Les Nuits Sauvages

De 14 h à 8 h du mat’, ton programme de la Marche des Fiertés 2019 – Heeboo

De 14 h à 8 h du mat’, ton programme de la Marche des Fiertés 2019

Juin 27, 2019

Tous les ans, la même histoire. Ha non, ça c’était avant ! Quand les opportunités de faire la fête après la Marche des Fierté se réduisait à deux ou trois teufs. Aujourd’hui, on peut fêter la Pride, un peu partout, sous différentes couleurs, sous différents visages, à différentes heures, du jour et de la nuit. Et cette édition 2019, anniversaire des 50 ans des émeutes de Stonewall, promet d’envoyer la sauce, comme jamais la sauce ne s’est faite envoyer !

De la Marche en elle-même et ses chars tous plus beaux et bruyant les uns que les autres, en passant par la folie, le Cabaret Sauvage, le plancher du Wanderlust ou encore la cave du Klub ou de la Java, la Pride 2019 s’annonce chaude comme jamais. Attention, sous les aisselles, dans ton pantalon, mais aussi dans ton corps, il va faire pas moins de 37 degrés, donc fais attention à toi, à tes proches, bois de l’eau et n’oublie pas de manger avant de te la coller ! Allez, go go go le programme, go go go la fête, go go go la Marche des Fiertés 2019 !

L’image contient peut-être : texte

14 h – Marche des Fiertés LGBT+ de Paris IDF 2019

: De Montparnasse à République !

Aucune description de photo disponible.

Mood :  Comme tous les ans, la Marche des Fiertés à Paris est l’un des événements les plus attendus, tant par les communautés LGBTQI+ que ceux qui soutiennent la cause. C’est marcher, pas pour se montrer, mais pour se faire entendre, pas pour être plus fiers qu’un autre, mais pour porter les couleurs de ce que l’on est, de ce que l’on soutient, et de ce que le monde doit continuer de voir, reconnaître et porter. Et cette année attention, c’est 50 années de Marche qui est célébré, du monde est donc attendu au balcon, doit toi, oui, toi !

L’artiste à ne pas rater :  Rendez-vous à partir de 17 h sur le Grand Podium de la Marche des Fiertés 2019 à République ! Et s’il y a bien un artiste à ne pas y rater, c’est Bilal Hassani, à 21 h.

Petit plus :  Gros clin d’oeil à la team Gang Bambi qui fait ses premiers pas sur le podium cette année ! Et du love à la team du Char de Fier-e-s et révolutionnaires, marche des fiertés !

Infos :  L’Inter-LGBT recherche encore des bénévoles pour aider à encadrer la Marche ! Pour t’inscrire, c’est par ici : benevolat.inter-lgbt.org

% Heeboo ? 91 %

18 h – L’apéro des garçons : Pride Edition au Workshow

: Au Workshow, dans le 13e

Mood :  Tous les samedis de l’été, de 18 h à 2 h, L’apéro des garçons t’accueille pour commencer la nuit, que tu sois un garçons, ou ce que tu veux ! Un rendez-vous qui redonne espoir à tous ceux qui n’ont pas encore prévu de partir en vacances !

L’artiste à ne pas rater :  Andrei Olariu a invité ses copains à venir passer de la pop et des hits ! Parfait pour la Pride non ?

Petit plus :  Pintes à 5 € toute la soirée !

Infos :  de 18 h à 2 h, en terrasse ou à l’intérieur, que tu soies d’humeur volage, dansante ou discutante.

% Heeboo ? 75 %

Aucune description de photo disponible.

19 h – Wet For Me – Pride edition

: Au Cabaret Sauvage, comme tous les ans, dans le jardin pour l’apéro, et sous le chapiteau pour pécho ! (ou le contraire, c’est toi qui vois)

Mood :  La Wet For Me est de loin l’un des meilleures soirées de ce jour de Pride, et ce, depuis 2015. Le rendez-vous des filles qui aiment les filles, des garçons gentils qui traînent avec les filles qui aiment les filles, des filles qui veulent se sentir libre de faire péter le débardeur, des trans, des asexuel(le)s, des aromantiques, etc etc etc, on va pas vous faire la liste, mais le mot est à la diversité, au respect et à l’inclusivité ! Merci Barbi(e)turix !

L’artiste à ne pas rater :  PLANNINGTOROCK évidemment !

Petit plus :  Fishbach en dj set dehors pour siroter ta bière, on a connu pire non ? (wink wink) Appelez la désormais Fishbacktoback !Alors VIENS TÔT ! Puis c’est la toute dernière teuf au Cabaret Sauvage avant la fermeture estivale de rénovation (attention, tout va changer), attends toi donc à une véritable DEMOLITION PARTY bébé ! Puis c’est l’occasion de dire un jour, dans 20 ans : « moi j’ai connu le vieux Cabaret Sauvage, c’était la belle époque ». Bon, même si dans 20 ans on pourra plus faire la fête parce qu’il n’y aura plus de pétrole hein, mais ça c’est un autre débat !

Infos :  de 19 h à 6 h, 14 / 17 €

% Heeboo ? 92 %

Aucune description de photo disponible.

20 h – Pride United

: à la folie

Mood :  Parce que l’union fait la… fête, à la folie célèbre cette année la Pride en invitant trois collectifs qui font le queer aujourd’hui à Paris : Brain magazine, Discoquette et Confess. Pour du lol, des paillettes, et du cul ! Oui oui oui !

L’artiste à ne pas rater :  Projekt Gestalten, of course, tout droit venu de la célèbre et libérée Pornceptual à Berlin.

Petit plus :  Gratuit pour l’apéro avant minuit ! L’atelier drag sera animé par Jésus de la Vidange et Victoria Lachose !

Infos :  de 20 h à 8 h, 10/13 €

% Heeboo ? 91 %

21 h 30 – Smells Like Queer Spirit #1 : Tech Noire Crew

: La Mécanique Ondulatoire

Mood :  C’est la pride des darkos ! Oui, parce qu’il en fallait bien une ! Pas facile d’aimer le son noir, rocailleux, et électrique un jour de Pride ! Alors cette année, la Mécanique Ondulatoire s’est associé, dans le cadre de la série de soirée GRRRLS NIGHT, au crew queer et goth Tech Noire pour donner à Paris ce qu’il lui manquait en cette journée ensoleillée : un peu d’ombre. Il était temps de voir des pds sur la scène rock ! Merci La Méca, merci Tech Noire !

L’artiste à ne pas rater :  On va pas faire de jaloux, parce qu’on les aime tous. Bunker Bal + Law & Haktion !

Petit plus :  Pas de petit plus sur place, à part de l’amour. Mais on voulait mettre en avant le texte écrit par le lieu : « Nous croyons en une culture rock qui puisse se faire le refuge de tou.te.s celles, ceux et celleux que la société exclut, être ce qu’elle prévoyait d’être ; un safe space pour les weirdos, les punks, les freaks issus de toutes les bannières. Nous croyons en sa force fédératrice, empouvoirante et déplorons que nous ne puissions pas assez y entendre des voix défendant la communauté LGBTQIA+.
Encore une fois, nous lançons cette nouvelle initiative à un moment à la fois festif et politique : la Marche des Fiertés ! »

Infos :  de 21 h 30 à 4 h 30, gratuit !

% Heeboo ? 93 %

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

22 h – La Pride aux Souffleurs avec Linda De Morrir

: Les Souffleurs. Longtemps qu’on y a pas mis les pieds. Parce que de trop nombreuses tensions et rapport de pouvoir inquiétants. Mais pour la Pride, « Love is all, Love is in the air ».

Mood :  Chaleur à toutes et à tous. On la connaît la cave des Souffleurs. Puis les sets de la brésilienne Linda DeMorrir ne laissent jamais indemne, et donnent toujours envie de se mettre à poil. Un beau programme, mais surtout un bel exploit à accomplir vu que c’est pas moins de sept heures de dj sets de prévues ! On espère qu’elle va pouvoir compter sur les copains pour prendre le relai de temps à autre, et pour lui éponger le front !

L’artiste à ne pas rater :  Linda DeMorrir, bah oui, c’était pas bien compliqué !

Petit plus :  Le planteur des Souffleurs ! En espérant qu’il y soit toujours ! Tu ne peux repartir des Souffleurs sans y avoir bu au moins un planteur !

Infos :  de 22 h à 6 h, gratuit

% Heeboo ? 89 %

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

23 h – Cocotte Club : Pride 2019

: Wanderlust

Mood :  Pas de nuit douce, pas de nuit endormie, une nuit colorée, explosive et vibrante pour cette nouvelle édition de la célèbre Cocotte Club de pride ! Pour s’aimer, à la vie à la mort, dans la fierté d’être ce que l’on est, la liberté, l’audace et la folie ! À toutes les cocottes, il va faire CHAUD sur la terrasse du Wanderlust.

L’artiste à ne pas rater :  Miley Serious, parce que ses sets font péter un cable à tout danseur qui se respecte.

Petit plus :  Quatre espaces sont prévus pour les quatre collectifs invités, FLASH COCOTTE + Bizarre Love Triangle + HOUSE OF MODA + Fils de Vénus ! Quatre espaces, pour quatre fois plus de plaisir quoi !

Infos :  de 23 h à 7 h, 15,99 €.

% Heeboo ? 92 %

L’image contient peut-être : texte

23 h – Spectrum

: La Station-Gare des Mines

Mood :  Pour toutes celles et ceux qui veulent célébrer la Pride en mode grosse techno qui fait trembler les caleçons et les glaçons ! Déjà un an et demi que Spectrum agite les bas-fonds de la Station (ou-ai, y’a des bas-fonds à la Station, le fond du fond de la déviance quoi) de leurs programmations osées et minimalistes. Pour la Pride, l’obscurité se pare d’un drapeau multicolores, pour plus de plaisir, plus de boom boom, et plus de désirs !

L’artiste à ne pas rater :  L’allemand Leiras !

Petit plus :  C’est Victor Maître, notre photographe adoré, qui va te tirer le portrait toute la nuit !

Infos :  de 23 h à 7 h, 15 € sur place

% Heeboo ? 90 %

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

23 h – LDMT CSD Pride

: Le Dépôt

Mood :  L’heure est à la queer party hybride ! Pour soirée très mâle, Less Drama More Techno s’associe à Walk Zusammen et Le Depot pour une soirée où testostérone et musique chaude vont rimer avec trois générations de djs aussi chauds et talentueux les uns que les autres. Sors ton harnais, c’est une fois dans l’année !

L’artiste à ne pas rater :  On a envie de mettre en avant le jeune No One Famous, aka Pavlik Zonca, et sa techno EBM qui fait frissonner les ours polaires et gigoter les intérieurs des jeans.

Petit plus :  Si tu n’es jamais allé au Dépôt, c’est l’occasion ! Ambiance moite et cul assurée !

Infos :  de 23 h à 7 h, 20 €

% Heeboo ? 88 %

L’image contient peut-être : texte

23 h 30 – Gang Bambi des Délices w/ Ssion – Pride Edition

: À la Java

Mood :  L’heure est à la gourmandise samedi ! Entre pop acidulée, marque de fabrique des Gang Bambi, et performances sucrées, rencontres salées et techno fruitée, on va bien manger dis ! Lâche toi, fais sortir le lion ou la gazelle qui est en toi, bananes et cerises des bois à volonté… !

L’artiste à ne pas rater :  SSION, qu’on a pas vu depuis un certain temps à Paris ! Welcome back !

Petit plus :  C’est l’occasion de te parer de ta tenue de lumière, celle que t’oses jamais sortir du placard, la meilleure des occasions !

Infos :  de 23 h 55 à 6 h

% Heeboo ? 89 %

L’image contient peut-être : texte

23 h 30 – La Guillotine // FIÈRE Nouvelle Vague

: Le Klub

Mood : Fierté(s), diversités, latin Future Trap, sons Afro-Carribéens et sueur tropicale arc-en-ciel au programme de cette soirée spéciale La Guillotine en collaboration avec la soirée Afrodiziak qui occupera l’étage du bas. Mais surtout, oui SURTOUT, une toute première scène ouverte inaugurée par La Guillotine, sous le regard professionnel du phénomène venu tout droit de Berlin HP Loveshaft !

L’artiste à ne pas rater :  HP Loveshaft évidemment !

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, gros plan

Petit plus :  Dress code ? FIÈRE (libre interprétation). Un prix est à gagner pour la scène ouverte drag ! Event LGBTQIA+/ LGTBQQIP2SAA. On y est !

Infos :  de 23 h 55 à 5 h 30, 7/10 €

% Heeboo ? 89 %

L’image contient peut-être : texte

BONUS – du 26 au 30 juin – We Luv Gouine 

: La Station-Gare des Mines + La Bellevilloise + Le NeXt + Le Balajo + Cabaret Sauvage + à la folie

Mood :  Sur plusieurs lieux symboliques à Paris, du mercredi 26 au dimanche 30 juin, le collectif Barbi(e)turix étire la gouinitude dans tous ses états ; du cinéma, à la sex party, en passant par la performance, la fête avec un grand F via la Wet de samedi, et le jeu et/la ramasse pour l’after de dimanche, pour la première fois, les meufs prennent le pouvoir à travers un festival fait sur mesure. Être gouine est une fierté, pourquoi personne n’en avait jamais fait un festival ? Au programme, de l’échange, du partage, du rire, des larmes, des rencontres, de la choppe, des amitiés qui vont se faire, des bières qui vont se renverser, et beaucoup de soleil pour entamer et profiter à fond de ce weekend de Fierté(s) 2019.

L’artiste à ne pas rater :  On va se pencher plus principalement sur la Wet for me – Pride Edition de samedi, à laquelle il ne faudra pas louper PLANNINGTOROCK évidemment !

Petit plus :  On te conseille d’aller te frotter à la Playnight de jeudi organisée en collaboration avec la We Luv Gouine. Si t’en as jamais faite et que t’as toujours rêvé de pouvoir te lâcher au moins un peu en club, c’est l’occasion !

Infos :  We Luv Gouine du 26 au 30 juin 2019

% Heeboo ? 88 %

Adeline Journet

Articles similaires

Plus d'articles

It's a free world

Aurel Hollowgram : « On invitait les flics à boire le café, en leur disant « ça finira peut-être vers 18 h mais pas sûr…» »


Les teufs du mois

Les 5 teufs à ne (surtout) pas rater en janvier


Exclu

[Exclu] Losange – Maharadjah : de l’insouciance et l’énergie de la joie


Pourquoi faut-il aller prendre ta fessée vendredi 29 mars à L’International ?