EBM, ou Electronic Body Music. À ne (surtout) pas confondre avec l’EDM (Electronic Dance Music). Né d’une envie et de découvertes « punk électroniques », l’EBM émerge dans la wave, la new wave des années 1980. Une new wave obscure, en sueur, en rage et colère. Qui crie, qui lève le point en l’air, qui hurle et vient agripper les estomacs, et les jambes, les jambes, surtout les jambes pour danser. L’EBM est un cri dans la nuit, politique et engagé, au dessus d’une foule mouvante, courageuse et exultante.

Depuis quelques années, 2015/2016, l’EBM, obscure mouvement décrié par beaucoup dans le mouvement électronique et pendant longtemps, est à nouveau goût du jour. Des soirées, des artistes, des orgas, des mouvements s’en inspirent comme si la découverte venait d’être faite. Besoin de crier plus fort, plus sombre, plus furieux ? Fini la musique de club pour ensoleiller le coeur, une génération s’est emparé de l’EBM, pour assumer, enfin, son dark side qui sommeillait, ses désirs d’ambiguïté, son flirt avec les ténèbres, on endosse enfin avec fierté, son rôle de génération dévastée. Miam.
L’occasion pour nous de demander à l’un des experts actuels du genre, Al Niklaus, dj résident et co-producteur de la soirée Tech Noire (tout est dit) de nous donner un cours d’EBM. La prochaine Tech Noire c’est demain vendredi 9 novembre, au Klub. J- 1 avant la Tech Noire ft. Words and Actions. Le temps de mieux appréhender, l’un des nombreux styles qui ont fait le succès de leurs soirées !

1 – Si tu  devais résumer l’EBM à un.e non initié.e en UN SEUL TRACK ?

DAF – Der Mussolini. 
Ce track représente parfaitement la musique de DAF, groupe pionnier de l’EBM. Il transmet tout à fait la violence musicale de l’EBM old school avec ses beats électroniques, sa cadence militaire et les cris propres au genre.

2 – Si tu devais rafraîchir la mémoire d’un vieux de la vieille de l’époque EBM ?

Front 242 – Head Hunter
Front 242 c’est plutôt un groupe pour les initiés, un peu moins mainstream mais tout de même très établi. Le clip a une esthétique extrêmement brutaliste qui reflète la fin de l’ère communiste et l’ambiance politique en Europe juste avant la chute du mur de Berlin. Parfait pour rappeler à un vieux de la vieille d’où est née l’EBM.

3 – Un track du groupe, qui pour toi est le groupe le plus influent et important en matière d’EBM ?

Nitzer Ebb – Join the Chant
C’est l’hymne EBM qu’on entend dans toute soirée wave et EBM qui se respecte. Nitzer Ebb a vraiment influencé tous les artistes EBM et même électro et techno qui les ont suivis. La techno c’est vraiment la petite soeur de l’EBM. La musique de Nitzer Ebb fait même souvent partie de remixes dans les sets techno au Berghain. Increvable !

4 – Le track qui a remis l’EBM au goût du jour ?

Je vais plutôt te donner un album : Wie Die Finger Durch Den Nebel de Schwefelgelb.
Schwefelgelb, auparavant groupe au penchant plutôt wave, change de bord en 2016 avec un album bien plus énervé qui a relancé l’attrait pour l’EBM. D’une certaine façon, ça a rendu l’EBM plus accessible au grand public car Schwefelgelb s’était déjà fait un nom dans le mainstream.

5 – Le track de l’artiste qui aujourd’hui est le plus proche du mouvement EBM ?

Schwefelgelb – Fokus

Des grosses beats, du synthé, un son industriel, un mélange entre techno, EBM et électro énervée. C’est la recette qui se rapproche le plus de l’EBM old school avec un poil de modernité.

6 – Le track d’EBM que tu passes quand tout va mal ?

Perkele – Old School Union. 
Un de mes tracks préférés. Quand le public est un peu mou en courant de soirée, après quelques tracks de cold wave, je passe ça et ça ne rate jamais : la piste se remplit et le public se déchaîne. C’est assuré.

 7 – Celui des jours où tout va mieux/bien ?

Zastranienie – Kapo.
C’est plus un hybride électro que de l’EBM pure mais c’est un morceau super propre et très bien construit qui me donne encore plus la pêche quand tout va bien.

8 – Le track qui aurait pu donner naissance à l’EBM ?

Le terme “Electro Body Music” a été utilisé pour la première fois par Ralf Hütter du groupe Kraftwerk  pour décrire le son de leur album The Man-Machine mais si un track a bien donné naissance à l’EBM c’est Der Mussolini de DAF. Ce track, et toute leur musique, a inspiré de nombreux artistes à venir dans les années 80 jusqu’à aujourd’hui.

9 – Le track qui aurait pu être de l’EBM mais en fait non ?

Gesaffelstein – Hate and Glory / Obsession
La limite est fine avec Gesaffelstein, on sent bien qu’il est largement inspiré par les classiques EBM. Le rythme et les beats de ces tracs rappellent vraiment l’EBM mais ça se rapproche plus de l’électro. Et surtout : il n’y a pas de voix (ou de cris), essentielle à l’énergie du genre.

10 – Ton tracks préféré d’EBM de TOUS LES TEMPS ?

Nitzer Ebb – Smear Body