Les Nuits Sauvages

Dégif #132 : « J’ai dansé jusqu’à en vomir tous mes démons et mon schweppes agrum' » – Heeboo

Dégif #132 : « J’ai dansé jusqu’à en vomir tous mes démons et mon schweppes agrum' »

Dégif - Mai 22, 2019

Marien Hvala

La nuit, on se trompe parfois, de porte ou de bouche, d’entrée, de sortie, on chute, on se fait protéger des méchants, on nous parle en alien, on s’éclipse, on réapparaît. On se fait désirer, on joue avec les interrupteurs, on change d’envie, d’orientation, de désir, sur un malentendu, tendre ou opportun. On se fait séduire, on se laisse aller, on lâche prise. Ouf, c’est bientôt jeudi !

SALOMÉ

« Vertigineuse »

du 17 au 19 mai / ं Le Beau Festival 2019 ं (Trabendo)

Qui es-tu ?

Salomé, Lomette, grande brune à long nez qui danse, veste rouge vif, carré frange

Image may contain: text

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Désorbitant, vertigineuse, audacieuse ; Déjà, quand on arrive au Trabendo, on est complètement déboussolés. Avec les escaliers en colimaçon, les terrasses à plusieurs niveaux pour y arriver, balcon, entre sol, rdc, on remonte, on descend. On ne sait plus où on est, où est le haut, le bas, d’où on est arrivé, comment on repart. C’est peut-être très personnel comme sensation, et je ne crois pas avoir un mauvais sens de l’orientation, mais je trouve ça plutôt agréable, ce lâcher prise, cette perte de repère et on l’accepte volontiers. Ensuite, on est attiré par une ambiance, on pénètre dans un bruit ambiant puis peu à peu on discerne de la musique, qu’on découvre car c’est aussi ce que propose le Beau festival, nous faire rencontrer des pépites musicales audacieuse.

Raconte nous ta vrille de la nuit

D’abord 22 h, le super concert sur la scène extérieur de Tonn3rr3 qui nous a fait vibrer à l’air libre et qui a lancé le dance floor, puis minuit avec un Dj set extérieur (je ne connais pas le nom, oups) juste après Jacco Gardner ‘s Somnium. Il nous a fait danser à fond en mixant de vieux tubes

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Tonn3rr3 évidemment, parce qu’ils sont bons sur toute la ligne et que je suis venue pour eux : ils sont pro, de très bon musiciens, innovant, entraînant, envoûtant. Et je ne dis pas ça parce que je suis amoureuse du batteur hein (oui oui c’est mon mec!)

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

J’étais en pyjama chez moi et ne suis pas sortie alors que je devais sortir, puis j’ai rejoint le batteur de Tonn3rr3 dans son lit à 1 h du mat après un concert qu’il organisait.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un mec qui dansait avec un déhanché de dingue, slim noir, petite veste en jean courte rembourrée, style entre Rockabilly-James Dean et années 80, il me semble que c’était un pote de la bande de Pantin Plage.


VINCENT

« Voyage voyage »

du 17 au 19 mai / ं Le Beau Festival 2019 ं (Trabendo)

Qui es-tu ?

Vincent

Image may contain: text

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Voyage Voyage !

Raconte nous ta vrille de la nuit

Vendredi 00 h, l’heure à laquelle Théo (la veillée pop) aka dj Fuego est passé aux platines pour un dj set endiablé sur la terrasse extérieure !

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

Recroiser ce couple un peu dark que j’avais aperçu en total introspection sur le set bien expérimental de Thurston Moore en train de danser façon “coupé-décalé” cinq minutes après la fin du concert sur le dj set des mecs de Pantin Plage.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Ahah Sounds Collective, c’est pas tous les jours qu’on peut voir une chorale de 25 personnes accompagnés par des musiciens jazzy incroyables. Dès les premières chansons ça m’a foutu des frissons !

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

Je me faisais réchauffer les restes de mon plat indien que j’ai été chercher vers 16 h à deux rues de chez moi, une belle sortie dominicale et la seule de ma journée.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

C’est plutôt en partant du Trabendo et en rentrant à pied vers mon cher 18ème que j’ai pu croiser toutes sortes de gens bien atypiques !

Moi ce week-end, goûtant les sonorités multiples que la programmation du Beau Festival à su nous offrir

NATHAN

« очень круто / Otchen Krouto »

vend. 17 mai / Fils de Vénus présente Kedr Livanskiy + Lafawndah (Badaboum)

Qui es-tu ?

Mon prénom c’est Nathan. Mes potes m’appellent parfois Nathanaël mais c’est pas vraiment un surnom. Je porte tout le temps des chaussettes rigolotes et en soirée je passe mon temps à sautiller (je peux aller très haut).

No photo description available.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

очень круто / Otchen Krouto (très cool en russe)

Raconte nous ta vrille de la nuit

Alors pour moi c’est parti en bonheur et en gros love au moment où Kedr Livanskiy (cèdre Libanais) est arrivée sur scène

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

À la fin de son concert je lui ai glissé un p’tit bout de papier avec un mot doux traduit en russe par une pote à moi mais j’ai oublié d’y mettre mon email (donc cèdre, si jamais tu lis ce report…)

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

La première partie « Lafawndah » que je ne connaissais pas du tout, elle avait une voix perçante qui m’a donné quelques frissons : très belle découverte !

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

J’étais en pleine partie de twister-popo avec le cul sur la tête d’un pote au Cabaret Sauvage, je me demandais comment j’allais pouvoir mettre mon pied gauche sur le putain de rouge sans craquer mon fut.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un trio de petites filles (de par leur taille) : l’une les cheveux très courts, une autre teinte en bleu et la dernière en rose ; qui étaient complètement surex et qui sont venues sautiller avec mes potes et moi à la limite du pogo. Très beau moment de partage !

LYSE

« Délivrance »

vend. 17 mai / Concrete: Midland Jane Fitz Galcher Lustwerk Sherelle (CONCRETE)

Qui es-tu ?

Lyse, Lysou parfois Lyly.

L’image contient peut-être : texte

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Délivrance (après une longue semaine de formation)

Raconte nous ta vrille de la nuit

Le bonheur total c’était vers 3 h du mat quand j’ai regardé ma pote et que je me suis rappelée à quel point je suis chanceuse de l’avoir rencontrée et de vivre toutes ces soirées parisiennes ensembles haha

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

Tôt le matin quand j’avais mis mes lunettes de soleil et qu’un gars me les a enlevées. Je me suis mise à loucher, il a complètement buggé, j’étais morte de rire

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Je ne pourrais pas choisir un artiste ou un set préféré mais je pense que c’était la soirée où j’ai le plus dansé !

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

J’étais avec ma pote dans un bar à manger des frites accompagnées d’une bière. On pensait à notre organisation pour la soirée du soir même !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un gars qu’on avait rencontré la veille, un vrai coup de coeur amical, il nous a suivi en soirée tout le week-end. Super gentil et sympa, on avait tout de suite accroché !

J’ai eu un moment de folie où je ne faisais que danser, et c’est comme ça que je m’imaginais même si je pense que c’était plus tranquille dans les faits haha

ANTOINE

« Synthés et percussions »

vend. 17 mai / Quartiers Rouges : Positive Education Festival #4 – Warm up (La Machine du Moulin Rouge)

Qui es-tu ?

Antoine, « le mec avec des carrés tatoués sur le cou ».

L’image contient peut-être : texte

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Synthés et percussions <3

Raconte nous ta vrille de la nuit

Vers 2h, quand les Ninos Du Brasil ont débarqué avec leurs rythmes explosifs et pailletés. À partir de là, j’ai décollé…

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

Le jeu de la marelle à l’étage inférieur – où j’ai passé un temps fou avec les ami·e·s ou des inconnu·e·s.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Ninos Du Brasil. Et Lokier qui nous a offert un bien beau set.

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

Je descendais des verres de blanc à une crémaillère sur Ivry. Avant de partir dormir – tôt et lâchement.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Les mots trop chou d’une jeune et belle inconnue dans les toilettes – auxquels je n’ai su quoi répondre. Petit regret.

Pourquoi autant d’escaliers. PARTOUT.

VICTOR

« Chaude…. »

vend. 17 mai / Bender invite Champ Libre Records (Paris 19)

Qui es-tu ?

Victor -vitch – tétons à l’air ( V = tatouage )

Image may contain: 1 person

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Chaude….

Raconte nous ta vrille de la nuit

Petit bonbon de bonheur…

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

Que m’arrive-t-il, 2 h 30 une magnifique fille m’a demandé « es-tu vraiment gay ? À 100% ? », je lui ai dit oui mais après trois verres de vodka on peut s’arranger !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Toscan Haas

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

J’étais bourré chez mon meilleur ami, en train de penser à comment survivre à mon taf dimanche matin. Sachant que j’allais enchaîner une soirée après.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un homme avec beaucoup de tatouages qui m’a rappelé un gangster dans le film que j’ai vu plus de 20 fois : Roméo et Juliette.

L’état dans lequel j’étais à la fin de cette soirée, quand j’ai dit à mon ami
« tu crois que je suis encore fraîche ce soir ? » et que il m’a dit « tu as vu ta gueule ?! »

MARIEN

« Liberté. »

vend. 17 mai / Bender invite Champ Libre Records (Paris 19)

Qui es-tu ?

Marien, on me surnomme Le Marianus et je suis photographe.

Image may contain: 1 person

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Liberté.

Raconte nous ta vrille de la nuit

Euh.. C’était aux alentours de 2 h, j’avais beaucoup trop bu au before, et j’ai tapé un bad dehors pendant au moins 30 minutes, après je suis retourné à l’intérieur prendre des photos et tout est revenu à la normale!

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

Un type qui parlait à ma copine tout à la fin, il avait l’air de la saouler, du coup je me suis rapproché et quand il m’a vu, il m’a parlé dans une langue qui se rapprochait plus de l’alien que du français et d’un coup il s’est éclipsé.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Au before j’étais chez un pote qui fait du son, il m’a fait écouter un track de son prochain EP qui pourrait faire câbler plusieurs personnes en warehouse !

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

Le lendemain je me suis retrouvé à Rueil Malmaison pour la communion de ma petite cousine, à cette heure là j’étais très certainement en train de fracasser le buffet pour éponger tout ce que j’avais bu la veille haha

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un gars avec qui j’ai dansé avant de le prendre en photo, il était ultra costaud et tatoué sur le corps, la lumière bleue qui était juste au dessus de lui faisait ressortir ses muscles, c’était vraiment joli.

On était tous en union dans le son

MÉLISSA

« Explose tes tympans »

vend. 17 mai / PWFM Springclub n°4 (Petit Bain)

Qui es-tu ?

Mélissa qui a pour surnom Alienatooor ; en soirée je serais plus du style à être une pile qui explose à chaque gros drop !

Image may contain: text

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Explose tes tympans

Raconte nous ta vrille de la nuit

Je dirais de 1 h jusqu’à la fermeture, c’était énorme d’entendre du son qui explose tes tympans d’une symphonie très agréable.

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

Ce qui m’a fait le plus marrer c’était les gens déchaînés par le son c’était drôle et vachement ouf de trouver des gens avec la même passion !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Wlderz a marqué cette soirée avec sa techno du futur !

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

Je remettais ça avec mes potes en soirée appart avec de la fuuuull techno

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Le public ainsi que ma petite Mamar qui est une douceur des îles ihih


APUNANA

« Voyage »

vend. 17 mai / Boukan X Chkoun (La Station-Gare des Mines)

Qui es-tu ?

Apunana

Image may contain: text

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

C’était la folie, je remercie mes potes de Boukan pour cette soiree endiablée.

Raconte nous ta vrille de la nuit

Je ne pourrais préciser l’heure mais c’est quand Prymat à commencer à balancer de la bonne dancehall shatta dans la salle du bas. Avec mes girls on était en folie.

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

Quand on a fait un kiss collectif à un barman pour nous avoir servi un dernier verre avant la fin

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Celui de Waldman : ce mec est lourd de ouf

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

J’étais dans un coma profond et je me suis dit « putain je suis trop vieille pour ça maintenant lol »

La personne qui t’a marquée ?

Un poto habillé en multicolor ; j’avais l’impression d’être à un défilé !

VAITEA

« Grands enfants »

sam. 18 mai / ¡ L’Enfance Sauvage ? (Cabaret Sauvage)

Qui es-tu ?

Vaitea ! Que des surnoms supers originaux : Vai pour les amis, Tea pour la famille. Mon signe particulier en soirée : toujours très sage comme une image hehe

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Plein de grands enfants, c’était rigolo !

Raconte nous ta vrille de la nuit

Malheureusement ça part trop souvent en vrille dès l’apero… Mais toujours un bonheur de revoir les copains et de re-démarer la saison des soirées sauvages au Cabaret sauvage.

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

La petite scène bien nommée « Petit coin » tenue par OFNI dans les toilettes du Cabaret. Au top !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Je n’ai pas été marquée par un set en particulier, mais j’ai bien squatté la scène Nipples avec toujours une good ambiance.

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

Je crois bien que j’étais en PLS devant Netflix en me demandant quand est-ce que ma colloc qui avait découché allait revenir pour pouvoir enfin me préparer à manger !!

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Si je ne devais en citer qu’un, certainement un pote qui s’est fait virer de la soirée et qui a réussi à refaire son entrée totalement métamorphosé (perruque, lunettes et rasage à la mexicaine). Par souci d’anonymat, il restera anonyme.

J’adore les bonbons ! Il y en avait plein dans la scéno. On a essayé d’en goûter mais ceux-là n’étaient pas top, ils avaient le goût de plastique.

LUNA NINJA MULAN

« RAFRAÎCHISSANTE »

sam. 18 mai / The Lion King KIKI BALL (Paris 19)

Qui es-tu ?

Je suis Luna Ninja Mulan et je suis la mother Europe de la kiki house of Mulan. On me reconnait en soirée ou pendant des balls grâce à mon attitude lorsque je vogue et les hands.

L’image contient peut-être : texte

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Je dirais que cette soirée était RAFRAÎCHISSANTE pour le dire en un mot. Je suis vogueur mais j’habite à Toulouse et ça fait plaisir de venir de temps en temps pour s’amuser et tout sortir sur le floor.

Raconte nous ta vrille de la nuit

Le ball n’est pas parti en vrille du tout au contraire il y a eu de supers moment de performance, de super battles, et de superbes productions (ex : la kiki house or Royalty et la kiki house of Mulan)

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

Les réactions du public lorsqu’ils voient leur premier ball, ils ne savent pas à quoi s’attendre, au début choqué certes, mais a la fin ils en redemandent.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Le remix de Kill Bill que Lazy a mis en exclu pour nous lors des Battle, j’étais sur le côté à supporter mais je ne pouvais pas m’empêcher de danser.

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

J’étais avec ma kiki house (oui encore) à faire un petit dîner/soirée/chill moment avec mes kids Mulans.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Ce n’est pas vraiment une seule personne qui m’a marqué mais vraiment tous les participants, les organisateurs et les performeurs qui ont participé au ball, ça demande énormément de travail et de temps et ils nous ont donné du show !

Lorsque que les participants sont venus participer à la dernière catégorie performance ensemble et mettre le feu !

VICTOR

« Vibrante »

sam. 18 mai / La Creole #10 (Le Chinois)

Qui es-tu ?

Prénom : Victor ; Surnom : Lacô ; Signe particulier en soirée : toujours en résille et gavroche en cuir

Image may contain: 1 person

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Vibrante

Raconte nous ta vrille de la nuit

Lorsque tout le monde a fusionné, certains s’embrassaient, d’autres dansaient sensuellement, dans une harmonie assez frappante

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

Une rencontre au fumoir : la belle Nadja artiste à Genève, venue à la soirée en béquilles

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Les vibrations sensuelles d’Amor Satyr

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

Dans une chorale en bas de ma rue, en train de ressasser cette sortie de la boîte en plein marché autour d’une histoire de poireaux, puis cet after avec des inconnus à Clichy

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Ce mec sur la scène qui a emporté la foule par son énergie, au rythme de ses mouvements, à la sueur de son torse !

MANON

« Fusion »

sam. 18 mai / RA Paris: Fusion mes Couilles (Badaboum)

Qui es-tu ?

Manon, on me surnomme Lady Gaga car j’ai les cheveux blancs ahah, j’ai toujours cinq gobelets de bières vides dans les mains

Image may contain: text

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Je dirais « fusion » car les gens étaient quelque peu en train de fusionner entre eux de manière disons déplacée ahaha

Raconte nous ta vrille de la nuit

Vers 5 h quand j’ai réussi à obtenir trois bières gratuites en répondant à la question d’un mec

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

C’était très joyeux. Un mec défoncé aimait la veste de ma pote donc il l’a mordu mdrrrr

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Je t’avoue que je ne connais pas les noms mais vers les 3 h-4 h c’était l’apothéose

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

J’étais dans mon lit en pls et je me disais « plus jamais »

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un mec en string bretelles fluo ahahaha

MARIE

« Cathartique »

sam. 18 mai / FFR • Konnection (secret place)

Qui es-tu ?

J’attends encore mon diagnostique.

L’image contient peut-être : nuit et texte

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Cathartique.

Raconte nous ta vrille de la nuit

Vers 6 heure du mat’ quand la fatigue mélangée à un tas d’autre trucs m’a juste transportée dans un état de rêve. Bercée par les basses et hypnotisée par les LED. J’ai fait un dernier tour des lieux, un dernier défoulement sur du son bien lourd avant de tranquillement retrouver le chemin à travers la forêt, bedo en main, avec mon pote, épuisés de la meilleure façon avec un gros sourire aux lèvres après avoir passé une putain de soirée.

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

Avec mon pote après avoir bien tapé du pied on s’est calés dans un couloir juste à regarder les gens passer. Je les regardais émerveillée. Heureuse que ce genre de soirée existe, regroupant tant de personnes intrigantes et farfelues qu’on aurait pas forcément l’occasion de rencontrer autre part. C’est tellement simple de juste se lever et de trouver quelqu’un avec qui papoter, que se soit de questions profondes sur la vie ou juste de « comment les lumières qui clignotent on dirait le cerveau de Jimmy Neutron quand il entre en éruption ». Un rappel qu’on est pas condamné à la solitude et qu’il y’aura toujours quelqu’un avec qui tu peux partager un moment dingue même si c’est juste pour dire de la merde.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Artiste mémorable je dirais u.r.trax; sombre, puissant et envoutant. Son soundcloud passe crème sous la douche ! C’est le genre de son qui me fait lâcher tout mes soucis. Je galère avec des troubles dissociatifs ce qui fait que je questionne parfois mon existence et la réalité. Mais dans ce genre de moment je m’en bats les couilles d’exister ou pas. Je me libère entièrement de mes prises de tête. Tout me paraît évident. Je suis là je danse, je ressens juste la musique, tout mes sens sont en éveil, chaque vibration résonne dans mon corps et me procure que du bonheur. J’ai dansé jusqu’à en vomir tout mes démons et mon schweppes agrum’. Très thérapeutique. 10/10

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

En galère de tune, de tabac et de cons’, buvant des litres de jus d’orange sous la douche.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un mec qui est venu nous parler avec mon pote. J’arrivais pas à déterminer s’il nous aimait beaucoup ou s’il était très énervé contre nous… moi j’avais que du love en tout cas.

Ma montée d’adrénaline vers 4 h du mat’

SALOMÉ

« Insensée »

sam. 18 mai / FFR • Konnection (secret place)

Qui es-tu ?

Salomé, plus communément appelée Salomo(ne), souvent la première à perdre sa sobriété.

L’image contient peut-être : nuit et texte

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Hm je dirais insensée aha

Raconte nous ta vrille de la nuit

Aucune idée de l’heure, j’ai rapidement perdu toutes notions du temps ! Mais je dirais à partir du moment où je suis tombée sur une copine. Puis d’avantage quand j’ai tenté de rentrer.

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

Ma chute dans la forêt et ce mec qui m’a répété une bonne trentaine de minutes qu’il me protégeait des méchants.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

J’en garde peu de souvenirs mais je me souviens que la scène du haut était oufissime.

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

Je m’enlevais les restes de paillettes du visage en me souvenant de qui m’avait collé tout ça sur la tête.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Une fille qui n’a pas bougé de la soirée, elle a dansé au même endroit et de la même façon tout le long de la soirée !

CLOÉ

« Soirée en famille »

sam. 18 mai / ≋Vryche Sur Yvette Festival OFF≋ (Yvette)

Qui es-tu ?

Cloé alias cloclo (désolée c’est nul haha) signe particulier haut qui shine bright like a diamond (ou alors mon front qui shine bright like a diamond)

Aucune description de photo disponible.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Soirée en famille ambiancée

Raconte nous ta vrille de la nuit

Vers 00 h la musique était vraiment bien avec les fumigènes qui explosent tes yeux mais qui rendent la soirée bien plus stylée !

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

J’vais me rappeler de cette soirée pour la musique assez ouf et puis pour le début où on était absolument les seuls à danser sur la musique avec le dj qui partait sur un délire chelou baroque électro c’était super sympa !

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

L’artiste qui passait vers minuit parce que ça ambiançait carrément !

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

Haha à 20 h 20 pile j’étais en train de me péter le bide avec un jap devant un film

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un mec qui faisait ce genre de soirée pour la première fois et qui était absolument déchaîné ; c’était génial à voir !

Aucune gêne pendant cette soirée on se permet de montrer au grand public nos skills en danse. N’ayez plus honte de vos talents cachés

BILLY

« DÉMENTE »

sam. 18 mai / Tragedy (Saint-Ouen)

Qui es-tu ?

Billy, mais aussi ‘bibi la malice’, jamais sans ma casquette.

Aucune description de photo disponible.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Démente ! La raison a totalement laissé place à la folie ahah

Raconte nous ta vrille de la nuit

Vers 4 h quand on me dit que mon téléphone a été déposé au vestiaire sachant que je pensais l’avoir perdu définitivement, ce qui aurait été triste le soir de son anniversaire n’est ce pas ?

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

Quand je me baladais un peu partout tout seul avec un sourire débile et les yeux qui partaient au Bangladesh, et que je croisais mes potes qui me gueulaient « JOYEUX ANNIVERSAIRE BIBI ». C’était encore mieux quand ils m’offraient un verre ahah.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Je sais pas si j’ai halluciné, mais j’en suis presque persuadé, vers le début de la soirée la musique tirait vers le latino un peu non ?
Si oui, c’était top !
Si non, bah euh…

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

J’étais au niveau de Beaugrenelle, en After de l’After avec Laurie. On venait de commander McDo, mon premier repas en cinq jours. J’hésitais à sortir le soir même, pour clôturer cette journée d’anniversaire en beauté. On a donc ensuite invité quelques potes, acheté quelques bouteilles, et je vous laisse deviner la suite.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

La personne qui me marquera toujours le plus en soirée je pense que ça sera encore et toujours mon petit Hugo. Toujours prêt a me suivre dans mes aventures les plus folles, à chaque fois que je le vois il m’inspire de la joie. Ce soir là il portait une casquette en plus je crois !  Quand je suis arrivé a la soirée, ça a été le premier à me sauter dessus et à me faire plein de câlins plein de bisous (complètement high à 1 h 30 déjà ahah).

LOUIS

« Gentiment trash »

sam. 18 mai / Tragedy (Saint-Ouen)

Qui es-tu ?

Louis + Loli + (pas de signe particulier)

Aucune description de photo disponible.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Pour décrire la soirée : Gentiment trash

Raconte nous ta vrille de la nuit

Vers 2 h quand je me suis inventé une nouvelle orientation sexuelle en embrassant ma meilleure pote

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

Le mec pas très frais qui me bavait sur la gueule en croyant m’embrasser entre deux gorgées de vodka redbull

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

« Formula 01 » de DJ Visage que Faast a passée parce que c’est l’un des premiers sons techno que mon père m’a fait écouter à 6 ans

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

Je regardais Gossip Girl sur mon ordi en me disant qu’il fallait vraiment que je passe à autre chose

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Le gentil géant qui m’a offert une branche d’arbre à la fin de la soirée.

LOGAN

« Le feu ! »

sam. 18 mai / Tragedy (Saint-Ouen)

Qui es-tu ?

Moi je m’appelle Logan, je n’ai pas vraiment de surnom. En revanche mon signe particulier et pas seulement qu’en soirée c’est que je suis roux donc on me reconnaît de loin

Aucune description de photo disponible.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Je dirais que la soirée c’était tout simplement le feu !!

Raconte nous ta vrille de la nuit

Tout est parti en vrille pour ma part vers 3 h ! Il s’est passé bien trop de trucs ! Et je n’ai pas souvenir de tout haha

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

J’ai voulu aller faire pipi aux toilettes de dehors et quand j’ai ouvert la porte j’ai vu deux jeunes hommes jouer à touche pipi et on s’est tous les trois sentit super gênés mdr mais bon ça arrive

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Je ne peux pas vraiment dire les noms d’artistes ou bien des sons mais j’ai kiffé quand la musique est parti sur de la techno. L’afro beat qu’ils ont passée au début ce n’était pas trop à mon goût !

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

J’ai tapé ma re-descente dans mon lit à fixer mon plafond et à être complètement nostalgique de cette soirée et des gens super que j’ai pu rencontrer.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

La personne qui m’a le plus marqué avec son look ultra sexy c’est bien évidemment Sébastien M. il porte les porte-jarretelles comme personne !

Quand j’ai fait un bon gros câlin plein de tendresse à mon big crush !

DJAMAL

« Thérapie de la good vibes »

sam. 18 mai / Trap Africa #2 (Glazart)

Qui es-tu ?

je m’appelle Djamal, mon surnom : the artist, mon signe particulier en soirée c’est que je m’éclate quand il a de la bonne musique.

Image may contain: one or more people and text

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Thérapie de la good vibes

Raconte nous ta vrille de la nuit

Tout est parti en couille dès le premier morceau du mix de Djabi, il s’agissait de Ye burna boy, artiste nigérian pop très en vogue en ce moment, il a fait une scène à Coachella récemment. Bref dès le début tout le monde était déjà imprégné de l’énergie et de la vigueur que dégage le rythme Afro…

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

Je dois parler de la meuf qui a fait un striptease dans le cercle ? Ou de celle qui nous faisait une espèce de démonstration de trans haïtiens ? Ou du couple qui imitait le rythme jamaïcain sur du reggae dancehall ? Une chose est sûre, trap Africa c’est une thérapie de bonne vibes…

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Le collectif est constitué de Djs ayant chacun son univers et chacun ambiance bien, leurs différences crée un mélange homogène qui attire tout type de personne de la trap, de l’Afro, de la house il y a de tout et j’aime tout ça….

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

J’étais éclaté toute la journée ; gros repos après avoir dansé jusqu’au matin, je regardais les vidéos, les snaps c’était trop drôle..

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Il avait une fille qui dansait trop trop bien, généralement je m’éclate juste je ne cherche pas trop à me rapprocher je laisse la musique me guider complètement mais celle là, elle comprenait tout de la même façon que moi alors on a dansé toute la nuit !

SIMON

« Le feu »

sam. 18 mai / Lost Connection : Synesthesia (secret place)

Qui es-tu ?

Simon, homme à la mémoire courte, se rappelle rarement de ce qui s’est passé

L’image contient peut-être : texte

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Alors franchement cette soirée c’était vraiment le feu j’ai bien bien kiffé

Raconte nous ta vrille de la nuit

Je pense que le moment où tout est parti en vrille ça doit être au moment de la pinte de trop ahah les trois dernières heures de la soirée ne sont que pure théorie dans ma tête !

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

Le truc qui m’a bien fait marrer c’est quand j’ai vu au loin un pote à moi s’effondrer sur lui même

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Un set que j’ai kiffé c’est celui du poto RB qui a balancé plein de tracks que je kiff

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

Je tentais tant bien que mal de survivre

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Je reste sur mon pote qui s’est effondré quoi c’était si drôle à voir ahah tout son corps a flanché d’un coup : pouf !

DENIS

« Le sourire »

dim. 19 mai / S. society x Le Lavoir Public (Le Sucre, Lyon)

Qui es-tu ?

Denis. On m’a déjà appelé Loulou ou Chaton. Souvent un tshirt basique blanc ou noir sur le dos, et souvent aussi une veste Adidas.

Image may contain: one or more people and text

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Le sourire ! Mais s’il y avait un autre mot, ce serait le « manque », d’une personne en particulier.

Raconte nous ta vrille de la nuit

Avec Purple on Time, c’était déjà génial. Chloé a clairement assuré. Et je crois que c’est parti en vrille gentiment quand j’ai (encore) enlevé mon tshirt, mais on était en petit groupe à l’avoir fait.

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

J’ai croisé un mec qui avait customizé, bombé son tshirt avec une bombe rose et marqué « Pure Pute ». On a un peu parlé et je lui ai dit « ouais mais on est purs ». Bon, on était un peu alcoolisés, ok.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Chloé évidemment. Elle maîtrise tellement son set. Et « The Dawn » à la fin parce que j’ai encore plus pensé à celui qui me manquait à ce moment-là.

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

J’étais revenu chez moi à une centaine de kilomètres de Lyon. Après une journée de boulot à me dire que c’était un putain de dimanche soir.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

A peu près tous les potes qui étaient là. Et une petite mention spéciale pour Isa croisée dans la soirée avec un plâtre, une béquille, sur une chaise.


PAULINE

« Vibrante »

dim. 19 mai / S. society x Le Lavoir Public (Le Sucre, Lyon)

Qui es-tu ?

Pauline surnom Paulette, mon signe particulier en soirée, toujours avec ma banane noire et ma pinte de cidre à la main.

Image may contain: one or more people and text

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Vibrante

Raconte nous ta vrille de la nuit

Je dirais à l’instant même où j’ai passé la porte pour aller dans le son et où je me suis dit que ce soir ça allait être du lourd musicalement avec des artistes plein d’énergie.

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

Un garçon s’est de lui même proposé pour me porter sur ses épaules. C’était marrant. Je savais que mes 1m60 me serviraient un jour.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Il y a d’abord Roe Deers, énergie folle puis Chloe, une révélation, j’avais un peu peur de son coté expérimental mais elle a su capter le public et c’était absolument génial du début à la fin

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

Je devais sûrement être en train de repenser à ce garçon que j’avais croisé en after, après la Sunset.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Il y a souvent des personnes assez singulières au Sucre et c’est ce qui fait son charme. Je dirais que c’est sûrement un jeune homme aux cheveux bleus, qui avait eu l’intelligence de prendre un éventail pour se rafraîchir le visage, je le vois souvent lors des Sunset.


FABIEN

« Amour »

dim. 19 mai / S. society x Le Lavoir Public (Le Sucre, Lyon)

Qui es-tu ?

Fabien. Pas de signe distinctif, bien qu’un peu accroché aux platines.

Image may contain: one or more people and text

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Quelque chose de banal mais qui prend tout son sens quand on vient dans certaines des soirées lyonnaises (notamment certaines Sunset Society, les soirées du Lavoir Public et les soirées Garçon Sauvage) : amour. Une énergie folle, communicative, extrêmement prenante, qui fait vraiment chaud au cœur et que je ne parviens pas trop à trouver ailleurs.

Raconte nous ta vrille de la nuit

J’aime pas trop regarder l’heure, pour être honnête. Tout s’est lancé très vite. Tout est monté en température rapidement, malgré le temps maussade. Avec une bonne dose d’amour, des sourires à tout va, qui ajoutaient du piment à ce dimanche de mai.

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

La tête de Roe Deers sur la photo-dédicace que je lui ai fait faire pour une DJ lyonnaise (Warum) qui l’adore mais qui ne pouvait être là. Une photo drôle et surréaliste, qui s’est accompagnée d’un dialogue un peu fou avec Roe Deers et mon anglais déplorable.

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Roe Deers. J’avoue honteusement que je ne le connaissais pas vraiment avant de voir la prog de cette Sunset. Un DJ très pro, très clair, vraiment comme j’aime, avec une énergie folle.

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

Deux salles, deux ambiances. Je rentrais de réunion, et j’écoutais le podcast de Job Jobse publié sur Soundcloud par Dekmantel.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Elle ne m’a pas marqué spécialement ce soir-là, mais je dirais Isa, du Lavoir Public, grande prêtresse de ces soirées. C’est quelqu’un d’adorable, qui ne peut pas laisser indifférent et qui, malgré son pied dans le plâtre, dégage quelque chose de fou, à l’image de la soirée.

C’est la tête qu’a fait mon meilleur pote dans le photomaton quand j’ai embrassé mon autre meilleur pote.

QUENTIN

« Conviviale »

dim. 19 mai / Gloria – All Day Long w/ Tham • Budino • Combe • GTI (Macadam, Nantes)

Qui es-tu ?

Quentin mais certains potes m’appellent Quenthug. En soirée j’ai toujours ma casquette rose et mes lunettes.

No photo description available.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

Je dirais « conviviale ». Beaucoup de monde est présent dès 7 h avec plein de bonne humeur, tout le monde est là pour se détendre et écouter de la techno.

Raconte nous ta vrille de la nuit

A vrai dire c’est parti en vrille avant la Gloria vu que ça ne commence qu’à 7 h. Mais si je devrais choisir un moment, ce serait dès l’entrée dans le club, noir total, quelques jeux de lumières, ambiance sombre mais c’est un vrai kiffe de retourner là-bas à chaque fois.

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

J’ai plus trop de souvenirs de la soirée mais j’ai un ami qui s’est déguisé de manière très drôle et il a passé la matinée comme ça aha

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

Le premier artiste, Tham, il vient de Berlin. Il a vraiment envoyé du gros boum boum comme il faut.

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

H’étais sur la route du retour, avec l’un de mes acolytes de la soirée, sans qu’on ait dormis. Ça a été très long ahah

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

C’est la troisième fois que j’y vais et à chaque fois il y a une personne assez âgée (60 ans) qui danse. Je trouve ça génial qu’il y ait un mélange des générations !

À chaque fois que l’on rentre dans la Gloria ça fait ça dans ton cerveau et c’est juste dingue !

CARLITO

« La Danse »

dim. 19 mai / Gloria – All Day Long w/ Tham • Budino • Combe • GTI (Macadam, Nantes)

Qui es-tu ?

Carlito aka le traknard, sorti de Vendée pour faire la fête à Nantes. J’ai toujours pour habitude de me mettre torse nu avec mon gobelet d’eau

No photo description available.

Le premier mot qui te vient en repensant à la soirée ?

La danse, les Glorias sont vraiment des journées de ouf car on passe clairement 16 h à danser, en rigolant, sans prise de tête

Raconte nous ta vrille de la nuit

À vrai dire je suis parti en vrille vendredi soir à la Rave & Morty, et j’ai continué jusqu’à dimanche soir à la Gloria, c’était un week-end très mouvementé. C’était un week-end d’amour et de danse

Le souvenir drôle ou juste beau que tu vas en garder ?

J’ai bien rigolé quand mon pote pensait se précipiter dans le coin fumeur pour au final se prendre le mur de plein fouet (juste à côté de la porte) ; on peut aussi parler de sa magnifique chute dans le coin fumeur à force d’escalader les bancs…

Le track/l’artiste mémorable de la soirée ?

J’ai beaucoup apprécié le dj set de Budino, artiste italienne, qui a su mettre une vibe dansante extraordinaire dans le club. Bien sûr j’ai adoré les set de Combe et GTI (résidants Androdyne), et n’était malheureusement pas là pour écouter les kicks de Hardtrance de Tham.

Le lendemain à 20 h 20 c’était quoi les bails ?

Le lendemain, vers 21 h, j’étais au bar avec des copains en train de siroter quelques chouffes, un délice

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Personne ne m’a réellement marqué par son look, je viens en Gloria depuis septembre et les looks de mes camarades sont juste excellents, c’est ce qui fait la scénographie de la soirée. J’aime quand même aller voir la personne avec le plus beau costume de la journée (selon moi) pour le féliciter…

Adeline Journet

Articles similaires

Plus d'articles

Night Shoot

Rainer Torrado met le feu aux poudres de la PARKINGSTONE


Dégif

Dégif #107 : « Je le revois twerker sur de la techno avec son espèce de pantalon de ski »


Culture Club

Le Sisyphos (Berlin) pour les nazes


Dégif

Dégif du weekend #61 : “du lubrifiant pour coller les paillettes