Tous les ans, la même galère, le 31 arrive, comme le Messie, la promesse d’une belle fête. T’en parles avec les copains, tu te risques à une préparation à l’avance. Les discussions vont bon train pendant qu’on continue à tous fêter. Jeudi. Vendredi. Samedi. Et la ramasse du dimanche. On reporte à plus tard, l’heure du choix final, le geste décisif qui mettra un terme à toutes pérégrination d’esprit. « On fait ça, on va là, avec machin, machine et voilà, l’histoire est bouclée » ! Foutaise. Ça ne se évidemment passe jamais comme ça, et comme d’habitude, à quelques jours du réveillon, tu te retrouves seul(e) comme un vers, dépourvu.e de toute envie, sans plan, sans ami.es, sans espoir pour le futur et l’année qui viendra. Dur.

Mais comme tous les ans -oui parce qu’en fait on a l’honneur de t’annoncer qu’on peut se targuer de te conseiller des soirées pour le nouvel an pour la deuxième année consécutive, la classe- tu peux compter sur nous pour t’aiguiller là où il faut, là où l’air sera chaud, là où pécho sera de l’histoire le fin mot ! Pécho avant la nouvelle année, c’est quand même pas un luxe ! On t’a donc dégoté cinq soirées : l’une pour se démarquer, l’autre pour, de mesure, grandement manquer, une troisième pour ne rien avoir à planifier, une autre pour tout faire exploser et une dernière pour dans le noir, le très noir, te plonger !

La plus… « anticipée »

Camion Bazar à la Station : Le No vel An (La Station-Gare des Mines)

2017-12-26 14_39_04-Camion Bazar à la Station _ Le No vel An

Tu iras parce que… quand on te propose de fêter la nouvelle année en avance, un samedi 30 décembre,  il ne faut pas s’y prendre à deux fois, tu es « in », « partant.e », « chaud.e », « bouillant.e », « motivé.e » comme jamais. Mais quelle bonne et merveilleuse idée ! Fêter la bonne année un 31 décembre ? Non. Dépassé ! Fêter tout ça en avance ? Oui ! Déclassé ! La fête, c’est ta vie, et parce qu’un samedi mort, ça t’angoisse plus qu’autre chose, tu vas t’en occuper toi-même de ce bon vieux 30 décembre, et ce, avec toute l’équipe du Camion Bazar. Faut bien que certains continuent de s’enjailler non ?

Mais tu diras que c’est parce que… les set listes de Camion Bazar sont super tendances.

Tu es… Damien, Antoine, Jérôme, Blanca, Salomé ou Sacha ; emmerdé.e par tout et n’importe quoi, tu bailles quand tu danses, tu dis « c’est l’enfer » tout le temps, tu as le dernier mot à tout, toujours le fin mot de l’histoire, jamais rien ne t’échappe, on te trouve relou.e parfois (souvent), mais qu’est-ce que t’es mignon.ne quand tu t’lâches !

Tu y boiras… du Club Mâté, l’air de dire « j’veux pas trop boire, j’y vais mollo, t’imagines, ramasser pour le 31 ça craint quand même non ? » puis tu finiras par prendre une, puis, deux, puis trois bières, et pas te laisser tenter par tous les délices auxquels on te soumettra. Parce que la fête sans plaisir, pour toi, est digne du martyre. Haut les cœurs.

Tu y mangeras… des trucs bios pour commencer, des graines, de la salade. Puis tu te laisseras tenter par tout et n’importe quoi. Mais surtout, n’importe quoi.

Tu y écouteras..ARK alleluyark et sa house qui met le sourire h24, puis Pit Spector et son nouveau projet live complètement déraciné. Du grand soleil pour la Station !

Tu y choperas… Pas mal de sourires. C’est franchement bon d’imaginer l’avant-dernière soirée de l’année toutes et tous accrochés au bonheur communicaf de la team Camion Bazar !

Tu y porteras… ta robe de cocktail de mauvais goût, le boa poussiéreux de grand-mère, ta montre à gousset verte fluo, ta fourrure jaune poussin, ta veste en skaï violette, de la classe, on veut de la grande grande classe !

Le truc débile que tu feras avant de passer en 2018… Te lancer dans une tentative minable de slam. On te donne pas plus de deux mètres. Tu nous diras !

Tu finiras… à minuit moins une, en train d’hurler le décompte de la nouvelle année, torse nu, perché sur les épaules de Mathieu, faisant mine de sabrer le champagne que t’auras pas, déjà total déchiré par ton « Club Mâté ».

L’événement Facebook : Camion Bazar à la Station : Le No vel An

La plus… « démesurée »

HOUSE of MODA Tout Feu Tout Flamme (à la folie)

2017-12-26 14_58_50-HOUSE of MODA Tout Feu Tout Flamme

Tu iras parce que… quand ton lieu favori de l’été, à la folie, ouvre toute la nuit, de surcroît jusqu’à 10 h du matin, tu dis « banco » et surtout pas banqueroute ! La House of Moda, c’est, si tu ne la connais pas encore, une des soirées qui met le plus de bonne humeur à Paris, le plus de paillettes dans les sous-vêtements de la nuit. La House of Moda, c’est la couleur, c’est le feu, l’amour, la douceur et la force ; c’est se transformer, parfois se retrouver, souvent devenir qui l’on voudrait ; c’est s’abandonner à qui l’on veut, c’est tout lâcher, pour mieux connecter, à sa propre réalité. C’est devenir un.e poète, aussi, un peu. Amen.

Mais tu diras que c’est parce que… « tout feu tout flamme » est clairement ton expression préférée

Tu es… d’aspiration bucolique, un.e sentimental.e au cœur à la fois tendre et décharné ? Tu es Sandra, Sabrina, Enzo, Roméo, Victoire ou Ugo ; tu as besoin de tout envoyer en l’air, tout en gardant un minimum de contrôle sur ton eye-liner ? L’irrésistible envie, le besoin crève-cœur de fouler le dancefloor et d’en mettre plein la vue au monde ? « Ils sont pas prêts », tu te dis. Tu prépares ta plus belle tenue depuis le 31 novembre dernier et tu as l’intention de cacher tous les extincteurs ? Viens ! Oh oui, oh oui, oh oui, viens !

Tu y boiras…  du champagne, du champagne, encore du champagne !

Tu y mangeras… les mets de choix du dîner-spectacle La Dînette Paillettes fait son 31 ! à partir de 20 h au même endroit. Si c’est pas bien ficelé tout ça…

Tu y écouteras... la génialissime (et ultra sexy) dj new-yorkaise Kim Ann Foxman.

Tu y choperas… un.e des fidèles créatures de la soirée, club kids et drag queens sans qui la HOM ne serait pas la HOM ; mais attention à ne pas te laisser ensevelir sous leurs costumes / chevelures / et étreintes en tous genres.

Tu y porteras… ta chaudière en porte-clef, ton radiateur en collier, ton sex-appeal en boucle d’oreilles, ton chandelier en pendentif. Puis rien d’autre.

Le truc débile que tu feras avant de passer en 2018… dire à Reno que tu es amoureux de lui depuis longtemps, il est temps mon enfant, il est grand temps…

Tu finiras… mal, clairement, à 10 h du matin, à demander « il est où l’after », le cheveu brûlé, la peau marquée, mais le cœur choyé. Puis on te répondra : « AFTER Discomatin » au Batofar. Miam !

L’événement Facebook : HOUSE of MODA Tout Feu Tout Flamme

La plus « éloignée »

Le nouvel An de L’Aérosol (L’Aérosol)

aérosol

Tu iras parce que… le nouvel an de L’Aérosol est clairement annoncé comme LE nouvel an des gens qui ne prévoient jamais rien à l’avance ! Sur un air de classique, L’Aérosol et AMS en partenariat avec Missive’N CREW se sont sans doute dit qu’il en fallait aussi pour les : fêtards désorganisés et/ou ramasses en tous genres. Et c’est sur un line-up très cohérent que la fête se fera. Pas de surprise, mais au contraire, l’assurance de pouvoir danser toute la nuit et d’en prendre plein la tête, plein les yeux, plein le corps. Youhou !

Mais tu diras que c’est parce que… t’as reconnu la référence à IAM et que t’es un grand fan (du coup t’es mal barré dans la vie, mais quand même, on t’aime)

Tu es… David, Clarisse, Mathilde, Paola ou Sidi ; tu as décidé de planter ta tente à L’Aérosol, pour toutes les nuits qui y verront le jour ? Tu aimes la banlieue, tu la chéris, et en plus, c’est vraiment juste à côté ? Tu es amoureux de Maud Geffray ? C’est l’occasion de lui taper la bise pour la nouvelle année ! T’as du mal avec les visages, en général, alors la nuit venue… T’as jamais vu la gueule de Koudlam, et du coup tu le confonds toujours avec David Shaw ? C’est l’occasion ou jamais bébé.

Tu y boiras… des bulles, que tu piqueras sans doute dans les verres des copains, parce que comme ça, c’est toujours plus marrant ! Enfin c’est comme ça, que toi, tu t’amuses.

Tu y mangeras… une soupe à l’oignon !

Tu y écouteras... il manque encore l’annonce d’un.e guest, et il paraît que c’est… fameux !

Tu y choperas… le numéro de Maud Geffray, mais tu l’auras demandé à une fille qui s’appelle en fait Iris, et Iris t’auras pris pour un gars qui s’appelle Edgar ; mais Edgar c’est ton meilleur pote ; bon, tout un mic-mac quoi, mais t’auras bel et bien chopé un numéro !

Tu y porteras… la même tenue que pour n’importe quelle autre teuf, parce qu’évidemment, t’auras rien prévu de spécial ce soir là ; à croire qu’à minuit tu feras la queue pour les toilettes (on met un billet sur cette probabilité, contacte nous si jamais).

Le truc débile que tu feras avant de passer en 2018… rentrer à deux dans les toilettes, même (surtout) si tu connais pas le mec / la fille concerné.e (ouh là, toi t’es un dingue)

Tu finiras… à taper la discute avec Sentimental Rave, que tu prendras pour Maud Geffray, parce que trop bourré.e, puis tu snobberas Iris en partant, après l’avoir confondue avec Koudlam cinq minutes plus tôt, mais en vrai on s’en fout, Iris pense que tu t’appelles Edgar et Edgar lui, il discute bien avec Maud Geffray ; bon, tout un mic mac à venir cette soirée !

L’événement Facebook : Le nouvel An de L’Aerosol : Koudlam / Maud Geffray / Sentimental Rave

La plus « violente »

Kapsule: Extra-muros (le Hangar Bagnolet)

2017-12-26 15_45_21-KAPSULE - Par Ben Le Piret. ♥

Tu iras parce que… toi les p’tits fours, le foie gras, les trucs de bourgeois, t’en as rien à carrer. Le nouvel an, pour toi, c’est juste la meilleure occasion de l’année de faire la fête et de t’en mettre plein… la tête. De la techno, un système son qui déglingue, une ambiance rave qui te rappelle que t’es pas né.e dans les années 70, une envie de danser qui ne s’arrête pas avant 12 h, c’est tout ce que tu souhaites, en vrai, pour la nouvelle année ! Merci Kapsule !

Mais tu diras que c’est parce que… t’avais besoin de t’aérer l’esprit, de t’éclaircir les idées, donc d’une petite virée à Bagnolet !

Tu es… Jean-Rémi, Mariette, Anita, Lubna ou Isidore ; tu passes ta vie dans les soirées warehouse, avec de la techno qui frappe fort, et tes copains qui dansent hardcore ; tu as des alcalines collés aux fesses, une soif de fête jamais assouvie, l’after du dimanche matin c’est ta propre messe ; tu craches sur les pistos mais finis toujours par danser un peu comme eux ; et pour le 31 t’as envie de sortir tes cousines tout droit arrivées de Besançon et de leur montrer comme on sait faire la fête par ici ? Cette fête est pour toi !

Tu y boiras… comme d’habitude, du soft pour entamer la nuit, du hard pour monter haut, de l’eau pour t’hydrater !

Tu y mangeras… les lèvres d’une fille, d’un mec ou de toute autre créature croisé.e là, par hasard (ou pas), pendant dix minutes, quelques heures, ou juste le temps d’une caresse entre deux faisceaux de lumière…

Tu y écouteras... Maxime Iko, Marion ou encore Nicol (et autres) pour de la bonne techno chépèr à partager en famille !

Tu y choperas…  des baisers, des caresses, peut-être même plus, qui sait… (histoire d’abreuver notre chère rubrique « Fesses, Fête et Paillettes) et surtout, du son plein la tête !

Tu y porteras… une combinaison d’ouvrier rouge, c’était écrit ! Et une chaîne en or, pour qui-sait, attacher quelqu’un.e ?

Le truc débile que tu feras avant de passer en 2018… on peut pas dire, mais t’as déjà tout compris.

Tu finiras… à 12 h 10, gesticulant sur le chemin du retour, parce que la fête est loin d’être finie. Direction l’AFTER RoofNacht Rooftop Happy NYE 2018 !

L’événement Facebook : Kapsule: Extra-muros

La plus « darkos »

She’s in Parties du Jour de l’An

shesinparties

Tu iras parce que… tu es un grand fan de Bauhaus et qu’il y a pour cette soirée, une vraie connexion (si tu n’as pas compris le clin d’œil, passe ton chemin, on dit ça pour ton bien). La She’s In Parties étant maintenant institution dans le milieu goth, dark-wave et alternatif parisien, il était quasiment logique de la retrouver à l’aube d’une nouvelle ère. Car si 2018 sera sans aucun doute sensiblement similaire à 2017, l’ambiance

Mais tu diras que c’est parce que… t’as cru qu’il y avait un live de The Danse Society

Tu es… Samuel, Églantine, Norbert, Ahmed, James ou Rachel. Tu aimes les tracks des années 80 dans lesquels tu te roules tous les dimanches soir en regardant Stranger Things. Tu es une darkos et tu l’assumes. Tu aimes le noir, t’es un mec comme ça, tu ne frétilles de la queue que sur de l’EBM. Tu as un poster de Lebanon Hanover au-dessus de ton lit. Post-wave, post-punk, shoegaze, goth, new wave et batcave n’ont pour toi aucun mystère. Ou-é, enfin, t’as déjà ta prévente quoi…

Tu y boiras… une coupette pour faire genre t’as touché à l’open bar, puis une bonne grosse pinte qui tâche, et quelques shots de Jägger, parce qu’il y a que ça de vrai !

Tu y mangeras… rien, tu manges plus depuis que Johnny est mort

Tu y écouteras... de Bauhaus à Alien Sex Friend, Clan of Xymox, en passant par Xmal Deutschland, Front 242, Front Line Assembly jusqu’à Nitzer Ebb et Container 90, il n’y.. en aura pas pour tous les goûts mais toi, clairement, tu seras au… paradis de l’enfer. Délicieux !

Tu y choperas… clairement de quoi finir la nuit.

Tu y porteras… du cuir, ton vinyle, des chaînes, du noir, aussi sur les yeux, ressors tes creepers, tes hauts transparents que t’oses pas mettre habituellement, come on c’est la nouvelle année ! « Fuck you very much », nan ?

Le truc débile que tu feras avant de passer en 2018… te risquer à un pogo et réaliser que t’es en baskets

Tu finiras… assis.es à Châtelets, une dernière bière à vider, en attendant que le petit matin vienne.

L’événement Facebook : She’s in Parties du Jour de l’An

crédit photo : Valentin Fabre pour la House of Moda