Y’a comme un petit truc complètement barré dans la musique de Peine Perdue, un petit air triste complètement assumé, une excitation onirique un brin désabusé, un truc en gros, qui fait qu’on écoute leurs morceaux comme on détruit une boîte de pastilles des Vosges. C’est précis, c’est bien fait, c’est addictif, c’est comme une histoire d’amour dont on se détache jamais vraiment. « J’ai hâte de te revoir, hâte de te perdre, hâte de tout perdre ».

Alors oui, quand on a vu chez Heeboo que Coco Gallo et Stéphane Argillet – alias les têtes pensantes de la synthwave française actuelle – jouaient à La Station pour le festival UrbanSpree, à l’occasion de la sortie leur nouvel album, Nuit Blanche, on leur a demandé de nous répondre en musique. Le résultat est doux et décalé. Play !

1 / Notre track de l’enfance ? Maman a tort – Mylène Farmer

2/ Celui qu’on aimerait écouter au dernier jour de notre vie ? Défense de se noyer – Orchidée noire

3 / Le track qu’on aurait voulu écrire : Deliverance – hørd

4 / Le track de notre humeur actuelle : Océan Rouge – Flavien Berger

5 / Notre chanson des bonnes résolutions à tenir avant Noël : Regal Zone – Siouxsie & The Banshees

6 / Notre track tu climat social français ? Une Vie sans idéaux – Alex Sindrome

7 / Notre track pour éduquer la France : Aléas, Dernière Chance -Automelodi

8 / La chanson parfaite pour faire l’amour en 2016 ? Milf & Milk – Rouge gorge

9 / Notre track pour oublier la grisaille intérieure ? The Force – Nancy Nova

10 / Notre track de la tristesse heureuse : La Fête triste – Trisomie 21