Photographe des sub-cultures, Gavin Watson est à l’héritage photographique britannique, ce que Jacob Khrist un jour sera, on l’espère, au monde de la nuit en parisienne. Franche et directe, son oeuvre a su rendre compte des élans, désillusions et mouvements d’une jeunesse tourmentée des années post-Thatcher ; les rituels et routines des franges en marge, du punk au skinhead en passant par le premier raver. Déjà à l’époque, Gavin Watson photographiait l’essence de la société, l’individu lambda, dans sa beauté et ses fractures.

Du 12 au 19 octobre, la galerie Iconoclastes exposait les photos de l’anglais dans le cadre de son livre, Raving 89. Pour clôturer l’événement c’est le Supersonic qui se met demain vendredi 19 octobre au goût de cette fin des années 1980 de tonnerre. Au programme, une soirée spéciale This Is England avec comme invités, les acteurs du film éponyme. Toute une nuit sous le signe du punk, de l’acid house, du rock steady, du ska et de l’indie des années 80 et 90, sous l’oeil et le clic de Gavin Watson lui-même.
Pour l’occasion, Le photographe nous a concocté une playlist spéciale à son image, et elle comprend tout ce à quoi on ne se serait pas attendu ! C’est groovy et doux, c’est sexy et malin, c’est sensuel et déclassé. Play !

1 – 808 STATE
Pacific state
2 – Afro Dizzi Act
Cry Sisco
3 – Black Box
Ride on time
4 – Mr LEE
GET BUSY
5 – Sydney Youngblood
If only I could
6 – Li’l Louis
FRENCH  kiss
7 – THE BELOVED
SUN RISING
8  – A guy called Gerald
Voodoo Ray
9 – Soul 11 Soul
Back to life

Skinheads, High Wycombe, UK 1980s

10 – Orbital
Chime.