étais pas prêt, très drôle comme expérience

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Je t’avoue que j’étais tellement bourré que je me souviens pas précisément des sons qui passaient mais je me rappelle d’un remix afro incroyable d’un morceau de Cardi B, entre trap et afro house j’étais refait.

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

j’étais posé au canal Saint-Martin avec un pote rappeur de Nice qui est sur Paris en ce moment.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un mec avec un haut résille et une visière futuriste qui dansait le voguing sur scène. Incroyable, il était tellement gracieux et envoûtant.

 

 

PAULINE

« C’est la roue libre »

sam. 22 juin – Poison Point x Nostromo x Salem Unsigned x Panzer (Petit Bain)

Qui es-tu ?

Je m’appelle Pauline ou Pop’s

L’image contient peut-être : texte

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

C’est la roue libre

Raconte nous ta vrille de la nuit

Après le DJ Set de Poison Point ça a commencé à vriller, Salem a commencé à mettre des sons qui tapent bien du pied c’était vraiment cool !

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

Je me souviens d’une fille qui passait partout dans la foule et qui dansait avec tout le monde et tout le monde se marrait avec elle, petit instant joie

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

C’est vraiment le DJ Set de Poison Point qui était génial parce que en plus de faire un live génial c’est une sorte de performance ! Et sinon Panzer c’était super cool aussi

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

J’étais dans le train pour rentrer à Brest et c’était déjà la déprime de se dire que le week-end était fini !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Y a un mec en début de soirée qui portait une sorte de cape et une protection sur le ventre ça faisait un peu moyen-âge et en plus il dansait presque pas et n’avait pas l’air très heureux, je crois qu’il est parti assez tôt ce qui est dommage parce que son look était marrant !

Parce que le Petit Bain c’est sur un bateau et on sentait parfois que ca bougeait, l’alcool y était peut-être pour quelque chose mais le bateau aussi ahah !

 

 

LUIGI

« Une bonne surprise »

sam. 22 juin – METEO – Lil Queen of the Music (La Petite Reine, Genève)

Qui es-tu ?

Je m’appelle Louise mais ce soir là c’était Luigi, c’est mon nom de drag king ; je suis assez repérable à mon make up et mon attitude (un peu) expansive, surtout quand je performe.

Image may contain: one or more people and text

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Pour décrire cette soirée : une bonne surprise.

Raconte nous ta vrille de la nuit

23 h 30 : Luigi faisait mousser et buvait sa fausse bite, une bouteille de bière, les gens hurlaient, forcément c’était mon moment préféré

Si tu pouvais en garder un seul souvenir absurde, cocasse, improbable ou drôle ?

Danser dans la Petite Reine c’était assez drôle, les gens étaient chauds.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

J’ai pas trop fait attention aux sets mais j’aimais bien ce que mixaient Kaori et Nina Nana, ça bougeait bien

Le lendemain à 20 h 20, c’était quoi les bails ?

Le lendemain à 20 h 20 je me baignait à la perle du lac.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

La personne qui m’a marqué c’est une brésilienne très sympa et très apprêtée, elle vaut une longue robe fluide à rayures et des cheveux courts bouclés. Elle sortait d’un mariage et voulait embrasser pas mal de monde.


Adeline Journet

Articles similaires

Plus d'articles

Dégif

Dégif #76 : « Elle était là pour que je la voie et que je me crache sur le menton »


Night Shoot

Romain Guédé redonne au vivant toute la force du puissant


Victor Maître

Dégif

Dégif #140 : « J’ai d’abord pensé que les organisateurs étaient des petits coquins et qu’ils avaient dissimulé du poppers »


Dégif

Dégif #81 : “Il me faisait penser aux teuffeurs sous acides qu’on voit sur les vidéos de raves des années 90″