Les djs de la première teuf PWFM ont été choisis ! Après des semaines de lutte acharnée, les noms ont enfin été annoncés ! Youhou ! Ils s’appellent Woodson, Rough, ou encore Bonsoir ou Nicolaon et ils mixeront de jour comme de nuit au 6B pour le PROLOGUE supercoolgénialbonenfant qui va bien sûr tourmenter nos coeurs demain de 12H à 00h. Présentation de quatre de ces petits génies de l’électro choisis tout spécialement par la rédac. Portraits !

BONSOIR

Comment tu as commencé à mixer ?

image1

Crédit : Martin Lagardère

Quand j’étais étudiant, j’habitais dans un triplex avec 8 amis festifs. L’un d’entre eux avait des platines, d’authentiques Pioneer CDJ 200, et un autre savait aussi mixer. Ils m’ont très vite appris à enchainer les disques. La transmission d’une passion ! Bonsoir est un duo à l’origine.

Tu te souviens de ton premier DJ set ?

C’était dans ledit triplex, tous nos amis étaient conviés, nous étions environ 200 avec des videurs devant l’appartement-immeuble. Un mélange explosif : quelques centaines de watts, des lumières multicolores, une machine à fumée, des cds de French Touch et beaucoup de panache derrière les platines, malgré un manque de technique évident. A 3h le public était conquis, les gens manifestaient leur enthousiasme par des cris d’animaux et des pas de danse frénétiques.

Un b2b avec un GRAND ?

Sven Väth

La soirée que tu ne rates sous aucun prétexte ?

L’opening Elrow au Space à Ibiza. ”J’y étais” cette année.

Un mot qui caractérise la nuit parisienne aujourd’hui ?

Effervescente

Un mot qui annonce ton set de samedi ?

Allègre

Plutôt bière ou gin tonic ?

Jäger-maté !

Ton track ultime de tous les temps ?

Sans déconner !

WOODSON

12202193_931843196907752_100387913_n

Comment tu as commencé à mixer ?

J’ai commencé à mixer chez un pote, chez qui je continue toujours d’ailleurs, et avec ce même pote je suis allé pour ma première fois en club c’était au Redlight, pendant cette soirée j’ai compris ce que j’aimais par dessus tout. Ensuite j’ai vécu dans une résidence étudiante qui avait une régie inutilisée dans laquelle j’ai pu installer du matos et vraiment m’adonner à la musique.

Tu te souviens de ton premier DJ set ?

Mon premier Dj set fût à La Plage dans la rue de Charonne, je faisais la partie dansante après un concert du groupe d’une amie “Célosia”, à l’époque je n’avais plus de matos, j’ai eu à utiliser mon ordi pour mixer, en guise de contrôleur j’ai mappé un clavier maître, le M-Audio Axiom pro 49, c’était assez bizarre comme prestation, les gens dansaient c’était le plus important.

Si tu devais mixer avec un GRAND dj, ce serait qui ?

Aucun et tous à la fois, si l’occasion se présente je prend, mais je ne forcerai pas la chose

La soirée que tu ne rates sous AUCUN prétexte ?

Celle de mon enterrement

Un mot qui caractérise la nuit parisienne aujourd’hui ?

Choix

Un mot qui annonce ton set de samedi ?

Chewing-gum

Plutôt bière ou gin tonic ?

Bière

Ton track ultime de tous les temps ?

Trop dur pas forcément de tous les temps mais disons que c’est “intemporel”

NICOLAON

Seb DJ_-36

Comment tu as commencé à mixer ?

J’ai commencé il y a 10 ans via une association de DJing dans mon école. Je venais de voyager (et danser) pendant 3 ans et j’ai eu envie de passer de l’autre côté.

Tu te souviens de ton premier DJ set ?

Mon 1er “DJ set” en “Public” c’était dans le salon d’un pote pour un anniv, je tremblais de partout.

Un b2b avec un GRAND ?

Très difficile de choisir donc au hasard : Lawrence

La soirée que tu ne rates sous aucun prétexte ?

Little Marguerite

Un mot qui caractérise la nuit parisienne aujourd’hui ?

Elle a presque rattrapé son retard sur les autres grandes villes (Londres, Berlin) surtout ces 2/3 dernières années.

Un mot qui annonce ton set de samedi ?

Je vais prendre un gros bacs de vinyles mais je ne sais pas encore où cela va nous amener…

Plutôt bière ou gin tonic ?

Plutôt Club Mate ou Shot de Jäger

Ton track ultime de tous les temps ?

Très difficile également donc je dirais Soul Capsule – Low of Grace

ROUGH

Comment tu as commencé à mixer ?10360400_618609851613510_5768363787967792786_n

Un pote avait du matos. De vieilles Numark et Denon toutes pourries qui faisaient largement l’affaire.
C’était un peu mon mentor dans tout ce qui était musique électronique. On avait 18/19 ans, on sortait en club depuis 3/4ans et avions quelques potes qui mixaient déjà.

Tu te souviens de ton premier DJ set ?

Mon premier DJ set? Je n’en ai pas le moindre souvenir. Je ne sais même si j’en ai vraiment eu. On à toujours fait ça plus ou moins à la cool, entre pote. On se relayait toute la journée/nuit, parfois en se battant pour mixer. La belle époque… Plus le public (nos potes) étaient nombreux, plus on tenait longtemps. Parfois on mixait devant personne. On jouait juste pour prendre du skill.

Un b2b avec un GRAND ?

Je n’ai plus de rêves de ce genre. J’ai arrêté d’être un fan boy vers mes 20 piges. Il y a bien sûr des artistes dont je respecte et admire le travail, mais jouer avec eux n’est pas un rêve en soi. Même si je répondrais bien sûr à l’appel si on me propose une telle configuration. C’est toujours bon d’apprendre de ceux qui plus d’expérience que toi.

La soirée que tu ne rates sous aucun prétexte ?

Je suis capable de louper n’importe quelle soirée. Ma copine et un de mes meilleurs amis me détestent d’ailleurs pour ça hahaha

Un mot qui caractérise la nuit parisienne aujourd’hui ?

Phase transitoire ou de stabilisation (ça en fait 5, du coup)

Un mot qui annonce ton set de samedi ?

Je ne sais pas trop. Car un set peut aussi bien être caractérisé par le track list, celui qui le joue et sa technique ou même par ceux qui l’écoutent… Donc vous me direz tout ça samedi 😉

Plutôt bière ou gin tonic ?

Plutôt les 2 oui! Tu peux même ajouter le whisky, le rhum, la vodka, le vin blanc, quelques très rare rosés (j’en ai fait une overdose il y a quelques années…), et pleins d’autres trucs. Sauf le pastis. Je hais le pastis. Ça me fait vomir… On me déteste aussi pour ça haha

Ton track ultime de tous les temps ?

Ohla! Mon track ultime de tous les temps… Et bien comme les temps changent j’ai envie de dire… Je n’en ai pas. J’ai d’autres lubies à ce niveau là. Comme jouer des tracks que je n’ai jamais eu l’occasion de jouer alors que je l’ai toujours voulu. Je n’ai aucune mémoire, donc ne comptez pas sur moi pour vous donner un titre. Mais si vous entendez dans un de mes sets un track qui à l’air d’avoir au moins 5 ans ou plus, il fait sûrement partie de cette liste !