Les Nuits Sauvages

Miley Serious : « J’ai jamais aimé la politique donc je déteste quand c’est mêlé quelque part, même dans le punk » – Heeboo

Miley Serious : « J’ai jamais aimé la politique donc je déteste quand c’est mêlé quelque part, même dans le punk »

Interview Nuit - Juin 27, 2019

Jeanne Lula Chauveau

Miley Serious c’est la version electro-punk de notre copine américaine, qui depuis une dizaine d’années fait trembler les murs et bourdonner nos oreilles. En fait, Miley, c’est ce redoutable mélange entre le clubbing et la scène underground, qui l’a propulsé sur le devant de la scène électronique française mais aussi à l’international. À l’occasion de la Marche des Fiertés, elle sera derrière les platines de la Cocotte Club pour tout retourner, et avec fierté !

Forgée par son enfance toulousaine, sa vie à Paris et ses aventures new yorkaise, Miley Serious – Aurore – est déjà à la tête de son propre label 99cts rcrds ; à son image, entre sons techno, UK acid, trance et post punk des années 90, mais également à l’image de cette mouvance hybride qui investit les clubs dans le milieu des années 2010 : inclassifiable, dansante et novatrice, pour le plus grand plaisir des mélomanes.

Perçue comme l’un des membres incontournables de la famille Rinse France, on retrouvera Miley Serious samedi 29 pour la Cocotte Club : Pride 2019. Au programme, quatre espaces pour quatre fois plus de plaisir, assuré par les collectifs Flash Cocotte, Bizarre Love Triangle , House of Moda et Fils de Vénus. En attendant, on lit Miley, et comme sa musique, ça fait boom, tchik, bam !

Ça représente quoi pour toi, de jouer à la Cocotte Club : Pride 2019 ?

Énormément de fierté !

Pourquoi Miley Serious ? C’est un hommage à Miley Cyrus ? Ou c’est ton pire cauchemar ? 

Alors ce n’est pas un hommage mais plutôt une blague sur son blaze, je l’ai faite il y a de ça un petit bout de temps et je l’ai gardé depuis quasi 10 ans ahah

Si tu devais absolument changer de nom là, en trouver un nouveau, ce serait quoi ?

Pour être honnête, j’y ai déjà pensé mais je ne vois pas !

Tu viens bien de Toulouse ? C’était comment tes toutes premières fêtes ?

Yes je viens bien de Toulouse, et les fêtes là-bas m’ont énormément pris de point de vie à vrai dire mais elles m’aussi permis de faire plein de choses ! Organiser, jouer, rencontrer des gens, faire évoluer une scène et la génération à ce moment là !

Si tu devais te souvenir d’une seule chose de cette période ?

La teuf je pense ahah

Tes premiers amours musicaux, c’était quoi ?

Tous premiers ? Henri Dès ? En vrai, les premiers c’était genre les Beatles.

Tu as changé ta manière d’écouter et percevoir la musique depuis que tu en fais ?

En vrai ça évolue, y’a des choses qui me saoulent et d’autres que j’aime alors qu’avant je n’aimais pas.. ça varie oui. J’aime bien comprendre pourquoi je n’aimais pas, voir l’évolution de mon oreille. Mais c’est clair que j’ai plus de mal à écouter un album en entier maintenant avec l’habitude de digger rapidement !

Quand est-ce que t’as décidé de bouger à New-York ?

En 2015.

Il est comment, le monde de la nuit new yorkais ? 

Génial et hyper moody, y’a un côté hyper OG qui est fascinant !

Tu te souviens de ton premier dj set ?

Oui (rires)

Qu’est ce qui a changé chez toi depuis ce soir là ?

Je pense beaucoup de choses, j’ai grandi, vieilli donc les choses ont évolué mais je pense que j’ai un peu plus d’assurance que le premier dj set où je lisais ma tracklist sur un papier ahah

C’est quoi ta dernière GROSSE GROSSE découverte en matière de musique ?

Dark Thoughts un groupe de Philadelphie. 

C’est quoi qui te rend heureuse quand tu joues ?

Les gens qui hurlent (rires) j’adore !

« J’aime les communautés et les microcosmes de scènes du coup j’adore faire évoluer ça avec 99CTS »

Tu as des rituels avant de monter sur scène ? Et juste après ton gig ? 

Je vais faire pipi , je fume une clope avant de monter et après je mange une banane.

C’est quoi l’inconvénient, quand on fait partie de l’industrie musicale ?

De se comparer, ça peut être une très mauvaise habitude !

Tu sors beaucoup, quand tu ne joues pas ?

Absolument pas ! Je reste tranquille !

Pendant un temps, surtout dans les années 1990, les fêtes et teufs pouvaient être très politiques, tu penses que c’est encore possible en 2019 ?

Bah ça a l’air de l’être toujours autant, j’ai jamais aimé et compris la politique donc je déteste quand c’est mêlé quelque part, même dans le punk ça m’agace. Je n’ai juste pas eu cette culture politisée même si je la respecte !

Est-ce qu’il y a une forme de militantisme dans ta musique ? Ou lorsque tu décides de faire signer un.e artiste sur 99CTS ? 

j’aime les communautés et les microcosmes de scènes du coup j’adore faire ce sujet avec 99CTS, j’ai plein de projets autour de ça que j’aimerais mettre en avant ! Un peu de temps et ça arrivera !

Un message à faire passer à la nuit ? 

Soyez curieux, à fond !

Emmanuelle Rouault

Articles similaires

Plus d'articles

Mixtapes

Heeboo 71. | MIKA CIRCLE – « Pochette surprise »


Programme du weekend

Les 5 teufs à ne pas manquer pour la Fête de la Musique


Les teufs du mois

Saint-Valentin ? Rien à péter !


Exclu

Pourquoi c’est si cool de découvrir des artistes avec la nouvelle chaine New’s Cool ?