Les Nuits Sauvages

Fuck Berlin, bienvenue à Saint-Ouen ! – Heeboo
Mariana Matamoros

Fuck Berlin, bienvenue à Saint-Ouen !

Juillet 11, 2019

Mariana Matamoros

[JUILLET] Il est revenu le temps des rave party ! Mais cette fois-ci, pas dans les champs normands, ni dans la vallée bretonne. En Île de France, en banlieue, à quelques dizaines de minutes en transport du centre de Paris, là où tout est né quoi !

De Sèvres à Champigny, le début des années 1990 et en particulier la périphérie de Parie, est marqué par l’apparition de teufs folles, rebelles et complètement secrètes. Les premières raves party débarquent d’Angleterre, pour le plus grand plaisir de tous les marginaux de la nuit, pédés, punks, rockers, skins, rappeurs. À l’époque, des tribus qui ne se ressemblent pas, ou peu, s’assemblent d’une seule envie, sous le signe de la nuit, de la fête, de la rave.

Années 2000. La techno repart en club pour se brider, on oublie l’acid, on mélange, on fait nos tambouilles, French Touch, électro-clash, électro-pop, bla bla bla, « l’âge » d’or qu’ils disent, on s’enferme, on se parque, la scène grandit, s’internationalise. Explose. Début des années 2010, la techno sort. Reconnaît son heure de gloire. Celle que l’on attendait. On y aurait pas, peu cru.

En 2015 de nouvelles teufs s’écartent des points centraux, au regard de la folie berlinoise qui s’essouffle. On repart un peu en vrille pas loin de chez soi, on va tâter de la banlieue pour se sentir libre, à nouveau de danser comme on veut, où l’on veut, jusqu’à l’heure que l’on veut. Et si à cette époque, on compte quelques soirées warehouse organisées par mois, quasiment quatre ans plus tard, on en compte quelques unes… par weekend, de Gennevilliers à Montreuil, en passant par Aubervilliers, Saint-Denis ou même Bobigny !

Avant que ça parte en vrille et que le milieu se transforme en véritable vache à lait (si c’est pas déjà le cas…) on s’est dit qu’on avait ni besoin de Berlin ni besoin de Paris pour se mettre à l’envers et vous livrer un petit topo mensuel des déglingues qui s’annoncent !

Pour vous, la sélection des fêtes en banlieues et des plus grosses warehouse en dehors de Paris, jusqu’à la free la plus totale, pour…

  1. …la semaine du 5 au 7 juillet
  2. …la semaine du 11 au 14 juillet

L’image contient peut-être : texte

vendredi 5 juillet juin – Futures of Love — Carte blanche à Queer Is Not A Label et YGREC

Le mood ? On poursuit la seconde saison culturelle de la série « Futures Of Love » aux Magasins Généraux à Pantin avec une carte blanche spéciale donnée à Queer is Not A Label et Ensapc Ygrec. Plateforme de l’École Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy, YGREC est un espace de rencontre, de recherche et de partage visant à réinventer la pratique de l’art et sa transmission. Créées par Kévin Blinderman et Paul- Alexandre Islas (URAMI) il y a quelques mois, les soirées Queer Is Not A Label questionnent les notions d’identités au sein de la pratique musicale et club. Un bien beau combo, dont on attend beaucoup vendredi soir !

Guest de l’amour : Ceux qui se présentent comme des terroristes du genre venus tout droit de Sao Paulo, Chernobyl !

C’est où ? On y va comment ? Magasins généraux, 1 rue de l’Ancien Canal
à Pantin. Métro 5 : Église de Pantin.

Sur place : Un atelier « Coup de foudre » à ne surtout pas rater, à 19 h pétantes ! Y’a pas de honte à avoir rencontré sa moitié sur les Internets, alors viens travailler ton story-telling seul.e, accompagné.e, ou même à plusieurs… hu hu hu

Temps de teuf : de 18 h à 23h59, soit 5h59 !

$ : Gratuit !

samedi 6 juillet – La toilette de jour # beach balls

Le mood ? Ambiance chaude après-midi d’été, maillot de bain, harnais en cuir et anges qui se caressent sous la moiteur d’un soleil aphrodisiaque. Est-ce qu’on a VRAIMENT besoin d’en dire beaucoup plus ? La Toilette, c’est jamais une surprise, parce que c’est toujours une certaine vision du paradis non ?!

Guest de l’amour : Le line-up n’a pas été annoncé, mais on a l’habitude de très bonnes progs à La Toilette. Pas d’inquiétude à avoir là-dessus !

C’est où ? On y va comment ? Daprès nos sources, ce sera encore à L’Oasis de Noisy, mais on vous conseille de rester connectés aux réseaux et de bien checker tout ça avant de vous ramener !

Sur place : Rien de bien spécial, mais tout y est finalement : la sueur, le soleil, la bonne musique, humide à souhait, et des looks improbables et futuristes, malgré le peu de matière portée… N’oubliez pas de vous hydrater, il va faire 30 degrés samedi !

Temps de teuf : de 14 h à 2 h du matin, soit 12 heures !

$ : 13 € sur place, cash only !

L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air

samedi 6 juillet – Station BAP! – Open Air Soundsystem Culture w/ Bass Paradize

Le mood ? Nouvelle station habitée ? Youpi ! Et cette fois-ci c’est du côté peu visité par le monde de la teuf, de Versailles, que ça se passe. Ou-ai. Direction la Station BAP! pour une après-midi/soirée sous le signe de la Bass music et de la culture Soundsystem, via une carte blanche proposée au collectif Bass Paradize. Amateurs de reggae, dubstep, dub, roots, etc, ce samedi 6 juillet est le vôtre ! Sans oublier tous les curieux mélomanes et avides de découverte, c’est l’occasion de découvrir une culture trop peu connue et exploitée en Île de France !

Guest de l’amour : Ourman pour la noirceur et la louuuuurdeuuuuur du son !

C’est où ? On y va comment ? Ancienne Poste Centrale, 3 Avenue de Paris, à Versailles. Accès RER C, Gare de Versailles Château Rive Gauche.

Sur place : Bar festif en plein air, et à prix sympa // Food truck

Temps de teuf : de 16 h à 23 h 55, soit 7 heures et 55 minutes !

$ : gratuit !

L’image contient peut-être : texte

samedi 6 juillet – La nuit des meutes – La Free IDF Debout Pour Steve Contre la Répression / Drama’Tek Soundsystem

Le mood ? Ambiance teuf, la vraie, pour cette rave prévue en Île de France dans le cadre de la Nuit des Meutes organisée cette nuit là en protestation à la répression du gouvernement vis-à-vis du mouvement free : saisies de matériel, oppressions administratives et financières, violences physiques de la part des forces de l’ordre, etc. Dans toute la France, tous les collectifs de free sont invités à poser leur son, et à inscrire leur blaze sur la bannière officielle. « La fête libre est notre joyau et nous continuerons de la défendre. »

Guest de l’amour : Størmer !

C’est où ? On y va comment ? Là, on va te laisse te débrouiller, on donne pas les infos comme ça, reste connecté sur l’instant sur le facebook de Collectif Sound-Systems IDF ou l’insta de @dramatek.soundsystem, tu trouveras.

Sur place : « Le 6 juillet le sol de tout le territoire vibrer », donc laisse tes talons au placard bébé. T’es là pour danser, protester, t’engager, pas pour faire la belle ou le minet !

Temps de teuf : 20 heures

$ : /

L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes souriantes, texte

samedi 6 juillet – MPH meet Primitif Festival 2019

Le mood ? Parce que la trance à toujours été à la pointe des questions éthiques, écologiques et sociales, c’est ambiance « sauvons la planète » pour cette teuf privée organisée en Essonne samedi. On se mobilise : pas de déchet par terre, respect total du lieu d’accueil, distributions de cendriers de poche à l’entrée. Éco-cups commissionnés. Flyers écologiques en papier recyclé. Décorations en déchets recyclés, réalisées par The RAGLab et Roberta Azevedo Gomes. Hâte de rentrer dans cette bulle psychédélique des plus colorées !

Guest de l’amour : Legolize !

C’est où ? On y va comment ? Le plan d’accès vous sera communiqué le jour de l’événement vers 14 h, la gare de Mennecy se trouve à 4 km à pied du lieu de l’événement, un ancien corps de ferme, environ 30 minutes en voiture de Paris

Sur place : Un cool happy hour de 18 h à minuit, avec des pinte à 3 balles et des hard à 4 ! Mais en général, prix doux toute la nuit ! Et attention, OPEN BARBECUE de 18 h à 20 h mais tu ne peux pas ramener ton propre alcool !

Temps de teuf : 16 heures

$ : Adhésion Morphonic 1€ + prévente pre-party primitif 14€, uniquement sur prévente !

L’image contient peut-être : texte

samedi 6 juillet – ≋Vryche Sur Yvette Festival≋

Le mood ? Woop woop, troisième édition pour le festival Vryche Sur Yvette ! Au programme : deux jours de fête, en famille, sur trois scènes, et toujours autant de bonne humeur, de bonnes vibes, et d’émotion. Organisé par le collectif issu de la région, Vryche House, Vryche Sur Yvette pousse cette année les limites de la diversité et s’engage dans une démarche éco-responsable. Merci Vryche !

Guest de l’amour : Nathan Zahef et Pastram ! On regrettera néanmoins la présence un peu éparse de meufs aux platines. Allez les gars, un effort nom de dieu ! (coeur sur vous quand même)

C’est où ? On y va comment ? Samedi —> Complexe Sportif de Moulon, Gif sur Yvette + dimanche —> Parc du Château de Belleville, Gif sur Yvette.

Sur place : Vinyle Village , ateliers & corners , boulodrome / mölkky, Stand Prévention, Food-trucks, Village Exposants.

Temps de teuf : de 15 h à 23 h soit 32 heures !

$ : 19 / 30 €

L’image contient peut-être : texte

dimanche 7 juillet – Futures of Love — Carte blanche à Trax Magazine

Le mood ? Pour finir le weekend, quoi de mieux qu’une petite aprem entre copines, sous l’aile bienveillante de la team Trax Magazine ? Au programme, du love du love du love, comme tu l’imagines peu un dimanche en banlieue ! Et un hommage aux enfants que nous sommes encore tous ! Ça va coucouner sous les palmiers, ça va rigoler pour rien, ça va danser n’importe comment, ça va oublier, s’oublier pour de bon, profiter de l’été, une fois pour toutes, le temps d’une journée en plein air, et mettre de côté quelques heures, le fait qu’on est adultes, mais pas vraiment !

Guest de l’amour : Cherry B Diamond obviously !

C’est où ? On y va comment ? Magasins généraux, 1 rue de l’Ancien Canal
à Pantin. Métro 5 : Église de Pantin.

Sur place : De 14 h à 18 h, des ateliers pour enfants sont prévus (fabrication de masque, atelier Cupidon) ! La journée se terminera avec une croisière orchestrée par la folle équipe de Discoquette !

Temps de teuf : de 14 h à 22 h, soit 8 heures !

$ : gratuit, sauf pour la croisière : 12 € !

L’image contient peut-être : texte

du jeudi 11 au dimanche 14 juillet – Nataraja Psychedelic Gathering 2019

Le mood ? En famille, petit bout de paradis, un voyage dans une autre dimension, quatre jours et trois nuits d’amour dans le psychédélisme des plus totals ! Et cette année, c’est sous le signe de la culture nippone, berceau de la psytrance, que le festival sera bercé ! On adore !

Guest de l’amour : Kíinsaj !

C’est où ? On y va comment ? 1h15 en voiture depuis sud de Paris. Sinon, accessible avec votre pass navigo et 30 minutes de navette !

Sur place : Une scène psyTrance, une scène chill out & world music, un cinéma, stands, nourriture bio et goûtue, camping boisé, grand parking ! Que demander de plus ?

Temps de teuf : 72 heures

$ : de 25 à 45 euros

L’image contient peut-être : texte

vendredi 12 juillet – Disorder Vs Gameplay Party

Le mood ? Imaginez des enfants mettre le cap sur une rave party. Voilà, tu y es. Entre les trois scènes prévues pour la grande Disorder Vs Gameplay Party, des jeux : de la cage de réalité virtuelle (attention vomis), au bowling, en passant par des jeux d’arcades, les kids que nous sommes au fond, vont enfin être servis !

Guest de l’amour : Jaquarius

C’est où ? On y va comment ? L’Oasis de Noisy, à Noisy-le-Sec

Sur place : Déco immersive, Rétro gaming / réalité virtuelle / Jeux, bowling, espace chill, massages, expo, foodtrucks & many more to come

Temps de teuf : de 20 h à 7 h donc 11 heures !

$ : 21 euros

vendredi 12 juillet – FFR • Dreamland

Le mood ? Techno acid et indus, dans un lieu encore inexploité, à deux pas de Paris pour une alliance des plus béton armé : Feel Free Records et Matière. Ça promet donc de faire crépiter les murs et de faire tomber tous les tabous, et les t-shirts…

Guest de l’amour : Le co-fondateur de Razance, Proxyma !

C’est où ? On y va comment ? Contacter Feel Free Records sur Messenger, et cliquez sur « Recevoir l’info lieu » !

Sur place : Le paiement des consos se fera en jetons, et d’après ce qu’on voit, ce sera pas si cher (8 € le hard au tarif classique, 5 € au tarif préférentiel). L’entrée sera impossible passé 3 h du matin !

Temps de teuf : de 22 h à 7 h, soit 9 heures

$ : 10,99/19,99 euros

L’image contient peut-être : texte

vendredi 12 juillet – Subtyl x Cockorico

Le mood ? « Rendez-vous aux frontières de la ville et du réel, à deux pas du périph’ mais bien au centre du kiffe », pour le mariage de deux des collectifs les plus excitants du moment ! Bon ok, ça fait un bail qu’on les voit ces deux là, et l’accouplement se faisait attendre ! De bons gros b2b en prévision, des corps dénudés, de la sueur, un peu de cul, et des sourires !

Guest de l’amour : Z.A.N.

C’est où ? On y va comment ? C’est en très proche banlieue, reste connecté sur l’event, le lieu sera communiqué d’ici pas longtemps !

Sur place : « Jauge limité, sound system de qualité, tu connais notre esprit ». Rave party en famille quoi, pour faire la nique aux grosses productions ; tout ce qu’on aime !

Temps de teuf : de 23 h à 7 h, soit 8 heures !

$ : 10,39 euros

samedi 13 juillet – Nostromo Open Air | Part. 1

Le mood ? OPEN AIR, OH YEAH ! Le Nostromo revient, mais après le 6B l’année dernière, c’est à Bobigny que le festival va planter cette année ses tentes ! Ambiance marathon, donc, et bonne humeur entre house, minimale et techno rave. Tu l’auras compris, il y en aura donc pour tous les goûts ! Attention surprise, l’open air s’ouvrira en after, à 7 h du matin, le 13 ! Wooohhh, et au soleil s’il-vous-plaît !

Guest de l’amour : L’ukrainien super cool Sasha Zlykh

C’est où ? On y va comment ? Bobigny !

Sur place : Toutes les scènes seront équipées par L-Acoustic KARA, ARCS et ARCS WIDE. Sur place, le brasseur La Barge et ses bières locales raffinées ! Kokotte s’occupera de la restauration avec des Buns et Salade à bases d’oeufs, de légumes de poulet ou encore de pastrami.

Temps de teuf : de 7 h à 2 h, soit 19 heures !

$ : 18,99 euros

samedi 13 juillet – Mamie-Bonheur au Champ : À fond la France !

Le mood ? Open air, en famille, à la Ferme et deux scènes pour faire la teuf, la vraie, dans les CHAMPS !!! Fais vite, parce que pour une fois, c’est pas encore complet !

Guest de l’amour : Jamie Tiller

C’est où ? On y va comment ? Le Champ de la Garde, station Nanterre, université (RER A/ TRANSILIEN L), cinq minutes à pied !

Sur place : 3€ le verre de vin, 3,5€ le demi de binch’ / 6€ la pinte (Gallia Paris), 7€ la pinte de cidre (Fils de Pømme)

Temps de teuf : de 14 h à 22 h, soit 8 heures !

$ : 15,99 euros

L’image contient peut-être : texte

samedi 13 juillet – La Grange Festival 2019

Le mood ? Sous ses airs de mini festival, la Grange t’accueille en open air sur deux scènes extérieures et une scène intérieure, entre house, techno, disco et rap (oué oué) au parc de la Mairie de Villiers-le-Mahieu, dans le 78 bébé ! Presque de quoi s’évader pour de bon. Vas-y ferme les yeux, kiffe pendant 16 heures, c’est comme si t’étais 4 jours à Château Perché ! Bon, ou presque, mais en tous cas, y’a quasiment de quoi planter sa tente, et refuser de repartir !

Guest de l’amour : Hippø

C’est où ? On y va comment ? L’adresse ? 10-18 Rue Normande, Villiers-Le-Mahieu, 78770. Un bus direct de Porte Maillot au festival ou Le transilien N au départ de Montparnasse ou de Versailles Chantiers jusqu’à la gare de Garancières-la-queue, puis des navettes gratuites mises à disposition chaque heure durant l’ouverture du transilien (dernier transilien de Paris : 22h58, premier transilien de Garancières : 05h50), emmenant jusqu’au festival.

Sur place : Food-trucks, maquillage, retro-gaming, photomaton, pétanque, bière-pong, tattoos… Et plus encore !

Temps de teuf : de 14 h à 6 h du matin, soit 16 heures !

$ : 18,99 euros, parce que oué, tu t’y prends UN PEU tard

Aucune description de photo disponible.

samedi 13 juillet – Atomic 2019 by BNK, Exil, Némésis, Seth

Le mood ? L’alliance de QUATRE énormes collectifs techno qui font la scène techno depuis quelques années. Rien que ça. De quoi appeler une soirée ATOMIC, oué. Parce que ça va clairement être le feu. Un feu qui risque de t’épuiser pour tout l’été. Et vu ce que t’ont prévu ces 4 collectifs (soit 2 atomes et une seule et même molécule), y’a de quoi s’épuiser !

Guest de l’amour : Bleaching Agent !

C’est où ? On y va comment ? Chateauform’ Les Docks de Paris, dans le 93 à Aubervilliers !

Sur place : Attention à l’AFTER PARTY….

Temps de teuf : de 20 h à 8 h soit 12 heures !

$ : 25,20 € parce que tu t’y prends SUPER tard !

L’image contient peut-être : bandes

dimanche 14 juillet – Fée Croquer invite Pisica – Fête Nationale 2019 (Techno & House)

Le mood ? Ouh la belle fête nationale de patriotes ! Non, on déconne ! Pour une fois, tu vas pas passer ta journée à trembler sous le bruits des avions de chasse, à baver devant le défilé devant ta télé, ou cracher sur le poste parce que la politique te débecte. Pour une fois, tu vas juste… fêter, comme tu sais faire, dans la déviance, la musique trop forte et les t-shirts qui s’envoient en l’air ! Macron n’a qu’à bien se tenir !

Guest de l’amour : Priku !

C’est où ? On y va comment ? Reste connecté bébé

Sur place : Format inédit open air sur deux scènes, 100% légal, accessible métro ! Woop woop ! Info : les places achetées pour l’événement initial du 13 juillet sont valables pour cet événement

Temps de teuf : de 8 h à 1 h, soit 17 heures non stop !

$ : 9,98/20,99, ça va se jouer entre les lève tôt et les lève tard quoi !

Adeline Journet

Articles similaires

Plus d'articles

Mixtapes

Mixtape 99. | ILYSS


Pourquoi faut-il aller recevoir le bénédicité avec Kim Ann Foxman, vendredi soir, à Bruxelles ?


Pourquoi faut-il devenir sauvage pour la Jeudi OK x Heeboo et les dernières heures de Concrete ?


Teuffeurs 6.0

Moesha 13 : « Peau, sueur, corps, techno, transcendance, légèreté, dansant »