La fête c’est assez simple : c’est augmenter le master de sa vie, caler les tracks de son existence et rendre tout plus excitant. C’est faire de la nuit un jeté de paillettes qui n’en finit jamais. Et parce que vos fêtes à vous sont remplies des plus belles histoires, des plus cocasses anecdotes, parce que c’est vous qui la faites, la fête, parce que sans vous la fête n’est rien, on vous donne la parole pour quelques minutes de libre pensée bien placée.

Parce que le dj, c’est aussi toi. Toi qui t’agite sur les dancefloors comme un damné, toi qui joue des coudes dans les fosses de toutes les villes et festivals du monde, toi qui hurle quand vient ton morceau. C’est toi, toi qui sourit, et fait que la soirée luit. Toi qui chante la chanson, toi qui rigole avec les videurs parce que faire la queue pour aller s’en griller une, c’est pas si grave. C’est toi qui ne te bat pas pour une place au bar, toi qui te remue pour que la soirée soit plus belle, toi qui drague gentiment vers 2h et qui chope salement, quand c’est l’heure et que l’after se meurt. Vis ta vie comme un dj, c’est toi qui mène la danse bébé.

Ce weekend du 15/19 mars a oscillé entre fantasmagories techno et rivages queers très ensoleillés, canopée house et feuillages de l’orient passionnel. On aime, on adore, on en demande encore. Au programme : des sorcières en veux-tu en voilà, crush aux pupilles dilatées, p’tit gars laissé à la porte par des féministes, usurpations d’identité, sauna dancefloor, épicerie magique de nuit, pantalon sans culotte à la culottée, possession desséchée, t-shirt non-conventionnel voire indécent, verre renversé sur t-shirt, puis sur cheveux, guinguette galactique, coming-out impromptu, paillettes dans le slip, et bonne humeur généralisée.

AdelineADELINE

mer. 15-03/ QW ☆ Sabbat Queer @Club Lilith ☾ (La Colonie)

10377000_252397164961227_4718009992590038630_n

Comment t’as connu la soirée ?

J’y mixais, pas facile d’attendre minuit un mercredi alors qu’on est quasiment sobre, mais c’est chose faite !

Ton pic bonheur de la soirée ?

Quand un mec est venu me voir en me faisant les cornes du diable avec ses mains, le mec avait l’air trop content, je passais un Fixmer/McCarthy, le doigt appuyé sur le master, pendant que le gérant avait le dos tourné (#pastaper)

L’anecdote ?

Le mec au chapeau qui se pose tranquillou pépére l’air de rien près des desks et me sort un très drôle : “tu connais Levon Vincent ?”

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Le moment où ce même gars m’a sorti un pas très gêné “t’as pas un truc dans l’esprit?” alors que je lançais un remix de Front 242…

T’as chopé ? Raconte.

L’envie d’aimer, oué oué.

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

Métro / réunion / aïe.

Ton prochain plan de soirée ?

Vendredi à La Machine pour les 4 ans de Dure Vie !

giphy (1)


jules2JULES

jeud. 16-03/ ACID ARAB (La Cigale)

17353295_1375432039180685_1646551337311361096_n

Comment t’as connu la soirée ?

Je les avais ratés trop de fois. C’était une question d’honneur que d’aller à leur prochaine date.

Ton pic bonheur de la soirée ?

La coda de Gul l’Abi. Comme une dernière respiration que t’attends pas, qui te choppe et t’emmène un peu plus loin. Avec encore plus de nappes trance que la version studio.

L’anecdote ?

Croiser un crush. Voir ses pupilles trop dilatées. Renoncer.

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Les gens qui ne dansent pas. Finalement, j’ai réussi à trouver une place de choix au balcon. Parfait pour danser. Toujours un accomplissement la trouvaille du spot idéal.

T’as chopé ? Raconte.

J’ai renoncé j’t’ai dit.

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

CODOLIPRANE

Ton prochain plan de soirée ?

Tokyo Hotel à l’Olympia ce soir !

gqeg


stephane-lSTÉPHANE L.

vend. 17-03/ Ligne 15 #1, Saison 2017 (Les Grands Voisins)

17155405_1294619063963867_5307489026815257377_n

Comment t’as connu la soirée ?

Par des potes qui sont dans le même collectif que les mecs qui ont mixé pendant la soirée.

Ton pic bonheur de la soirée ?

Quand tout mes potes étaient là et que les djs ont balancé du gros son west coast

L’anecdote ?

Je suis allé sur les toits des Grands Voisins avec des potes après la soirée, on voyait tout Paris avec les éclairages dans la nuit c’était dingue !!

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Un pote a débarqué avec une plante récupérée dans la rue et il me l’a confiée le temps d’aller assister à une scène ouverte féministe, à un moment j’ai voulu lui ramener parce que ça entravait mon kiff de la soirée mais les portes de la scène ouverte étaient fermées. Malgré les grands geste que je faisais et plein de filles qui m’avaient vu agiter les bras elles m’ont laissé en loup dehors… du coup je suis reparti avec la plante haha. Mais la musique a radouci mon cœur !

T’as chopé ? Raconte.

J’ai pas chopé même si j’aurais bien aimé, mais à vrai dire j’essaie pas, ça sert a rien de venir vers les filles de nos jours vaut mieux les laisser venir d’elles-mêmes ; puis je dansais, alors pas le temps !

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

Marteau

Ton prochain plan de soirée ?

Scène ouverte ce soir avec la rue des miracles du côté d’Aubervilliers !

13714496_585083671671851_98254824_n


violetteVIOLETTE

vend. 17-03/ Magazine Antidote Launch Party (SALO)

17264709_1423947460982716_7159288945613519763_n

Comment t’as connu la soirée ?

Par Alice Pfeiffer dont nous avons usurpé l’identité pour rentrer.

Ton pic bonheur de la soirée ?

Lorsque je suis tombée amoureuse de la meilleure amie Julia sous GHB

L’anecdote ?

Mon meilleur ami William qui cherche la sortie du côté des toilettes…

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Le deuxième shot de G…

T’as chopé ? Raconte.

Moi non, mais mon mec n’a pas arrêté…

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

POISON

Ton prochain plan de soirée ?

La Black New Black au Chinois samedi organisée par mapuche Harmony Coryn (je lui fait plein de poutoux et j’en profite pour embrasser ma famille aussi) !

17409520_403362610030172_1120918875_n


jules3JULES W.

vend. 17-03/ H A ï K U – Recondite, Mind Against, Andrew Weatherall, Lokier (Nuits Fauves)

,k uj

Comment t’as connu la soirée ?

Ça fait un moment maintenant que je vais aux soirées du collectif Haiku, la team fait venir des grosses références en matière de musique électronique (Ellen Allien, Dixon, Ame…) et à chaque fois les sets sont top, et donc tu ressors de la soirée avec le smile et les jambes lourdes. Cette fois c’était les Nuits Fauves avec entre autres Recondite et Mind Against, ce qui s’annonçait plutôt bien !

Ton pic bonheur de la soirée ?

L’arrivée fracassante de Mind Against, il a immédiatement capté l’attention de tout le monde et a maintenu la pression tout au long de son set. Franchement on s’est régalés !

L’anecdote ?

La main room était blindée, il a donc fallu se faufiler entre les lignes pour atteindre les premiers rangs où mon amie et moi sommes tombés sur toute une bande de pépites, bienveillants les uns envers les autres et débordants d’affection. C’est ce genre de population qu’on recherche en soirée, les gars tu ne les connais pas mais juste parce que tu danses avec eux et que tu échanges quelques mots sympas, ils réapparaissent avec un petit verre et ça repart de plus belle.

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Le truc chiant avec les Nuits Fauves, c’est qu’ils comptabilisent une capacité de trois espaces (donc réalisent un maximum d’entrées) pour finalement que tout le monde souhaite se rendre à la main room, qui se transforme rapidement en sauna blindé de monde… ça en a déchauffé plus d’un et c’est bien dommage car la soirée était vraiment top !

T’as chopé ? Raconte.

Rien d’extravagant mais quelques marques d’affection oui. Classique des soirées où tu es un peu désinhibé !

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

“Rassasié” convient parfaitement, on était venu épancher notre soif de teuf, on a eu ce qu’on voulait !

Ton prochain plan de soirée ?

La Subtyl ce vendredi, la première édition était une totale réussite avec un super cadre, un lineup bien costaud, un staff adorable… Bref ce collectif a tout d’un futur grand !

ezfzef


clement-camusCLEMENT

vend. 17-03/ VICE VERSA w/ C.A.R, Yula Kasp, Gina XXX (La Java)

17190914_10154526880463121_2226353180170385054_n

Comment t’as connu la soirée ?

Chloé (C.A.R.) est une très bonne amie de mon pote Siegfried. Il m’a prévenu qu’elle venait jouer à Paris ce soir là.
Je l’ai contactée pour lui proposer de l’habiller pour son show avec les vêtements que l’on vend sur notre site www.blacknewblack.com avec ma copine Harmony. Chloé a été super emballée par l’idée et je l’ai retrouvée un peu avant les balances pour les essayages.

Ton pic bonheur de la soirée ?

C.A.R sur scène dans un sweat oversized -très transparent- du talentueux NACO PARIS.

L’anecdote ?

Elle était totalement nue en dessous (mais ça, il n’y a que moi qui le savais…).

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Chloé vit à Londres et tout son matériel se branche bien entendu sur secteur UK. Elle s’est rendu compte au moment des balances qu’il lui manquait un adaptateur UK/FR pour brancher un de ses claviers. On a réussi à trouver un adaptateur dans la seule épicerie du quartier ouverte à cette heure là. Si vous cherchez des trucs improbables à des heures non conventionnelles, c’est au 25 boulevard de la Villette. Le mec s’appelle Ali B. et il y a en permanence 40 mecs dans son bouclard.

T’as chopé ? Raconte.

Ouais, un méchant rhume en rentrant de la Java.

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

Malade

Ton prochain plan de soirée ?

La notre bien entendu ! Black New Black Party #4, le samedi 25 mars au Chinois. Avec un live du bruxellois Ext’Int et les DJ sets de Sophia Hamadi, Juliana, Province et Nicol. Venez tous, ça va être génial !

17410232_10154515372140888_1742083423_n


octaveOCTAVE

vend. 17-03/ La Culottée (La Bellevilloise)

16387065_1277218739013971_9149550089452176093_n

Comment t’as connu la soirée ?

J’ai connu la soirée dans une animalerie.. Un week-end, alors que la présence d’un chien me manquait dans mon appartement, je me suis dirigé vers l’animalerie la plus proche. “Combien pour ce chien dans la vitrine…? Ce joli petit chien jaune et blanc” demandais-je à la vendeuse. “Vous êtes vraiment culotté monsieur, ce n’est pas un chien, c’est un pauvre poussin”. Mal à l’aise, j’ai donc décidé d’acheter ce poussin. Je raconte cette histoire à mon copain en rentrant, le poussin sur les genoux et il me dit “elle t’a traité de culotté ?” mais c’est le nom de la soirée où on va vendredi ! Voilà.. C’est comme ça que j’ai connu. C’est un peu tiré par les cheveux mais c’est la vérité vraie.

Ton pic bonheur de la soirée ?

Quand ma copine Aubry a commencé son set. Il était beau avec son petit débardeur.. Il était tout heureux de mixer pour nous, et ça m’a rendu heureux de le voir heureux.

L’anecdote ?

Je n’avais pas de culotte.

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Ma copine Lily aurait pu commander un verre de gin tonic, et au moment du paiement elle aurait pu se rendre compte que sa carte ne marchait pas. Du coup le barman se serait retrouvé avec un verre en trop devant lui… Les glaçons auraient pu commencer à fondre et donc le verre aurait pu être invendable. Donc le manager du bar aurait pu péter un plomb contre son barman et le renvoyer sur le champs (car il était en période d’essai) ; du coup énervé le barman aurait peut-être retrouvé ma copine pour lui casser la gueule. Ce qui aurait déclenché une bagarre général.. mais non rien de tout ça ne s’est passé, le paiement a été accepté.

T’as chopé ? Raconte.

Ça te regarde, c’est quoi ça ? Le débrief de secret story ? Non je ne raconterais rien. Je rêve.

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

Il n’y a pas eu de réveil… je suis parti en after.. puis j’ai vu qu’il était 11 h et je travaillais à 12 h… Donc taff direct !

Ton prochain plan de soirée ?

La LOLITA, vendredi, pour voir mes copines mixer du RNB et de la pop !

dh


thomasTHOMAS

sam. 18-03/ POSSESSION (Extramuros)

16712026_1684921365133959_1529784273935048359_negg

Comment t’as connu la soirée ?

Je connaissais la soirée depuis plus d’un an mais ça faisait longtemps que je n’y avais pas mis les pieds. J’ai vu l’événement sur Facebook et j’ai décidé d’y aller avec deux amis un peu au dernier moment. Sans regret !

Ton pic bonheur de la soirée ?

Quand le jour s’est levé. Le son était vraiment trop cool, je me suis mis depuis la porte, avec une copine. On avait la lumière du soleil et de l’air frais pour danser. C’était top !

L’anecdote ?

J’ai rencontré une nana vraiment cool durant la soirée. On a dansé toute la nuit ensemble. Je pense la revoir bientôt, pour une soirée ou même pour des sorties plus chill.

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Le manque d’eau. Assez vite, il n’y avait plus de bouteilles d’eau disponibles à la vente, ni de point d’eau pendant la soirée. Mais il m’en restait un peu, et puis, la bière, ça marche bien aussi pour se désaltérer !

T’as chopé ? Raconte.

Non ! Ahah. Mon copain n’est pas venu à la soirée, et je suis fidèle.

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

GLANDAGE. Toute l’après-midi au lit, mais en forme !

Ton prochain plan de soirée ?

Oulah, bonne question. Pas grand chose de prévu pour l’instant. Je fais ça au feeling. Sauf les festivals. Donc l’Ososphère à Strasbourg fin avril.

rthrhzh


lauraLAURA

sam. 18-03/ Kapsule x Queer Week (La Machine – Chaufferie)

16649466_709110919259729_3442933369381747288_n

Comment t’as connu la soirée ?

Par nos copines/copains de l’orga de la Queer Week. C’était la clôture, on avait co-organisé celle de l’année précédente avec mon asso !

Ton pic bonheur de la soirée ?

Très très belle soirée, du début à la fin. Pendant le mix de Marion, je sais plus trop à quel moment, j’ai eu un élan d’affection pour mes ami-e-s qui dansaient tous et toutes autour de moi.

L’anecdote ?

Pour ceux qui connaissent la Machine, il y a deux espaces, la Chaufferie au sous-sol et la Centrale. Sur l’espace central, y’avait une autre soirée, de type pour hétéro-e-s de moins de 25 ans. C’était assez drôle de voir les deux ambiances différentes, que ce soit au niveau de la programmation musicale que du public. Au fumoir extérieur, tout le monde se mélangeait. Avec mes ami-e-s, on s’amusait à essayer de capter qui venait de quelle soirée… Et en général, on visait plutôt juste.

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Les 35mn d’attente pour choper un demi à 5,5 balles. J’ai jamais compris pourquoi les clubs s’obstinent à laisser 2 pauvres serveurs pour gérer 386367 personnes assoiffées et déshydratées… ET À NE PAS SERVIR DES PINTES EN PLUS DES DEMIS.

T’as chopé ? Raconte.

Non, malgré l’indécence de mon t-shirt.

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

Embrumé.

Ton prochain plan de soirée ?

Un peu tout ce qui va se passer pour le festival Magic Barbès dans mon quartier du 21 au 26 mars. La soirée au Garage MU ou celle au FGO-Barbara, « Like a Virgin, sauce harissa ».

13705191_10102828389022747_1829569552_n


davidssenDAVIDSSEN

sam. 18-03/ Chentertainment #6: Ge-Ology, Moxie, Louise Chen (Nuits Fauves)

17361677_10210990403130226_8317335093568056528_n

Comment t’as connu la soirée ?

Louise Chen est une bonne amie ainsi qu’objectivement une des très bonnes DJ’s de la scène parisienne et Geology a toujours été dans le haut de la liste des producteurs à suivre depuis l’époque Rawkus avec Mos Def, Talib Kweli, etc. Donc j’ai été mis assez rapidement au courant de la soirée. Après, l’équipe des Nuits Fauves fait du bon travail au niveau de la programmation pour avoir cet équilibre entre du clubbing pur et dur à l’aveugle et intéresser un public un peu plus âgé comme moi qui se déplacent pour voir des artistes spécifiques aux platines.

Ton pic bonheur de la soirée ?

Il y en a deux : Quand Louise a joué le Stay Free d’Ashford et Simpson. J’adore quand les DJ’s prennent un peu le contre pied du contexte dans lequel ils jouent et Stay Free est plutôt un classique sur lequel tu vibres les yeux fermés, tu chantes les mains en l’air…donc l’entendre dans un contexte club, c’était relativement cool. Quand Geology a joué le Express de BT Express, remixé par Kenny Dope. C’est pas le plus dingue des morceaux qu’il a passé mais la manière dont il l’a intégré dans son set c’était juste parfait.

L’anecdote ?

Ce qui a rendu la soirée drôle, c’est qu’un type qu’on a rencontré à la soirée a commencé à faire une fixette sur nos éventuelles techniques pour ripper ses vinyles en MP3. Je crois qu’il a dû nous demander 5 fois chacun et c’est devenu un peu le running gag qu’on a ressorti tout le long de la soirée.

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Une nana a renversé son verre de Coca sur mon t-shirt. Habituellement, ça m’aurait dérangé mais le son était vraiment bon donc comme dit Hannibal Buress “I decided to dance that shit dry”

T’as chopé ? Raconte.

J’ai chopé…pleins de références de sons à digger en vinyle ! Notamment un Junior Byron qui coûte un bras mais bon…

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

Sans voix pour avoir trop chanté et rigolé avec les potes….et un peu trop fumé j’avoue aussi…

Ton prochain plan de soirée ?

Jeudi 23, Luc Supra, membre émérite de notre corner samedi dernier, organise une soirée au Paris Minuit pour la nouvelle sortie de son label, où il y aura entre autres lui et OneLight aux platines. Ça risque d’être assez cool.

giphy


antoineANTOINE

sam. 18-03/ POSSESSION (Extramuros)

16712026_1684921365133959_1529784273935048359_negg

Comment t’as connu la soirée ?

Alors j’ai connu la soirée à travers l’organisatrice (Anne Claire) qui m’a engagé en tant qu’employé de vestiaire en avril 2016 !

Ton pic bonheur de la soirée ?

J’en ai eu plusieurs ! Le premier c’était quand j’ai vu le lieu de la soirée avec les clients éparpillés partout entre la dancefloor et l’espace chill en plein air : ça faisait trop festival. Ça m’a donné envie d’être bourré, de faire des connaissances et de danser avec des gens que je connais pas ahah !

Mon deuxième pic de bonheur c’est quand j’ai vu le stand hot dog, je suis très gourmand et vers 11 h je commençais à avoir vraaaaiment faim du coup j’ai demandé un hot dog (gratuit bien sûr, l’avantage d’être un employé à la Possession ahaha)… pur délice, pur bonheur. Puis mon troisième pic de bonheur c’est le temps que je passe avec mes collègues : on rigole ensemble, on se raconte nos histoires quand on a le temps, on prend des pauses clopes ensemble…. Je les adore vraiment et j’aime travailler avec eux.

L’anecdote ?

Le fait que j’ai rempli la bouteille d’eau d’un des clients du robinet de l’évier qui est au vestiaire et très rapidement ça s’est su de bouche à oreille du coup j’ai eu des dizaines de clients qui sont venus pour que je leur remplisse leurs bouteilles vides. C’était drôle et plusieurs m’ont laissé un pourboire donc c’est cool !

T’as chopé ? Raconte.

Non je suis au boulot donc c’est pas le moment pour choper par contre plusieurs personnes m’ont fait des compliments et deux garçons m’ont filé leurs numéros discrètement ahah. Ça fait toujours plaisir !

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

“Désorienté”, et les jambes/pieds qui font mal à force d’avoir fait des milliers d’allers et retours et d’être resté debout pendant longtemps, je me suis couché vers 14h et je me suis réveillé à 19h je savais pas quoi faire de ma vie ahah il faisait nuit et le lendemain j’avais cours très tôt du coup je suis resté chez moi pour récupérer.

Ton prochain plan de soirée ?

Pas de plan mais j’aimerais bien pouvoir profiter d’une Possession en tant que client pour une fois de ma vie ça à l’air tellement cool !

17409753_1671085493186029_465495085_n


stéphaneSTÉPHANE

dim. 19-03/ Dynamicale #8 – Les Galaxies Électroniques (Mains d’œuvres)

16999179_1883316878575741_6983331424843585143_n

Comment t’as connu la soirée ?

Je connaissais pas du tout la soirée, c’est une amie qui m’y a convié, j’ai lu le descriptif du rendez-vous c’était hyper lynchéen alors je me suis dis vas y !

Ton pic bonheur de la soirée ?

Y’avait trois espaces différents : une guinguette galactique chapotée de papier alu et paillettes obligatoire, un espace techno bien dark dans le noir et une scène pop bien mixée et c’est ici grâce à la force de 4 planteurs bien dosés que je me suis déchaîné quand il passait Dead Or Alive – You spin me right round baby, je me suis souvenu que Pete Burns nous avait quitté l’an passé et j’ai voulu lui rendre honneur torse nu dans une montée d’extasie en dansant sous des parapluies lumineux, et c’est là que j’ai compris que ma soirée allait commencer !

L’anecdote ?

J’ai croisé un type qui était avec moi en 6eme et que j’avais jamais revu pendant ces 15 grosses dernières années, et il avait absolument pas changé du tout, mais catégoriquement, genre sa gueule était parfaitement identique au non-poil près.

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Aux chiottes la chasse d’eau était relié aux robinets des lavabos et quand un mec se lavait les main ça ouvrait dans l’urinoir, c’était pas cool en pissant de se faire doucher.

T’as chopé ? Raconte.

Hahahaha J’étais dans l’espace techno en dansant et kiffant le son, y’a un mec qui est venu me voir on a parlé un peu et après je l’ai quitté. À la sortie il m’a retrouvé et me fait “je suis pas gay et j’ai jamais fait ça mais je veux bien ton numéro pour te revoir”. Bon il était hyper canon donc bien entendu qu’il a mon numéro aujourd’hui !

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

“J’ai des paillettes dans le slip, c’est quoi ce délire”

Ton prochain plan de soirée ?

Je repars sur Berlin prochainement et cette soirée m’a fait pensé au Sisyphos à qui je rendrai une visite forte amicale !

dv


kimberleyKIMBERLEY

dim. 19-03/ Dynamicale #8 – Les Galaxies Électroniques (Mains d’œuvres)

16999179_1883316878575741_6983331424843585143_n

Comment t’as connu la soirée ?

Le copain de ma pote y mixait !

Ton pic bonheur de la soirée ?

Retrouver une pote qui dansait toute seule les yeux fermés le sourire au lèvres, la voir juste kiffer la musique m’a fait plaisir.

L’anecdote ?

Un mec m’a involontairement renversé mon verre dans les cheveux en dansant, j’étais couverte de vin blanc, j’ai tellement ri de la situation, le gars arrêtait pas de s’excuser alors je lui ai dit “t’inquiète mec tu dansais le mia c’est tout” (la chanson passait à ce moment)

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Quand on est arrivées, y avait plus de stand paillette, j’étais déçue mais j’ai fait la bise à un mec qui en était couvert et du coup j’en avait deux trois sur les joues, parfait !

T’as chopé ? Raconte.

Eh non !

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

Souriant.

Ton prochain plan de soirée ?

Tech Noire le drag cabaret new wave, le 14 avril au supersonic !

giphy (68)


crédit photo cover : Jeremia Boulanger