Rien n’est plus au goût du jour qu’un bon set de deep techno. Et c’est ce que s’évertuent à faire comprendre des collectifs tels que PWFM, en lançant de jeunes artistes sur le devant de la scène et en nourrissant de leurs poulains le paysage techno parisien depuis déjà quelques années. On a choisi Manka pour cette quatrième mixtape. Manka la mystérieuse. Manka la ténébreuse. Pour nous concocter un set… mystique. Le comble.

Le thème de sa prose ? La religion. Pour une virée dans les tréfonds de l’occulte et du sacré… Une prière maudite. Une balade quasi anxiogène dans le dédale escamoté d’une montée sous acide. Rendez-vous le 4 mars au Glazart pour une énième partie de plaisir à ses côtés avec la très attendue Mars Attack ! En attendant, on appuie sur play, et on déconnecte.