Un festival, c’est fait pour prendre un flot de musique dans la tête, pendant plusieurs heures, pendant plusieurs jours. C’est fait pour s’inonder l’être de son plein grès. Se retrouver entre mélomanes, entre amateurs de sons qui nous ressemblent. Pour boire aussi, un peu, et oublier les maux du quotidien. Un festival, c’est une bulle où tout est doux, où tout coule, mais à la fois, où tout ravit et surprend. Parce qu’un bon festival, oui, il ne te conforte pas seulement dans ce que tu aimes, mais il t’ouvre à autre chose, à de nouvelles tonalités, des groupes, des artistes dont tu n’avais pas idée il y avait encore quelques heures. Mais encore faut-il se trouver au bon endroit, au bon moment, et bien choisir sa.ses scène.s. Voilà pourquoi, parmi les 23 artistes programmés au MOFO#14, nous en avons remarqué cinq.

Cinq, pas parce qu’ils sont les meilleurs artistes de la programmation, pas parce qu’ils sont les kings et qu’on crache sur les autres -on est pas du genre à donner dans les classements chez heeboo. Cinq seulement, parce qu’ils sont ceux que tu ne connais sans doute pas encore, mais qui méritent, au moment T, que tu sois là, fixé devant les premières minutes de leur live au MOFO festival #14 entre ce soir jeudi 18, vendredi 19 et samedi 20 janvier. Ils méritent que tu sois même là en avance à Mains d’Oeuvres, que tu prévoies tes bails pour ne surtout pas les rater. Parce qu’ils ont bouleversé nos cœurs, on voulait bouleverser le tiens. Nos excuses.

TAMARA GOUKASSOVA

Qui ? Tamara Goukassova

Bruno Catty

Bruno Catty

D’où ? Russie, mais vit à Paris, France

Depuis ? 2012

Signe particulier ? Elle est violoncelliste de formation

Comment ? Pop synthétique et cinétique, électrisations limbiques

Ils en disent quoi les autres ? 

D’après Gonzaï, “si la musique de Goukassova sent l’Oural à plein nez, le plus perturbant reste cette aptitude à la souplesse – n’oublions pas la suprématie de l’URSS en gymnastique. Capable de tout et son contraire avec « des synthés, un violon, sa voix et un ordinateur », l’ex Konki aussi vue chez Strasbourg confirme avec le peu de choses entendues la citation du Cardinal de Retz : on ne sort de l’ambigüité qu’à son détriment

Quand ? ◉ JEUDI ▬ 18 ▬ JANVIER ◉ 19H ▬ 00H ◉

GIANT SWAN

Qui : Harry Wright et Robyn Stewart

Lua Ribeira Loui

Lua Ribeira Loui

 ? Bristol, UK

Depuis ? 2015

Signe particulier ? Ils ne jouent jamais deux fois le même live

Comment ? Noise hypnotique et électronique

Ils en disent quoi les autres ?

D’après Resident Advisor, “Ils ne sont pas les premiers à approcher la techno du point de vue de la musique punk, mais leur énergie sur scène fait de Giant Swan un groupe à part”

Quand  ? ◉ VENDREDI ▬ 19 ▬ JANVIER ◉ 19H ▬ 00H ◉

POISON POINT

Qui ? Timothée Gainet au début, rejoint par Arnaud Derochefort à l’été 2016

poison point

D’où ? Paris, France

Depuis ? 2015

Signe particulier ? Tim est sérigraphe de formation

Comment ? Coldwave et synthpunk un peu énervée

Ils en disent quoi les autres ?

D’après Noise Mag, Poison Point, ce sont “des claviers vrombissants au rythme d’une basse cinglante, martelés par une voix caverneuse qui hantera l’autoroute synthétique que vous vous apprêtez à emprunter à travers ces pulsations frénétiques.”

Quand ? ◉ VENDREDI ▬ 19 ▬ JANVIER ◉ 19H ▬ 00H ◉

LONELY BAND

Qui ? Martial Foe

lonely band

D’où ? Paris, France

Depuis ? 2014

Signe particulier ? Fait partie de la bande de Grande Ville (Bonny Banane, Jimmy Whoo…)

Comment ? Pop de.pour loveur mélancolique, spleen multicolore

Ils en disent quoi les autres ?

D’après I-D, “avec Lonely Band est née la promesse d’un nouvel horizon musical en France, quelque chose entre le chant d’Alex Zhang Hungtai, les clairs-obscurs de Jeff Buckley et le cœur tendre des Lettermen”

Quand ? ◉ SAMEDI ▬ 20 ▬ JANVIER ◉ 17H ▬ 00H ◉

FRANCIS LUNG

Qui ? Tom McClung

francis lung

D’où ? Manchester, UK

Depuis ? 2014

Signe particulier ? Ancien bassiste du groupe WU LYF

Comment ? Pop sentimentaliste

Ils en disent quoi les autres ?

D’après la Blogothèque “Tom a une douce fragilité dans la voix qui brise le cœur autant qu’il en soigne ses éraflures. Quelque chose d’un équilibriste à deux doigts de chuter dans sa façon d’écrire et d’interpréter ses morceaux, toujours sur le fil.”

Quand ? ◉ SAMEDI ▬ 20 ▬ JANVIER ◉ 17H ▬ 00H ◉