De la bonne humeur, des bonnes vibes, des sourires et du groove. C’est Sissi Cocotte. Sissi pour le côté atemporelle, décalé et grandiose. Cocotte pour les gloussements et l’énergie lunaire. Sissi Comptoir quand elle parle parle parle. Sissi Platine quand elle pousse pousse pousse ses tracks entre happy feet et dark move. À l’image de ces 30 minutes de groove intense. De quoi se déhancher de l’intérieur sur ta chaise de bureau en attendant.

En attendant quoi ? La grande messe multicolore de vendredi 8 juin à la Java, la si bien nommée Ponito Santo. Au côté des animaux de Scratch Massive (si si), de Bosco Noire et de VIKKEN, Sissi Cocotte va user de ses fanfreluches pour te faire chalouper du bassin.

32492012_1081223818684005_3612024189780754432_n

Sissi Cocotte, comment on en vient à la musique ?

Quand j’étais plus jeune j’ai toujours adoré faire des vieux mélanges de son chez des potes je devais avoir 13 ans peut être je sais même plus..J’adorais Daft Punk et je SORTAIS beaucoup au Métropolis oui oui.. Acropole et autres 287 de l’époque. J’ai toujours adoré le groovy, la dance et quelques vocales dans les tracks donc la house c’est trop mon style même si je vrille vite en sons dark et planant. Mais le 287, la liberté, le smile des gens, les SOIRÉES ET AFTER Kitkat WARRIO et ce groovy minimal mélangé ca m’a rendue tarée.

Pourquoi SISSI COCOTTE ?

Ça vient de Sissi Cancan au départ. Le collectif Cancan de Stefan Beutter et Maxime Iko. On s’est rencontrés tous les trois à une Babydoll à l’époque et quand ils ont créé le collectif j’ai eu ce surnom car il souhaitaient mélanger des thèmes d’époque avec l’électronique. En mode décalé complet et en fait je faisais de la promo, Sissi comptoir quoi ! Et donc Sissi en référence à Sissi l’impératrice. Une autre pote s’appelait La Môme en hommage à Édith Piaf,etc. Et “Cocotte” comme je glousse et jacasse sans cesse, Sissi Cancan est devenu naturellement Sissi Cocotte en fait…

Ta musique en trois mots ?

Groovy, Entraînante, Festive

Faire la fête, ça représenter quoi pour toi ?

Être libre, sortir, rencontrer des gens, VIVRE ! Les gens font la fête pour les mêmes raisons. Exutoire, défouloir ! Décompression. Exister aussi. Et sans la musique on est vides.

Ton rôle dans la nuit ?

Bout en train hyperactive dans les soirées que j’essaie de faire avec mes potes. Et faire jouer surtout les copains qui comme moi travaillent à côté et mériteraient de mixer partout.

Et à côté de la nuit ?

Je suis commerciale chez PAD, c’est comme ça que du coup j’ai pu aider à mon petit niveau les “cancan” d’ailleurs. Comme j’ai un gros débit de conneries ça a bien aidé aussi et mon côté pro pour démarcher et rencontrer des clubs.

L’artiste qui restera, pour toi ?

L’artiste que j’ai toujours adoré et qui m’inspirera toujours, franchement, c’est CHLOE. et aussi KERRI CHANDLER. Chacun A sa mélodie et son tempo c’est inexplicable mais transcendant et les deux me donnent une belle énergie et un bel équilibre je trouve.