Lorsqu’on parle House music, c’est plus fort que nous, on entend une petite mélodie dans notre esprit puis on se retrouve à chanter, toute gorge déployée : « Gotta have House, music, all night long, with that House, music, you can’t go wrong » puis on imagine un choeur, reprenant de plus belle : « Move your body, shake your body ». Merci Marshall Jefferson ! Mais derrière les géants américains et anglais on a parfois tendance à oublier la House italienne. Mention toute spéciale, donc, pour la Mona qui célèbre samedi la fantastique épopée House de la Riviera italienne du début des années 90s. Et parce qu’on sait que vous allez être beaucoup à nous dire « kezako? », on se laisse guider par Ricky Montanari, figure ultra mythique du courant.

Qui de mieux que Ricky Montanari pour nous parler de House italienne ? Et bien pas grand monde… Dj depuis les années 80s, le lancement de sa carrière coïncide parfaitement avec l’arrivée de la House en Europe. Après un séjour à Londres où il déniche de nouvelles productions musicales, alors introuvables dans son pays natal, Ricky Montanari devient l’un des symboles de cette époque.

On le retrouve samedi à la Bellevilloise pour clôturer en beauté la saison 2018/2019 de la Mona aux côtés de deux autres pointures de la house italienne : Enrico Mantini et Black Mighty Wax. Mais en attendant, et parce que la House Italienne est encore bien méconnue de nos oreilles parisiennes, Ricky Montanari partage avec nous dix tracks qui sont pour lui des incontournables du mouvement ! Allez, on se remplit les oreilles puis on se retrouve samedi sur le dancefloor pour Mona House Of Riviera à partir de 22 h !

L’image contient peut-être : texte

Klein & M.B.O. – Dirty Talk (European Connection) Instrumental

« À l’origine de tout… Mario Boncaldo et Tony Carrasco. Super Super Classic ! »

« Le origini di tutto , mario boncaldo e tony carrasco super super classic ! »

Macho – I’m a Man (LP Version)

« Oui je sais c’est Disco, mais à partir de la moitié, ce son passe merveilleusement dans un contexte House. »

« Si lo so , è disco , ma da meta’ in poi in un programma house ci sta a meraviglia. »

Fidelfatti with Ronnette ‎– Just Wanna Touch Me / Experience 

« La face B « Experience », c’était un classique au Vae Victis »

« La B side, « Experience », un classico al Vae Victis »

Sueño Latino – Sueño Latino (Paradise Mix)


« Superlatif, merveilleux »

« Superlativo , meraviglioso »

Be Noir – Love Themes (Radio Edit)

« Un morceau que j’aimerai toujours »

« Un brano che non smettero’ mai di amare »

K.G.B. ‎- Detroit 909 (1991) 

« Une perle d’Ivan Iacobucci »

« Una gemma di Ivan Iacobucci »

Riviera Traxx ‎Vol. 1 – Parfume 2

« Quand je l’ai écouté dans un mix de Tony Humphreys sur Kiss FM je failli m’évanouir »

« Quando l’ho sentito in un mastermix di Tony humphreys su kiss fm volevo svenire »

Soft House Company – A little piano

« Il y a eu pas mal de producteurs qui ont utilisé ce son pour sampler d’autres classiques, mais l’original reste celui-ci. »

« Da qui ci han pescato a piene mani diversi produttori per confezionare altrettanti classici , ma l’originale resta questo »

Love Inc. ‎– Your Love  

« Bootleg presque inconnu, loop de « Safari » des Modern Sound Corporation avec un côté plus acid. Je le joue encore. »

« Bootleg pressochè sconosciuto , loop di modern sound corp. Safari , con acid , lo suono ancora »

FPI Project – Rich In Paradise 

« Top top top !!! »


Et puis pour ceux qui en veulent toujours plus, on vient écouter sur Mona Musique la compilation House Of Riviera réalisée par Nick V réunissant huit morceaux emblématiques de cette période.