Veronika Von Lear, tu ne peux pas la rater. Aussi impressionnante que charismatique, son rire et ses sourires, ses poses et ses délicieux excès de fête font d’elle une des drags les plus en vue du moment. Où croiser Veronika ? Dans toutes les fêtes queer et bienveillantes, à option paillettes, des environs, de la House of Moda, en passant par l’ancienne Club Sandwich et la jeune Kindergarten. Veronika Von Lear distribue du bonheur et de la joie sur son passage, avec classe, et volupté.

On la retrouve pour la troisième édition du Boudoir Von Lear, dimanche 18 février à la Mano, à partir de 20 h pour une aparté dominicale sous le signe du “plaisir charnel”. Youhouuuuuuuu. Au côté des plus belles créatures de Paris, Soa de Muse, Jerrie FK, Minima Gesté, Sativa Blasée sur scène, et Jean Rémi derrière les platines, Veronika Von Lear vous ouvre les portes de son cocon d’amour. Oserez-vous vous laisser tenter par la douceur de cette tentation ?
valentin fabre veronika

Valentin Fabre

T’as pour habitude de te présenter comment ?

Veronika Von Lear ou Vero ou Veroche ou Mama ou alors la grosse dame à la fourrure soyeuse

Ton âge vs celui que tu prétends avoir 

L’âge d’une dame ? Vraiment ? En 2018 ? On dit “intemporelle” dans les deux cas (sourire)

Le premier truc que tu dis à quelqu’un en arrivant en soirée ?

“Alors les amours, prêts à en prendre plein la tronche ?!”

Bon mais en vrai tu fais quoi sinon dans la vie ?

Un métier chiant et rébarbatif rempli de paperasse et de formules compliqués ; la chimie quoi (rires)

Pourquoi ce prénom, Veronika ?

J’avoue je ne sais pas pourquoi mais ce prénom m’a toujours plu ; le fait d’y mettre un K” c’est pour le côté plus strict et dominatrice  !

C’est quoi ton lien à Karma (Karma Von Lear, ndlr) ?

Veronika Von Lear from Holy Fatma on Vimeo.

Karma c’est ma fille, une de celles que j’ai vomies quand je n’ai pas avalé (rires)

Ta première soirée en club c’était quoi ?

Ma première soirée en drag” date d’avant mon arrivée à Paris et c’était entre amis chez un pote. Ma première soirée à Paris c’était la House of Moda Volière avec mon meilleur ami Florent en 2014.

Tu nous racontes ?

J’habitais dans le 92 à l’époque, on a traversé tout Paris en drag en prenant le train de banlieue. On était passés d’abord à Pigalle (pas pour avoir assez d’argent pour payer l’entrée bien sûr) à un apéro chez un ami de Florent. Après on est arrivés à la Moda c’était génial, on passe la porte de la Java et là c’était magique. La salle remplie de personnes queer avec des costumes bariolés et pailletés, j’ai adoré. Florent m’a présenté Reno il était vêtu.e de noir avec des plumes sur la tête et un visage pleins de couleurs… je suis tombé amoureux. Et du coup j’ai décidé de venir à autant de Moda que possible !

Aujourd’hui, un samedi à 3 h, on te trouve où généralement ?

En général je fais le tour des friperies pour récupérer quelques robes rétro ringardes que je suis la seule à pouvoir mettre étant donné leur taille (rires) !

Tu arrives au bar, c’est quoi le truc que tu commandes direct ?

Un Gin Tonic, l’amour de ma vie !

Tu choisis comment tes soirées en général ? 

En fonction des gens qui l’organisent ; je passe aux soirées des amis ou gens que j’aime en essayant de faire au mieux pour voir tout le monde. 

Tu te souviens de ta plus belle nuit en club ?

Je dirais que c’était la HOUSE OF MODA Entrée Plat Dessert où j’ai dansé en tout et pour tout une minute ; le reste de la nuit je l’ai passé à discuter avec les amours qui étaient là. 

Ton anecdote de soirée la plus géniale ?

La fois la plus drôle c’est quand nous avons été invités aux 50 ans du Raspoutine et nous avons beaucoup (trop) rigolé avec Arielle Dombasle. 

La fête, ça tient quelle place dans ta vie ?

Ça n’est pas une finalité en soi, mais je m’y amuse beaucoup et ça me permet de me libérer du côté rigide de mon travail. 
@TOINE /PHOTOCOMPULSIF

@TOINE /PHOTOCOMPULSIF

Tu as l’impression de faire de plus en plus la fête ?

On va dire que maintenant j’économise un peu plus mon énergie car j’ai beaucoup de projets et j’essaie de garder mon énergie pour pouvoir donner le maximum lors de mes performances. 

Ça vient d’où, d’après toi ?

Mon amour des rencontres, l’excentricité des soirées et la folie des créatures de la nuit. 

Toi, c’est quoi qui te pousse à sortir le soir ?

Ma folie !

Tu vas en after ? 

Non c’est pas trop mon truc je me fais vieille (rires)

Pourquoi on va en after d’après toi ?

Ça, j’avoue je n’arrive pas à comprendre mais je poserai la question si j’y vais un jour ! (sourire)

Ton record de nombre d’heures de fête, tu nous racontes ?

Une fois j’ai fait la pride pendant 7 h en drag, à pied, puis je suis allé à la Club Sandwich en m’étant démaquillé et déperruqué puis remaquillé et remis en drag. Donc 14 h – 6 h 30 !

Ton plus grand fail en soirée, tu t’en souviens ?

J‘avoue, j’hésite entre l’étalage de maquillage à force d’embrasser un joli garçon et le nombre de fois où je me suis cassé la figure (rires). 

D’ailleurs, tu es de type qui chope ou qui se laisse choper ? 

En drag je suis plutôt du genre à choper. En mec plutôt du genre à ne pas trop faire attention…

C’est quoi ton rituel pour te préparer avant de sortir ?

Essayer de me remotiver ahahaha le must c’est un peu de disco !

Tu sors parfois sans Veronika ?

Évidemment, sinon je pourrais pas faire de câlins sans mettre du rouge à lèvres et du blush partout !

Le remède qui soigne ta gdb du lendemain ?

Je n’ai pas de gdb ! Je résiste très bien à l’alcool. Mon problème, le lendemain, ce sont les courbatures surtout !

Drogue dure ou drogue douce ?

Si tu considères la nourriture comme une drogue, je dirais drogue douce. Si on parle de mecs je la préfère dure. 

Ton track de la fête, c’est quoi ?

Queen of Chinatown d’Amanda Lear !

Et celui du lendemain de soirée ? 

Baby Im a Fool de Melody Gardot

Quel type de teuffeur.se tu seras dans 10 ans, d’après toi ?

Ahaha sûrement celui qui fera ça chez lui en manteau de fourrure un verre de vin à la main !

Et si tu as des gosses, tu les vois sortir comment dans 20 ans ? 

J‘aurai des chiens ça se dresse mieux et c’est plus affectueux (sourire) !