Tu l’auras compris, même si le quartier l’implique pas trop, Garage, c’est un club underground en plein 13e.  Pas facile à croire, du coup on t’invite à voir ! Avec sa programmation aussi festive que pointue et son cadre brut intérieur-extérieur il se détache dans le milieu de la nuit parisienne. Voilà pourquoi tout le monde ne peut y accéder, comme tout club un peu alternatif, faut « connaître la soirée » ! Normal !

L’entrée gratuite ou à 5 euros maximum le distingue encore davantage des autres établissements de nuit parisiens. Mais cette politique de prix implique parfois une affluence bien supérieure à la capacité du club. le revers de la médaille est donc le risque de se heurter à une porte un peu plus stricte qu’ailleurs. Et les portes strictes on te propose d’apprendre à les dompter !

photo-garage

Harley

VENIR TÔT

Puis tu feras moins la queue !

Si tout le monde connaît les soirées souvent annoncées à partir de 23h, moins de gens savent que le club est ouvert à partir de 19h et donc est souvent déjà bien rempli par des labels et collectifs locaux qui s’occupent des platines et des fêtards avertis qui profitent de la terrasse et des consos en happy hour avant le début des soirées dans le club. A cette heure-ci leur politique est la même que n’importe quel bar : n’importe qui de majeur est le bienvenu.

SAVOIR QUI JOUE

Si tu viens juste pour te la coller et faire chier c’est pas la peine…

Une légende raconte qu’un groupe de 25 mâles en enterrement de vie de garçon a passé la porte un soir grâce à l’un d’eux qui connaissait par coeur la discographie d’un artiste invité ce soir là… Connaître la programmation dans un club pointu musicalement est une condition quasi-indispensable.

RESPECTER LES FILLES

« Non » aux gros lourdauds

Ce n’est pas une règle absolue mais quiconque est allé au Garage a pu sentir que l’atmosphère n’y est pas oppressante pour les filles car elle ne s’y font pas embêter à tout bout de champs par des gens confondant le club avec une soirée speed-dating, si le physio a un doute sur le fait qu’accepter un groupe de garçons peut changer l’alchimie de la soirée il ne prendra pas le risque.

garage-2

Alban Gendrot

SAVOIR SE GÉRER

Si t’es death à 00h, c’est mal parti

Pas besoin d’avoir une barbe grisonnante pour que le physio sente que vous n’allez pas faire un coma éthylique à 5 h du matin ni crier « alleeeez là !» au milieu de la piste de danse…

DEVENIR UN HABITUÉ

Si tu viens souvent, tu rentres plus aisément

Jouez le jeu et les agents à la porte vous reconnaitrons. Ils sont toujours plus souples avec les visages familiers : devenez donc en un (et avec un
peu de chance vous aurez même peut être parfois la possibilité d’éviter la file d’attente)

NE PAS SE LA PÉTER

On en a rien à cirer de ton compte bancaire

Si Garage voulait sélectionner des clients en fonction de leur pouvoir d’achat il augmenterait le prix de l’entrée. Il n’y a pas de “table service” (c’est à dire de traitement particulier pour les personnes qui achètent des bouteilles) ! Si cependant vous préférez acheter une bouteille et vous servir vous même, vous pouvez en demander au bar et la boire au comptoir ou vous posez où vous voulez… comme avec n’importe quel verre (ou sans).

photo-garage-3

Harley

ZEN ZEN ZEN !

On va te poser quelques questions, reste cool, c’est pas la police

Les quelques questions que le physio peut vous poser lui permettent de sonder votre état d’esprit et détecter les personnalités festives et celles plus agressives. Pourquoi ça ? Pour éviter que quelque chose se passe mal, normal !

UN PEU DE RESPECT

La politesse, c’est pas pour les chiens bébé

On a souvent vu un physios du Garage revenir sur sa décision après avoir apprécié la réaction d’un groupe malgré qu’il l’ait « recalé ». Enfin, attention, ça arrive aussi dans l’autre sens, fais pas trop ton malin !

VIENS COMME TU ES

Comme chez MacDo

Les personnes à la porte du Garage ont suffisamment d’expérience pour sentir l’énergie que dégage un individu. Soyez bien dans vos pompes et tout ira bien. Cette phrase marche aussi dans la vie…

OH LA PHILOSOPHIE !

L’échec c’est pas si grave

Si jamais cela n’est pas passé cette fois-là allez profitez d’une des autres excellentes boites de ce coin du 13ème et retentez votre chance au Garage un autre soir.