La fête, t’as plusieurs façons de la vivre. En découvrant un track complètement fou dans tes oreilles au travail. En le réécoutant plus tard sur ton vélo, direction chez toi-douche, avant de sortir. En le tapant sur YouTube vers 21h30 pour le faire écouter à tes potes. En tapant du pied et en te faisant engueuler par les voisins qui en peuvent plus de vos apéros et de votre “musique de fou”. Puis verfrs 2h, en plein pic de bonheur, alors qu’un dj que tu ne connais pas encore, le lance sans prévenir. La fête, c’est aussi et surtout kiffer la musique. La célébrer chaque jour. La partager, la chérir, la garder lovée dans le creux de son cœur. Lui donner l’opportunité de nous accompagner tous les jours, chaque nuit, dans les montées féériques comme dans les descentes abruptes. La fête, c’est mourir du silence.

Ce weekend de 1er avril ne fut pas avare de blagues musicales comme nous confie un internaute. Parce que la blague donne du plaisir. Et que la musique aussi. Merci pour l’image ! Au programme : le nouvel album du rappeur Kekra, du gin tonic en veux-tu en voilà et des bières bouteille qui coûtent un SMIC, de la fête saine à l’eau parce qu’y’en a marre de la défonce, des patates et mini bastons, des soirées qui finissent BIEN plus tôt que prévu, des filles qui font des pogos, de la techno à la jap’, un menton perdu sur le dancefloor, un Agoria mal à l’aise, les premiers rayons de soleil à Concrète, une expédition à Bruxelles pour un concert,  et tout plein d’amour et de vibrations parfaites !

lily3LILY

jeud. 30-03/ KEKRA listening party (Le Jeune)

unnamed

Comment t’as connu la soirée ?

Grâce à Heeboo, merci beaucoup petit hibou.

Ton pic de bonheur ?

L’album : fantastique

L’anecdote

Le concept même de la listening party, tous assis dans une cave à écouter le dernier album de Kekra.

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Le fait que Kekra ne soit pas là, mais en fait, son album, Vréel 2 est vachement bien et ça suffisait comme ça.

T’as chopé ? Raconte.

Ouais, son CD et un petit masque anti-pollution, pour être bien en place dans le game

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

Frais – puisque c’était de 18h à 20h cette petite sauterie sans excès.

Ton prochain plan de soirée ?

L’Unlimited Chamonix festival, une sorte de grosse tuerie avec le tout le gratin techno pour nous ambiancer. Seul bémol, line-up male only, mais je vous ferai un feedback à mon retour du ski !

grhh


juliajonesJULIA

jeud. 30-03/ Claude Violante ‘Road Race’ – Release Party (Les Bains)

17022093_1396260997062193_8826282057451002784_n

Comment t’as connu la soirée ?

Je viens du futur, on m’a dit que Claude Violante c’était l’avenir en 2017, alors je suis venue, j’ai vu, elle a vaincu. Et puis surtout je suis au plus près Claude depuis la sortie de son 2ème EP et sa mixtape bien calibrée r’n’b de l’été dernier. Là c’était sa release party pour la sortie de son EP Road Race, je voulais le vivre en live donc je me suis retrouvée aux Bains avec mes potes et c’était bien.

Ton pic bonheur de la soirée ?

Peut-être quand Claude à fait « Do that thing » de son dernier EP. C’est quand même un super hit un peu chaud, les gens chaloupaient en cadence, c’était beau. Des potes commencent à connaître les paroles. Hâte qu’on la chante tous en chœur !

L’anecdote ?

Je suis assez straight sur les bords, pas de défonce, un peu de gin tonic et beaucoup de bière. Mais visiblement je devais avoir l’air tellement content qu’une meuf m’a demandé des trucs pour sa fin de soirée alors que je sortais des chiottes pour rejoindre mes potes – dommage, y’avait le vigile. Un grand moment de solitude pour nous trois.
Conclusion, je peux me lancer dans le biz, c’est pas la première fois que ça m’arrive.

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Les bières. Bouteille. 33 cl. 10 euros. Quasi 1% du smic. Rire nerveux. Pas de discours sur la ségrégation sociale parisienne et tout ce qu’elle recoupe gniagniagnia – mais tu m’as compris. Mais quelqu’un m’a gentiment filé un ticket conso – sœurs solidaires !

T’as chopé ? Raconte.

Je peux pas dire qui, ma mère lit Heeboo…

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

Vieillesse

Ton prochain plan de soirée ?

C’est pas tout de suite, mais j’irais surement fêter les 5 ans du collectif Fils de Vénus au Batofar le 21 avril – ils sont mignons ces petits jeunes et ils ont du goût.

giphy (75)


elodieELODIE

vend. 31-03/ Barbi(e)turix X Les Femmes s’en Mêlent : Closing du festival (Trabendo)

17021845_10155207449139604_6375507741014815060_n

Comment t’as connu la soirée ?

Alors j’ai connu la soirée par hasard. Je cherchais une soirée sur Facebook et ça avait l’air cool!

Ton pic bonheur de la soirée ?

Mon pic de bonheur de la soirée, c’est quand j’ai dansé sur la scène quand y’avait Rebeka Warrior.

L’anecdote ?

Quand je suis arrivée au Trabendo, je pouvais pas prendre l’escalier comme il avait plu alors le videur m’a fait passer par un chemin super long, je pensais que j’allais jamais arriver là où je devais arriver en plus j’étais crevée avant d’avoir dansé mais au moins, j’avais mérité de m’amuser comme il faut !

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Le truc qui aurait pu la gâcher, c’est quelqu’un qui a marché sur ma béquille du coup j’ai failli tomber. Mais bon ça arrive tout le temps.

T’as chopé ? Raconte.

J’ai pas chopé.

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

Et à mon réveil, j’étais plutôt bien reposée. J’avais bu que de l’eau à la soirée de toute façon…

Ton prochain plan de soirée ?

La toilette # hybrid gender

fs


mileyMILEY

vend. 31-03/ Grooveboxx = Vakula, Piu Piu & Aleqs Notal (Badaboum)

16681970_810496979102062_2156475445624656163_n

Comment t’as connu la soirée ?

C’était une soirée organisée par Piu Piu donc par elle et par la famille Rinse !

Ton pic bonheur de la soirée ?

Je pense au moment où je suis arrivée à la soirée, tout le monde dansait follement, la vibe était sérieusement positive, j’étais direct hyper heureuse d’être venue !

L’anecdote ?

Quand mon besta est arrivé après son set à la concrète pour chalouper avec nous.

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Me prendre une patate lors de la mini baston qui a éclaté vers la fin de la nuit mais y’a eu un sauveur donc tout va bien.

T’as chopé ? Raconte.

Ouai un petit mal de gorge le lendemain.

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

“Grooveboxé” je pense.

Ton prochain plan de soirée ?

Je sais pas trop peut être Omar S. au Badaboum ou DJ Octopus au Nouveau Casino !

tumblr_lio0ek8B8x1qze28so1_500


LouLOU

vend. 31-03/ Why Wait Music with Parikiki (Nanterre)

17309226_1204435003006239_4354775679567890158_n

Comment t’as connu la soirée ?

On cherchait une soirée pour vendredi, rien ne nous plaisait (aucune envie de jouer les sardines à la Concrète même si voir Karenn m’aurait tentée). Bref, un pote a proposé ça, personne ne connaissait, on s’est dit why not même si on était vraiment pas sûrs de notre coup.

Ton pic bonheur de la soirée ?

J’ai pas vraiment eu de pic, j’ai été heureuse de manière constante ce soir-là !

L’anecdote ?

La soirée avait lieu dans un cinéma ! Non, on n’a pas clubbé entre les sièges face à un écran, c’était dans le hall et dans une petite cave mais ça avait un certain charme quand même !

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

La soirée devait finir à 10h, mais finalement à 6h30 les lumières se sont rallumées et les vigiles ont commencé à évacuer la salle. Au début un peu déçue je me suis dis que, finalement, on avait déjà bien profité et que c’était donc une bonne heure pour rentrer.

T’as chopé ? Raconte.

J’ai chopé la crève, c’est tout !

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

Outch

Ton prochain plan de soirée ?

Je vais passer au Café de la Presse vendredi pour voir Raär, ensuite on verra où la nuit me mène, maybe Blocaus maybe Gala électronique !

tyk


samuelSAMUEL

vend. 31-03/ Barbi(e)turix X Les Femmes s’en Mêlent : Closing du festival (Trabendo)

17021845_10155207449139604_6375507741014815060_n

Comment t’as connu la soirée ?

C’est la plus mimi de mes copines qui m’invite a la clôture du festival les femmes s’en mêlent. “On passe juste boire un verre” qu’on se dit … C’est au Trabendo, on arrive tôt. Première fois dans ce club.

Ton pic bonheur de la soirée ?

La soirée avance, toutes les copines débarquent, ça active l’endorphine dans le corps. Puis, changement sur scène : oh putain, c’est Rebecca Warrior, personne m’avait prévenu. C’est plus de l’endorphine que le corps dégage mais de l’adrénaline. Hop, comme à mes premiers concert de Sexy Sushi, quand j’avais 15 ans, c’est tout devant que ça se passe. Les bras en l’air, la gorge déployé et les paroles connues sur le bout des doigts hurlées !

L’anecdote ?

On m’a balancé un verre d’eau à la figure, surement parce que j’étais trop excité

T’as chopé ? Raconte.

Bah non, j’viens de tomber amoureuse

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

Cloué au lit.

Ton prochain plan de soirée ?

Le Festival de la Zouz #2 jeudi !

giphy (74)


AdelineADELINE

sam. 01-04/ Frisson Acidulé (Cirque Electrique)

16836138_1445070165534417_3848494243492923652_o

Comment t’as connu la soirée ?

Par un pote qui voulait y aller, puis par l’attachée de presse de l’event qui m’a emailée à ce propos au même moment, drôle.

Ton pic bonheur de la soirée ?

Peut-être en entrant sous le grand chapiteau vers 22 h, au bras d’une énième bière bien décidée à me faire dormir, et que je découvre les quatre rigolos de Terminal Cheesecake. Pendant quelques minutes, je me demande si le chanteur est en fait une chanteuse. Je me demande d’où ils viennent, avec leur coiffure de hippie, leurs guitares qui grincent à l’infini et leur batterie de feu. Je me demande sous quel produit ils sont. D’où leur vient cette fureur sur scène. Je me demande, tout ça tout ça, l’impression d’être à Woodstock quelques minutes, mais un Woodstock un peu heavy ; on ferme un chouillat les yeux, on se laisse porter et qu’est ce que c’est bon !

L’anecdote ?

Mes copains qui cherchent une certaine Lisa pensant toute la soirée, la programmatrice du Cirque Electrique que l’on nous dit, pour lui proposer d’organiser un truc plus tard, sur les lieux, avec leur collectif. Mes copains qui se mettent à parler à n’importe de qui de roux, du coup. Parce que je leur ai dit qu’elle était rousse. Tout le monde devient Lisa. Lisa n’est pas du tout grande et rousse. Et c’est très très drôle à regarder.

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Ma ramasse 34 000 de la soirée de clôture des Femmes s’en Mêlent la veille au Trabendo où, à la base, je ne devais que passer prendre un verre. Bon, et les verres se sont fait tout plein de clins d’œil jusqu’à l’aube. Aouch.

T’as chopé ? Raconte.

L’envie d’arrêter les soirées électro, oué. Puis ça m’est passé lundi matin.

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

“Gougère”. Celles de ma sœur, au déj, de l’autre côté de Paris ; succulentes.

Ton prochain plan de soirée ?

Le Festival de la Zouz jeudi à La Folie car j’y joue, le départ de ma pote Salami pour les contrées américaines vendredi aux Souffleurs, puis la Parkingstone samedi au Chinois avec le petit retour tranquille pépère de Kap Bambino derrière des platines. On a hâte.

giphy (72)


hugoleoneHUGO

sam. 01-04/ TOKYO HIT : Ken Ishii / Takaaki Itoh / Binair (Maison de la culture du Japon à Paris)

17156188_1312829825450754_3596992971338050907_n

Comment t’as connu la soirée ?

Un pote m’en a parlé et puis avec Takaaki Itoh ça valait forcément le coup !

Ton pic bonheur de la soirée ?

Probablement la fin du set presque parfait de Takaaki Itoh, bien planant et violent à la fois…

L’anecdote ?

Pas vraiment une anecdote mais je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre, ne connaissant pas le lieu, mais au final c’était vachement cool, il y avait des gens de tous les milieux et plein de Japonais !! Ça change un peu des soirées dont j’ai l’habitude et ce n’était pas déplaisant.

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Un pote ne retrouvait plus son ticket au moment de prendre ses affaires au vestiaire, mais au final il l’a retrouvé par terre et personne ne l’avait pris !

T’as chopé ? Raconte.

Alors pas du tout mais pas grave la soirée était déjà largement assez bien comme ça !

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

Je dirais “problématique” mais bon, c’est un peu tout le temps pareil !

Ton prochain plan de soirée ?

Blocaus vendredi prochain, grosse grosse techno au programme.

17760373_1425815624119234_899612456_n


julien2JULIEN

sam. 01-04/ Trou aux Biches (La Java)

yry

Comment t’as connu la soirée ?

J’y vais régulièrement depuis quelques années, à peu près 3 ans. A l’époque j’avais connu par un mix d’ amis qui y allaient et du « Vu sur Facebook », quand je suis arrivé à Paris.

Ton pic bonheur de la soirée ?

Le moment où je me suis souvenu que j’avais du poppers dans ma poche arrière. Sinon la programmation était comme d’habitude, au top. J’ai donc eu plusieurs pics de bonheur intense.

L’anecdote ?

Le moment où j’ai eu la bonne idée de mettre des lunettes de soleil et de danser de façon chaotique beaucoup trop près des espèces de panneaux de plexiglas du Dj booth pendant le passage de Nizar. Mon menton s’en souvient encore. Mais c’est entre autres.

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Le fait de m’être réveillé alors que la soirée était déjà commencée.

T’as chopé ? Raconte.

Tout à fait, after crapuleux pas très loin de la Java.

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

Sucré, j’ai mangé deux paquets de Granola dans mon lit. En décuvant avec de la San Pe devant « La magie du Cosmos » d’Arte.

Ton prochain plan de soirée ?

Je passerais bien au Salo à partir de jeudi pour voir Olivier Py. Mais étant donné qu’il y a 3 soirs, j’espère pouvoir aller à la Polyester vendredi !

giphy (73)


beedooBEE DOO

sam. 01-04/ AGORIA all night long (Rex Club)

17498791_1802640096420228_6033604954420976121_n

Comment t’as connu la soirée ?

J’ai connu la soirée car le Rex Club est le lieu où je vais le plus souvent depuis 4 ans après une longue pause depuis 1998… ouais ça rajeunit pas. C’est mon temple de la fête, l’endroit où je vais boire un verre quand tout est fermé après mon taf, mon port d’attache. Et comme je n’avais jamais encore pu voir Agoria dans un lieu digne de ce nom, ce All Night Long au Rex Club était l’occasion rêvée!

Ton pic bonheur de la soirée ?

Deux pics en fait… On va rester dans le thème de la musique. Le moment où Agoria passe Scala (classique du monsieur) remixé en live avec un solo de guitare planant à la Pink Floyd et « The Man With The Red Face » plus tard remixé live aussi avec un solo de saxo complétant celui joué dans le morceaux original à la trompette. Pour info le set up d’Agoria était agrémenté de 2 RMX 1000 qui permettent les remix live et autres effets divers (info pour les geeks) !

L’anecdote ?

Interpeller Agoria en sortant en même temps que lui pour le remercier pour ses blagues musicales. Interloqué il m’a demandé de préciser mon propos un peu mal à l’aise. Pour lui répondre que les blagues sont de bonnes choses qui procurent du plaisir et en l’occurrence que j’en ai pris énormément grâce à lui. Rires !

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

La chaleur en arrivant (buée sur les lunettes à peine passé la porte là-haut)… mais étant arrivé vers 3h30 la foule s’est vite dissipée (les sprinters des 1ères heures tombent vite haha). Des potes sur place m’avaient prévenu alors j’ai fait durer le before patiemment 😉

T’as chopé ? Raconte.

J’ai encore chopé oui, mais pas des courbatures aux pattes cette fois, le souvenir d’un magnifique voyage musical pour la première fois que je l’écoutais jouer.

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

Douceur musicale… j’avais laissé tourner les sons que j’ai mis en rentrant.

Ton prochain plan de soirée ?

Vendredi 7 au Flow pour la Wildorama réunissant le collectif foufou Wild et les copains de Technorama et Samedi 8 pour la chaleureuse Anja Schneider au Grand Rivage invitée par Belle Epoque avec la jolie bande D’Edouard! Moon et Nozen entre autres.

14580342_10210921575626466_896551665_n


alexandre-lanoueALEXANDRE

dim. 02-04/ Ben Klock x Rrose x Antigone x Luigi Tozzi x Leif (Concrete)

17203105_1391991404214975_5982662516626727519_n

Comment t’as connu la soirée ?

Je vais de temps à autre à Concrete, donc là c’était la 1ère soirée autorisée durant plus de 24h, c’était l’occasion rêvée d’y aller. Et puis avec Ben Klock qui venait mixer du goûter jusqu’au dîner, c’était forcément inloupable.

Ton pic bonheur de la soirée ?

Sortir d’une heure de danse non stop sous la chaleur et la moiteur du floor principal, se poser sur la terrasse avec son pote, griller sa clope et profiter des derniers rayons de soleil de la journée. Là pour le coup, t’es plutôt heureux de faire une soirée dans ces conditions là avec une vue incroyable sur la Seine.

L’anecdote ?

Une fille me demande un truc, j’ai cru qu’elle me proposait de mettre de l’herbe dans mon verre, mais en fait elle voulait juste boire une gorgée de mon coca parce qu’elle avait soif. Du coup, on s’est regardé un peu gêné au début qu’on se soit mal compris, puis on a gentiment rigolé. Pas forcément méga fendard mais j’ai trouvé ça mignon.

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Le sol du floor principal était tellement mouillé entre la chaleur qui dégoulinait de partout et les verres renversées, les semelles de mes chaussures commençant à être usées, j’ai eu un peu de mal à danser au début et un peu peur de me viander violemment sur les fesses, j’avais un peu l’impression de marcher sur des œufs. Puis au bout de 2 bières, tu fais même plus gaffe, tu kiffes le son et tu sais sur quel pied danser.

T’as chopé ? Raconte.

QUE. DALLE. J’ai juste maté les 2-3 mecs qui s’étaient mis torse-nu compte tenu de la chaleur dans la salle, et il y avait de quoi se rincer l’œil. Mais il semblaient plutôt hétéros donc j’ai pas tenté d’approche.

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

« Merde, j’ai oublié mon portefeuille dans le resto chinois où j’ai bouffé après ! »
(bien sûr je l’ai récupéré après, j’ai toujours le cul bordé de nouilles)

Ton prochain plan de soirée ?

Si je me motive pour ce week-end, j’hésite entre Kenny Dope à Nuits Fauves le 7 avril ou la Powerpouf au Gibus. Y aussi la ParkingStone à Montreuil qui me tente bien. Et sinon, forcément la prochaine Flash Cocotte le 15 avril.
anigif_enhanced-buzz-17262-1328503270-44

anaisroseANAÏS

sam. 01-04/ Autobahn / Rendez-Vous / Empereur + afterparty (Atelier 210 / Bruxelles)

17192087_10154623076178878_7898467235701698052_o

Comment t’as connu la soirée ?

Mes copains jouaient ce soir là. Donc j’ai décider de quitter Paris pour venir faire la fête à Bruxelles. Et me voilà à l’atelier 210, 30mn avant leur concert.

Ton pic bonheur de la soirée ?

Et bien quand mes copains ont joué le morceau qui se nomme “Mandalas”. C’était trop beau !

L’anecdote ?

Bien c’est surtout le trajet pour y aller. On devait partir à 13 h avec des potes et on a eu des petites complications assez fun. Et là, tu débarques 30mn avant à la place de trois heures d’avance. Mais on y était, c’était le principal !

Le petit truc qui aurait pu te la gâcher, mais en fait non ?

Nan à Bruxelles tout est parfait

T’as chopé ? Raconte.

Un bon mal de crâne !

Le mot qui illustre bien ton réveil ?

Y’a pas eu de réveil, nuit blanche. T’es rock n’ roll ou tu l’es pas !

Ton prochain plan de soirée ?

Sûr : La Tech Noire, mais y en aura d’autre à l’impro d’ici là…

rthh


crédit photo cover : Toine pour La Sale