Certains l’oublient, mais la nuit et la fête, ce ne sont pas de simples guilis faits à la musique (oui oui, t’as bien lu). La nuit c’est aussi, et surtout, un ensemble d’entités créatrices, qui ne font pas que sniffer farines, poudres et autres toxicités festives, sur livres de philo et cd de cold wave. La nuit, ce sont aussi, et surtout, des gens qui réussissent, qui réussissent dans la vie, en faisant danser les autres.

C’est le cas du bel Alto Clark, connu pour son coup de baguette chez De La Montagne, et ses géniaux dj sets , et autres coquineries, pour le collectif Fils de Vénus, qui sort cette semaine un calendrier de l’avent spécial remix de son EP Whose Line Is This Anyway?. On commence avec le planant remix de Bath Tub par Perez.

Alto Clark comme… Clark pour Clark Gable et Clark Kent. Je cherchais un nom qui se retienne, facile à prononcer et l’association Alto et Clark marchait bien. Au final, peu de gens m’appelle encore par mon vrai prénom, mon alter ego musical semble avoir pris le dessus.

Couleur de pupille : Bleu

Animal totem : Je n’ai pas vraiment d’animal totem mais je dirais l’ours pour son mélange de force et de réconfort. C’est aussi parce que c’est l’animal qui est sorti du test que j’ai fait sur http://www.animal-totem.fr/

“On a bien fait les zozos, aidés par des gin tonic et on est rentrés en caddie”

Première sortie : Ma première prod sous le nom d’Alto Clark était il y a 10 ans. Elle n’est plus sur internet mais voici le lien vers les dernières : https://soundcloud.com/alpage-records/sets/alto-clark-whose-line-is-this

Meilleure teuf ? La soirée Fils de Vénus au Club 56 pendant le festival “Crisis”. J’étais à la fois là pour jouer mais aussi pour voir jouer Aamourocean. Je découvrais l’endroit, plein de gens chouettes étaient là, l’ambiance était folle, j’ai fait une rencontre incroyable. Mon bro Monsieurtok était là, on a bien fait les zozos, aidés par des gin tonic et on est rentrés en caddie. Je me suis aperçu le lendemain qu’on m’avait volé mes papiers pendant que je jouais mais je m’en foutais, j’étais heureux.

Ta meilleure teuf en tant qu’artiste ? Dur de répondre, chaque date je dirais mon tout premier concert avec mon groupe de punk IANS quand j’avais 15 ans parce que c’était la première fois que j’avais cette sensation dingo qu’on a quand on est sur scène, à la fois excité, stressé, confiant et en même tellement à nu. Quand le concert s’est fini, j’avais qu’une envie, que ça recommence.

Comment t’as choisi les artistes qui ont remixé tes tracks ? J’ai choisi des artistes dont j’aime la musique, l’univers… Je voulais voir vers quoi ils allaient emmener mes chansons. L’idée était d’avoir des remix vraiment différents du coup j’ai mailé spontanément Perez, Lamusa et Von Bikrav qui ont tout de suite dit oui. Marklion, boss d’Alpage, m’a proposé de me remixer aussi et j’ai dit un grand “oui” ! On voulait les sortir d’une manière un peu différente et je me suis dit Banco! on fait un calendrier de l´avent. Marie Doazan, avec qui je collabore depuis un an, a fait les visuels et Benoit Maharaux s’est occupé de la programmation du site du calendrier de l’avent.

Ta prochaine date : Le 19 janvier en live à Rome