Jardin s’associe samedi prochain à Summer Satana, son acolyte de Sex Body Ache, pour un live inédit à l’occasion de la première édition de la nouvelle soirée du collectif Polychrome : Plage Arrière. L’occasion rêvée de leur solliciter un petit échange de corps, juste pour nous, juste le temps d’une interview quelque peu… renversée.

La dualité. L’essence de nos reflets. De ce que l’on est. Se voir en l’autre, en le connu ou l’étranger. Se ressentir ailleurs qu’à l’intérieur, sur l’air contrit ou bienheureux d’un autre visage. Avancer à deux, dans l’union, la division, et voir les deux faces du même rouleau de scotch tout aussi clairement. C’est un peu là que naît l’existence. Vivre est facile, c’est respirer. Exister c’est un pas de plus, c’est refléter. “L’individu isolé, sorti de la dualité élémentaire est un être perdu, un errant. Il ne constitue pas une unité, mais le débris dépareillé d’une totalité vivante” racontait Roger Caillois. Voilà, on aime ça, être à deux pour se voir mieux.

On a donc décidé de demander à Jardin et Summer Satana d’échanger les rôles le temps de quelques questions. C’est Summer Satana qui répond pour Jardin. Jardin qui répond pour Summer Satana. C’est un peu complètement what the fuck, mais c’est tout à fait eux (et si t’as rien compris c’est pas si grave !). Summer Satana rêve de faire des lives de techno dans des gros hangars qui sentent la sueur et le speed, Jardin a lui l’intention dans un futur proche de se faire poser trois implants mammaires. On a hâte de les voir. bisou !

summersatana-jardin

Clément Guinamard

Tu es plutôt loup de la meute ou hibou solitaire ?

Jardin : un hybride entre un loup et un hiboux pour ne pas être comme tout le monde.
Summer Satana : Putain le hiboux c’est un animal nocturne quand même ! Je me crois hiboux mais en vrai je suis une louve alpha de jour comme de nuit.

L’animal qui sommeille en toi ?

J : Un Capibara de feu !
SS : Un Oursanda de feu ! Cet animal est un hybride entre ours et panda.

Ton pire défaut ?

J : Mes cheveux et mes doutes (à propos de mes cheveux et du reste).
SS : Mon addiction au scrolling sur des sites de chaussure et des profils de poufettes sur insta et fb.

Ta plus belle qualité ?

J : Avoir plein d’instruments et pas d’argent.
SS : Lire des écrits neo-feministes au petit dej et avoir de l’argent.

Le défaut que tu as dont tu dis à la terre entière qu’il est en fait une qualité ?

J : Ne pas avoir d’argent.
SS : Aimer l’argent.

Le track que tu désignes à tout le monde comme ton “favourite ever”

J : Throbbing Gristle – Discipline

SS : Paranoid London – Eating Glue

Alors qu’en fait ton favourite track c’est…

J : The Underdog Project – Summer Jam

SS : Björk – Thriumph of a heart, et aussi à cause du clip.

Le personnage de film auquel tu ressembles

J : Cecil B-Demented dans Cecil B-Demented, pour sa folie, ses convictions artistiques et politiques (et sa coupe de cheveux).
SS : Faith Justine dans Strange Days parce que mes faux amis me comparent toujours a Juliette Lewis mais en vrai elle est so gorgeous dans ce rôle !

Tu as commencé à faire de la musique parce que…

J : Pour faire comme Papa et Maman.
SS : Parce que mon premier mec me disait que je pourrais jamais rien comprendre à la musique.

Le truc que tu n’as jamais dit à personne…

J : Dans un futur proche j’aimerai me faire poser 3 implants mamaires.
SS : J’ai toujours voulu faire des lives de techno dans des gros hangars qui sentent la sueur et le speed.

Le truc que tu dis tout le temps à tout le monde…

J : “With no future everything is possible”, comme le nom de mon site perso. lol
SS : “Fancy Rebellion, c’est un mix entre se faire belle et être fière de l’odeur fereuse de ses règles. be proud girlz !”

La sale habitude que tu as dont tu ne parles jamais à personne mais dont tout le monde est au courant…

J : Demandes aux autres.
SS : L E L

La face sans laquelle tu ne serais toi : la part d’ombre ou de lumière ?

J : Ombre
SS : Ombre

Plutôt lumière allumée ou lumière éteinte, d’ailleurs ?

Jardin :

Summer Satana :

Si tu étais en mesure de pouvoir changer un truc dans le monde, ce serait quoi ?

J : Wouah trop cool l’interview…
SS : Changer les dernières questions de cet interview.


crédit photo cover : François Quillacq