Dur dur d’être un fêtard. C’est un peu le son de cloche de Dure Vie, depuis cinq ans, ou une façon de dire que « la vie c’est dur » et qu’ils sont là pour la rendre plus douce. Plus douce à travers un site Internet et des événements colorés, doux et pointus. Au détour d’une Machine du Moulin Rouge, on a demandé à la team Dure Vie & Friends de nous raconter leurs plus beaux moments, leurs plus drôles anecdotes, leurs plus cooles histoires de club, de musique ou d’amitié.

Avant de les retrouver au Chalet du Lac dimanche 1er avril pour les un an de leur célèbre Disco Disco, avec entre autres, Cerrone et Dj Sport à l’affiche, on les retrouve ici, entre les lignes, dans l’intimité, et les souvenirs.

dure vie disco disco

duke-dure-vieMAZEN

Alias Duke de la Dure Vie (Co-fondateur)

Dur de choisir tellement il y a des petites histoires à raconter…

  • Le premier artiste interviewé chez Dure Vie était le producteur et dj d’Hambourg Christopher Rau qui nous a répondu « No, I’m a cheesburger » à la question « You’re Hamburger right? ».
  • Dure Vie porte le nom d’un groupe Facebook privé de copains qui partagent des dossiers de soirées, et ce groupe s’appelait à l’origine « Dure Concrete ». D’ailleurs, si nous offrons gratuitement des déguisements et des paillettes à nos événements cela fait suite à une soirée/journée/soirée/journée vécue entre copains.
  • Mon associé et moi-même nous sommes déjà faits virer de notre propre soirée.
  • Un artiste dont je tairai le nom nous a demandé de l’emmener chez des prostitués en pensant être dans « le quartier rouge d’Amsterdam ».
  • Habillés en robe, mon meilleur ami et moi-même avons simulé un accouchement en plein milieu de LaPlage de Glazart pendant un événement Dure Vie (j’ai joué le rôle du nouveau-né).
  • À la fin d’une de nos soirées, un agent de sécurité du club nous dit : « Dure Vie, Dure Vie… jamais un événement aura aussi bien porté son nom ».

gonz-dure-vieBENJAMIN

Alias Gonzo de la Dure Vie (Co-fondateur)

  • Coucou heeboo coucou heeboo coucou heeboo, coucou !
  • À Amsterdam, pour avoir un bel appartement en Airbnb nous nous sommes fait passer pour deux amoureux car nous le louions à un couple de garçons. Nous avons été accueillis avec des pétales de roses dans la cuisine, c’était trop mignon. Un calumet plus tard, nous annulions tous nos rendez-vous pros histoire de manger un bon tiramisu dans un coffee et de boire des bières dans un parc assis par terre… Les génies qui prennent leur rôle d’amoureux très à coeur. Ce soir-là, Mazen a pris son rôle très à coeur et a utilisé mes fesses comme oreiller.
  • Dans le cadre de notre partenariat avec le Favignana Festival, nous avions décidé d’aller sur place avec une bonne bande de potes. Nous avions pris l’apéro avant de prendre notre vol à 6h (qui fut malheureusement annulé) – du coup la fête a continué jusqu’à notre prochain vol à 6 h à 15 h qui a été encore retardé de 2 h. Un enfer. Nous avons perdu un pote pendant ce périple, beaucoup de neurones et nous sommes arrivés à 22 h en Italie frais comme des gardons. L’un d’entre nous a eu peur de prendre l’avion à cause des protos et de l’azote qu’il y avait dedans, il a même appelé son médecin…

axel-dure-vieAXEL

Coordinateur de projets et Responsable Partenariats

  • Pendant mon second événement Dure Vie en tant que membre à part entière de l’équipe, mes deux boss se sont fait virer de leur propre soirée.
  • Le DJ que l’on apprécie le plus est également celui qui est le plus relou… On est sadomasochistes.

jade-dure-vieJADE

Rédactrice en chef et Chargée de com

  • Mon entretien pour rentrer chez Dure Vie s’est terminé par un « Bon et sinon, tu fais la teuf ? ». Très important.
  • Quand un artiste m’a demandé une pizza au salami et rien d’autre pour son repas à l’hôtel. J’ai fait tous les Deliveroo possibles, et puis j’ai fini par lui commander une pizza au chorizo en priant pour que ça passe. Il n’avait pas l’air content en arrivant…
  • Notre événement aux Pavillons des Etangs était l’un des seuls sans déguisements. Quelqu’un est venu m’alpaguer pour demander « Ben alors Dure Vie, ils sont où vos déguisements ??? » ♥️

akil-dure-vieSÉBASTIEN

Aka Akil, DJ Résident de Dure Vie

  • La fois où lors de notre première teuf à Berlin à l’Urban Spree, nous avions rempli l’endroit en rencontrant des gens dans la rue.
  • Un artiste qui me dit « Ah, c’est beau Bordeaux »… On était à Lyon !

baastel-dure-vieGUILLAUME

Aka Baastel, DJ Résident Dure Vie

  • Le set en poncho au Batofar pour la pétanque sous un énorme jour de pluie.
  • Notre première teuf au Glazart et le closing techno au lever du jour…
  • Les backstages de la Machine !
  • Dure Vie tout simplement…

dustyfingers-dure-vieJOHANN

Aka Dusty Fingers, DJ Résident de Dure Vie

C’était à une des premières soirées Dure Vie à LaPlage de Glazart. Je commence mon set par un beau soleil, les gens sont chauds, mais le ciel se couvre de plus en plus et devient menaçant. Au moment où je joue  Acid Trax, de Phuture, un énorme orage éclate avec des éclairs et une pluie torrentielle. Je pensais que tout le monde allait se barrer ou s’abriter, mais au contraire, tout le monde est resté danser comme des malades sous la pluie, hypnotisés par les lignes acid et les éléments déchaînés du track !

AURÉLIEN

Patron de l’agence Bonjour/Bonsoir : Badaboum, Safari Boat, 824 heures et Panic Room avec qui nous partageons les bureaux

Improbable histoire que cette rencontre avec les gars de Dure Vie… En week-end à Berlin, j’étais dans l’incapacité de régler mes consos commandées au comptoir du Panorama Bar avec mes potes suite à la perte de mon portefeuille. Quand soudain apparaissent Duke et Gonzo que je connaissais à peine, qui ont pu me sortir de cette situation désastreuse. On a fini par faire la fête ensemble le week-end durant, en rentrant à Paris je leur ai proposé la direction artistique de mon mini-club, le Panic Room !

ANTOINE DEBEHAULT

Leur meilleur ami et plus fidèle allié des événements Dure Vie

« Le premier Weather Festival caméra au poing » Pour la première édition du festival, nous avons décidé de couvrir la totalité de l’événement sans pause. Le résultat : 3 soirées, 2 afters, virés de la Concrete, exclus à vie d’un bar vers Gare de Lyon, des litres d’alcool, des centaines de photos inutilisables, et une semaine pour s’en remettre…
Le tout pour un article, et la certitude que si c’était à refaire nous le referions.#vousetesquedespoulpes

thomas-dure-vieTHOMAS

Aka Tvfrom86, fondateur du label In The Records et DJ

On s’est retrouvés le vendredi soir à Amsterdam. C’était notre premier ADE en 2016. On était bien chauds, et on avait envie d’aller à toutes les teufs.

On est allés au Paradise, littéralement dans un hangar de 5000m2. Le truc était over blindé. On a quand même tenté de faire la queue mais arrivé devant le videur, une heure après, le mec m’a dit : « ON EST FULL – MÊME LA MAMAN DE JAMIE JONES, ELLE RENTRE PAS. » Ça m’a convaincu, je suis rentré chez moi. En revanche, les autres ont fini tard / tôt, au De School, voir Antal ou je ne sais plus quel DJ hollandais. Il me semble, d’ailleurs, que c’est à la fin de cette soirée qu’ils ont perdu la caution de leur appartement. Merci les paillettes !

crédit photographie : LeViet