H, c’est une bourrasque très très énervée. Entre hardcore, acid et old school techno, le mec n’y va clairement pas par quatre chemins. De formation classique, la musique électronique est pour lui une grosse claque. Bien gérée, la claque, car aujourd’hui il fait partie de ces jeunes producteurs qui repoussent les frontières de la techno et remplissent les hangars.

A l’occasion de son set à venir, samedi 7 avril, pour la warehouse RZ002 des mignons de Razance, on a voulu en savoir un peu plus sur H, aka Achille, étudiant en… marché de l’art.

Achille, comment t’en es venu à la musique ?

Alors ça fait déjà 11 ans que je fais du piano, et j’ai appris en autodidacte la guitare et la basse. J’ai commencé la musique électronique il y a environ trois ans et j’ai direct pris un grosse baffe !

Ton nom de scène, H, il vient d’où ?

C’est mon surnom avec mes potes depuis pas mal de temps c’est juste la diminution extrême de mon prénom (Achille)

X – H – X, c’est qui, c’est quoi ?

X – H – X c’est juste que pour créer la page Facebook mettre uniquement H ça ne fonctionnait pas, j’ai du trouver une parade !

Une montée, pour toi, c’est quoi ?

Une montée ce serait je pense un instant de tension qui va tenir le spectateur en haleine, le faire bouillonner jusqu’à l’instant X où ça explose ! Et, si c’est bien fait, le public devient complètement taré et c’est là que ça devient drôle !

H

C’est quoi ton parcours de vie en dehors de la musique ?

Alors j’ai fait de l’histoire de l’art et de l’archéologie et maintenant je suis dans une école de marché de l’art et j’ai débuté une petite entreprise de vente d’art contemporain avec des amis.

Si tu n’étais pas dans la musique, tu aurais une autre passion dont tu aimerais faire ta vie ?

Alors déjà bien sûr la vente d’art dont j’essaie de faire mon avenir et sinon ce serait soit la cuisine soit la randonnée ! Mais bon, vivre de la rando c’est pas évident on va pas se mentir !

Tes premiers amours musicaux ils viennent d’où et comment ils te sont venus ?

Grâce à mes parents en premier lieu, ils m’ont toujours fait découvrir différents styles musicaux ; ensuite, l’amour de la musique est évidement venu avec la pratique du piano ou j’ai découvert le jazz et le classique, un peu plus tard avec la guitare je suis devenu un mordus de hardrock et de blues, et aujourd’hui j’écoute un peu de tout quand c’est pas de la house ou de la techno c’est beaucoup de bossa nova et de jazz.

Si tu ne pouvais garder qu’un style, ce serait plus de la hardtechno, de l’acid ou de la old school ?

C’est dur de répondre à ça ! En ce moment je pense que ce serait l’acid ! (mais bon old school et acid c’est le combat gagnant !)

D’après toi, pourquoi tout le monde écoute de la techno en ce moment ?

C’est vrai que depuis quelques années le mouvement techno explose littéralement, je pense que c’est parce que la techno, c’est une manière de faire la fête qui libère les esprits, pas de prise de tête, tout le monde est dans le même monde. Mais je pense surtout qu’il ne faut pas se fermer dans un style et être toujours curieux et ouvert à différents style.

Le lien de l'event : RZ002