La nuit il faut dire oui. Les “pourquoi pas” nous emmènent souvent dans les bras, voire les draps, de créatures mystérieuses que l’on rendra heureuses le temps d’un émoi. Quoi que tu cherches, tu trouveras. En tout cas, une chose est sûre, tu feras toujours mieux la prochaine fois.

Ce week-end, nos reporters d’un soir ont écumé le meilleur des nuits sauvages de la capitale :

  • Amélie était à la Station vendredi soir
  • Delphine a fait péter le manteau de fourrure à la PUTA
  • Andréa nous raconte son “trouple” à la Kraken
  • La soirée Rinse France au Rex vécue par Alban
  • Blandine nous parle de la Bordelika avec lyrisme
  • Alan et sa sieste de 8h à la Philarmonie
  • Paul et Solwen ont fait l’expérience de la De School à Amsterdam
  • Alexandra s’est trémoussée à la Wet For Me
  • Jérôme a passé la soirée avec un ours polaire à la Mangrove
  • Greg a dansé dans une cuisine à la Baston
  • Pauline s’est défoulée à la Possession
  • Axel a fait des bisous à ses copains à la Toilette
  • Louise était bénévole pendant la soirée B.Y.O.B. orchestrée par Vryche
  • Clélia a kiffé le set de Paramod à Fée Croquer

Amelie GangAMÉLIE

vendredi 17 nov. / Gang des Mines (La Station)

Pourquoi cette soirée ?

Car je suis une grande habituée de La Station-Gare des mines. Depuis les débuts je fréquente ce lieu. Les organisateurs ont su nous offrir une Station qui évolue, modulable, de par ses scènes, sa scénographie…
Capture d’écran 2017-11-21 à 15.09.08

Le truc qui l’a rendue inoubliable ?

Les gens avec qui j’étais (toujours de belles rencontres).

Le truc qui a failli la rendre chiante ?

Franchement rien, même pas de queue pour les toilettes !

La personne croisée qui t’a marquée (par sa danse, son niveau d’alcool, son look, etc)

Les gens déguisés, vraiment j’adore.

L’artiste qui t’a chamboulé(e) ?

Tous ! Sérieux, de la scène techno à la scène plus funk tout était trop cool.

T’as pécho ou t’as beaucoup bu ? Dis-nous tout.

Beaucoup beaucoup bu. Pour cause : l’alcool pas cher.

Un message à faire passer à ta maman ?

Je recommande même a ma mère la Station.

Ton prochain plan de soirée  ?

Peut être à la Java, j’adore ce lieu aussi.

Delphine putaDELPHINE

vendredi 17 nov. / ♛ PUTA ♛ (La Java)

Pourquoi cette soirée ?

Il y avait 3 soirées ce soir là (dont j’étais au courant), et 2 qui me posaient un dilemme : La Puta et la Bordelika. Ma sœur qui m’accompagnait a écouté attentivement tous les SoundCloud de tous les artistes qui passaient dans les deux soirées et en a conclu qu’elle préférait la Puta. Moi j’ai juste trouvé qu’elle avait l’air plus queer à mon goût, le texte de présentation bien axé sur le « bodypositive » beaucoup de gens de la Mut’ y allaient et je portais pour la première fois mon manteau de fausse fourrure ! C’était la soirée indiquée pour moi ce soir.

Puta

Le truc qui l’a rendue inoubliable ?

Euh… que ma sœur soit venue et mon manteau de fausse fourrure.
La Java n’était pas bondée, c’était trop cool de danser les bras ouverts !

Le truc qui a failli la rendre chiante ?

Mon ex (qui est partout) était présent.e ! Hum. Mais ça va, mon petit cœur a tenu.

La personne croisée qui t’a marquée (par sa danse, son niveau d’alcool, son look, etc)

Personne en particulier. C’était cool de voir plein de tête connues dans le staff par contre, je me sentais à la maison !

L’artiste qui t’a chamboulé(e) ?

Marion était super comme d’habitude mais j’étais contente de recroiser Nana Benamer avec qui j’ai fait un bout d’étude aux Beaux-Arts. Son album est très chouette et son set m’a fait danseeeeeer !

T’as pécho ou t’as beaucoup bu ? Dis-nous tout.

Je crois que mon manteau de fausse fourrure a plu !

Un message à faire passer à ta maman ?

Ma mère (qui s’investit de plus en plus dans le monde de ses filles) voulait venir ! Elle menaçait de crier : « mes puuuuuces, c’est mamaaaaan ». Alors merci maman de ne pas être venue. 

Ton prochain plan de soirée  ?

Je sais pas encore, à part le concert de Grande au bar Le Marcadet samedi soir. Mais sinon je traînerai à la Mutinerie…taraji p henson swag GIF

Andréa KrakenANDRÉA

vendredi 17 nov. / Kraken (Glazart)

Pourquoi cette soirée ?

Cela faisait un mois que je n’avais pas eu de weekend, il fallait que je sorte ! D’habitude je suis plus warehouse mais vu le prix de la Fée Cro du lendemain je me suis dit que j’allais tenter le Glazart. On me l’avait assez bien vendu et je ne suis pas déçue !
Kraken Glazart

Le truc qui l’a rendue inoubliable ?

Passer une soirée avec mes deux meilleurs potes ! On est plus un trouple” en fait ahah. En règle générale, quand on sort entre potes on est 5-6 voir une dizaine. Là, même en étant que trois on s’est bien perchés et c’était marrant. 

Le truc qui a failli la rendre chiante ?

J’avais froid.

La personne croisée qui t’a marquée (par sa danse, son niveau d’alcool, son look, etc)

Il y avait ce mec quand je suis arrivé dans la salle qui était beaucoup trop perché, il bousculait tout le monde et je me suis demandé si je ressemblais à ça quand je tape ahah. 

L’artiste qui t’a chamboulé(e) ?

D.Carbone, il me semble que je l’avais déjà vu à une Contrast et honnêtement il envoie toujours autant du lourd. 

T’as pécho ou t’as beaucoup bu ? Dis-nous tout.

Drogue ou alcool ? Les deux sont mauvais. 

Un message à faire passer à ta maman ?

Promis, je fais toujours attention.
Ton prochain plan de soirée  ?

On attend avec impatience la prochaine Contrast mais ma prochaine soirée, je la verrai du côté de l’orga. En effet, faisant parti de l’asso New’s Cool, nous organisons une petite warehouse dans un lieu bien stylé avec le collectif Parfé, le 9 décembre. La thématique : 90’s rave. Et tout ça accompagné d’un line-up épicée : TRYM, FALHABER, MONSIEUR NOBODY, TIM TAMA, SCARIOT b2b NIKOU, AYARCANA et BAEP.drunk tim heidecker GIF by Tim and Eric

Alban RinseALBAN

vendredi 17 nov. / Rinse France (Rex Club)

Pourquoi cette soirée ?

Tout simplement car je rate rarement les soirées de la radio Rinse France. Puis j’ai pu chauffer un pote et on a refait le monde en buvant une, deux, trois… enfin en buvant des bières avant quoi.

Rinse France

Le truc qui l’a rendue inoubliable ?

Je crois bien que c’est l’association de l’alcool et de la musique. Car le style de sonorité était juste dingue et sortait des soirée house/techno où l’on a l’habitude d’aller. Il y a eu de bonne pépites auditives en tout cas ! Un gros pouce levé pour ça !!

Le truc qui a failli la rendre chiante ?

Il y a eu deux moments : le premier c’est quand la cellule d’Azamat B déconnait au début de son set avec Myako et que ça craquait pas mal dans les enceintes. Mais c’était sans compter sur l’expérience du boss qui a réparé ça assez vite ! Le deuxième, c’est quand mon pote bourré m’a dit faut que je te parle”. Mais finalement, les révélations furent enrichissantes.

La personne croisée qui t’a marquée (par sa danse, son niveau d’alcool, son look, etc)

Ah ça ! C’est Teki Latex, qui avait fait un bon before avant de venir je pense, parce que j’ai rien compris de ce qu’il m’a dit. Mais c’était peut-être moi qui était bien amoché aussi ahah.

L’artiste qui t’a chamboulé(e) ?

Myako, car je ne l’avais pas encore vu jouer ce genre de sons et ça m’a conforté dans mon idée que je trouve cette Dj monstrueuse de talent.

T’as pécho ou t’as beaucoup bu ? Dis-nous tout.

J’ai pas pécho, car ma copine l’aurait su (je ne sais pas par quel moyen, mais elle sait tout ahah). Par contre c’est vrai qu’on a beaucoup trop bu et qu’apparemment, j’aurais réussi à obtenir des paninis gratuits en sortant du club, en disant que je travaillais pour Miss France et que le staff avait faim (cette idée ??… Je ne sais toujours pas d’où elle vient).

Un message à faire passer à ta maman ?

Désolé pour le bruit à 6h30, je me suis cassé la gueule dans l’escalier.

Ton prochain plan de soirée  ?

C’est samedi, avec la soirée Comme A La Maison près de Versailles.

Blandine BordelikaBLANDINE

vendredi 17 nov. / Bordelika (Gibus)

Pourquoi cette soirée ?

C’était une soirée pourquoi pas”. Ça commence comme toutes ces soirées marathon où tu vas davantage visiter le métro des heures glauques que les soirées elles-mêmes. Je ne comptais vraiment pas venir, ce n’était pas sage, même si ma pote Nadège la jouait plutôt insistante. Trop loin, trop tard. Mais j’étais sur liste t’sais. Putain qu’est ce que ça compte  ce petit passe-droit… 
L’alcool montait, la nuit avancait, l’appel du coeur se faisait pressant parce que Morello, on a beau dire, ses booms sont toujours des valeurs sûres, et je savais qu’il y aurait tout : le son, les filles, l’alcool, le charme…
J’ai balancé toute la soirée et puis je me suis dit que si je me posais autant la question c’est que je devais y aller. 

Bordelika

Le truc qui l’a rendue inoubliable ?

Les gens souriaient. Je te jure, ça puait la bonne humeur. Peut-être parce que Morello s’était (encore) trompée de date sur l’évènement et que nous étions tous là quand même, genre au cas où”…
Ah ouais et les ballons gonflables aussi. Les ballons c’est formidable ça.

Le truc qui a failli la rendre chiante ?

C’était intimiste. Clairement. A double tranchant. Mais finalement je pense que c’est ce qui l’a rendue aussi folle, cette sensation d’être en famille. La grande famille des péd’.

La personne croisée qui t’a marquée (par sa danse, son niveau d’alcool, son look, etc)

Définitivement cette inconnue du fumoir, dans l’épaisseur de l’air, au moment de partir. Son air détaché quand elle m’a demandé qui j’étais. Sa disparition au moment de lui dire au revoir. Le charme des nuits enfumées. 

L’artiste qui t’a chamboulé(e) ?

Tshegue, c’est clair. Je connaissais pas. Ben j’en ai pris plein les tripes. 

T’as pécho ou t’as beaucoup bu ? Dis-nous tout. 

Non en n’en parlera pas… Je crois que je n’ai pas payé un verre ce soir là. 

Un message à faire passer à ta maman ?

Mais non Maman, je ne me suis pas perdue dans la nuit parisienne..

Ton prochain plan de soirée  ?

“Je viendrai demain aux nouvelles à la lueur du phare.”23419140_1713055612100441_4498913276884680704_n

alan2ALAN

samedi 18 nov. / Sleep (Philarmonie)

Pourquoi cette soirée ?

Le temple Parisien de la musique classique qui a couté 530 millions d’euros, programme le dieu de la musique classique et électronique post-minimaliste Max Richter (compositeur de la musique de Black mirror, the leftover, La French, …).

Qui plus est, en virant tous les sièges de la salle d’une capacité de 2400 places, pour mettre 200 lits pour huit heures de concert non-stop.

Pour un agnostique comme moi qui était au Berghain juste une semaine avant, ce concert était l’équivalent d’un pèlerinage à la Mecque ou d’une messe de Noel. C’était LE concert pour lequel j’avais attendu l’ouverture des abonnements de la philharmonie 6 mois avant son concert.

Capture d’écran 2017-11-21 à 16.37.37

Le truc qui l’a rendue inoubliable ?

Ce moment bizarre ou tout le monde se réveille en même temps quelques minutes avant la fin du concert, en mode, je pleure toutes les larmes de mon corps mais je ne sais pas pourquoi.

Max Richter ne cache pas dans son interview que sa musique a été composée pour provoquer une réponse émotionnelle, et c’est incroyable de dire qu’il y soit parvenu avec ce morceau.

Le truc qui a failli la rendre chiante ?

Très clairement, les huit heures de concert. Au début tu arrives en te disant, « non mais la musique est forte, je ne vais jamais arriver à m’endormir ». Mais c’est sans compter sur le fait que la musique a été conçue avec l’aide d’un neurologue et qu’au bout de quelques heures, toute la salle n’était – non pas en train de dormir profondément – mais dans un état entre le sommeil et la conscience, un état subconscient.

Oui car le but de ce morceau n’est pas que tu restes éveillé tout le long du concert mais bien d’expérimenter la musique dans ton sommeil, qu’elle s’intègre dans tes rêves, un peu comme la sonnerie du réveil que nous entendons dans nos rêves avant que celui-ci nous y arrache.

L’artiste qui t’a chamboulé(e) ?

Le compositeur, Max Richter, et Bach, car l’oeuvre Sleep est inspirée des variations de Goldberg de Bach, dont la légende dit qu’elles ont été écrites pour traiter les insomnies d’un ambassadeur Russe à la cours de Saxe.

Petite pensée également aux musiciens sur la scène qui ont joué pendant huit heures alors que j’étais confortablement allongé sur un lit.

La personne croisée qui t’a marquée (par sa danse, son niveau d’alcool, son look, etc)

 

On dit souvent que la musique classique en général est réservée à une certaine élite ou à des initiés, ou pire que c’est une musique chiante pour personnes âgées.

Ce n’est pas le cas à la Philharmonie de Paris, par ses choix de programmation et sa grille tarifaire (les places de concert commencent à 10€ et des concerts gratuits sont proposés toute l’année), c’est une véritable démocratisation de ce lieu qui s’ouvre à tous les Parisiens, des plus défavorisés aux plus riches. Je n’étais donc pas surpris de voir un spectateur habillé en lapin hier soir. C’était un véritable défilé de magnifiques pyjamas ce soir-là à la Philharmonie.

T’as pécho ou t’as beaucoup bu ? Dis-nous tout.

Bon, la soirée a commencée a 23 h, pour se terminer à 8 h. Le bar a fermé a 1 h. Donc très clairement, si tu avais envie de te bourrer la gueule, ce n’était pas l’endroit. MAIS ils se sont rattrapés avec le petit déjeuné à 8 h du matin après la fin du concert. 

Un message à faire passer à ta maman ?

Du coup j’en profite pour remercier ma maman pour m’avoir accompagné en boite quand j’avais 16 ans, c’est peut être ça qui m’a donné le virus de la fête, de la nuit en général.

J’en profite aussi pour faire passer un message à tous les noctambules : soyez bienveillants entre vous et prenez soin de vos potes <3

Ton prochain plan de soirée  ?

La nuit des débats à la Station-Gare des Mines.

Ce ne sera pas qu’une simple soirée où les visiteurs seront spectateurs. C’est une soirée où l’on va débattre de la nuit, sur la nuit parisienne et sur les Parisiens qui vivent la nuit sous toutes ses formes.

Une dizaine d’intervenants seront invités à donner leur vision de la nuit, le public prendra part à cet échange en ayant la possibilité de poser des questions aux intervenants. Des ateliers et mises en situation seront proposés.

Il se passe énormément de choses en ce moment dans la nuit parisienne, beaucoup de nouveaux lieux, de nouvelles expériences, mais aussi des luttes de pouvoirs, d’influence et d’argent. Et nous n’avons pas toujours l’occasion de s’arrêter pour en discuter et débattre, pour beaucoup cela ne sert à rien, c’est juste du blabla. Mais au contraire, je pense qu’il est nécessaire de temps en temps de prendre du recul et d’en discuter autour d’une table.

Vraiment c’est un super événement fait par des passionnés de la nuit, pour transmettre leur passion et en débattre.

Bach-Flip GIF

paul & solwenPAUL & SOLWEN

samedi 18 nov. / De School (Amsterdam)

Pourquoi cette soirée ?

On était de passage à Dam pour notre lune de Pacs et on voulait aller à De School. Et plutôt que d’aller voir des gens connus on voulait tester la scène locale.

De School

Le truc qui l’a rendue inoubliable ?

L’énergie smooth, hétéroclite et détendue. Les gens super gentils et les bières pas chères et le lieu est une ancienne école !!! L’énergie de la foule était fantastique !

Le truc qui a failli la rendre chiante ?

Les 2 h 30 d’attente dans le froid et toute la fumée dans la salle très sombre !

La personne croisée qui vous a marquée (par sa danse, son niveau d’alcool, son look, etc)

Un monsieur super gentil qui nous a aidés à acheter des clopes au distributeur car on comprenait rien et avec qui on a parlé de la fête à Amsterdam, de la mentalité des gens, de Proust et Georges Orwell. Il nous a aussi offert des bières et d’autres trucs !

L’artiste qui vous a chamboulés ?

Le b2b2b2b.. de tous les DJs en même temps ! C’était l’anniversaire de Job Jobse, la star locale. Y avait une ambiance super familiale et cute dans la foule. Un peu comme à l’anniversaire de Rag à la Wet.

Vous avez pécho ou vous beaucoup bu ? Dîtes-nous tout.

On a beaucoup bu et on s’est beaucoup pécho, mais sans « visiter » les darkrooms pour une fois.

Un message à faire passer à votre maman ?

Solwen : “tu vois je suis sérieuse, je vais à l’école même le week-end !”
Paul : “pas assez cher pour toi deso”.

Votre prochain plan de soirée  ?

On organise une soirée autour le tatouage dans un super bar à paris qui s’appelle le Maxam avec notre collectif Error 404 ! On invite une super tatoueuse et on a très envie d’un petit flash.amsterdam GIF

alexandraarnalALEXANDRA

samedi 18 nov. / Wet For Me (La Machine)

Pourquoi cette soirée ?

A vrai dire je comptais pas venir. Sous ma couette jusqu’à 17 h 30 je comptais prolonger le tâtage d’oreiller toute la soirée, la tête enfouie sous une grosse pizza, devant Crazy Amy, cette fille totalement folle qui vit sa vie de jeune femme libre et désinhibée loin des relations amoureuses, qu’elle considère étouffantes et ennuyeuses ; mais qui en réalité, s’est un peu enlisée dans la routine.
Mais ma pote avait sa prévente. Et comme les potes c’est à la vie à la mort, j’ai pris une pizza sans persillade, pour éviter l’haleine de chacal, j’ai mis un peu de déo bio-maison fabriqué par une copine lesbienne qui fait de l’aligot en Aveyron, histoire de donner l’impression d’avoir pris une douche, et je suis partie, direction la Wet For Me.

Capture d’écran 2017-11-21 à 17.14.41

Le truc qui l’a rendue inoubliable ?

Les retrouvailles avec Jennox et Olivia <3 <3 <3 : les soirées où l’on vomissait en backstage sur les affaires des invités, la reine de la nuit qui venait baiser vite fait avec la dj, parce que ça se fait, en oubliant son porte-monnaie et sa carte d’identité :  Ah ben elle s’appelait pas Lolita ? Y’a écrit Simone sur ses papiers. Ah ben oui c’est bien ça, sauf qu’elle assume pas”, les filles avec lesquelles t’arrivais en soirée, celles que tu pécho-ais sur place, celles avec lesquelles tu rentrais et celles avec lesquelles t’étais maquée et qui crisaient, les dramas réglés à coup de mojitos lancés…
L’espace d’un instant, j’ai cru retrouver le temps béni de l’insouciance.

Le truc qui a failli la rendre chiante ?

J’ai pensé monter sur la scène pour jeter du vin rouge sur la foule et sauter dans la fosse en hurlant l’amour lesbien c’est nul” mais y’avait un agent de sécu qui rodait avec une veste Andrea Crews, du coup j’ai pas osé, j’ai eu peur de me prendre une fessée.

La personne croisée qui t’a marquée (par sa danse, son niveau d’alcool, son look, etc)

Elle est arrivée, telle une apparition divine dans une scène digne d’un film.
Le temps s’est arrêté,  mes membres ont tremblé, mon coeur s’est emballé, et je me suis partie pisser. Haut les cœurs !

L’artiste qui t’a chamboulé(e) ?

On les aime toutes.

T’as pécho ou t’as beaucoup bu ? Dis-nous tout.

J’avais décoché toutes les cases pour la soirée mais y’a toujours des filles pour penser que ce serait une bonne idée, les aléas qui te font te brancher en direct sur le tirage à pression pour plus trop penser et à 2 h du mat’ tu te dis qu’il est déjà temps de rentrer.

Un message à faire passer à ta maman ?

Viens me chercher !

Ton prochain plan de soirée  ?

La HOUSE of MODA Self-Demolition Party, parce qu’avec un thème pareil, y’a moyen que je fasse quelque chose de bien.
emotional

Julien MangroveJERÔME

samedi 18 nov. / Mangrove (La Dynamo)

Pourquoi cette soirée ?

La fin de l’été nous dit qu’on doit ranger les costumes, les déguisements et les déco chatoyantes  ! Eh bah non ! En plus le line up : au niveau !

mangrove

Le truc qui l’a rendue inoubliable ?

La neige de cotillons blanc en plein set ! Magique ! Mon appart pour l’after s’en souvient ! Et n’oublions pas l’igloo éphémère dans le jardin : idéal pour se réchauffer  

Le truc qui a failli la rendre chiante ?

L’absence d’attente pour boire une bière.

La personne croisée qui t’a marquée (par sa danse, son niveau d’alcool, son look, etc)

Edward aux épaules d’argent (il se reconnaîtra).

L’artiste qui t’a chamboulé(e) ?

T’as pécho ou t’as beaucoup bu ? Dis-nous tout.

Les deux ! 

Un message à faire passer à ta maman ?

Je n’ai plus de strabisme, un ours polaire m’a soigné !

Ton prochain plan de soirée  ?

La prochaine OTTO 10 : « On va bien s’marier » le 3 décembre ! Hâte d’enfiler ma robe de mariée !Pingu

Greg BastonGREG

samedi 18 nov. / Baston (Pavillon des Canaux)

Pourquoi cette soirée ?

Après avoir passé le début de soirée à l’Impasse pour un anniversaire nous cherchions une ambiance festive, atypique, peu onéreuse et pas trop loin. un ami nous en avait parlé et la communication sur le début de l’événement a terminé de nous motiver.

Capture d’écran 2017-11-22 à 15.13.39

Le truc qui l’a rendue inoubliable ?

L’ambiance : grosse baraque au bord du canal, tu croises les gens dans l’escalier, dans la cuisine, dans les toilettes dans la chambre comme si c’était une open house party.

Le truc qui a failli la rendre chiante ?

L’attente à l’entrée : l’organisateur, pointilleux de respecter la capacité d’accueil de l’établissement nous a fait attendre un petite demi-heure devant sous un début de pluie, point trop n’en faut.

La personne croisée qui t’a marquée (par sa danse, son niveau d’alcool, son look, etc)

Un monsieur était habillé en marin sorti tout droit d’une soirée cuir moustache. Il était ravissant. 

L’artiste qui t’a chamboulé(e) ?

Pardonnez-nous était aux commandes toute la soirée. Leur house bien punchy collait parfaitement à l’ambiance de la maison.

T’as pécho ou t’as beaucoup bu ? Dis-nous tout.

Vokda grenadine et bière rafraichissante, je n’avais pas besoin de pécho étant donné que je suis venu avec ma meuf. 

Un message à faire passer à ta maman ?

Je t’aime.

Ton prochain plan de soirée  ?

Un truc dansant où on se marre, où on a de la place pour être cons et rigoler avec mes potes.


Pauline PossessionPAULINE

samedi 18 nov. / Possession (Nuits Fauves)

Pourquoi cette soirée ?

Depuis que je suis à Paris, j’ai été à toutes les soirées Possession. Et puis je suis venue avec une amie qui n’était jamais allée aux Nuits Fauves et qui ne connaissait pas ces soirées, je voulais donc lui faire découvrir !

Possession

Le truc qui l’a rendue inoubliable ?

L’ambiance, les artistes, comme d’habitude 

Le truc qui a failli la rendre chiante ?

Il y avait quand même énormément de monde. Ce qui m’énerve en soirée, c’est les personnes irrespectueuses, qui te bousculent sans même s’excuser alors que tu es dans ton trip. 

L’artiste qui t’a chamboulé(e) ?

Raär, c’était la première fois que je le voyais, et franchement il a donné du lourd 

T’as pécho ou t’as beaucoup bu ? Dis-nous tout.

Euh… suis-je vraiment obligée de le dire ? ahah

Un message à faire passer à ta maman ?

Je vais bien maman

Ton prochain plan de soirée  ?

Pour l’instant, ce qui est prévu c’est la prochaine Possession le 16 décembre. Nouveaux artistes, nouveau lieu… Je sens que ça va être bien.satanic devil woman GIF

Axel ToiletteAXEL

samedi 18 nov. / La Toilette (Le Dépôt)

Pourquoi cette soirée ?

Parce que La Toilette est la seule à lier du son bien lourd et des gens libérés qui t’entraînent dans la spirale d’une nuit décomplexée où le seul objectif est de s’amuser avec des gens qui ont le même objectif que toi et se déchaînent jusqu’au petit matin.

La toilette

Le truc qui l’a rendue inoubliable ?

 Des gens hyper chauds.

Le truc qui a failli la rendre chiante ?

Le coup de barre de 4 h auquel mon ami Marco, un vrai sheitan de la nuit, a remédié vite fait bien fait.

La personne croisée qui t’a marquée (par sa danse, son niveau d’alcool, son look, etc)

Niveau style à La Toilette les gens sont là : du crâne rasé au léopard, en passant par le pantalon en cuir… Niveau danse les gens se lâchent, c’est pas le genre de soirée où les gens jugent alors tout le monde se sent à l’aise et se libère.

L’artiste qui t’a chamboulé(e) ?

Les DJ set de Vincent Vidal et de Size Pier étaient fous et ont bien mis tous les petits oiseaux de nuit en trans.

T’as pécho ou t’as beaucoup bu ? Dis-nous tout.

Je doit avouer qu’à certains moments j’étais bien arraché mais j’ai pas pecho sauf quelques bisous à mes potos parce qu’ils étaient beaux et belles comme des dieux transpirant sur la scène, déchaînés comme des hyènes.  Ce qui est sûr c’est que j’en connais pas mal qui n’ont pas été aussi sages, il fait chaud à La Toilette.

 

Un message à faire passer à ta maman ?

Maman, je t’aime et je suis même allé en cours le lundi matin, clean.

Ton prochain plan de soirée  ?

“Techno Raclette” jeudi 23 chez Lena entre potes seulement ce sera plus tranquille… enfin on sait jamais.Trash GIF

Louise vrycheLOUISE

samedi 18 nov. / Prélude Yverntnale (La Ferme d’Armenon)

Pourquoi cette soirée ?

L’ambiance de ces soirées est géniale, les gens sont cools, le son est au top et le concept « amène ta propre bouteille» était bien trop tentant. 

Vryche

Le truc qui l’a rendue inoubliable ?

Le moment où s’est rendu compte qu’on s’était endormis à cinq dans une mini voiture et que plus personne n’était là… se retrouvant seuls sur un parking à 8 h 30 alors qu’1 h 30 avant les gens étaient en after… l’incompréhension ahah.

Le truc qui a failli la rendre chiante ?

Je vous avoue que j’étais aux vestiaires pendant deux heures (j’étais bénévole) et en ce froid hivernal peu de monde passait par la case vestiaire mais bon, tu bois, tu rencontres des gens donc au final tu oublies vite !  

La personne croisée qui t’a marquée (par sa danse, son niveau d’alcool, son look, etc)

Ahaha quand j’ai vu qu’il y avait STEPHANE ! J’ai participé au Sarcus Festival et avec mes potes on a rencontré ce gars, c’est un phénomène je vous jure ! Sans le vouloir il nous fait rire par sa dégaine et sa façon d’être ahaha !

L’artiste qui t’a chamboulé(e) ?

Robby et Stupid Flash of course ! 

T’as pécho ou t’as beaucoup bu ? Dis-nous tout.

J’ai pécho l’un de mes meilleurs potes parce que j’ai trop bu… non en réalité un gars me saoulait donc j’ai dit à mon pote Ulysse de m’aider, il m’a embrassé pour rigoler et je sais pas ce qu’il m’a pris (à cause de l’alcool bien sûr) : je l’ai ré-embrassé. 

Un message à faire passer à ta maman ?

Désolée de t’avoir réveillée pour m’ouvrir la porte à 9 h du mat’ 

Ton prochain plan de soirée  ?

Mhhh des potes d’enfance ont créé leur soundsystem et posent samedi 25… on sait toujours pas où c’est : principe d’une free. farm spinning GIF by Cheezburger

Clelia fee croCLÉLIA

samedi 18 nov. / Fée Croquer x BNK

C’est la troisième Fée Croquer que je fais et je suis jamais déçue. Ils ont toujours une bonne line-up, l’ambiance est cool et l’idée du projet caritatif est sympa même si j’avoue que j’ai jamais rien amené.

fee cro bnk

Le truc qui l’a rendue inoubliable ?

Le lieu était fou, beaucoup de hauteur, les lumières très très tripantes. Mais sinon je suis venue avec des potes dont un, Gaspard, qui n’était jamais allé en soirée techno. Il a commencé plutôt fort et maintenant il est complètement converti !

Le truc qui a failli la rendre chiante ?

Là je suis obligée de dire l’organisation. Ils ont stoppé les entrées parce qu’il y avait trop de monde, on a mis une heure à y accéder et avec les mouvements de foule on s’est fait écraser comme des merdes. Mais le reste de la soirée rattrape largement cette galère ! 

La personne croisée qui t’a marquée (par sa danse, son niveau d’alcool, son look, etc)

Je m’en souviens pas !

L’artiste qui t’a chamboulé(e) ?

Paramod !! Son closing était magique.

T’as pécho ou t’as beaucoup bu ? Dis-nous tout.

Hum j’ai un peu fait tomber une barrière à l’intérieur, je vais pas en dire plus…

Un message à faire passer à ta maman ?

Maman la prochaine fois je t’emmène à mon concert”.

Ton prochain plan de soirée  ?

La Contrast rave line 4 en décembre, parce que 11 h de set.photoshop GIF

Cliché pris par Tristan Popescu pour la soirée Rinse France au Rex